Faits-divers

Carambolage mortel: Des prises de mesures effectuées sur le viaduc

Mardi 21 Novembre 2017 - 20:45

Entre 12h et 14H ce mardi, afin d'éviter les heures de pointe et gêner le moins possible la circulation, une prise de mesures a été effectuée sur le viaduc de Saint-Paul.

Il s'agissait pour les gendarmes en charge de l'enquête de pratiquer des relevés de cotes sur le lieu de l'accident. Cette expertise technique très précise devrait aider à établir les causes du carambolage ayant entraîné le décès d'Amandine, une étudiante de 20 ans.

Nous savons de source officielle que les expertises des chronotachygraphes n'ont pas relevé d'excès de vitesse des poids lourds impliqués dans ce terrible accident, ce qui n'exclut pas en revanche une vitesse excessive au vu des relevés pris ce mardi.
Pascal Robert
Lu 9361 fois



1.Posté par paulux le 22/11/2017 02:57

Il faudrait faire une étude de la planéité de la zone, et examiner si elle a été réalisée conformément au cahier des charges. Idem pour le rayon de courbure. En effet sur un freinage ou un dérapage la planéité de la route va permettre ou non d'amortir ou d’arrêter une trajectoire. Mais il sera bien plus simple de conclure à un excès de vitesse...

2.Posté par Albert le 22/11/2017 06:35

"n'ont pas relevé d'excès de vitesse des poids lourds impliqués dans ce terrible accident, ce qui n'exclut pas en revanche une vitesse excessive"

Au moins c'est clair comme explication...

3.Posté par Questions le 22/11/2017 06:50

Dans un précédent post sous un précédent article de zinfos (http://www.zinfos974.com/Carambolage-mortel-Le-chauffeur-mis-en-examen-pour-homicide-et-blessures-involontaires_a120906.html j'avais posé quelques questions toujours d'actualité:

15.Posté par Questions le 09/11/2017 06:04

Questions que je me pose:

- les distances de sécurité entre tous les véhicules (sauf le camion, s'il avait un problème dû aux freins qui ont lâché) ont-elles été respectées?

Cela aurait pu éviter que 7 véhicules soient accidentés voire qu'il y ait une personne tuée, PEUT ETRE (je ne suis pas catégorique, mais);

- le chauffeur du camion ne pouvait-il pas utiliser phares et klaxon pour avertir du danger?

- voire se coller contre la bordure de voie pour freiner, ou même passer les vitesses inférieures pour ralentir de force sa vitesse ?

- on apprend pas ça dans les cours d'auto école?

Voir ce lien (pour une voiture; pour un camion, il y a 2 ou 3 trucs qui restent valables je pense: rétrograder, utiliser le frein à main, freiner avec le bord de la route, klaxonner, allumer les warnings, etc)

https://fr.wikihow.com/arr%C3%AAter-une-voiture-sans-freins
://

Voilà des questions que je me pose. Si quelqu'un a des éléments de réponses intéressants (et non des réponses défouloirs ou sans jugeote)...

4.Posté par Lol le 22/11/2017 07:11 (depuis mobile)

Où se termine cette voie poids lourds ???!

5.Posté par La cause de l'accident le 22/11/2017 09:10 (depuis mobile)

Simple. Un véhicule n'a pas pu être contrôler par son chauffeur. Accident. Simple.
Le responsable c'est celui qui conduisait.
Quand je rentre dans le cul dun véhicule, mon assurance m'explique que j'ai tord. Trop facile de fuir ses responsabilité.

6.Posté par Nini Lacaille le 22/11/2017 10:02

Concernant le post 3 QUESTIONS, en effet, toutes ces manœuvres sont connues. Par contre, qui sait comment une personne réagira si elle n'a pas de frein ? Personnellement, je pense que, dans la panique, j'aurai oublié tous les gestes appris et c'est humain.

7.Posté par Roger le 22/11/2017 16:15

@Albert (post 2) : ça parait étrange mais ça ne l'est pas.
Excès de vitesse : c'est dans l'absolu, par rapport à un panneau. C'est limité à 90, je roule à 92, bam je suis en excès de vitesse et l’État empoche des sous pour me punir.
Vitesse excessive, c'est relatif, par rapport aux conditions de circulation. Toujours la même route limitée à 90, je roule à 70 je ne suis pas en excès de vitesse, mais s'il y a un bouchon devant, c'est une vitesse excessive eu égard aux circonstances.

L'arnaque, c'est que les autorités vont chercher à apprécier la vitesse excessive en cas d'accident (ce qui est normal) mais elles nous dénient ce droit en temps normal. A l'époque où j'ai passé mon permis, on nous apprenait qu'il fallait adapter sa vitesse aux circonstances. Aujourd'hui c'est le panneau qui fait foi et on ne discute pas, même en cas de limitations manifestement ridicules. Mais ça permet au radar de piéger les conducteurs inattentifs. La logique voudrait pourtant que chacun adapte sa vitesse aux conditions de circulation. La route du littoral à 90 km/h quand le trafic est fluide, c'est du grand n'importe quoi, on devrait pouvoir rouler à 110 quand c'est libre et beaucoup moins vite de toute façon quand la circulation est dense. Mais en France on préfère déresponsabiliser les conducteurs et se contenter de taper sur les doigts (et surtout au portefeuille)

8.Posté par Manu974 le 22/11/2017 13:31

Récemment, un 38 tonnes me suivait, alors que je doublais, à 90 k/heure, à 1,50 - 2 mètres derrière. J’ai alors accéléré à 110 K/heure et cet abruti m’a quand même dépassé dans une zone limitée à 90 ! On comprend mieux comment certains accidents arrivent !

9.Posté par Ricos le 22/11/2017 21:38

Merci Roger pour cette explication qui reflète bien la triste réalité aujourd'hui, ne prévaut que le panneau de limitation, assez ridicule comme vous dites. C'est devenu une galère pour se déplacer tellement ça bouchonne de partout, et quand la situation le permet on est limité par des panneaux sinon ''flash!!''. Les pompes à fric font leur beurre au prétexte que dépasser la vitesse du panneau serait dangereux, de plus les véhicules n'ont jamais été aussi sûrs et sécurisés ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter