Economie

Carburants : Le gazole ne bouge pas, un centime de plus pour le sans-plomb en novembre

Mercredi 30 Octobre 2019 - 15:42

La préfecture a communiqué ce mercredi 30 octobre le prix de vente des hydrocarbures à La Réunion à compter du 1er novembre. 

- Pour le sans plomb 

Le prix public est en hausse à 1,47 €/litre (+ 1ct). Cette évolution s’explique essentiellement par la hausse de la cotation.

- Pour le gazole 

Le prix de vente est inchangé à 1,14 €/litre. Comme pour le SSP, le fret est en baisse et la parité se déprécie.

- Pour le gaz 

Le prix final de la bouteille est en hausse à 17,01 €. Cette évolution s’explique par la hausse des cotations mensuelles (+20,75 % en cumulé) un peu amplifiée par l’affaiblissement de la parité Euro/Dollar qui contribue à augmenter le prix final. Le contrat de fret est inchangé. On retient toujours le prix le plus bas communiqué par les opérateurs. 

Le contexte : 

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du code de l’énergie. Le mécanisme de réglementation des prix des carburants qui en résultent permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix hydrocarbures.

Un contexte international qui entraîne une faible fluctuation des prix des carburants et une hausse du gaz

Sur les 15 premiers jours ouvrés du mois d’octobre, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse pour le supercarburant (+ 1,55 %) par rapport au mois précédent et à la baisse (- 0,72 %) pour le gazole. 

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE augmente à 435 $/TM. La cotation du Propane augmente également.
Par ailleurs, une baisse du fret (pour les carburants) de 2,68 % a été observée sur la même période.

De plus, à la suite d’une baisse de l’euro par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1019 $ pour 1 € pour le gaz comme pour les carburants. Ce paramètre impacte le prix de vente du gaz (+1 ct) mais pas celui des carburants.

Les marges de gros ainsi que les marges de détail ainsi que les frais de passage qui sont fixées par arrêté préfectoral restent pour leurs parts inchangées.
 
N.P
Lu 2329 fois




1.Posté par Veridik le 30/10/2019 17:43 (depuis mobile)

Eh ben ? Qui avait dit que le prix allait baisser ?
Voilà ce qu'il nous ont dit 🖕

2.Posté par anonyme_mouse le 30/10/2019 20:16

depuis que je connais noé, je ne consomme que du champagne!!!

3.Posté par Soit disant ! le 31/10/2019 06:47 (depuis mobile)

Soit disant que les prix du diesel devaient s'aligner sur celui de l'essence, pour sa pollution, son effet cancérigène reconnu, mais mois après mois, force est de constater que son prix reste toujours très attractif pour les gros pollueurs dieselisés

4.Posté par georges le 31/10/2019 05:19

tant mieux si tu connais noé. pas tout le monde a le porte monnaie plein remplie pour s'acheter un noé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie