MENU ZINFOS
Economie

"Ce n'est pas la peine de se ruer vers les stations-services"


Dans quelques endroits de l'île, des affluences importantes d'automobilistes commencent à se former aux pompes des stations-services, au point que certains gérants ont décidé, en prévision d'une éventuelle pénurie, de limiter le nombre de litres servis aux clients. Pour le moment, la situation n'est pas critique, analyse le syndicat des gérants de stations-services de la Réunion.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 15 Février 2012 à 11:58

Le syndicat des gérants de stations-service de la Réunion appelle à la retenue
Le syndicat des gérants de stations-service de la Réunion appelle à la retenue
"Ce n'est pas la peine de se ruer vers les stations-services", admet Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations-service de la Réunion.

Particulièrement informé de la situation de ses collègues, celui-ci invite la population à la retenue. Dans le Sud de l'île plus particulièrement, des ruées vers les stations-services ont déjà cours depuis ce matin.

Gérard Lebon se veut rassurant et analyse cas par cas les différentes possibilités: "Il n'y a pas de règles, le stock des stations-services de l'île est différent d'un lieu à l'autre". Certaines sont en effet paralysées par un barrage routier à proximité lorsque d'autres sont plus à l'abri comme dans l'Ouest (le Port et la Possession sont par exemple des villes qui sont directement accessibles des camions citernes de la SRPP).

"Nous sommes en ordre normal de marche"

Jointe par téléphone, la direction de la SRPP insiste sur le fait que devant la situation de blocage, leurs conducteurs sont invités à ne pas s'engouffrer inutilement vers les barrages routiers. Cependant, nous avons pu constater que des rotations ont bien lieu ce matin mais uniquement en direction des stations encore accessibles.

"Cela dépend de la capacité de la station, de son lieu et de sa fréquentation, précise Gérard Lebon. Pour certaines, le ravitaillement a lieu une fois par jour là où d'autres ne sont réapprovisionnées que tous les deux, trois ou quatre jours".

Par exemple, si une station a pu être alimentée ce dimanche ou ce lundi juste avant le démarrage des perturbations routières, les soucis ne devraient commencer à arriver que dans quelques jours.

Gérard Lebon confirme qu'aucune réquisition préfectorale ne lui a pour l'heure était intimée: "Nous sommes en ordre normal de marche".




1.Posté par noe2012 le 15/02/2012 11:15

"Ce n'est pas la peine de se ruer vers les stations-services" ....Sauf si le réservoir est vide ! et surtout si on a du fric !

2.Posté par il a raison le 15/02/2012 11:27

il a raison, il pourra toujours rouler en grosse berline avec l'argent des con tribuables de la Réunion.
Il oublie les marges que les gérants de station fait sur notre dos.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes