MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Ce brave M. Minatchy


Par Jean TERRE - Publié le Lundi 11 Août 2014 à 15:53 | Lu 777 fois

Ce brave M. Minatchy
A M. MINATCHY

Pleurer le misérabilisme des agriculteurs est pour lui un CREDO: un exemple la retraite minimaliste des agriculteurs.

Ce brave Monsieur oublie de spécifier que la retraite et une restitution proportionnelle aux cotisations versées qui sont en fonctions des revenus déclarés par les agriculteurs d'une part et si fonds de solidarité il doit y avoir, cela ne peut être qu'en échange d'une saisie sur les terres, matériels et bâtis dus requérants d'autre part. IMPOSSIBLE!

A défaut ces agriculteurs devraient vendre leurs biens au prix du marché pour financer leur "petites" retraites" et leur manque de cotisation. Après seulement il peut y avoir solidarité nationale MAIS PAS AVANT;

Par ailleurs les agriculteurs réunionnais surpassent largement le niveau d'équipement en tracteurs et autres matériels de leurs confrères métropolitains. Cherchez l'erreur trop pauvres pour cotiser mais (car) pas pour se suréquiper et être propriétaires de gros 4x4 et belle maison.

Pleurer pour des subventions, des indemnités en cas d'intempéries OUI mais AUCUNE restitution NI bas prix quand la production est très bonne NON = SOLIDARITE A SENS UNIQUE au mépris des Réunionnais.

L'agriculture est la seule activité qui fait appel à l'argent des contribuables quant elle a des problèmes vrais ou théorisés.

Les terres de canne sont éligibles à une culture vivrière non subventionnée (là est le défaut) qui serait très utile aux Réunionnais.

Avec 3 récoltes par ans certes il faudrait beaucoup plus travailler qu'en produisant de la canne, qui brule car non dépaillée et récoltée une fois par an et CELA en plus sans subvention aucune : IMPOSSIBLE RECONVERSION.

Encore que Mr MINATCHY trouvera bien le moyen de pression pour en obtenir.

La NOUVELLE ZELANDE a une agriculture florissante sans aucune subvention : CHERCHER L'ERREUR




1.Posté par Alexandre Lorion le 11/08/2014 23:42

Effectivement...

C'est lourd à force, je reconnais.

Notons que néanmoins, sans lui, la filière canne n'existerai plus.

Et bcp d agriculteurs seraient encore en charette boeuf....

Mais, je rejoins cette perception face aux autres corps de métier.
L'image de la profession est écornée c'est certain..

Mais ne pas confondre, enjeux politiques, syndicalismes & professions.
Les régionales. Notamment.

Mais, la Réunion brille par ces nombreux paradoxes, l'agriculture n'est qu'une facette.
A comparer avec les millions engloutis dans des projets : l'hippodrome, le tram train, le zenith, l aeroport de gillot en 1994, lendiguement de la riviere des galets... et j'en passe les nombreux calculs des bureaux d'études, et ces patrons qui sucent du FEDER et revendent a la moindre occassions...

Soyons honnête, M.Minatchy a tout compris, la filière sucre à la RÉUNION, c'est sucre que le Brésil perd sur ces routes...

Et bien, c'est pareil. Ce qu'il demande représente une poussière.

A pousser, la réflexion, faut éviter les comparaison de la colonie et notre douce france...
J'ai bien dit colonie car dans les faits c'est le cas.
Un continent face au milieu insulaire, soyons sérieux. La Nouvelle Zelande en plus.
Pour le taux d equipements, il faut juste ajuster la surface aux nombre de candidats... la france est en déficit, ici bien au contraire.
La surface des exploitations également.
Bref une agriculture aux enjeux bien différent. Et dominer surtout de façon différente.

L'agriculture a une histoire, la France a fait un choix, une reconnaissance, pour cette France Rurale d'un temps passé, qui a fait d elle ce qu elle est aujourd'hui...

Et pourtant, sa transformation est inquiétante, bientôt, l'agriculture sera une activité secondaire, des médecins, des pharmaciens, des boulangers, des infirmiers...

Donc à mon avis après M. Minatchy, comme bien d'autres qui ont fait la Réunion de la Départementalisation, comme le PCF après M. Marchais, il restera pas grand chose.

Et puis, chacun à sa manière marque son époque.

Blamons plutot ce qui gravite autour : taux à 7 % achat foncier, matériel plus cher car subventionné, domination des intrants, appréciation moyenne des prises de risques de certains agriculteurs, et ce couperet que possède certains de la profession pour empêcher les autres d'avancer.

Mais ne blamons pas cet homme...

2.Posté par au diable ces théories le 12/08/2014 12:13 (depuis mobile)

Les agriculteurs qui ont une petite retraite avait une petite exploitation, car à l''époque on pouvait vivre ou survivre avec une petite exploitation agricole. C''est pour cela qu''on appelle à la solidarité. ce qui est normal

3.Posté par au diable ces théories le 12/08/2014 12:14 (depuis mobile)

Les agriculteurs qui ont une petite retraite avait une petite exploitation, car à l''''époque on pouvait vivre ou survivre avec une petite exploitation agricole. C''''est pour cela qu''''on appelle à la solidarité. ce qui est normal

4.Posté par Lare Traite le 12/08/2014 19:36

''''''' La NOUVELLE ZELANDE a une agriculture florissante sans aucune subvention : CHERCHER L'ERREUR''''''
la réponse est sur freedom, la radio ladi lafé, dès que quelqu'un moucate la chambre d'agriculture ou la confédération des gros planteurs et éleveurs de la Réunion, , il y a toujours dans les minutes qui suivent, soit au moins coindin ou maratcha pour répliquer, à se demander si ces aigriculteurs travaillent réellement ou restent zot kaze à attendre les subventions ?

5.Posté par Ludo le 13/08/2014 10:39

Fait pitié un membre de famille aidait à l'époque les agriculteurs à faire leur déclaration de revenu des gens du quartier quelle connaissait bien et contrairement à ce qu'avance au diable ces théories ce n'était pas des petits agriculteurs mais ils fraudaient sur le montant de leur revenu des gars déclaraient 10000 francs de revenus par an! Certains moins encore alors que le train de vie montrait le contraire après ça crié j'ai une petite retraite Ben demmerde à zot fallait declare plus

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes