Société

Cap Requins 2 : Des palangres verticales déployées dès la semaine prochaine

Jeudi 11 Mai 2017 - 11:16

Image d'archives
Image d'archives
Le Centre de Ressources et d’Appui pour La Gestion du risque Requin (CRA), le comité Régional des pêches (CRPMEM) et les élus des collectivités ainsi que la sous-préfecture de Saint-Paul ont validé la suite du programme de pêche Cap Requins le vendredi 5 mai. Des opérations de pêches ciblées, à la côte, avec des palangres verticales avec alerte de capture (PVAC) viendront compléter le dispositif actuel. 

Objectif, "inscrire les actions entreprises dans la durée pour la prévention du risque requin", indique le CRA. Et d'ajouter : "Conformément au protocole des opérations de pêches ciblées, le CRPMEM s’est doté d’une coordination scientifique par l’intermédiaire d’hydro Réunion, condition sine qua non de la pose des Palangres de fond dans le protocole de CAP Requins 2".

D'ici la fin de la semaine, l’inventaire du matériel sera effectué. Le déploiement de ce dispositif - sur les communes de Saint-Paul, trois Bassins, Saint Leu, Etang-Salé et Saint-Pierre - devrait être effectif dès la semaine prochaine. Ce dernier permettra de "collecter les informations sur les conditions de sorties, les opérations de pêches, les captures, les poissons relâchés" .

Les modalités de mise en œuvre des embarquements d’observateurs indépendants, dont la mission est d’effectuer les suivis des opérations de pêches ciblées du programme CAP Requins 2, restent à définir.

15 requins prélevés depuis le 21 février

Pour rappel, l’Etat s'est engagé, avec le conseil régional et les collectivités littorales de Saint Paul, Trois-Bassins, Saint Leu, Etang Salé et Saint Pierre, au financement du programme CAP Requins 2 depuis son démarrage en juin 2015. Ce programme consiste en un dispositif de prélèvement ciblé de requins bouledogue et tigre, dont la maîtrise d’œuvre est assurée depuis l’origine par le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CRPMEM).

La participation de l’Etat à ce programme a été renouvelée pour un montant total de 479 000€, dont 120 000€ correspondent au prolongement du programme pour 6 mois jusqu’au 30 juin 2017, rappelle le CRA, validant les annonces faites 10 Mars dernier.

"Ce financement recouvre les actions de pilotage du programme, de coordination technique, de prélèvement par la technique de palangre horizontale de fond (PHF), ainsi que les actions de valorisation des requins prélevés (transport, dissection) avant analyses scientifiques", précise le CRA.

Depuis la reprise des actions de pêche à la palangre horizontale de fond, effective depuis le 21 février 2017, 15 requins ont été prélevés : 12 tigres et 3 bouledogues. Un résultat qui, pour le CRA, confirme l'engagement du CRPMEM dans les actions de gestion du risque requin à La Réunion.
Zinfos974
Lu 5587 fois



1.Posté par Philippe le 11/05/2017 11:33

Sans intérêt, On appâte les requins, les rapproche de nos côtes. On engraisse juste quelques pêcheurs qui ont été triés comment d'ailleurs, je l'ignore. Qu'est-ce qui peut faire qu'un pêcheur est meilleur qu'un autre sur ce sujet ?

Peut-être qu'en amont on pourrait dire aux pêcheurs de ne pas vider les poissons dans le port par exemple. On pourrait autoriser de nouveau la commercialisation de la chair de requin et laisser la pêche traditionnel faire son travail.

Auparavant le pêcheurs sortaient des requins de l'eau, pas tous les jours et il n'y allait pas pour ça mais si un requin mordait on le ramenait au bord, et on le mangeait. Je n'appelle pas ça une extermination mais une chaîne alimentaire dont nous faisons tous partie.

2.Posté par STOP le 11/05/2017 11:48

Combien tout cela coûte-t-il? Plus de moyens pour lutter contre le TERRORISME sur la terre ferme et laissons les requins dans leur milieu.
C'est l'hiver austral, donc pas de surf ou de body board car propice aux attaques.

3.Posté par non à la pêche le 11/05/2017 11:50

Que les surfeurs mangent les requins s'ils le souhaitent mais les Réunionnais n'en voudront pas!

4.Posté par Philippe le 11/05/2017 12:29

@Post 3:
En quel honneur parles-tu pour l'ensemble de la population créole. Que tu ne veuilles pas manger de requin te regarde toi et toi seul. Ne crois pas que tout le monde pense comme toi. Le requin c'est délicieux et moi je veux bien continuer à en manger.

Et d'ailleurs que viennent faire les surfeurs dans cette histoire ??? Comment peut-on avoir une haine aussi importante envers une population ? Si les surfeurs te gênent c'est que c'est toi qui a un problème existentiel.

5.Posté par Fredo974 le 11/05/2017 15:08

Histoire sans fin ...

6.Posté par zion le 11/05/2017 15:36

au bassin pirogue, bcp de gens attirent les poissons depuis des années, a un point précis pour les prendre en photo, un piquet délimitant le chenal.
Donc, des années durant, pour apercevoir les poissons au plus près, les gens les ont apâtés. ce qui a bien fonctionné ..
Savez vous ce qu'il se passe maintenant ?? .. plus besoin d'apât , il suffit juste de s'approcher et dizaines et des dizaines de poissons arrivent, allant meme a vous embrasser les doigts ..
Maintenant, remplacez le mot "poisson" par le mot "requin" ... et vous verrez très vite ou cette apâtage massif risque très très fort de nous amener.

7.Posté par Dilleux le 11/05/2017 15:47

Ah la connerie humaine continue
Continuez à massacrer ces bêtes sous couvert de mots tellement plus scientifiques
tels que pêches ciblées, gestion du risque, prélèvements ciblés et autres âneries.
Vous dépensez une fortune pratiquement 500.000 € pour ce programme qui ne sert à rien et vous le savez parfaitement, alors qu'il suffirait de faire appliquer les lois en vigueur concernant les interdictions relatives aux requins, baignades, surf, plongée, chasse, vous n'êtes même pas capables de distribuer les contraventions qui vont avec les infractions
constatées commises par les contrevenants , mais alors à quoi servent les arrêtés.
Vous faites payer un lourd tribu à cette espèce animale, continuez, eux ausi viendront encore et encore semer
la terreur sur vos rivages, vous ne comprenez pas que la mer leur appartient ils vont bientôt à nouveau vous le rappeler.

8.Posté par Couillonisse le 11/05/2017 16:18

480.000 euros pour un dispositif qui a prouvé sin inefficacité ... malgré les massacrés journaliers de requins sur les côtes Réunionnaises, toujours autant d'irresponsables qui surfent dans les pires conditions et les endroits les plus dangereux ... Les requins sont-ils réellement le problème ?? Ou bien sont-ce des humains bien identifiés qui joueraient avec leur vie tous les jours ?????

9.Posté par KLOD le 11/05/2017 17:25

aucun scientifique ( je parle de biologistes marins , pas de nos espécialistes communs autoproclamés endémiques ........) ne peux affirmer qu'un drum ligne prés des cotes n'attirent pas les requins ...le contraire non plus , vous me direz .CQFD .

10.Posté par Fredo974 le 11/05/2017 17:29

Les adorateurs de la secte du requin bouledogue sont demandés au parloir ... Qu'ils viennent vomir leur haine des surfeurs .

11.Posté par Couillonisse le 11/05/2017 18:59

@ 10. : on se rend juste compte que les réunionnais ne partagent pas les opinions mortifères de certains spécistes comme toi :) pas très sain de s'exciter sur des cadavres d'animaux...

12.Posté par Simandèf le 11/05/2017 21:37

C'est le monde à l'envers. Beaucoup d'argent pour une poignée de personnes. Des gens qui prennent des risques et qui sont encouragés. Des animaux vivant dans leur environnement naturel et qui sont désignés coupable. C'est finit le bon sens

13.Posté par Nono le 11/05/2017 22:12

15 requins prélevés en plus de deux mois, drôle de "massacre". Un requin est il un million de fois plus "important" qu'un hareng?

Pour la secte des adorateurs du requin bouledogue, la réponse est oui ! Restez chez vous les sauvages, manz McDO regarde télé sa mem le bot.!

14.Posté par Dilleux le 12/05/2017 01:36

Alors si certains esprits dépourvus d'intelligence, ce qui semble être ici le cas,( il se reconnaitra) pensent
que "prélever " que 15 requins en un peu plus de deux mois n'est rien et même insignifiant, et bien espérons que cet
abruti fera partie du lot des prochains ravitaillements effectués par nos amis les requins et que le journal
local ne relatera pas une fois de plus ce fait divers tellement banal, qu'est ce qu'un homme mangé par un requin parmi d'autres milliards de bipèdes, hein en somme rien, on va pas en faire un drame, par contre on se mettra
pas à pleurer, normal non?.

15.Posté par Couillonisse le 12/05/2017 05:49

@13: 2 morts à La Réunion en 2 ans après une attaque de requins ... drôle de "massacre" !! Le surfeur est-il un million de fois plus "important" que n'importe quel noyé ???
Pour la secte des adorateurs des surfeurs , la réponse est oui ! Restez chez vous les irresponsables, Manz rokin ciguatera et regard la mer sa mem le bon ;)

16.Posté par rényon le 12/05/2017 10:27

@15 ! toute à fait ça !
en 10 ans : 9 morts par attaque de requins
en 4 mois : 9 morts par noyade ..

cherchez l'erreur ! et c'est pourtant bien pour la cause des noyés que devraient se battre les MNS non ? ...


17.Posté par Fredo974 le 12/05/2017 11:26

Et la cigarette tue plus que le requin bouledogue ... C'est intéressant comme raisonnement aussi !

18.Posté par Couillonisse le 12/05/2017 12:02

@17 fredo le penaud : explique nous alors pourquoi des morts d'attaques de requins seraient plus importants que les autres ?? Pourquoi des millions sont jetés par les fenêtres pour 2 pelés et trois tondus et par pour les femmes victimes de violences ? Pourquoi donner des millions aux usagers de la mer et pas à l'ONF ou les agents du parc national pour qu'ils sécurisent mieux les sentiers ou les bassins de ravines ??
Sûrement parce que quelques lobbyistes spécistes instrumentalisent la mort d'un jeune garçon pour mettre la pression sur l'état ? Bingo !! La récupération d'un drame par quelques-uns ne les honore pas ... La crise requin n'est que ça : des manipulations et récupérations gros doigts pour en tirer parti personnellement...

19.Posté par Fredo974 le 12/05/2017 15:50

Au couillonisse de service , peux-tu comprendre que la crise requin bouledogue ne concerne pas uniquement les surfeurs mais tous les usagers de la mer ? . Tu fais une fixation intense sur les surfeurs , tu jalouses leurs corps musclés et bronzés ou ta femme s'est barrée avec un surfeur ? . Au fait , sais-tu qu'une île est entourée de mer ?

20.Posté par Fredo974 le 12/05/2017 15:51

T'as raison , l'alcool tue plus que le bouledogue ...

21.Posté par Couillonisse le 12/05/2017 17:03

@ fredo le bobo : je ne fais qu'appuyer sur le fait que cette caste est particulièrement irresponsable point.. tous les derniers accidents le prouve et enfonce le clou... si d'autres usagers se font attaquer dans des endroits interdits tant pis pour eux ... depuis quand donne-t-on du pognon pour des irresponsables ... Ne faudrait-il pas plutôt les éduquer tels des gamins mal élevés ? Et parler de crise pour quelques attaques de requin , il faut être sacrément marseillais pour débiter une connerie pareille !! Mais tu aimes hurler avec la meute des viandards assoiffés de sang ... grand bien te fasse mais tu n'en sors pas grandi ! Et puis qui pourrais jalouser des neuneus qui se jettent sciemment dans les gueules de quelques requins ?? Faut être un peu con , non ? Et n'oublie pas qu'un surfeur a rarement de femme : les femmes n'aiment pas les égocentriques qui fantasment plus sur une planche que sur elles !!
Au fait tu sais qu'il y a des personnes qui se foutent éperdument de la mer même en habitant sur une île ?? Peut être que côtoyer des moutons qui aiment se prélasser sur du sable les uns sur les autres ne les intéresse pas plus que ça :) toi apparemment tu ne peux pas t'en passer : reste dans les zones sécurisées et tu auras une espérance de vie qui grandira, petit ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter