MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Ce bruit qui nous rend fou


Par Jules Bénard - Publié le Mardi 5 Juillet 2016 à 17:13 | Lu 938 fois

Ce bruit qui nous rend fou
Roches-Maigres… Un quartier paisible voici quelque 10 ans à peine, devenu parfaitement invivable.

J’y allais souvent rencontrer des copains musicos. On s’amusait à jouer ce qui nous passait par la tête, avec l’accord des voisins à qui on avait demandé leur avis, histoire de savoir si cela ne les gênait pas. Bien au contraire, ils appréciaient nos notes non tonitruantes, nos mélodies qui avaient un sens.

Aujourd’hui, je n’y vais plus. Mes potes, qui y avaient bâti leur demeure (pour la vie, pensaient-ils naïvement), ne rêvent que d’une chose : foutre le camp de là.

Mais pour aller ailleurs, il faut vendre d’abord.

Et qui va acheter une maison, aussi agréable fût-elle, dans un tel merdier ?

Du matin au soir, ce ne sont que boum-boum-boum ou tchic-tchic-tchic… du rap créole débile de préférence, de la "house", qu’ils disent, avec des paroles à la mords-moi-le-nœud et une soi-disant musique qui n’est que du désordre à méga décibels en-veux-tu-en-voilà !

Je ne vais plus chez mes amis. Ils viennent chez moi, histoire d’échapper à cette folie quelques heures durant.

Toutes les maisons autour de chez eux sont peuplées de voyous à qui tu ne peux rien dire sans te faire massacrer ; et que leurs propres parents n’arrivent plus à ramener à la raison. Lorsqu’ils essaient, ils se font tabasser par leurs mômes qui sont installés dans la rue à longueur de journée. Donc ils mettent leurs sonos à fond la caisse pour ne pas perdre une seule miette de ces idioties qui les rendent de plus en plus sourds et cons au fil des jours. Car le bruit, ça rend sourd, et la connerie, débile.

Le pire est la fin de semaine : ça commence le vendredi après-midi pour ne s’arrêter, les bonnes semaines, que le lundi matin sur le coup des cinq heures.

Avant, c’était un havre de paix. Mais c’était avant, avant qu’un ancien maire ne fasse débarquer dans le coin des gens à qui il a accordé logements rapides et petits boulots de complaisance : c’est un excellent fond d’électeurs.

Certains de mes potes, pourtant gens paisibles devant l’Eternel, rêvent de disposer d’une ou deux grenades à fragmentation et les balancer dans le tas. C’est dire…

Justinien Vitry




1.Posté par Elle le 05/07/2016 18:59 (depuis mobile)

Je compatis. Remarquez ! Le bruit, a fortori la répétition du bruit, rendant fou... avec un bon avocat... c''est possible !!! Je recommande une arme plus courante pour le côté non prémédité...

2.Posté par David le 05/07/2016 20:01

Tout simplement la racaille pei la merdasse les parents oh lala la mairie ti contrat complaisance. Kel honte scandaleux okun savoir vivre. La racaille

3.Posté par Que faire ? le 05/07/2016 23:27

Tenez, en ce moment même, j'ai mon fils qui m'appelle pour me dire qu'au niveau de la cité Bengalis à Pont-Neuf Saint-Louis, il y a des gens qui sont en train de taper sur des tambours tout en hurlant aussi fort qu'ils le peuvent. D'après lui, tous les jours et tous les soirs le bruit est permanent. Les sonos s'en donnent à cœur joie sans se soucier des remarques que peuvent faire certaines personnes lassent d'être agressées en permanence. Il ne sait plus quoi faire et pense faire appel à la gendarmerie si ça continue comme ça été le cas tout le week-end... !!!!!!
Travaillant à Saint-Pierre, il doit se réveiller chaque matin vers 4h30 pour prendre son travail à 6 heures précises.
Il semblerait que dans ce quartier le sommeil est devenu un calvaire pour beaucoup de familles et la municipalité ne fait rien pour remédier à ce problème qui ruine la santé des gens, notamment les plus âgés, qui de ce fait ne peuvent prétendre profiter sainement de leur retraite.

4.Posté par vivi le 06/07/2016 13:39

c'est la meme chose dans mon quartier a piton saint leu les gens mettent de la musique très fort a ne plus s'entendre c'est pénible il faut faire quelque chose il faut que le maire réagisse y en a marre des boom boom un rale bole.

5.Posté par kld le 06/07/2016 18:02

notamment les petites motos des comiques ............... de mon temps , ça fait peut etre vieux , mais cela donne à réfléchir : moi aussi j'ai "quitté" ma 50 cm3 ( cylindre ...etc) , tout, sauf le pot , pour pas géner mes "contemporains" ............. zordi , les parents y laissent faire ............ et deux trois certains , y fé désordre .....bande ti comique ! y fé honte. Parle pas sak na "gros lorgane " et qui causent fort ....... respect les autres, oté ! lol.

6.Posté par Mamyocline le 06/07/2016 18:47

C 'est à beaucoup d 'endroits ce genre de problème .
Que faire ?
Alerter la gendarmerie comme je l 'ai fait .
A force vous passez pour une emmerdeuse jusqu'à ce que vous menaciez d 'alerter le procureur par plainte par internet .
Car même la gendarmerie cautionne ce bordel .
A vouloir rétablir l 'ordre et le silence , ce qui n 'est pas trop demander ,vous finissez par agacer sérieusement ceux qui sont eux mêmes censés les faire régner : l 'ordre et le silence .
Je ne suis pas aimée dans le quartier mais si quelqu'un doit déménager , ce n 'est pas moi !
Tenez tête et faîtes vous respecter .
Et puis c 'est le silence ;

7.Posté par Mamyocline le 06/07/2016 18:48

PS ça se passe à Etang-Salé !

8.Posté par Caillera le 09/07/2016 03:15 (depuis mobile)

Partout pareil.qui pour monter un collectif?.les gens appellent.le collectif de gros bras armé de barque et constate.un avertissement.au second ils prennent le matos et s en vont avec


9.Posté par Mamyocline le 09/07/2016 09:42

@3 Vous avez bien analysé la situation .
Vous pouvez contacter l'ARS concernant la santé et les personnes âgées .
Et évidemment faire intervenir la gendarmerie entre temps.
Et puis déposer plainte si ça ne s 'arrange pas .
Mais tenez bon .

A propos de collectif pourquoi pas ? J'adhère mais pas pour la violence .
La violence engendre la violence .

10.Posté par Elle le 09/07/2016 17:19 (depuis mobile)

Je vote pour un collectif anti incivilités en général. Suffit ces boum-boum incessants, cris intempestifs, gamins de moins de 10 ans traînant la nuit sans surveillance, ados ou jeunes adultes pétés à toute heure... a quand le retour du savoir vivre !

11.Posté par Que faire ? le 10/07/2016 22:45

Nouveau coup de fil de mon fils ce matin me disant que des gens dépourvus de moral ont remis ça aujourd'hui dimanche, sauf que cette foi-ci c'était de la musique boum boum provenant du pâté de maisons situé en contrebas et en face de la cité Bengalis. Il semble que la beuverie ait commencé vers 10h30, ce qui a eu pour conséquence de l'empêcher de récupérer alors qu'une nouvelle nuit l'attend ce soir. D'habitude mon fils bosse en journée mais cette fois il a dû au pied levé remplacer un collègue qui fait les nuits. Après s'être acquitté de la tache qui lui a été confiée, il arrive chez lui vers 6h45 et n'a eu droit qu'à deux heures et demi de sommeil.
Je ne sais pas si Monsieur le maire est au courant de ce qui se passe dans sa commune en matière de nuisances sonores. Mais s'il l'est, qu’attend-t-il pour agir et exiger saisie et destruction des matériels fautifs. Sans oublier l'amende forfaitaire...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes