MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Caroupaye : Un marteau pour écraser un moustique...


Par - Publié le Mercredi 17 Juillet 2013 à 17:18 | Lu 4772 fois

Caroupaye : Un marteau pour écraser un moustique...
Je résume la situation : Jean-Bernard Caroupaye et quelques uns de ses copains (parmi lesquels on retrouve le frère de Thierry Robert parmi les meneurs, bon sang ne saurait mentir...) se fait mettre en minoriyé dans l'intersyndicale. Il ne sont pas contents, font un recours devant la justice, et se font débouter. Qu'à cela ne tienne, ils créent immédiatement une autre intersyndicale et exigent immédiatement d'être reconnus et associés à toutes les discussions officielles en cours, notamment celles portant sur les négociations d'étalement des dettes sociales des entreprises. Le préfet refuse et là, gros coup de colère de Caroupaye, il fait bloquer ce matin les principaux axes routiers de l'île par ses copains transporteurs.

Résultat : des milliers et des milliers de Réunionnais bloqués dans des embouteillages monstres. Tout ça pour satisfaire un caprice de Monsieur Caroupaye.

Face à ça, le préfet n'avait pas beaucoup de solutions. Pas question de céder au bout de 15 jours de blocage de l'ile, notre économie chancelante ne s'en serait pas remise. Donc il ne restait plus que deux solutions : soit il cédait tout de suite, soit il osait le bras de fer en envoyant la police, la gendarmerie et pourquoi pas les engins de remorquage de l'armée, saisir les camions des transporteurs, en leur enlevant en plus leurs permis...

Dans le climat social très tendu actuel, Jean-Luc Marx a sans doute craint que ce ne soit l'étincelle qui fasse exploser le brail de poudre sur lequel la Réunion est assise. Il a donc cédé. C'était malheureusement prévisible...

Le problème, c'est que Jean-Bernard Caroupaye se croira encore plus fort la prochaine fois. Et son ego déjà surdimensionné n'avait vraiment pas besoin de ça...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par WQS le 17/07/2013 18:32

Comme a dit Churchill :

" Ils ont accepté le déshonneur pour avoir la paix. Ils auront le déshonneur et la guerre "

A méditer...

2.Posté par k le 17/07/2013 18:46

Et elle pèse combien d'adhérents son intersyndicale? 20? 50? 100?

3.Posté par junju le 17/07/2013 19:15

cet après midi en passant devant la préfecture, je trouve qu'ils sont bien gras les transporteurs et les ambulanciers et j'ai vu aussi de belles voitures
ils sont habitués à pleurer la bouche pleine de carry langouste

4.Posté par REUNIONNAIS DE LA BASE le 17/07/2013 19:35

ON COMMENCE A EN AVOIR MARRE DU" SIEUR CARROUPAYE" !! POUR QUI SE PREND-IL ??? SI L'ON OBTEMPÈRE PAS A SES DICTATS , AVANT LA MOiNDRE DISCUSSION , IL BLOQUE L' ÎLE ENTIÈRE ET MET TOUTE LA POPULATION EN
OTAGE ! ! C'EST SA MÉTHODE DEPUIS 2 OU 3 ANS : :IL BLOQUE LA VIE ÉCONOMIQUE DU PAYS AVANT TOUTE DISCUSSION !! LES AUTORITÉS PRÉFECTORALES ET JUDICIAIRES NE PEUVENT -ELLES RAMENER ,UNE BONNE FOIS POUR TOUTES ,CE " GROS TRANSPORTEUR "A LA RAISON ??? ET SI LA PROCHAINE FOIS ,LA POPULATION DÉCIDAIT DE MANIFESTER CONTRE LE COMPORTEMENT INQUALIFIABLE ET INADMISSIBLE DE CET INDIVIDU ???????

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/07/2013 20:32

le bras de fer aurait été la solution que le Préfet aurait dû mettre en place, avec le soutien cela va sans dire, de la population.

que les mauvais élus et les mauvais représentants "syndicaux", aillent roder ce fameux ti bois dont on reconnaît parfois l'utilité pour certains...ici , c'est carrément le cas .

caroupaye, mongin et robert ? il suffit de les "casser" médiatiquement. avec les réseaux sociaux, rien d'impossible de nos jours.

6.Posté par almuba le 17/07/2013 20:37

Le Préfet attend peut-être que ce soit la population qui se dresse contre le Caroupaye.

7.Posté par Wam le 17/07/2013 21:08

On notera le courage des policiers municipaux qui ont mis des PV sur les voitures garées au parking du barachois dont le ticket etait depassé. Par contre, rien du tout pour les camions qui entravent la circulation, et sont donc en stationnement génant. :)

8.Posté par la crise le 18/07/2013 07:00

Donc, le préfet a cédé par "crainte de faire exploser le baril de poudre sur lequel la Réunion est assise"
Au prochain barrage, le semaine prochaine sans doute, l'explosion se produira sûrement , mais ne sera pas le fait des transporteurs. C'est cela que le préfet attend? Je rejoins le commentaire 6.

9.Posté par Rick le 18/07/2013 05:06

Les camionneurs ont investi sans réflexion et projection. Ils n'assument pas leurs erreurs !
Ils se sentent tout puissant dans leurs véhicules, il est impératif que le préfet joue son rôle en imposant les lois de notre société et en condamnant tous ces hors la loi !
Et j'aimerais que l'on m'explique comment peut on payer 36000 € de RSI avoir 600000€ de chiffre d'affaires et être en déficit ! Honte à ces fraudeurs en puissance. ces enfant pourris méritent une bonne claque !
Seuman, nou lé un peu couyon...ban la y croi que nous lé pas capab de mobilise a nou ! A ba ban camyoneur !!

10.Posté par Marguerite le 18/07/2013 07:19

Il faut qu'un collectif d'usagers qui ont été pénalisés hier se réunissent et portent plainte contre caroupaye...

11.Posté par Axel Ardan le 18/07/2013 07:50

Bien vu Wam@7

12.Posté par lf le 18/07/2013 07:59

quelle C.... M.... ce préfet!

13.Posté par Jeff le 18/07/2013 08:05

Si j'étais Prefet je demanderais un bon contrôle fiscal qui devrait calmer l'aboyeur. Il ne faut pas laisser ce fossoyeur de l'économie de notre île continuer son oeuvre destructrice en empêchant les gens de travailler.

Il a même le culot de réclamer une préférence pour les transports de remblai de la futur route littorale, pourvu qu'il n'est rien.

14.Posté par ZembroKaf le 18/07/2013 09:28

Le préfet aussi molle que l'autre molle qui nous préside !!!

15.Posté par JANUS le 18/07/2013 10:38

Voilà une situation extraordinaire dans une démocratie ...

Toute la population réunionnaise prise en otage ... par une centaine de camionneurs ... parce qu'ils ne sont pas invités à une réunion de travail à La Préfecture ...

Il faut l'avoir vécu pour le croire ...

Le plus extraordinaire, c'est que la demande principale de ces camionneurs, c'est de ne pas payer leurs charges sociales ...

Inouï ... Comment un Préfet peut-il se rabaisser à donner raison à ces gens-là ?

C'est la prime aux profiteurs et aux truands ...

C'est exactement comme si un assassin bloquait les routes pour ne pas aller en prison ... et que le Préfet finissait par céder ...

Celui-ci s'assied joyeusement sur la devise de la FRANCE ... Liberté de circuler pour la population = Interdite ... Egalité des citoyens en droits et en devoirs = Inexistante ...

MARX réveille-toi, ils sont devenus fous ...

16.Posté par Gebe le 18/07/2013 11:30

Moi, j'ai clairement entendu les transporteurs dire hier que "c'est la guerre" ...
Qu'à cela ne tienne : je vais me défendre, moi, simple automobiliste.
Si on m'attaque, je me défends. Si on me déclare la guerre, je ne vais pas rester les bras croisés et attendre de me faire totocher des heures durant les embouteillages.

JBC a clairement dit hier devant les télés que partout dans le monde, quant on réclame quelque chose, il faut manifester et créer le bras de fer.
Bien.
Je vais donc m'équiper et remplir mon coffre du matériel nécessaire pour répondre à l'attaque. D'autres peuples attaqués l'ont fait, il n'y a pas de raison de se laisser faire par une bande de transporteurs défiscalisés à outrance, privilégiés, non représentatifs, et leurs gros camions ... Je vais de ce pas chercher quelques bouteilles en verre, du liquide inflammable, du tissu et faire ce que tous ceux qui ont été attaqués font : me défendre. Comme cela, si la semaine prochaine, ces huluberlus veulent continuer la guerre, ils verront que moi au moins, je ne suis pas un mouton que l'on tond sans bêler !

17.Posté par Arthur SOULIER le 18/07/2013 17:30

Bonjour,

Allez voir ce blog sur les Moustiques :
http://anti-moustiques.blogspot.fr/

Vous aurez plein d'infos complémentaires concernant la recherche, leur fonctionnement et la lutte contre ces insectes volants ;)

18.Posté par bernard le 18/07/2013 18:54

Allez, j'y vais également de mon petit commentaire, puisque le ridicule ne tue plus depuis bien longtemps, je viens de prendre une grave décision.....
Je m'achète un camion que je défiscalise, mets mon budget familial en dé-route, (comprendre je vis au dessus de mes moyens), et quand Monsieur le percepteur me réclame des impôts sur mes revenus, le paiement des taxes foncières et d'habitation, (non limitatif), je vais bloquer la route et demande à ne plus payer!!! Et le Tour est joué !!! Pas belle la vie ....
Car lorsque mon camion a "tourné", que j'ai fait de GROS bénéfices sur le dos des chantiers (publics) je ne disais rien, je m'étais même payé un GROS 4x4 pour passer inaperçu...

19.Posté par patron payeur le 23/07/2013 13:48

Et ceux qui payent , on va les rembourser ?
Ce type nous met sur la paille , car ne payant ni impots, ni charges, il peut casser les prix et prendre les marchés de ceux qui jouent le jeu de la solidarité
Quand j'entends encore, sur certaines radios, des auditeurs appeler pour soutenir ce hors la loi , sous prétexte qu'il se bat pour les réunionnais dans leur ensemble, je me dis que beaucoup ne comprennent rien
Mais payer des charges sociales pour financer les aides et le RSA , n'est ce pas ça être solidaire?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes