Courrier des lecteurs

Ce qui ne va pas changer demain.....

Samedi 4 Avril 2009 - 08:50

Hier s'est clôturé à Londres le sommet du G20 consacré à la crise.
Avec ceux qui se nourrissaient de grands faux espoirs quant à ce qui sortira de cette réunion des chefs, d'autant plus que notre Empereur Nicolas 1er Sarkozy s'était entouré pour l'occasion d'un panel d'économistes fort chevronnés chargés d'élaborer une véritable politique économique.

Oui, chevronnés comme le logo d'une marque de voiture française bon, ok, c'est pas drôle.


Ce qui ne va pas changer demain.....
Bref pour revenir sur le sens premier du terme économiste chevronné selon le ragots de France Inter , c'est un ancien type soudeur en ligne de chez Citroën... Étant donné la mauvaise image de l'économie dans l'opinion par les temps qui roulent au développement durable avec la rallonge électrique de 80 km pour tenir la route, un économiste rayonnant fonctionnant au solaire (donc, un ancien de chez Areva) serait peut-être plus utile... même pour placer des éoliennes ...
Trêves de plaisanteries Jacobines car pour paraphraser les visions sectaires d'un Bernard Guetta qui selon lui depuis hier à Londres, les Etats-Unis ne seront plus maintenant les seuls maîtres du jeu. Ils n’y seront plus qu’un acteur parmi d’autres, toujours plus puissants que les autres mais condamnés à sceller de vraies alliances tant leur poids s’est relativisé dans l’aventure irakienne et l’effondrement de leur modèle.
Londres ne sera pas seulement le premier sommet du post-libéralisme mais aussi d’un monde devenu multilatéral - de deux nouveaux ordres, économique et politique, qui restent à définir et organiser.
Moment d’une histoire à écrire, Londres va ainsi poser un double défi aux gauches européennes. Ou bien elles sauront inventer le pacte social sur lequel stabiliser le siècle de la mondialisation et construire, en même temps, la puissance européenne sans laquelle le multilatéralisme risquerait de tourner au chaos, ou bien elles précipiteront leur déclin.
Ou bien elles occuperont le vide ou bien elles laisseront la violence le remplir. Tiens donc voilà que maintenant le ton deviendrait bien différent de celui utilisé dans les chapitres précédents... Putain de Dieu qu'est ce qu'il faut pas lire comme conneries gauchistes!
En réalité j'ai bien observé Barack Obama dans son discours et je suis persuadé qu'il avait le sens pratique des mots avec de fermes intentions de vouloir défendre ce pourquoi les Américains l'ont élu. Il a parlé à 4 reprises de protectionnisme et je suis convaincu que les Etats Unis préfèreront se couper les veines plutôt que de faire confiance aux clubs du FMI avec la bande d'affairistes de la politique qui composent cette structure couteuse et inefficace...D
ire qu'ils vont injecter plus de 1.200 milliards...
Car l'on nous ment en permanence avec la fumeuse et pas des moins rocambolesques nomination d'un ploutocrate de François Pérol à la tête d'une entité fabriquée sur mesure avec une fusion digne de la sacro sainte blessure de la terre qui est bien visible dans la description du volcan faisant une gigantesque blessure de la croûte terrestre au travers duquel suinte encore le sang chaud d'une fusion de la lave. C'est dans cette blessure que fut donc forgé l'esprit de l'anneau du mal, comme celle de l'alliance d'une haine féroce engendrant la vengeance un véritable monstre sur les fonds ne NATIXIS CNCE BFBP qui continuera de provoquer des remous, tant elle semble aller à l'encontre de tous les principes en vigueur.
Son audition par les députés aura vu s'enchaîner contre-vérités et gros mensonges. Ce n'est certes pas avec de telles méthodes que l'Etat français va moraliser le système financier du nouvel ordre mondial suite au G20 de Londres. D'ailleurs pour la forme, dans l'affaire Clearstream, les principaux protagonistes n'ont toujours pas été jugés. Le seront ils un jour?
J'ai aussi aimé l'intervention du Premier ministre britannique Gordon Brown qui a salué jeudi l'avènement d'un "nouvel ordre mondial" issu de la crise économique actuelle... Tiens pour paraphraser ce dernier, "nouvel ordre mondial","nouvel ordre mondial","nouvel ordre mondial"... Vous allez dire que c'est une fixation mais franchement avant que vous n'alliez un peu plus loin, j'ai un vague mauvais pressentiment que l’Ordre Secret des Illuminés de Bavière qui est à l'origine des Illuminatis et la Hiérarchie viennent de réinvestir l'Europe par la faute de Sarkozy. Encore un écran de fumée... Sinon pourquoi faire allusion au  "nouvel ordre mondial" ce qui symbolise cette organisation mafieuse? Or, nous vivons une époque formidable car nous vivons depuis plus de trente ans un changement radical du type de régime politique dans les différents pays. Ceux occidentaux, avec l'avènement d'un nouveau pouvoir sans obstacles aucun, celui des réseaux occultes économiques obstruant les systèmes financiers. Voici une des raisons pour lesquelles nous ne sommes déjà plus tout à fait en démocratie en France Jacobine qui a à sa tête des gens qui ont compris où était leur intérêts de maitriser le peuple.
En tout cas, le nouvel ordre mondial a bien fait son travail! Surtout pur accoucher d'une souris car Il ne fallait pas s'attendre à de grands effets d'annonces lors du G20 .
Entre le plâtre, la peinture et le ciment avec le rôle central du FMI, la fameuse liste noire des paradis fiscaux alors que la France n'est pas en reste, régulation du système financier avec notre modèle social Jacobin qui coûte... et surtout le retour sur les principales conclusions du sommet de Londres de Barack Obama se marrant avec Berlusconi et Medvedev, et un Nicolas Sarkozy tire la tronche dans les talons... Voir la photo Barack Obama, Silvio Berlusconi et Dmitri Medvedev, le 2 avril 2009 à Londres Le sommet du G20 a décidé jeudi à Londres de se réunir à nouveau d'ici la fin de l'année, a annoncé jeudi le Premier ministre britannique Gordon Brown. http://actu.voila.fr/actualites/dossier/photos/2009/04/02/un-nouveau-sommet-du-g20-d-ici-la-fin-de-l-annee-2009.html
maverick888@hotmail.fr
Lu 663 fois



1.Posté par boyer le 04/04/2009 10:48

oui comme disent les bolcheviks: "il y a le qu'on voit" (les milliards donnés aux banques) "et ce qu'on ne voit pas"(ce qu'on aurait pu faire avec).

2.Posté par Narko974 le 04/04/2009 20:57 (depuis mobile)

M. Boyer,
Je suis d'accord qu'il y a ce que l'on voit et ce que l'on ne voit pas, mais vos exemples me semblent étrange:
Tout d'abord les banques n'ont pas reçu ces milliards comme cadeau mais comme prêt. Ils auront â le rembourser, avec intérêt je l'espére. Ensuite, le plan du G20 n'est pas de refiler ces 1200 milliards aux banques, mais probablement par un plan de relance (par encouragement à l'investissement des entreprises ou peut-être par relance de la consommation).

Je suis quand même d'accord que 1200 milliards sur le plan mondial, c'est que la montagne accouche d'une sourie: les Etats unis seulement ont déjà relancé 1 milliards à eux tout seule il y a quelques mois.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/04/2009 21:37

euh..les US, c'est plutôt de l'ordre de 700 à 800 milliards...
à lire les propos de jacques marseille dans le point de cette semaine..

4.Posté par boyer le 04/04/2009 22:10

2. Posté par Narko974
Tout d'abord les banques n'ont pas reçu ces milliards comme cadeau mais comme prêt.


Pas exactement: Pour la France, il s'agit d'une garantie d'Etat. c'est un peu comme quand on se porte caution pour qq'un: s'il rembourse son credit ca coute rien peut-etre rapporte qq interets , s'il defaille, c'est le cautionnaire, donc (nous) l'etat, qui paye. Hors aucune mesure pour le moment n'a été prise pour nettoyer (evaluer?) ces fameux "actifs toxiques".... ( La lutte contre les paradis fiscaux est un debut , mais un debut insuffisant).

La dette publique française s'est envolée de 9,8% en 2008, pour atteindre 1 327,1 milliards d'euros. On se souvient lorsqu'on assistait à la deroute des hopitaux que fillon disait ne rien pouvoir faire parce que les caisses etaient vides.... (1 trou de secu=10 milliards)

Mais il y a aussi les 40 milliards d'argent frais PRIS SUR LE BUDGET qui ont ete donné pour entrer dans le capital des banques: ces milliards aussi sont inscrits comme dette dans les finances publiques. On a vu a quoi ils ont servi: payer les actionnaires


Il y a aussi les 20 à 30 milliards pris dans le livret A au détriment des logements sociaux.

5.Posté par Basile le 05/04/2009 09:50

Madame Aude dit toujours qu'il ne faut JAMAIS se porter caution, même pour un très proche, trop dangereux y compris pour les 2, le cautionnaire et le cautionné...

6.Posté par Ulysse le 05/04/2009 11:24

Le G20 a été une grande fête pour les chefs d'Etat, eux qui n'ont aucun souci de fin de mois.
Les licenciements vont continuer un peu partout dans le monde, comme s'il ne s'était rien passé.

Moralité : Tout va très bien madame la Marquise !

7.Posté par Pierre Dupuy Junior le 05/04/2009 15:56

Sur que le plan francais est loin d'avoir la gueule du plan americain... Ces idiots nous ont trouve le moyen de renflouer (un peu) les banques sans ne serait ce qu'une seconde penser a l'interet de l'Etat: les banquiers ne sont presques pas punis, les banques n'ont aucune obligation et si tout se passe bien l'Etat ne perdra pas trop d'argent dans l'affaire (on y croit a mort!) ...

Mais fallait etre completement stupide pour penser que le G20 allait accoucher de quoi que ce soit... Non, ces messieurs sont bien trop au chaud dans leur systeme... Comme d'hab, les ricains vont plus ou moins s'en sortir et le reste du monde va sombrer un peu plus... Et pour ce qui est de la liste des paradis fiscaux, quand on voit que l'Allemagne et la France y figurent, on comprend mieux certaines choses... Comment voulez vous etre credible dans vos critiques quand vous n'avez pas balaye devant votre porte?

Le pire, c'est que notre systeme financier se portant encore relativement bien, la France aurait pu en profiter et se retrouver locomotive si elle avait joue intelligement... Mais la elle n'est meme pas un wagon, elle est plutot dans le genre boulet.

8.Posté par Cambronne le 06/04/2009 10:11

Les français n'aiment pas les libéraux!
D'ailleurs que savent ils ? D'autant en regardant les français méconnaissent la pensée libérale ou que certains groupes de pouvoir y trouvent leur intérêt, faisant que les libéraux ont une si mauvaise presse!
Pourtant, il me semble que ce défaut n'est pas forcément pire dans tous les autres pays Européens, que certains pays ont des partis plus ouvertement libéraux, et même qu'un certain nombre de députés européens siègent et se reconnaissent sous cette étiquette"libéraux européens"
D'ailleurs le plus comique c'est de comprendre le modèle géostratégique de notre oligarchie, autocratie, ... anti libérale de la dictature imposé d'ailleurs en fait, je trouve même l'idée d'affirmer que l'espèce de bi-pole dictature-democratie manicheene gauche droite en est la parfaite démonstration . pourquoi aucun député aux visions libéral ne siège au palais Bourbon ?

C'est un peu comme si en France Seul les partis avalisés depuis 1945 par le PCF pouvaient se présenter. On aurait le choix entre le communisme et le communisme.

9.Posté par Pierre Dupuy Junior le 06/04/2009 21:20

Faut arreter d'abuser, on est loin de n'avoir que des communistes en France... Et desole de vous l'annoncer, mais les liberaux ont mauvaise presse meme dans certains pays "historiques" ... Regardez de pres le liberalisme americain par exemple, vous rirez jaune...

A ce sujet, c'est une democratie: s'il n'y a pas de deputes liberaux, c'est parce qu'ils ne sont pas elus. Et ne me jouez pas le coup des media et de l'ecole: Le Pen n'a pas necessairement bonne presse, pas plus que De Villiers...

10.Posté par Cambronne le 07/04/2009 07:12

9. Posté par Pierre Dupuy Junior le 06/04/2009 21:20

Ayé encore pendre les ricains qui ne sont pas des références pour moi certes il ya Ron Paul , ex-candidat à la présidentielle ...
Car il est bien le seul candidat qui représente un immense espoir pour la jeunesse américaine et peut être même européenne, de même que pour les populations des pays actuellement occupés militairement par les Etats-Unis.
Car pour vous dire en vérité la politique américaine d'Obama n'a aucune chance de changer ?
Nous, qui ne sommes pas Américains, qui connaissons à des degrés divers la dent dure du néocon, ici ou là dans le monde, jetons un regard un peu las, résigné peut-être surtout dans l'esprit de la Gauloiserie franchouillarde .
La liberté, funeste concept oublié en Occident depuis… Mince alors je n’en ai même pas le souvenir c'était un peu avant qu'ils guillotinent un Roi ces Jacobins depuis ils ont ruiné leur pays . Et, pour nous, les esclaves auto programmés sous la dictature de nos politique au service de l' UE du nouvel « ordre » mondialisé, une aube inconnue pointerait son nez frisquet....mince la marche est longue sur la banquise et il fait froid ...dire qu'il y a des cons qui osent perler de réchauffement climatique

11.Posté par Pierre Dupuy Junior le 07/04/2009 11:43

Regardez, en ce cas, le libéralisme économique en Grande-Bretagne qui a de plus en plus d'opposants et qui a déjà été décridibilisé par Tatcher... regardez les pays baltes, ruinés aujourd'hui par un capitalisme sans frein...

12.Posté par Cambronne le 08/04/2009 08:32


11. Posté par Pierre Dupuy Junior le 07/04/2009 11:43
Regardez, en ce cas, le libéralisme économique en Grande-Bretagne qui a de plus en plus d'opposants et qui a déjà été décridibilisé par Tatcher... regardez les pays baltes, ruinés aujourd'hui par un capitalisme sans frein...
@@@@@@@@@

Mon Pauvre Junior très rigolo, dommage que ce soit involontaire...

d’abord, soyons clair, quand quelqu’un se défini comme anti libéral, il fait le plus souvent référence au libéralisme économique. Le libéralisme économique est un mouvement née des lumière, qui pris fin brutalement en 1929, et qui suite à un lobbyisme intensif de 1947 à 1980 revint en force sous le nom de néo libéralisme. La doctrine libérale entend prouver qu’il y a un ordre naturel et que l’état ne doit pas intervenir dans l’économie.
vous confondez libéralisme de liberté individuelle et Hyper capitalisme manichéenne faisant que certains ont usé et abusé du jeu versus économique dans un système vicié hyper capitaliste mondialisé ne consiste donc pas à chaparder les billes des autres comme le ferait un gamin un peu plus costaud que les autres dans une cour de récréation ... alors on nous aurait menti à l'insu de notre plein gré, avec un système d'alerte nucléaire économique centralisé sur un capitalisme sauvage est tellement optimal qu'il empêche les radiations étrangères d'entrer. ...L’économie n’est pas un jeu à somme nulle et certains découvre le désastre
Car pour dire vrai il faudrait plutôt regarder les choses en face aujourd’hui, en France pays des droits de l'homme pays des Lumières , l’Etat Jacobin est un de ces costaux musclés, mais il n’est pas le seul, qu’on vienne à le supprimer, il y en aura un autre pour le remplacer, la seule différence, c’est que l’Etat Jacobin est le seul gros costaux musclé élu démocratiquement par ces gens qui viennent brailler dans les rue aujourd'hui !Alors que l’Etat Jacobin et bien un des responsables de favoriser les dérives du système financier..
La crise de 1929 ne semblant pas suffisante pour certain, une preuve de l’idiotie du libéralisme atrophié par un capitalisme profiteur c’est bien évidemment celle du modèle des états unis, qui bien que prônant après des autres pays cette doctrine ne l’applique quasiment jamais.
On pourrait prendre alors aussi l'exemple de l’argentine, ou voir de l’asie, dont les crises importantes sont la conséquence directe d’une politique sans un modèle libérale.

Les anti libéraux n’ont peut être pas du bien écouter quand ils étaient à l’école, afin d’aider la collectivité, je vous propose l'exercice suivant sur une étude sur les raisons de la crises de 1929.
rien que pour rester sur le sujet "La lois est elle l’ennemie de la liberté ou au contraire, la protège t elle ?"

Une fois cela fait, certains comme Boyer devrait relire mes écrits et d’y trouver tout ce qu’il a dit n'est que crétinisme...

13.Posté par Cambronne le 08/04/2009 08:49

Quel pays selon vous est libéral ?
Car pour faire simple Il suffit de voir le protectionnisme modèle américain pour voir que ceux qui en appellent au libéralisme parlent toujours des autres et en général (toujours ?) lorsqu’ils sont en position de force faisant que les français retranché dans leur lignes Marxistes ne savent plus actionner une contre attaque.

Je crois que le problème actuel de beaucoup de peuples c’est de savoir ce qui lie les individus: religion, race, nation, idéologie... ?
Car le libéralisme n’est pas comme certains l'imagine un outil de cohésion et le capitalisme serait même plutôt le contraire.

De plus le capitalisme voir l'hyper capitalisme est intéressant à partir du moment ou la force de travail revient à être considérée comme un capital, ce qui n’est pas le cas en France qui a troujours un problème avec l'argent.
Ce qui fait qu’au final lorsqu’on est employé la recherche de productivité n’a aucun sens.
Le management est donc obligé de partir sur d’autres solutions plus directives.
Quant au libéralisme je pense qu’il serait bien plus important de mettre en place avant tout une certaine démocratie, sinon on pourrait penser que l’Etat ne pourrait pas intervenir en cas de décapitation d’un PDG sans que cela émeu .

Pour finir je crois que le visions de Marx il se trompait et qu’il est tout à fait possible de créer de la richesse et de vendre du vent sans pour autant que cela soit de l’arnaque vous savez comme celui qui voulait vendre des glaçons à des Inuits .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Juillet 2019 - 13:27 Voyage au cœur du cœur des matières

Mercredi 17 Juillet 2019 - 09:55 La tarte à la crème !