MENU ZINFOS
Social

"Ce n'est pas de gaieté de cœur que le personnel renonce à sortir les journaux"


Un rassemblement des grévistes s'est tenu ce matin au siège du Quotidien à Sainte-Clotilde, suivi d'une réunion entre la direction et les représentants de l'intersyndicale. Au terme des négociations, un vote a débouché sur le maintien de la grève du personnel.

Par Emilie Grondin - Publié le Jeudi 15 Juillet 2010 à 12:44


La direction s'est d'abord dite prête à discuter et à prendre en compte les revendications des grévistes, dans la mesure où ces derniers reprendraient le travail en préalable. Les réactions ne se sont pas faites attendre et c'est en privé que le vote a été effectué.

"Nous pensons à nos lecteurs"

Au bout de 30 minutes, le représentant de l'intersyndicale, Yannick Bernardeau, a déclaré : "Les employés ont décidé de ne pas reprendre le travail tant que les négociations n'aboutiront pas. Nous pensons à nos lecteurs et nous sommes conscients du désagrément que cela leur cause. Ce n'est pas de gaieté de cœur que le personnel renonce à sortir les journaux".

A l'origine de ce mouvement de grève, une demande d'augmentation des salaires de 150 euros. Un journaliste explique que "la vie est chère pour tout le monde, et que la somme demandée n'est pas si élevée. La direction n'a toujours rien à nous proposer et nous avons dû insister mardi soir pour avoir cette réunion".

Pour les grévistes l'attente commence à être longue et l'inquiétude s'installe. Les lecteurs vont devoir encore patienter avant de revoir des exemplaires du Quotidien dans les kiosques à journaux.




1.Posté par Pistache le 15/07/2010 13:06

Et alors, le quotidien n'est pas paru !
Qui s'en est aperçu ? A part peut-être le marchand du quartier à qui, il manquait quelque chose pour emballer ses produits.


2.Posté par mouchard le 15/07/2010 13:19

Bande son infecte, on ne comprend rien de ce que dit le syndicaliste
dommage

3.Posté par Grosmatou le 15/07/2010 20:33

Z'avez encore du chemin à faire pour égaler nos chers postier :p

4.Posté par ilo le 16/07/2010 07:57

bande de nazes ! vous faites le jeu des syndicats ; demandez aux syndicalistes de vous aider une fois que le Quotidien aura disparu ....... eux , ils sont payés et ne seront pas au chômage ...... vous serez vite oublié ; tout cela pour 150€ , quel gâchis .

5.Posté par cheche le 16/07/2010 11:00

150 E plus une prime correspondant a un 14 eme mois(because pas d interessement cette annee) preuve que ce quotidien ne fait pas de super benefices. de plus il a augmenter dernierement. je ne suis pas pour leur patron mais en ces temps de crise un peu de modestie svp;Les journalistes et personnels ne sont pas les moins nantis....et si le patron doit se plier et tout accorder il faudra s attendre a des compressions de personnels (licenciements) . bande d egoistes. APRES MOI LE DELUGE

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/07/2010 12:28

art 2325-35 du code du travail..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes