MENU ZINFOS
Communiqué

Carine Garcia: "Le résultat des sénatoriales est le miroir des élections locales de 2014 et 2015"


Carine Garcia, la référente départementale de la République en marche, réagit aux résultats des sénatoriales. Voici son communiqué :

Par Zinfos974 - Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à 11:26 | Lu 964 fois

La liste LREM de la Réunion n'a malheureusement pas permis d'élire un sénateur. Nous avons décidé de participer à ces élections et un mouvement politique comme LREM n’avait évidemment pas le choix, mais cela impliquait de jouer le jeu (à corps défendant) d’un scrutin et de méthodes qui ne correspondent pas aux valeurs de notre Mouvement : des listes constituées essentiellement d’élus, des négociations en coulisses, des manœuvres personnelles …

Il n’est pas surprenant qu’à ce jeu-là, d’autres que nous soient mieux armés. Ne nous en attristons pas, c’est notre fierté ! Le résultat national montre que le monde ancien est là, et bien là : les élus des deux bords traditionnels, droite et gauche, pensent encore que les élections de 2017 ne sont qu’une parenthèse et rêvent de reconstituer l’ordre ancien.

Nous n’avons rien à attendre de la conversion de ce vieux monde : bien sûr, nous avons été rejoints tout au long de la campagne présidentielle par des élus sincères, qui partagent les valeurs et le projet d’En Marche et qui ont participé à sa construction, mais les résultats de cette élection démontrent que la victoire d’Emmanuel Macron doit surtout à cette nouvelle force politique citoyenne qui est née depuis un an.

Or, les collectivités locales sont pour l’essentiel dirigées par cet ordre politique ancien, c’est un fait, il faudra composer avec cette réalité pendant les 3 ou 4 prochaines années. Mais il est stérile de vouloir bâtir les prochaines étapes sur le basculement des élus qui restent accrochés à une vision archaïque de la politique. Ne nous trompons pas d’objectif : nous ne devons pas convertir le personnel politique actuel, nous devons le remplacer !

Ce scrutin nous donne donc une responsabilité encore plus grande : renforcer la construction de notre mouvement, faire émerger des talents, ancrer notre présence dans les territoires par nos actions sur le terrain, par nos relations avec le tissu associatif, par le soutien aux initiatives citoyennes, c’est le sens des grands objectifs que s’est fixé LREM.

Ce résultat met en évidence notre faible implantation dans les territoires et donc il a le mérite de fixer nos objectifs locaux. Nous devons veiller à accompagner le mouvement mais également développer notre présence auprès de chaque élu, de chaque association, de chaque porteur de projet. Nos organisations locales doivent se tourner vers ces deux missions complémentaires et garantes de l’avenir de nos idées et du mouvement bien jeune encore.

Le résultat des sénatoriales 2017 est le miroir des élections locales de 2014 et 2015. Le réel enjeu n’est pas la taille de notre groupe parlementaire au Sénat. Nous souhaitons réunir une majorité d’idées pour porter notre projet : C’est un premier pas, avant les élections sénatoriales de 2020. Elles auront lieu après les élections municipales et nous aurons alors des élus locaux LREM dans tous les départements.

En 2020, nous comptons bien poursuivre ce travail de renouvellement. C'est pour cela que nous avons travaillé sur un modèle de structuration ici sur l'ile. Nous vous avons proposé un projet visant à travailler de manière efficace et proche des territoires en partageant l'ile en 4 zones pour mieux répondre aux attentes des citoyens, il nous faut être partout. 

Près d'une centaine de personnes ont déjà répondu présents à cette structuration. Les réunions du Nord et de l'ouest ont eu lieu la semaine dernière. Les réunions du sud et de l'est ont lieu cette semaine.

Vous pouvez toujours vous impliquer sur votre territoire si vous le souhaitez, nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés constructives et qui veulent faire avancer le mouvement ici. Nous vous donnerons le nouvel organigramme dès que toutes les réunions se seront tenues.

Carine GARCIA.
Référente Départementale De la République En Marche
 




1.Posté par Dazibao le 26/09/2017 11:51

"....d’un scrutin et de méthodes qui ne correspondent pas aux valeurs de notre Mouvement : des listes constituées essentiellement d’élus, des négociations en coulisses, des manœuvres personnelles … "
.............................

Et au niveau national, vous croyez que François PATRIAT et autres affidés ont agi devant les caméras et à la vue de tous ? Ca fait un moment qu'ils s'agitent comme les autres partis, en coulisses.

Vous reprenez le terme de MACRON "ancien monde" mais M. MACRON rêve de faire basculer les élus de cet ancien monde dans le sien. Avec du vieux on ne fait pas du neuf.

Vous utilisez les mêmes ficelles de propagande que ceux de l'ancien monde. Quand j'entends MACRON clamer "faire la politique autrement", c'est hilarant. Il n'y a pas mille façons de faire la politique. Ce sont toujours les mêmes méthodes qui prévalent.

Vous avez perdu parce que vous n'êtes pas représentatifs localement et surtout parce que la politique menée par Macron (baisse impôts locaux, emplois aidés etc.) déplait aux grands électeurs.

L'illusion MACRON n'a duré que le le temps des présidentielles: il a perdu beaucoup de sa crédibilité en recyclant des "assoiffés" de pouvoir au point d'en vendre leur âme (DARMANIN, LE MAIRE). C'est du détournement de politiciens, infraction morale malheureusement non prévue par la loi.

J'en connais au moins un qui va sortir du bois pour me dire qui aurait été un meilleur président. Il n'y en a pas vu que la classe politique française est médiocre et est issue de médiocres.

2.Posté par Dazibao le 26/09/2017 11:53

élections municipales?

A l'allure politique où va le train MACRON, le déraillement est envisageable.

3.Posté par zeffkalbasse le 26/09/2017 12:02

koué i lé so tantine ek son figuire lendmain coud'vent ?
li vien fé son lanalyse alors que li konné pa rien si la réunion : kossa macron bonaparte 1er i attende pou enferme à li dan placard godon ?
A croire noute ti napoléon i aime pa nout ti péi : si li conte si in tantine ek son figuire mal dan ventre pou di kréoles votent pou li , li lé mal barré ! di à li boire in peu larrouroute pou essaye fé in risette !
mi propose à li fé in lentente ensemb ti zocké melkior pou fonde zot parti !!

4.Posté par GIRONDIN le 26/09/2017 12:49

.... Le résultat des sénatoriales est le miroir des élections locales de 2014 et 2015"...

Très très belle analyse politique! Combien de traites vont vous rejoindre ?

5.Posté par violent le 26/09/2017 12:50

c'est d'une suffisance, c'est d'une violence incroyable, l,ancien monde doit disparaître
pour un nouveau monde et le personnel politique actuel doit être remplacé
(Il est même certain que le gouvernement actuel s'y emploie activement)
donc, selon Garcia et sa bande, si vous n'êtes pas LREM, vous êtes archaîque, au rebus, à balayer
LREM a malheureusement et farouchement UNE PENSEE UNIQUE , il faudrait juste que ce mouvement puisse dire quels sont les critères qui font du citoyen -un BON LREM- pour qu'on puisse mesurer sa dangerosité
Vous tous, citoyens, électeurs, de ce monde ancien, êtes-vous dignes de ce mouvement ou devez-vous aussi être remplacés
Soyez vigilants, ne vous laissez pas abuser par LREM

6.Posté par JORI le 26/09/2017 13:11

1.Posté par Dazibao le 26/09/2017 11:51
" pour me dire qui aurait été un meilleur président", il n'y en a pas certes mais peut être un moins mauvais. C'est ce que nous avons d'ailleurs et après le suffrage des réunionnais à la tête de toutes nos collectivités locales.
Pour ce qui est des élections récentes, effectivement il était impossible à LREM d'emporter la majorité car les grands électeurs sont tous issus, hormis les derniers députés, des élections antérieures à 2017. Sans compter, comme vous le dîtes si bien, les dernières décisions prises par macron leur ont fait peur alors que pourtant cette même majorité de grands électeurs était prête à voter pour un candidat qui avait prévu de leur supprimer 7 milliards de plus dans leurs dotations que ne le fera macron. Il faut aussi parfois remettre les choses en place. Par pure objectivité.

7.Posté par cocorico le 26/09/2017 13:11

Tiens la revoila celle-là. Je croyais que c'était Brigitte HOARAU la représentante de LREM à La Réunion. Vous n'avez pas encore compris que votre candidat a été élu président par défaut et grâce au travail de sape de la presse contre certain candidat qui aurait dû être élu mais qui a été empeché. Continuez à vous voiler la face et dans cinq ans votre Président connaîtra le meme sort que son prédécesseur.

8.Posté par RIPOSTE974 le 26/09/2017 13:24

Pas intéressé ...

9.Posté par Fressard le 26/09/2017 15:13

Les grands électeurs ! Le suffrage universel indirect ! Quand cessera-t-on d'avoir recours à ce mode de scrutin obsolète et peu représentatif de l'opinion publique ?

10.Posté par Pierre Balcon le 26/09/2017 15:33

Voilà que les marcheurs se dévoilent .
Ce sont en en fait des tenants de la pensée magique .
mais ils ont 500 ans de retard

En fait c’est au XVIème siècle qu’avec certains courants de la Réforme, le millénarisme est passé à un niveau également politique.

Durant la Guerre des Paysans allemands, Thomas Münzer défendait une transformation politique indissociable selon lui de la transformation religieuse.
La victoire de la vraie foi chrétienne instaurerait à ses yeux une société où l’égalité des croyants devant Dieu implique leur égalité sociale.

Mais la réalité set tout autre :

Le nouveau monde dont rêve Mme Garcia c'est VSD , Les Echos , l'Express , le Point , l'Obs ,e Bonde , BFM RMC et consorts .

Rien de nouveau sous le soleil donc .

Toujours ce fichu réel.

Aristote avait déjà tout dit sur cette question du réel.

11.Posté par JORI le 26/09/2017 16:10

10.Posté par Pierre Balcon le 26/09/2017 15:33
Dois je vous compter parmi ces "marcheurs qui se dévoilent ", vous, qui dans votre article :"Avant-première de Zinfos : Les remords de Macron" du Lundi 25 Septembre 2017 - 11:45 dans la rubrique: le courrier des lecteurs, semblez être d'accord avec l'action de macron!!!.

12.Posté par Pierre Balcon le 26/09/2017 17:25

à post 11

Vous n'aviez donc pas compris l'ironie de mon propos .
Macron n'a jamais eu l'idée de s'attaquer aux privilèges , c'est juste un freluquet qui assure le courtage des projets du MEDEF.
Comme tous les multi cartes , ce n'est qu'un mercenaire

Quant aux marcheurs c'est Gala et Closer , c'est à dire Sodome et Gomorrhe.
Je ne me retournerai surtout pas .

13.Posté par klod le 26/09/2017 18:34

"se regarder dans un miroir" ................ y parait qu'à force on ne se distingue plus ...................

14.Posté par ali le kafhir le 26/09/2017 18:52

c'est pas elle qui moucatait le réunionnais sur les ondes d'une radio nationale??

15.Posté par JORI le 26/09/2017 19:23

12.Posté par Pierre Balcon le 26/09/2017 17:25
Et qui donc avait l’intention des 'attaquer aux privilèges dans nantis?. Votre candidat fillon qui voulait lui carrément supprimer l'ISF???. Mais peut être que tout comme vous, il donnait dans l'ironie?. Auquel cas tout son programme n'était que de l'ironie. On comprend mieux dés lors pourquoi il a perdu votre candidat!!. MDR

16.Posté par Dazibao le 26/09/2017 20:01

@6

J'espère qu'il sera moins mauvais mais je désespère et je redoute qu'il ne favorise le retour du PS ou des LR (imaginez WAUQUIEZ au pouvoir, ou le retour de VALLS et autres...).

S'agissant de MACRON, au deuxième tour, les français (une minorité de la majorité des votants), ont choisi la baise que le désordre et déshonneur.

D'aucuns espéraient, au regard des promesses, que MACRON érigerait un monde politique nouveau. Par erreur tactique, il a recyclé les plus mauvais de ceux qu'il a combattu et conspué. Dès lors, perte de crédit. Toutefois, je souhaite, qu'il réussisse, pour éviter le retour des profiteurs des deux partis qui ont mené la France à la catastrophe et qui sont en embuscade dans l'attente de le dégommer et de recommencer leurs magouilles.

Mais ne rêvons pas. La réalité politique a contraint MACRON à redevenir pragmatique donc à se renier. Pour juger ce que vaut MACRON, il suffit d'écouter CASTANER: un faux cul de première qui use de toutes les ficelles pour faire passer les mesures, ou excuser le comportement non-présidentiel de MACRON qui ne se maîtrise pas. Dès qu'il est acculé, MACRON s'énerve ce qui dénote de l'image qu'il veut donner de sa personne: il est attaché au fictif. En fait, il n'y a rien de naturel. Tout est fabriqué. Le coup que l'Elysée retire sa plainte contre un journaliste (prétendue intrusion sur des lieux de villégiature à Marseille), alors que le parquet avait décidé qu'il n'y avait pas matière à poursuivre est symptomatique: manipulation.

Nous sommes donc témoins des mêmes travers dénoncés sous Sarkozy et autres. C'est pourtant pas difficile de rester naturel et de faire son job. Il a un programme ? Qu'il l'applique sans user d'astuces de celles qui ont dégoûté les français des politiciens.


Pour l'heure, avec le résultat des sénatoriales, que deviendra sa réforme de la Constitution ?

17.Posté par JORI le 26/09/2017 20:55

16.Posté par Dazibao le 26/09/2017 20:01
"Pour l'heure, avec le résultat des sénatoriales, que deviendra sa réforme de la Constitution ?", je crois qu'elle est morte née et que donc les contribuables que nous sommes allons continuer à engraisser autant de parlementaires à ne rien faire qu'avant!!.

18.Posté par klod le 26/09/2017 21:01

mais on s'en fout du sénat et de la réforme de la "constitutuion " encore une fois le bicaméralisme à la framçaise ne sert à keu dalle ............... suppression du sénat : vive DE Gaulle de 69 ...................... et de 39-45 ................ Résistance ? certains se disent gaulliste ? assez fé ri !

19.Posté par OBERVATEUR le 26/09/2017 21:59

MACRON C'est MACRON, mais le partie LREM va disparaître d'ici 2020. Groupe politique rapiesté de gauche/droite, l'historique politique des alliances contre façon monte que c'est un contrat en CDD, à nous de voir la durée. Donc attendons et observons!
De plus quand j'observe l'incompétence des députés LREM et des représentants à la Réunion, mi pense pas coule un bulletin pour ces guignols qui ne s'aient rien de ce qu'est l'engagement pour faire de la politique.

20.Posté par Dazibao le 26/09/2017 23:32

18.Posté par klod le 26/09/2017

mais on s'en fout du sénat et de la réforme de la "constitutuion "
.........................

Pas totalement vrai. Le Sénat est certes inutile. Il est là pour donner une apparence de démocratie. Cependant pour le supprimer cela va être dur. La réforme que souhaite MACRON est un premier pas: moins de parlementaires. Cependant, le Sénat a compris qu'en fait, c'est lui qui est en ligne de mire. La diminution prônée n'est que "tacticale". MACRON procède par étape: il affaiblit puis élimine.

Il veut supprimer le Sénat (comme De Gaulle), mais le vrai but poursuivi est d'éradiquer cette poche de résistance que constitue le Sénat et qui représente les puissantes collectivités territoriales.

En supprimant le Sénat, il fera d'une pierre, deux coups. D'un côté, gain de temps législatif ? Plus de navette.

De l'autre, il coupe les pattes aux arrangements politiciens des groupes parlementaires Sénat/Assemblée. Il arrive souvent que le vote du Sénat, influence le 2ème vote définitif de l'assemblée.

Il n'y a pas d'autre but. Certainement pas économique. Le but poursuivi est uniquement politique.

On a jamais vu un politicien améliorer la Constitution pour le bien des français. C'est toujours, pour sa pomme.

21.Posté par Pierre Balcon le 27/09/2017 06:58

KLOD a pour une fois raison

On s'en fout du Sénat !
On s'en fout d'ailleurs aussi de l'Assemblée Nationale !
On s'en fout aussi de notre Constitution et de ses art 20 et 73

Ce que nous voulons c'est un grand chef et beaucoup d'argent.

Vive Macron et Brigitte

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes