MENU ZINFOS
Faits-divers

Car-jacking : "J'ai étranglé la dame pour l'empêcher de crier", 5 ans de prison


Deux hommes comparaissaient devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis ce vendredi pour des faits rarissimes de car-jacking. Une fois n'est pas coutume, leur comportement à la barre ne va pas jouer en leur faveur.

Par - Publié le Vendredi 30 Juillet 2021 à 16:27

Le 27 juillet dernier, alors qu'elle roule tranquillement dans sa voiture, une femme va voir sa vie basculer. Elle voit quatre individus devant son parking et constate que deux d'entre eux se détachent du groupe et se rapprochent d'elle. Sans avoir le temps de comprendre quoi que ce soit, l'un la saisit par le cou pour l'immobiliser dans son siège quand le deuxième entre par le coté passager pour la pousser hors de sa voiture. Sans coup férir, elle est projetée et extirpée violemment, les deux individus lui volent son bien.

Ce fut de courte durée puisque le conducteur cale alors qu'elle parvient en hurlant à alerter des témoins qui lui viennent en aide et mettent les voleurs en fuite. L'intervention rapide des forces de l'ordre permettra d'interpeller les deux agresseurs et de les placer en garde à vue. Présentés ce vendredi en comparution immédiate, Madi M., 28 ans - s'occupe du coté conducteur - et Fabrice M., 30 ans - s'occupe du coté passager -  sont peu loquaces quant aux raisons qui les ont poussé à agir aussi violemment. L'un explique "On tous eu l'idée de faire ça" quand le second ajoute "On a décidé tous les deux de voler la voiture. J'ai étranglé la dame pour l'empêcher de crier. C'est lui qui voulait voler la voiture, j'avais rien à gagner". 

"Elle n'a pas eu la force de venir car elle a trop peur de les revoir !"

Pour faire comprendre leur état d'esprit du moment l'un se permet de préciser : "On était là et il y en a un qui a dit 'et si on rackettait des gens' ". La partie civile, qui représente la victime, indique : "Elle n'a pas eu la force de venir car elle a trop peur de les revoir !". "Elle est terrorisée, choquée, elle aurait juste aimé savoir pourquoi cette violence gratuite mais elle n'aura jamais la réponse. Tout cela parce qu'il y en a un qui voulait une voiture", insiste t-elle.

Le parquet enchaine et hausse le ton : "C'est extrêmement violent et elle ne s'y attendait pas du tout. Ce genre de fait est rare sur La Réunion. La conductrice était ciblée, ils s'en prennent à une femme seule pas à un homme athlétique ! Elle a eu peur de mourir et tout ça pour une voiture, mais on est où là ? On est au taquet au niveau délictuel  ! Ils risquent 10 ans et 10 ans de plus car ils sont en récidive". Le procureur de la République requiert 3 ans de prison et la révocation du sursis probatoire d'un an pour Madi M. qui est sorti de prison en mai dernier, et 2 ans de prison plus la révocation du sursis de 4 mois pour Fabrice M. au passif moins chargé. Il requiert le maintien en détention pour les deux. 

"Une chose est certaine, ce ne sont pas des génies et c'est le moins que l'on puisse dire ! "

"Ce sont des faits très graves mais ils sont reconnus. Une chose est certaine, ce ne sont pas des génies et c'est le moins que l'on puisse dire ! Pour autant, il n'y a pas de préparation, pas de réflexion quant au passage à l'acte. Quelle peine serait la plus utile pour eux et pour la société ? Ils sont perdus exclus de la société, une peine mixte aurait plus d'intérêt", plaide la défense, peu aidée par le comportement des deux prévenus.

En effet, alors qu'ils ont le dernier mot et contre toute attente, en lieu et place d'excuses ou de remords, ils expliquent tour à tour à la présidente : "J'ai une question, pour quoi la police quand elle nous voit dans la rue, elle nous fouille et nous tabasse ?", le second enchaîne : "Pour moi, c'est la même chose, c'est pour ça que je les frappe les gendarmes". Estomaquée, la présidente les reprend de volée leur rappelant que ce n'était pas le lieu pour parler de cela et leur rappelle la violence de ce pourquoi ils sont jugés aujourd'hui. 

Après délibération, Madi M. est condamné à une peine de 4 ans de prison plus la révocation d'un de sursis, son acolyte Fabrice M. écope, quant à lui, de 4 ans plus la révocation de 4 mois de sursis. Ils sont placés en détention à l'issue de l'audience.  


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Kafrouge le 30/07/2021 20:13

Madi vous dîtes ?
Ouais, on a tous compris !

2.Posté par Jerome A le 30/07/2021 20:18

Mais ce sont des animaux! Piquez les et donnez leurs organes

3.Posté par Rebut le 30/07/2021 21:11

Rebut de l humanité....je serais le mari ou le père de cette dame j aurais pas porté plainte contre eux...

4.Posté par M. Du Puit le 31/07/2021 00:01

Demain ils irons violer ou tuer et ils diront c’était une envie passagère et la justice dira attention pan pan q q la prochaine fois si tu recommence, attention hein … pfff

5.Posté par BDNien le 31/07/2021 11:43

La fameuse excuse des FDO qui les"tabassent"... Sachant que pour ces energumenes, etre arreté revient à être torturé, on comprend de suite que leur place est dans un bagne.

6.Posté par Babeuf le 31/07/2021 20:43

Bonne réaction de la justice! 4 jours pour statuer et condamner.
Pourquoi n'en est-il pas de même pour les politiciens véreux dont les dossiers trainent des mois et même des années de renvois en renvois et d'appels et de contre-appels!

7.Posté par vérité le 02/08/2021 05:05

mahorais.....pfffff

8.Posté par v2fontaine le 02/08/2021 12:59

Avant d'être un badman il faut déjà être un Homme, bande de sous-...
Ça met quand même la haine 4ans pour tentative de meurtre et vole + récidive

9.Posté par nico le 23/08/2021 23:49

réponse 1: kafrerouge: un cafre raciste? c'est pas mal ça tiens! de mieux en mieux... vous êtes clairement un grand intellectuel ça ne fait pas de doute. pas forcément terminé cedi dit.

réponse 7: vérité: de quelle vérité parlez vous? le fait que vous soyez raciste? on est d'accord.

Pourquoi tous deux ne pas également relever le nom de FABRICE.M? c'est pas assez noir pour vous comme prénom? Mince, ce n'est pas un prénom mahoré.

je vous invite d'ailleurs à taper le prénom Madi sur facebook. la plupart des résultats y montreront des gens qui sont (de toute évidence) plus diplômés et éduqués que vous ne l'êtes.

Affichez vos commentaires en public avec vos photos serait une idée très sympa.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes