MENU ZINFOS
Faits-divers

Casse à Bassin Bleu : Du golf au box des accusés pour les braqueurs


Les trois braqueurs du golf de Bassin Bleu et leur complice viennent d'être condamnés par la cour d'assises à des peines allant de 12 à 1 an de réclusion criminelle. Le 17 février 2019, ils avaient agressé, enlevé et séquestré le gardien de l'établissement et dérobé deux coffres-forts.

Par Isabelle Serre - Publié le Vendredi 11 Février 2022 à 15:47

Vers minuit ce 17 février, alors qu'il allait fermer le portail de l'établissement du golf de Bassin Bleu à Saint-Gilles-les-Bains, le gardien était agressé par trois hommes encagoulés qui l'attendaient. Menacé avec un revolver, l'arme lui avait été enfoncée dans la bouche et il avait reçu de multiples coups. Attaché dans une voiturette et ensuite sur un des canapés du club house, il avait assisté impuissant au braquage de deux coffres-forts ainsi que de divers objets; un préjudice de l'ordre de 15 000 euros.

Un revolver dans la bouche

Les malfrats avaient conduit l'agent de sécurité jusque dans un champ de cannes avant de déguerpir avec leur butin et de l'abandonner à ses blessures. Grâce aux caméras de surveillance, les enquêteurs avaient repéré un tatouage sur le bras d'un des membres du trio et une démarche particulière chez un second. Des prélèvements effectués sur les lieux avaient mis en évidence le profil génétique de Cédric Baleya, dit Didic.

Des investigations autour du trentenaire, déjà inculpé pour des faits criminels dans une autre affaire, avaient dirigé l'enquête vers Gianni Julie, dit Ti-Robot, qui s'était déjà fait défavorablement remarquer dans une série de cambriolages et de vols. En outre, sa claudication n'avait pas échappé aux militaires, un détail important pour l'identifier.

Sa démarche permet de faire des recoupements

Un autre cambrioleur surnommé Tata avait ensuite fait son apparition dans le dossier à la faveur d'écoutes téléphoniques alors que Cédric Baleya se trouvait en détention provisoire, mis en examen pour vol en bande organisée avec arme. Interrogé sur les faits, Jean-Ludovic Rombaky avait nié dans un premier temps toute implication avant de tout raconter.

L'instigateur était présenté comme étant Gianni Julie, suivi de près par Cédric Baleya. Tous deux avaient proposé le coup à Jean-Ludovic Rombaky sur un coup de tête. Celui-ci ne connaissait pas les lieux mais avait compris qu'il y avait de l'argent à se faire.

Ils étaient partis de Saint-Denis dans la voiture de Didic et l'avait garée près du domicile de Ti-Robot, à proximité du golf. Tous trois avaient, chacun leur tour, participé aux faits.

Après le coup, ils s'étaient rendus chez un quatrième larron, Rasta alias Jean Roberto Aubras, qui est soupçonné d'avoir cassé l'un des coffres - bien qu'il l'a toujours nié. Puis, il aurait réparti les espèces entre les participants.
Ils s'étaient débarrassés plus tard de leurs effets et avaient jeté les coffres et les objets volés à la mer dont certains ont été retrouvés dans une ravine de l'ouest de l'île.

Chacun tente de tirer son épingle du jeu

Devant la cour d'assises où le quatuor était jugé depuis ce jeudi, comme lors des nombreuses confrontations organisées par la juge d'instruction, les versions des quatre accusés ont différé, chacun poursuivant l'objectif de minimiser son rôle, notamment les violences sur l'agent de sécurité.

L'avocate générale, Charlène Delmoitie, a requis 18 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Cédric Baleya et Gianni Julie, 15 ans pour Jean Ludovic Rombaky et enfin, 3 ans à l'encontre de  Jean-Roberto Aubras. 

Le jury populaire vient de rendre son verdict.

Cédric Baleya est condamné à 12 ans de réclusion criminelle tout comme Gianni Julie.  Jean-Ludovic Rombaky écope de 10 ans de réclusion. Les faits concernant Jean-Roberto Aubras ont été requalifiés en recel de vol. Il est condamné à un an de réclusion.




1.Posté par franqui le 12/02/2022 12:09

cette manière d'utiliser les surnoms des individus est vraiment insupportable. Arrêtez avec vos " machin dit titin"

2.Posté par Djul le 13/02/2022 15:25

@1 : Franck dit franqui

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes