Société

Carrière de Bellevue: L'étude d'impact doit être plus poussée estime l'Autorité environnementale

Vendredi 27 Juillet 2018 - 14:10

"L’étude d’impact, assez détaillée, mériterait d’être complétée". Dans un avis rendu ce mercredi 25 juillet sur le projet de création de carrière de Bellevue à Saint-Paul, l'Autorité environnementale demande des précisions supplémentaires concernant cette étude "pour mieux apprécier les impacts liés aux transports des matériaux extraits et les impacts de l'exploitation sur les chiroptères".

Ce projet de carrière, présenté par la société Grands Travaux de l’Océan Indien (GTOI), est lié à la réalisation de la nouvelle route du littoral (NRL) à La Réunion. Une route qui nécessite environ 19 millions de tonnes de matériaux dont environ 9 millions d'enrochements massifs pour réaliser notamment une voirie nouvelle et l'élargissement de voiries existantes. Des opérations constitutives du projet "qui doivent à ce titre être intégrées au périmètre de l’étude d’impact", estime l'Autorité.

Cette dernière recommande également d’actualiser les estimations de quantités de matériaux nécessaires à la construction de la NRL et les apports attendus des différentes sources identifiées. Le but : fournir les enrochements ainsi que la temporalité de ces apports, "déterminante dans le besoin d’ouvrir ou non de nouvelles carrières".

Concernant l'analyse des impacts sur l'environnement liés au trafic sur les voiries, l'Autorité demande à ce que celle ci soit "complétée", notamment sur le bruit et les pollutions de l’air. Elle souhaite par ailleurs un renfort des dispositions qui seront prises pour lutter contre les espèces exotiques envahissantes pendant l’exploitation de la carrière et après la remise en état.

"Étant donnée la présence avérée occasionnelle ou permanente sur le site ou à proximité d’espèces protégées, dont les chiroptères et certaines espèces d’oiseaux, que la présence de la carrière et son activité d’exploitation perturberont très probablement malgré les mesures (nécessaires) prévues, l’Ae considère que le projet ne peut être autorisé sans obtention d’une dérogation au régime d’interdiction stricte portant sur les espèces protégées", termine l'Autorité.
 
SI
Lu 2209 fois



1.Posté par Et ça continue... le 27/07/2018 14:38 (depuis mobile)

Ça continue, tous les moyens sont bons pour retarder et faire exploser les coûts de la NRL !
J'imagine que ce sont les mêmes spécialistes qui affirmaient que les travaux de la NRL allaient faire fuir les baleines.
Nous savons tous qu'il n'en est rien

2.Posté par GIRONDIN le 27/07/2018 14:54

BREF LA ROUTINE sur ce projet !!!!!!!


BLABLABLA et blablabla de zinfo


"" """" projet de carrière de Bellevue avait connu un premier coup d'arrêt le 17 janvier 2018. A la suite d'une décision du Conseil d'Etat l'arrêté préfectoral d'ouverture d'enquête publique préalable à l'autorisation d'exploiter la carrière avait été abrogé "" ""ipr "


NRL Nou Riron Lontan © ®

3.Posté par Lév la tét le 27/07/2018 15:43 (depuis mobile)

Non au cariere et aprendre respect un peu la nature sak i gagn pa

4.Posté par CONTRIBUABLE le 27/07/2018 16:05

LE MENSONGE DE NOS ÉLUS ON NE SAURAS JAMAIS LE MONTANT DE LA FACTURE DE CETTE ROUTE CEUX QUI SOUTIENNENT CES ÉLUS AURONT DANS UN FUTUR PROCHE A SE PLAINDRE ET LEURS ENFANTS SUBIRONT AUSSI LES CONSÉQUENCES NÉFASTE SUR LE MONTANT DE LEURS IMPÔTS LOCAUX ET TAXES EN TOUT GENRE ET LES NUISANCES IRRÉVERSIBLES CAUSÉES A L ENVIRONNEMENT ET IL SERAS HÉLAS TROP TARD .

5.Posté par cmoin le 27/07/2018 16:36

Non aux carrières!La région menteur!

6.Posté par timize le 27/07/2018 17:10

Pourtant un membre associé de cette autorité environnementale, multi-casquettes, fait partie du conseil scientifique régional de protection de la nature, qui a osé valider une délibération en faveur d'une dérogation pour donner des papangues, nos rapaces endémiques protégés, à un fauconnier !
Avec arrêté du préfet déjà prévu à l'avance .... mais décision finale toujours pas révélée par la deal 3 mois après la consultation publique ....
Et maintenant on utilise l'argument dérogation comme frein?
il faut travailler plus. Et plus sérieusement.

Voilà comment à force de faire la girouette, on agit au final CONTRE la nature ..... effet boomerang.
Il n'y a aucun journaliste d'investigation à la Réunion ?

7.Posté par Dans 20 ans Après le 27/07/2018 17:13 (depuis mobile)

Après la carrière dans 20 ans : asthme, problèmes respiratoires.... et les responsables ne seront plus la.

Responsable mais pas coupable... comme Macron quoi.

8.Posté par @ 4 CON TRIBUABLE le 27/07/2018 17:20 (depuis mobile)

C''est surtout tous ceux qui font tout pour alourdir les coûts, retarder l''inéluctable qui devraient rendre des comptes plus tard...
Faire tout pour empêcher ce chantier relève du sabotage, de la trahison !
Honte à vous et à tous ces aigris...

9.Posté par @Post 8 le 27/07/2018 17:45 (depuis mobile)

@ post 8, vous allez un peu vite en besogne. La personne évoqué à juste titre le montant de la facture et surtout le danger sur la santé. Ne répétez pas ce qu'on vous a dit, vous passez pour un perroquet.

10.Posté par Yableso le 27/07/2018 20:29 (depuis mobile)

Dans ce quartier personne n'est au courant que l'on va faire une carrière !!

11.Posté par CITOYEN le 27/07/2018 21:15

LE PRÉSIDENT DE RÉGION ET SA CLIQUE CROIENT QUE LES CHOSES PEUVENT CONTINUER COMME NAGUÈRE QUE LE PEUPLE CONTINUE A CROIRE LES YEUX FERMES LES MENSONGES DE NOS POLITICIENS CRÉOLE Y COMMENCE ROUVE ZOT YEUX ON NE PEUT PLUS FAIRE CROIRE BLANC POUR NOIR QU IL FASSE SON MEA-CULPA ET DIT QU IL A FAIT UNE GROSSE ERREUR ET QU IL EST PRÊT A LE RECONNAITRE QU IL A AGIS COMME UN AMATEUR MALGRÉ LES SOMMES ENGAGES POUR LES BUREAUX D ÉTUDES QU IL CONTINUE CETTE ROUTE SANS ROCHES ET IL ARRÊTE DE NOUS CASSER LES PIEDS AVEC LES ROCHES MASSIVES ET DE NOUS MATRAQUER COMME UN FEUILLETON DANS LES MÉDIAS ET ASSURER LA VISITE DU CHANTIER POUR NOUS FAIRE AVALER SES COULEUVRES .

12.Posté par Eric le 27/07/2018 22:27

L'autre il avait dit que tout est sous contrôle "il y aura pas de surcoût", ne craignez rien croyez en sa parole c'est le nouveau messie. si besoin il nous fera rouler directement sur l'eau.

13.Posté par kersauson de (p.) le 27/07/2018 22:46

bravo Thierry
les lubies pharamineuses de didisx fricotin ne passeront pas

NRL Nou Riron Lontan © ®

14.Posté par kersauson de (p.) le 27/07/2018 22:49

la faune est detruite pour l eternité
la flore est detruite pour l eternité
merci didix fricotin

vivement le tsunami que ca parte en couille

15.Posté par @ kersauson le 28/07/2018 09:18 (depuis mobile)

Il y avait longtemps, très silencieux lors des épisodes de route fermées, basculée etc...
La faune, c'est bien vous aussi qui disiez que les baleines allaient souffrir de la NRL ?
Elles doivent être masos car elles battent des records de passages...

16.Posté par JORI le 28/07/2018 12:31

Suite à l'annulation par la cour de Bordeaux du schéma départemental des carrières, notre super cumulard didix robertix nous avait annoncé qu'il n'avait pas besoin des carrières pour sa NRL!!!.

17.Posté par toto le 28/07/2018 13:58

Ces carriers se croient tout permis. Ils remplissent des énormes trous de cendres à 10 mètres de la mer juste à coté de la décharge de Rivière Sainte Etienne.

18.Posté par toto le 28/07/2018 16:47

Ces carriers se croient tout permis. Ils remplissent des énormes trous de cendres à 10 mètres de la mer juste à coté de la décharge de Rivière Sainte Etienne.

19.Posté par Kadabave le 28/07/2018 18:15 (depuis mobile)

La réunion maintenant il y a rien que des études: études environnement. Étude requin. Étude la faune, la flore..... C''est pour ça qu''ont est interdit de faire beaucoup de choses dans notre pays. Avant il y avait pas tout ça et ont vivaient mieux.

20.Posté par Risible... le 29/07/2018 18:01 (depuis mobile)

Ce serait risible si ce n'était si grave !
Arriver à faire croire que les travaux sont impossible pour cause de manque de roches sur une île volcanique, voilà qui doit fait rire plus d'un observateur étranger...
A mourir de rire 😂
Merci aux aigris

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter