MENU ZINFOS
Faits-divers

Carambolage mortel viaduc de St-Paul : Le chauffeur du semi-remorque et son patron devant la justice


Le conducteur du camion transportant des roches et le dirigeant de la société Incana comparaîtront prochainement devant le tribunal correctionnel pour homicide et blessures involontaires. Le 6 novembre 2017, Amandine, 20 ans, trouvait la mort à bord de sa twingo broyée entre deux poids lourds. Son amie, grièvement blessée, a survécu à ce terrible accident.

Par Régis Labrousse - Isabelle Serre - Publié le Lundi 16 Mai 2022 à 15:56

Les deux étudiantes se rendaient à l'Université ce funeste lundi 6 novembre 2017
Les deux étudiantes se rendaient à l'Université ce funeste lundi 6 novembre 2017
Lundi 6 novembre 2017, il est 9 heures du matin et la circulation est dense sur le viaduc de Saint-Paul en direction du Nord. Sur la récente voie lente, Amandine et son amie se rendent à l'Université à bord d'une twingo grise lorsqu'un terrible carambolage se produit. Leur véhicule est pris en étau entre deux poids lourds. Un camion frigorifique a en effet été projeté par un semi-remorque transportant des roches sur l'arrière de leur citadine littéralement broyée.

Les premiers éléments avaient mis en évidence un problème de freinage à l'origine de la tragédie. Les deux jeunes filles avaient été désincarcérées pendant deux heures. Amandine, 20 ans, n'avait pas survécu. Le pronostic vital de son amie âgée de 23 ans était engagé.

 

Me Sébastien Navarro est l'avocat du mis en examen qui ne sera pas poursuivi
Me Sébastien Navarro est l'avocat du mis en examen qui ne sera pas poursuivi
En étau entre deux poids lourds et une fourgonnette

Après une longue instruction, l'ordonnance de renvoi devant la juridiction correctionnelle du chauffeur du semi-semorque, Dimitri T., ainsi que du dirigeant de la société Incana qui exploitait les véhicules de transport, a été rendue. Des défaillances concernant l'entretien des véhicules seraient notamment reprochées au transporteur.

Par ailleurs, l'employé qui avait effectué le contrôle technique du véhicule responsable du carambolage mortel avait été mis en examen par la magistrate en charge de cette affaire. 

Celui-ci avait un temps été au cœur du débat et sa responsabilité aurait pu être engagée, ce qu'à toujours combattu son avocat, Me Sébastien Navarro.

Selon nos informations, un non-lieu vient d'être rendu le concernant. 




1.Posté par MMAX le 16/05/2022 16:31

avec le projet TRAM, on n aurait pas tous ces drames de laroute

2.Posté par Gramoune le 16/05/2022 19:06

@MMAX..Le problème c'est que ça ne concerne pas le TRAM ni le Métro mauricien,
car pour transporter les roches, ni le Tram, ni le Métro mauricien, ne sont capables de
le faire. Et pour vous consoler, il y a 2 fois plus de décès à Maurice sur les routes
qu'à la Réunion, malgré le Métro mauricien, qui comme à la Réunion pour le fameux
TRAM/TRAIN, va en ligne droite, mais oublie tous les hauts et autres quartiers un peu
trop loin...

3.Posté par polo974 le 16/05/2022 21:44

Pourquoi donner nom et prénom du chauffeur et pas ceux du patron ? ? ?

Sinon, est-on certain que c'était la bonne remorque sur le banc de contrôle ? ? ?

4.Posté par Garros dit Roland le 17/05/2022 01:04

@polo si ou lir biyn ou va war ke la donne le nom du patron: INCANA.

5.Posté par Ces jeunes filles ont été les premières victimes de Didier Robert le 17/05/2022 05:21

et de sa funeste route digue !

6.Posté par Billy le 17/05/2022 08:54

ENORME PENSEE PR LA FAMILLE DE LA JEUNE CA DOIT FAIRE RE SORTIR DE MAUVAIS SOUVENIRS EST L'AUTRE GAMINE RESCAPER VIVANTE OUI MAIS DANS QUEL ETAT ELLE DOIT ETRE ... MARCHE T'ELLE ? A T'ELLE TOUTE SA TETE ? ETC ETC........ QUEL DRAME

7.Posté par Laëtitia le 17/05/2022 15:42

Ça serait mieux de mettre le nom complet de l’entreprise et non pas juste Incana, car plusieurs entreprise porte ce nom ce qui porte préjudice à leur image.

8.Posté par Phil le 18/05/2022 06:51

Profession sous payer pression des patrons au rendement sur les chauffeurs trafic routier surpeuplé beaucoup de chauffeur croivent avoir une grande expérience je parle parsque je connais très bien ce milieu certains centres contrôle technique douteux regarder certains camion qui fume bleue qui contient de l'amoniac AD Bleue parsque chicane trafiqué trop cher a changer et oui la vérité est dur lorsque j'ai entendu cette horrible accident comme beaucoup de chauffeur j'étais très en colère les patrons racaille dans le transport ça manque pas pauvre gamine qui avait toute la vie devant elle j'espère que sont amie n'aura pas de séquelles ni physique ni psychologique mais j'en doute

9.Posté par Fabg le 18/05/2022 07:42

C'est pas comme s'il y avait une voie de secours quelques centaines de mètres en amont du lieu du drame...

10.Posté par polo974 le 20/05/2022 14:31

4.Posté par Garros dit Roland le 17/05/2022 01:04
"""
@polo si ou lir biyn ou va war ke la donne le nom du patron: INCANA.
"""

Si tu lis bien, tu vas voir que c'est le nom d'une société, possiblement le nom du patron, mais pas de prénom.

De plus, voir le message de 7.Posté par Laëtitia le 17/05/2022 15:42

9.Posté par Fabg le 18/05/2022 07:42
Oui, il y a une voie d'arrêt, plus haut, et s'il s’avère que les freins étaient déjà défectueux avant, c'est plus que regrettable que le chauffeur ne l'ait pas prise.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes