MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

CapRequin : mais que cachent la préfecture et le comité des pêches ?


- Publié le Lundi 29 Juin 2015 à 11:16 | Lu 838 fois

« Nan ! Je l'dirai pas, na ! ». Voilà en gros la réponse du secrétaire du comité des pêches (CRPMEM) - soutenu par la préfecture - au juge du tribunal administratif éberlué qui lui demandait les noms des heureux élus du marché public de CapRequin 2.

Saisi récemment par un pêcheur professionnel indépendant, le tribunal administratif n'a pu obtenir de leur part qu'un refus obstiné. Certains privilégiés dudit comité sont visiblement très protégés….Mais pourquoi donc ? Et qu'ont donc à cacher la préfecture et le comité des pêches dans cette sombre histoire ?

Car ne croyez pas qu'il s'agisse là d'une exception. Non : l'opacité est désormais la règle dans le dossier "requins", financé par le contribuable, et devenu éminemment rentable pour le comité des pêches et pour ses protégés.

De notre côté, nous avons tenté à plusieurs reprises d'obtenir les conventions liant le comité des pêches et certains pêcheurs privés. La préfecture nous a toujours opposé une fin de non recevoir, prétextant que ces documents ne seraient pas communicables au public (réponse du préfet en date du 13/03/14). Ce qui est parfaitement faux.

Nous avons du par conséquent saisir la commission d'accès aux documents administratifs (CADA) à Paris, laquelle rendait officiellement l'avis suivant (n° 20140704) le 27/03/14 :
 
« S'agissant des conventions qui seraient signées entre le CRPMEM et des personnes privées, la commission rappelle, ainsi qu'elle l'a fait dans un précédent avis (n° 20102171 du 3 juin 2010), que le CRPMEM, comme les autres comités qui constituent l'organisation interprofessionnelle des pêches maritimes et des élevages marins, est un organisme privé chargé de missions de service public.
Elle estime, par suite, que si elles se rattachent aux missions de service public dont il a la charge, ou si elles constituent des contrats administratifs, les conventions sont, une fois signées, des documents administratifs (…) » librement communicables au public.
« La commission émet donc, sur ce point, un avis favorable, et rappelle qu'il appartient au préfet de la Réunion, en application du quatrième alinéa de l'article 2 de la loi du 17 juillet 1978, de transmettre la demande de communication, accompagnée du présent avis, à l'autorité administrative susceptible de les détenir et d'en aviser le demandeur ».
 
La préfecture et le comité des pêches ont donc obligation de libérer l'accès à ces documents. Pourtant ils n'ont jamais obtempéré aux injonctions de la CADA, que nous avons du saisir à nouveau le 15/06/15.

Dans ce très sensible dossier "requins", la quantité d'argent en jeu - celui du contribuable - et les ambitions de carrière de certains fonctionnaires (le futur observatoire des requins) sont devenus trop importants : on ne peut décemment pas laisser le public se mêler de tout ça…..

Certes, mais la préfecture et le comité des pêches seraient-ils au dessus des lois ?
 
Didier DERAND
Fondation Brigitte BARDOT
Association VAGUES
 




1.Posté par KLD le 29/06/2015 13:21

c'est pas bien de ne pas donner suite à l'avis de la cada , c'est po bien !

2.Posté par couillonisse le 29/06/2015 13:31

Mais qui essaie de s'en mettre plein les poches ?? des pêcheurs? des surfeurs ? des surfeurs/pêcheurs ?? La crise requin est une aubaine pour quelques unes de ces personnes qui sont promptes à monter au créneau pour fustiger les autorités et qui, en retour s'en mettent pleins les poches .... demandez à certains pêcheurs membres d'associations de défense des usagers de la mer et qui ont été choisis (comme par hasard) pour prélever des requins dans le cadre de caprequins2 !!! Ils jouent sur les 2 tableaux en disant que les requins pullulent et touchent les millions d'euros alloués pour les pêcher !!! Des voyous qui agissent en missouk ....

3.Posté par Smergol le 29/06/2015 13:38

Monsieur Dérand, procédurier avec les autres, qui ne savait pas gérer sa pharmacie revient sur le devant de la scène....
Bref l'histoire d'un pauvre type qui se croyait au dessus des lois.

4.Posté par Rek1 le 29/06/2015 16:31 (depuis mobile)

Le jour ou DD ou l''un de ses copains se feront croquer par un requin, ils changeront certainement d''attitude !

Protéger les gentils requins c''est super. Les baigneurs et le tourisme on s''en fout ? Quelle honte...

5.Posté par Derand LEPEN le 29/06/2015 17:26

Pourquoi DD n'organiserai pas une nage entre la possession et saint denis pour s'opposer a la nouvelle route du littoral qui va détruire toute la flore et faune Marine??
Je rappel au passage que la fondation BB vient une nouvelle fois de soutenir le FN le mois dernier. Je rappel aussi que DD vient de passer devant le tribunal et que ce dernier vend des produit a base de requin (squalène).

6.Posté par Feelgood le 29/06/2015 19:21

Couillonisse parle de "voyous qui agissent en missouk" alors que tout se décide, tout se passe en Préfecture.... là où justement DD ainsi que tous les autres bouseux opportunistes sont jugés indésirables.


Et cet auteur qui a l'air de bien connaitre ses dossiers conclut : "Comme nos représentant de l’état et nos élus ont peur de prendre leurs responsabilités, ils ont confié à une vingtaine de personnes le soin de dire ce que l’état doit faire pour prémunir la population contre le risque requins. Mais comme ces personnes sont par leurs fonctions intéressées financièrement à tout ce qui touche à la recherche et à la biologie marine, elles attaquent via leurs associations ou organismes la décision de prélèvement prises par l’état. (...) Comme ils n’ont pas fait grand-chose, mais surtout afin d’éviter les choses qui fâchent, ils pondent des rapports et des communiqués de presse à tout va. Ils en oublient les précédents rapports commandés à d’autres scientifiques par nos institutions, qui elles faisant clairement apparaître que la solution aux attaques, et ce dans le monde entier, passait par des dispositifs de pêche.

Deux point communs à tous ces scientifiques :
- ils vivent tous de l’argent public mis dans la recherche.

- Ils sont tous membres du Comité réunionnais de réduction du risque requins. Ils sont donc tous dans l’institution chargée par les pouvoirs publics d’assurer notre sécurité en matière de risque contre les attaques".

Dit comme ça, on comprend mieux certaines prises de position...

http://you.leparisien.fr/actu/2012/09/01/attaques-de-requins-a-la-reunion-revelations-sur-un-serpent-de-mer-sur-fond-de-subventions-16345.html

7.Posté par Merci DD, KLD, couillonisse and co ! le 29/06/2015 20:11

Grace à vous j'ai tout compris ! Il est bien évident que tout ça n'est qu'un ignoble complot !
Des "surfeurs-pécheurs" ou "surfeurs-cousins de pécheurs" ou "pécheurs-surfeurs" se sont VOLONTAIREMENT SACRIFIES, qui avec une jambe, qui avec un bras, voire en allant jusqu'au sacrifice ultime, uniquement pour enrichir le CRPMEM ! (sans doute en échange d'une prothèse en or ou d'une rente pour leurs descendants).
Une fois le décor dramatique planté, le CRPMEM n'a eu qu'à soudoyer le préfet, la sous-préfète, quelques maires, la ministre des O-M et même le premier ministre (sans doute avec quelques brochettes de requin !) et hop ! ces machiavels de l'hameçons sont assurés de s'enrichir pour plusieurs générations !
Mais heureusement DD veille !
Une suggestion à ce trio de champions : allez en groupe à l'HP de St Paul ou aux Flamboyants, je suis sur qu'ils accepteront de vous caser dans la même chambre !
Merci pour la rigolade !

8.Posté par KLD le 29/06/2015 23:17

tant mieux post 7 si tu rigoles , c'est le plus important ds la vie , si, si . par contre , les conneries racontés par tes potes sur la réserve marine , et ce avec arrogance, on également bien fait rire la Réunion .................et surtout votre attitude . il y a "usagers de la mer" et "usagers de la mer , c'est sur !

9.Posté par couillonisse le 30/06/2015 07:06

Le plus amusant est d'aller sur la page facebook d'OPR et de lire les commentaires des disciples de cette secte, heu pardon association ;) surtout du père du petit elio qui exhorte les pêcheurs à trouver une entente entre eux afin de donner une image plus en symbiose avec leurs amis surfeurs.... en gros de moins passer pour des personnes cupides seulement attirées par le pognon que peut rapporter la crise requin et de penser un peu plus à la sécurité plutôt qu'à leur portefeuille.... Il est vrai que cela fait un petit peu tâche quand on a défilé , yeux remplis de larmes, aux côtés de leurs grands amis surfeurs et qu'en fait on ne parle plusque pognon et plus des victimes !!! On a les amis que l'on mérite et OPR apporte tout son soutien aux pêcheurs CQFD

10.Posté par maçonnerie le 30/06/2015 10:53

que didier dérand aille nager du côté de l'afrique du sud ou de l'australie.

sans doute ses démonstrations de nageurs ont fait croire aux surfeurs marmailles ou adultes, qu'ils pouvaient également aller vivre leur passion malgré les interdictions..

nager ou s'occuper de son officine..

11.Posté par à l'usagé de l'amer le 04/07/2015 21:43

scuse mon arrogance KLD, mais tu m'as l'air bien fané !!!!

12.Posté par couillonisse s'amuse !!!! le 04/07/2015 21:44

" Le plus amusant est d'aller sur la page facebook d'OPR et de lire les commentaires... "
Waouh ! Quel programme !
J'en trépigne d'impatience !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes