MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Cela ne fait que commencer !...


- Publié le Mercredi 30 Avril 2014 à 09:33 | Lu 405 fois

Cela ne fait que commencer !...
Nos élus réunionnais, s'ils ne sont pas sollicités par le gouvernement pour des postes de ministres, savent très bien en revanche pour certains, en obtenir les indemnités et même plus. Il est certains élus, qui aujourd'hui à la Réunion, gagne bien plus qu'un ministre et qu'un président de la République.
 
Elu « Champion de la démagogie en campagne électorale », par le magazine national « Alternatives économiques », le maire de Saint-Paul risque fort de se voir décerner un autre titre, celui de l'indécence. Et point n'est besoin d'être de gauche pour caractériser cette faute politique et morale.
 
A l'heure où l'on demande à la population de gros efforts, où certains Réunionnais n'arrivent même plus à joindre les deux bouts, le sieur Sinimalé décide d'augmenter confortablement ses indemnités et celles de ses pairs, au sein du TCO et de la municipalité. Il ne s'agit bien évidemment même pas d'une augmentation symbolique mais bien substantielle.
 
Alors que l'on concède généralement et difficilement une augmentation aux agents et fonctionnaires municipaux, tournant autour de l'inflation  (entre 1 et 2%), le nouveau président du TCO s'octroie une augmentation de plus de 30 % . De bien confortables revenus, qui additionnés à ses autres indemnités, dont celle de maire, font de lui un élu heureux, aux revenus hors normes d'un montant mensuel minimum de 11 000 euros « bruts » . Mais à ce niveaux-là, il s'agirait plutôt de parler de « net », tant les avantages et les « à côtés » de la fonction sont avantageux et palpables.
 
Et l'on voudrait reprocher à Mme. Bello d'être mauvaise perdante alors qu'elle fustige une telle décision ?.. Mais point n'est besoin d'être de gauche pour penser qu'elle a pleinement raison. C'est une mesure indécente, qui démasque la véritable personnalité du nouveau maire de Saint-Paul et le peu de cas qu'il fait de la situation des contribuables réunionnais déjà fortement sollicités dans l'effort.
 
Le pire dans tout cela, c'est qu'aucun de nos élus de droite, n'aient osé dénoncer cette abominable et scélérate décision. Une décision qui éloignera encore plus si besoin était, les citoyens de la politique. Et l'on reparlera alors du « tous pourris... ». 
 
En ce qui nous concerne, nous sommes des sociaux-libéraux et considérons cette décision comme indécente et inopportune car elle renvoie à l'image d'une droite « gros doigts »  qui n'a plus sa place en notre société.
 
On a finalement les élus que qu'on mérite dit-on. Force est de constater qu'au vu du score réalisé par ce dernier à Saint-Paul, les citoyens n'ont pas vraiment vu venir l'individu. Ils auront six longues années pour réfléchir, comprendre et apprendre. 
 
Quant à Sinimalé, vu son grand âge, il n'a apparemment plus rien à craindre. Tout lui semble permis.
 
Le CAP Réunion




1.Posté par Candidature le 30/04/2014 12:10

Tous les reunnionais sans emploi, envoyez un CV à la mairie de St Paul ou au TCO, ça paye bien.

2.Posté par alex le 02/05/2014 08:32

Et bien ... c 'est le début mais c'est rien du tout ....face à :
- la consanguinité d entreprises ( je te donne, mais tu me loue, je te refacture)
- commission appel d'offre
- téléphone , voiture ,
- le tissu associatif

11 000 euros, rentabilise 4 ans de porte a porte de 05 h @ 23 h....

Mais bon, qui a voté ? Faudrait juste vous demander à quand votre tour...??? Ou en attendant cabri mange salade..

Ca sera précarité rien d autres.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes