Société

Carte d'identité, passeport, permis... La préfecture entre dans l'ère 2.0

Jeudi 23 Mars 2017 - 18:01

La Préfecture de La Réunion entre de plain-pied dans le plan préfectures nouvelle génération (PPNG). Cette réforme, qui s’inscrit dans le cadre de la revue des missions réalisées en 2015 par le gouvernement, vise à simplifier les démarches administratives des Français et renforce les missions prioritaires des préfectures et de ses annexes.

Le ministère de l’Intérieur souhaite inscrire les préfectures dans l’avenir des territoires en mobilisant les nouvelles technologies. En s’appuyant sur la généralisation du recours aux télé-procédures ou à des tiers de confiance, le PPNG prévoit de réformer les modalités de délivrance des titres règlementaires que sont la carte nationale d’identité (CNI), le passeport, le permis de conduire et la carte grise.

La Réunion a obtenu la création de deux centres d’expertises et de ressources des titres (CERT). Celle basée à la préfecture Saint-Denis aura à sa charge, dès le 29 mars 2017, l’instruction des titres d’identité de notre département et de Mayotte. Celle de la sous-préfecture de Saint-Pierre, qui sera déployée le 2 novembre 2017, s’occupera des SIV (Système d'immatriculation des véhicules) et des PC (Permis de conduire).

"Améliorer les délais de traitement tout en renforçant les moyens de lutte contre la fraude"

Pour les demandes de cartes nationales d’identité, les usagers continueront à se rendre dans les mairies équipées de dispositifs numériques de recueil (DR) des demandes. Celles ci seront instruites par des plateformes spécialisées et les demandes traitées selon des modalités alignées sur la procédure en vigueur pour les passeports biométriques. Comme espéré par la préfecture, cela "permettra d’améliorer les délais de traitement tout en renforçant les moyens de lutte contre la fraude".

Outre le gain de temps qui devrait en découler selon la préfecture, chaque usager pourra dorénavant effectuer une demande de titre d’identité dans n’importe quelle mairie du département équipée d’un DR, et n’aura plus à produire, dans de nombreux cas, des documents d’état-civil.

Des avantages qui devraient être également aussi perceptibles auprès des agents communaux, avec une suppression de tâches correspondant à l’envoi des dossiers en préfecture, une réduction du temps d’accueil au guichet et une application unique pour traiter aussi bien les demandes de CNI et de passeport.

Après l’instruction d’un dossier complet, le retrait du document se fait au lieu de dépôt de la demande.

Il sera également possible pour l’usager de faire une pré-demande en ligne de sa CNI ou de son passeport, voire une double demande, sur le site https://predemande-cni.ants.gouv.fr. Une pré-demande qui ne dispense pas l’usager de se rendre en personne au guichet de la mairie pour la prise d’empreintes et le dépôt de son dossier.

Pour les usagers encore réfractaires à cette dématérialisation, des points numériques sont à disposition des usagers à la préfecture, qui pourront bénéficier d’un accompagnement.

Concernant les permis de conduire (nouveaux conducteurs, suspensions de permis, commissions médicales et auto-écoles) et les immatriculations (demandes d’immatriculation et téléprocédures), les dossiers seront à envoyer dès le 29 mars à la sous-préfecture de Saint-Pierre.

Comme l’assure le secrétaire général de la préfecture, Maurice Barate, cette réforme des titres "recentre les préfectures sur leurs missions régaliennes".

Lu 13279 fois



1.Posté par GIRONDIN le 23/03/2017 18:14

Youpi, une belle galère !

Vive le 2.0 qui pourri bien la vie!

Merci

2.Posté par Ikki le 23/03/2017 18:51 (depuis mobile)

En 2.0 ils vont se mettre au boulot ?

3.Posté par Simandèf le 23/03/2017 19:40

Les Réunionnais encore plus fichés et fliqués, ils devraient être content.

4.Posté par JERI le 23/03/2017 21:43

En 2.0 on aura droit à moins de commentaires de "Girondin" ?
Pourquoi tu retourne pas regarder tes matchs de foot au lieu de polluer l'espace commentaire de Zinfos ?

5.Posté par GIRONDIN le 23/03/2017 22:45

4.Posté par JERI
Can?

Si oui contrairement aux apparences pas obligé de lire
Si non pour le moment le patron du site valide mes posts, quand tu sortiras de ta buvette peut-être que.....

6.Posté par jeanpayet le 24/03/2017 06:27

le service public de l'état est mort, impossible de voir qq'1 aux impots ni en sous-prefecture. tout est dématérialisé vers les mairies, les agents de l'état ne veulent plus de contact avec la population, vive le service public au service du public......

7.Posté par SNOOPCAT le 24/03/2017 03:38

Girondin post 5. Si t'as rien à dire vas jouer dehors.

8.Posté par 1portois le 24/03/2017 06:42

"Celle basée à la préfecture Saint-Denis aura à sa charge, dès le 29 mars 2017, l’instruction des titres d’identité de notre département et de Mayotte."

Voilà qui donne la mesure de la confiance accordée au fonctionnaire mahorais et qui confirme ce que le bas peuple savait depuis longtemps.

9.Posté par Jean AIMAR le 24/03/2017 06:48

Quid pour une personne nées avant l'indépendance à Madagascar, Algérie et autres qui doit faire une demande écrite à un bureau à Nantes ?

10.Posté par Khol Jacques le 24/03/2017 07:24

Dans la vraie France, on peut même demander un Kbis ou un extrait d'acte de naissance par internet.

Dans la sous-france coloniale de l'octroi de mer, c'est impossible. Il faut faire la queue et engraisser le greffier.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter