MENU ZINFOS
National

Cannes : Quatre femmes déjà verbalisées sur la plage à cause de leur burkini


Par - Publié le Mardi 16 Août 2016 à 22:46 | Lu 5439 fois

Cannes : Quatre femmes déjà verbalisées sur la plage à cause de leur burkini
Dix femmes ont déjà été contrôlées depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté anti-burkini sur les plages de Cannes le 28 juillet dernier.

Parmi elles, six ont dû quitter la plage ou changer de tenue, quatre ont été verbalisées et ont écopé d'une amende de 38 euros.

Selon le maire Les Républicains de Cannes, David Lisnard, "une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d'attaques terroristes, est de nature à créer des risques de troubles à l'ordre public (attroupements, échauffourées, etc.) qu'il est nécessaire de prévenir. Il ne s'agit pas d'interdire le port de signes religieux à la plage mais les tenues ostentatoires qui font référence à une allégeance à des mouvements terroristes qui nous font la guerre".

Tout le monde n'est pas d'accord avec cette position du maire de Cannes. Deux associations notamment, le collectif contre l'islamophobie et la section locale de la Ligue des droits de l'Homme, mettent en exergue le fait que le port de signes religieux n'est pas interdit sur la voie publique, mis à part la burka au motif qu'elle dissimule entièrement le visage, ce qui pose des problèmes d'identification des personnes. Et elles envisagent de porter l'affaire devant le Conseil d'Etat, après avoir perdu en première instance devant le tribunal administratif.

Depuis, trois autres maires ont décidé de prendre un arrêté afin d'interdire le port du burkini sur les plages. Il s'agit des communes de Villeneuve-Loubet, Sisco en Corse et Le Touquet.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

77.Posté par vanille le 20/08/2016 20:53

Arrêtez joseph, vous vomissez beaucoup trop, votre santé est en danger ! Et puis à votre âge, cet agitation incontrôlée n'est pas recommandée.
Bonne nuit joseph et n'oubliez pas votre pilule....

76.Posté par Joseph le 20/08/2016 16:48

Zarin, merci, j'ai bien lu cet article des "Passeurs", un éloge panégyrique acturiusien de quelques femmes célèbres ... bien triées sur le volet !
Ils ont eu le bon goût de ne pas y afficher les femmes crapuleuses qui ont toujours accompagné les hommes ou les ont précédés parfois dans les meurtres politiques en série, depuis Clinton la criminelle en passant par l'immonde Thatcher et tant d'autres, jusqu'aux militantes sionistes et aux femmes nazies ...
Ils omettent bien sûr de citer une seule femme noire, des USA ou d'Afrique.
Juste encore un article bien mièvre sur la réalité de notre Monde, en jouant sur le mythe tenace que les femmes seraient meilleures que les hommes ... naïvetés absolues pour qui connaît la Vie telle qu'elle est et ne se contente pas de la voir derrière son écran de télé.
Je n'ai rien appris sur Jeanne d'Arc ni sur Isabelle la Catholique, mais ce n'est jamais inutile de voir de près comment les humains pensent, quels qu'ils soient.
Jeanne d'Arc n'a d'ailleurs rien à voir en tant que personnage historique avec sa légende nationaliste fabriquée par des pseudo historiens dans une "France" totalement différente de celle d'aujourd'hui.
Si on veut connaître la vraie Jeanne d'Arc, il suffit d'écouter l'excellent et unique trésor d'historien qu'était Henri Guillemin. On trouve sur Google facilement, son Jeanne d'Arc, son Napoléon et tant d'autres oeuvres uniques de détricotage de ces histoires falsifiées par les Castelot et consorts, amuseurs publics et lèche-culs des puissants.

75.Posté par Zarin le 20/08/2016 13:48

@74.Posté par Joseph le 20/08/2016

"Jeanne d'Arc étant trop connotée Le Pen..."

Je vous invite à lire l'article suivant :

Les Grandes Initiées Les Chroniques d'Arcturius
http://www.arcturius.org/chroniques/les-grandes-initiees/

74.Posté par Joseph le 20/08/2016 12:53

Isabelle la Catholique dont se réclame l'extrême droite ici présente, a vécu à une époque qui ressemble à la nôtre. L'imprimerie est venue innover en permettant la diffusion ambivalente à la fois de sciences mais aussi d'une vision apocalyptique du Monde et conquérante.
Exactement comme Internet aujourd'hui permet à des fascistes masqués en d'honorables posteurs bien sous tout rapport et maniant le verbe fielleux et l'offuscation des bons Français, de diffuser leurs idées malsaines et xénophobes pour préparer une "alternance" droitière.

Christophe Colomb pensait bien comme tous ces infâmes conquérants et pilleurs, que "Tuer n'est pas pécher, c'est aimer Dieu".
Exactement comme Daech aujourd'hui, soutenu activement par l'extrême droite du PS et des Républicains, en attendant pire avec un gouvernement néo-fasciste PS-Républicains-FN recentré à Droite.

Ces gens ici sont les prédicateurs de l'époque d'Isabelle la très Catholique et de Ferdinand et il n'y a rien à faire que de les laisser déblatérer leur soupe nauséabonde parfumée en vain de références apocalyptiques sur l'islamisation prétendue de leur chère France pétainiste.

Jeanne d'Arc étant trop connotée Le Pen, on cherche d'autres références historiques pour tenter de masquer la même idéologie, mais c'est du pareil au même, c'est l'obscurantisme populiste qui exhale ses mauvaises odeurs dans ces posts. Ils convertiront les esprits faibles en traitant les résistants à cette islamophobie infecte de terroristes ou de naïfs, tout en continuant dans l'ombre d'applaudir à la guerre de religion.
Ces gens, en fait, pour conclure, sont identiques à Daech, ils sont fascinés par cet ennemi qui leur permet de se voir en miroir et de lancer une nouvelle guerre sainte et chrétienne pour sauver les valeurs de la Frrrrrrance éternellement catholique en péril d'islamisation.
Sans cet ennemi providentiel envoyé par dieu, ce serait la Paix et l'intelligence "Guiguienne" qui prévaudrait. Inacceptable ! Et çà, çà ne leur va pas. Il faut casser du melon, du burkini, du fellouz.
Ah que la guerre et les massacres sont beaux lorsqu'on défend la noble cause de la Frrrrrance Chrétienne !
Non aux fascisme rampant et à la nouvelle démagogie F-haine !

73.Posté par vanille le 20/08/2016 07:39

Joseph
Vous lisez Guigue et moi je lis la vie d'Isabelle de Castille la catholique. Votre choix ne vous arroge pas le droit de vous sentir moins primaire que moi.
Sachez que je suis une femme libre et non soumise et pour revenir au sujet commenté par les posteurs qui vous font vomir, le burkini est le symbole du contraire. Je suis naturellement contre cet accoutrement carnavalesque et je soutiens sans réserve les maires qui ont le courage de l'interdire.

Alors Joseph, vous avez le droit de penser ce que vous voulez, continuez à vous gaver de Guigue et de vomir tout votre saoul. Des individus naïfs comme vous sont heureusement de moins en moins nombreux en France.

72.Posté par le taz le 20/08/2016 06:11

pauvre joseph...

lui aussi complètement soumis....

faites pitié quand même. pas de liberté, une soumission aveugle à des sauvages et leurs régression intellectuelle et un endoctrinement qui abouti à traiter d'islamophobe tout ce qui critique l'islam.

tes citations d’Einstein, face au contexte actuel, ne veulent rien dire.....
lui même à fui le nazisme, cet AUTRE totalitarisme qui a détruit l'europe naguère.

vous dite confusion mentale ???
quel sens ça a chez vous ?

moi, en 2016, je ne me soumettrai JAMAIS, JAMAIS, à ces demeurés venu d'un autre age nous imposer un mode de vie que nous sommes CURIEUSEMENT de plus en plus à rejeter.

ou voyez vous une confusion ?
j'aime ma république laïque et libre. et je ne me soumettrai JAMAIS à ces débiles.
c'est ça être confus ????

il reste néanmoins quelques imbéciles, comme toi, faibles d'esprit, sujet à l'endoctrinement et n'ayant pas l'esprit critique pour refuser ce totalitarisme qui essaye de nous priver de nos libertés et de notre mode de vie.

comme à l'autre guignol, voici un peu de lecture
je n'y attend pas que vous y compreniez grand chose....

lire ici : Lettre ouverte à Chevènement à propos de l'islam de France

Aujourd'hui, force est de constater que conformément à ce qui se passe un peu partout dans le monde, de l'Irak au Nigeria en passant par l'Arabie saoudite ou la Libye, l'islam est une politique avant d'être une religion, un impérialisme qui vise la mainmise sur les États, et que cela n'est pas acceptable.

pour les gens libres et disposant d'esprits critiques qui constituèrent la france des lumières, le refus d'une soumission à l'islam va être la lutte qu'il va nous falloir mener si nous voulons garder nos libertés en france et en europe.

Et seul un accord réformant sérieusement des textes écrits il y a quatorze siècles pourra être compris d'une population française peu encline à voir une minorité imposer ses diktats à la majorité – car c'est cela, la vraie démocratie, et non la résignation intéressée qui imposerait à la majorité de se plier aux coutumes délétères de quelques illuminés.

et dernier point, le FN n'y a rien à voir, il s'agit d'hommes libres qui ne veulent pas se soumettre à cette régression majeure qu'est l'islam.

vous, vous avez déjà capitulé.
continuez vos copié-collés, ils ne servent à rien, on sait que vous vous êtes soumis.... vous aussi à ces quelques illuminés qui nous imposent leurs mode de vie.

71.Posté par Joseph le 19/08/2016 22:45

Le Taz, voilà un peu de Einstein dans le texte, pour vous grandir et vous extirper le temps d'une lecture seulement (malheureusement) de l'emprise du FN :

Au sujet de votre verbiage copie collé sur la prose islamophobe ambiante :

" Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton ".
Rassurez vous, votre parti vous aime car vous reflétez fidèlement ses préceptes.

- Au sujet de votre confusion mentale et propension à noyer le poisson :

" La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! ". ce qui veut dire, s'appliquant à vous, que vous cumulez l'ignorance et la vanité et donc ne faites que brasser du vent.

- Au sujet de votre superbe suffisance sur la vérité infuse qui vous habite :

" La valeur morale ne peut pas être remplacée par la valeur intelligence et j’ajouterai : Dieu merci ! ".

Pas besoin de préciser. Bien à vous et bonne nuit. Joseph.

70.Posté par le taz le 19/08/2016 21:39

hé, joseph, tu sais que pour 90% des gens de gauche (dont quelques uns OSENT dire vive la république alors qu'ils la déssoudent jour après jour)

cette lutte symbolique

est un acte violent, islamophobe et ultra raciste ??????

bon, bref.... la lutte a commencé et j'espère qu'elle va durer et que notre société, encore LIBRE et évoluée (issues des lumières parait-il) va survivre.

le problème de ces traitres est qu'ils favorisent l'implantation de cet islam politique conquérant en utilisant notre démocratie et nos lois.... contre nous.

juste observer et enquêter, au besoin, des actions de SOS racisme (entre autre) et de ce qu"ils défendent en france.
z'allez voir qu'ils vont faire passer les sauvages en CORSE qui ont déclenché les violences (accablant, quand même, quand on lit l'article du point que j'ai déjà cité) pour de pauvres victimes des salauds de français que nous sommes tous.....
la routine depuis 30 ans.... quoi !

mais tout va bien, n'est-ce pas ?????

69.Posté par Joseph le 19/08/2016 18:40

Madame Juliette CARANTA PAVARD, si vous n'arrivez pas à avoir le site d'arrêt sur images qui propose le texte de Bruno Guigue sur le "burkini", je pense que M. Pierrot ne verra pas d'inconvénient à ce que je vous le mette ici ?

Burkini: Le choc des civilisations à l’heure du pastis, par Bruno Guigue

Par Bruno Guigue le 15 août 2016

" Curieux pays que la France. Ses dirigeants tentent d’abattre depuis cinq ans, par tous les moyens, le seul régime non confessionnel du Moyen-Orient. Ils livrent des armes aux djihadistes au nom de la démocratie et des droits de l’homme. Ils bombardent les populations civiles en prétendant lutter contre le terrorisme qu’ils soutiennent par ailleurs. Ils distribuent des médailles honorifiques et vendent des avions de chasse aux sponsors saoudiens de la terreur planétaire. Mais cette absurdité permanente de notre politique étrangère n’offusque personne. Elle ne suscite dans les médias dominants que des débats feutrés. Aucun mouvement de foule n’en dénonce la nocivité. Pour peu elle passerait inaperçue, faisant place à d’autres préoccupations.

Car ce ne sont pas les événements d’Alep qui passionnent les foules. Ces affrontements exotiques auxquels on ne comprend rien n’intéressent personne. Loin de nous, ils sont comme frappés d’insignifiance. Le vrai sujet est ailleurs, son urgence saute aux yeux. Son extrême gravité nous pétrifie d’angoisse. Le burkini ! Ce costume de bain ne devrait provoquer, au pire, qu’un sourire narquois ou désabusé. Il ne devrait susciter, au mieux, qu’une souveraine indifférence. Mais voilà qu’il se transforme en casus belli pour estivants déchaînés, qu’il devient le motif extravagant d’une bataille de parasols. Portée à l’incandescence par l’atmosphère corse, la discorde frôle même le paroxysme, à coups de jets de canettes et de fléchettes de harpon.

Aurait-on tort de ne pas prendre au sérieux cette invraisemblable querelle ? Oui, nous dit-on, car elle serait symboliquement décisive. Elle serait lourde de signification implicite, grosse d’une menace existentielle. A croire certains, elle s’élèverait même au rang du combat suprême pour la défense de nos valeurs. Menacée de submersion, l’identité européenne jouerait son va-tout dans cette rixe saisonnière aux relents de pastis. Congédiant la pétanque et les épuisettes, elle reléguerait les passions vacancières au magasin des accessoires. Alors que dans les piscines allemandes on s’en moque, ce maudit vêtement émeut l’opinion, chez nous, avec une singulière intensité.

On a parfaitement le droit, bien sûr, de ne pas aimer cette tenue de bain pour ce qu’elle représente. Car cette version balnéaire du voile intégral n’est pas étrangère à un rigorisme qu’il est légitime de combattre sur le plan des idées. Mais la vie en société implique aussi l’acceptation de la différence culturelle. Dès lors qu’elle n’entrave la liberté de personne, une pratique sociale, vestimentaire ou autre, ne peut faire l’objet d’une interdiction que si elle déroge à un principe fondamental. Mais dans le cas d’espèce, lequel ? On peine à le trouver. Et l’on interdit la pratique des uns parce qu’elle ne plaît pas aux autres. Ce qui soulève cette question : dans un Etat laïc, les prohibitions légales ont-elles vocation à épouser les aversions subjectives des uns et des autres ?

Effet collatéral du climat créé par les attentats, cette interdiction, en réalité, renvoie sans le dire à la lutte contre le terrorisme. Que le burkini entretienne un rapport de connivence implicite avec l’idéologie wahhabite, au demeurant, n’est pas faux. Que cette idéologie soit la matrice originelle du djihadisme non plus. Mais les femmes qui adoptent cette tenue par conviction religieuse ne sont pas pour autant des adeptes du terrorisme. Et le motif de l’interdiction, il faut le reconnaître, demeure juridiquement faible, puisqu’on ne peut même pas invoquer le fait que le visage est masqué, contrairement à la burqa.

Il n’empêche que pour une partie de la population française cet argument est de peu de poids. A ses yeux, cette lutte symbolique est le baroud d’honneur de l’Occident en proie aux barbares. La guerre du maillot intégral, c’est le choc des civilisations mis à la portée des plagistes, le grand frisson identitaire à l’heure de l’apéro aux olives. On croit combattre le fanatisme en faisant la chasse au burkini, mais on ne poursuit que des ombres, sans voir la diversion à laquelle on prête la main. Nourrie par des médias rapaces, cette bataille dérisoire, une fois de plus, détourne de l’essentiel. Cette vaine dispute est un écran de fumée dont des politiciens véreux font leur miel. Et elle montre notre incapacité politique à prendre au sérieux l’islamisme radical pour mieux le combattre. "


Bruno Guigue (*) | 15 août 2016

(*) Bruno Guigue, ancien élève de l’École Normale Supérieure et de l’ENA, Haut fonctionnaire d’Etat français, essayiste et politologue, professeur de philosophie dans l’enseignement secondaire, chargé de cours en relations internationales à l’Université de La Réunion. Il est l’auteur de cinq ouvrages, dont Aux origines du conflit israélo-arabe, L’invisible remords de l’Occident, L’Harmattan, 2002, et de centaines d’articles.

68.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/08/2016 18:00

À Post.67: Merci,Joseph !

67.Posté par Joseph le 19/08/2016 15:33

Bonjour Juliette, excusez moi de n'avoir pas donné suffisamment de précisions, je pensais que Bruno était suffisamment connu, il a été haut fonctionnaire préfectoral issu de l'ENA, en poste à la Réunion et à Saintes, mais il a été viré parce qu'il a le tort de ne pas être Sioniste comme il le faut pour être bien vu par le pouvoir, ou alors de ne pas se taire.
Il a ensuite été prof à l'Université de la Réunion, entre autres activités. Un gars bien. Quant à Vanille, elle n'a sûrement pas lu l'article de Bruno Guigue, pour être restée aussi primaire et nulle dans ses arguments. Je pense qu'au delà d'une ligne elle est fatiguée ?
Tiens, pour les autres qui savent lire sans se fatiguer, voilà son dernier article :

LA QUESTION IDENTITAIRE, NOUVELLE IMPOSTURE SOCIALISTE

Stratège néo-vichyste d'un PS en putréfaction, Manuel Valls nous avait prévenus. L'élection présidentielle de 2017, disait-il, se jouera sur la "question identitaire". Qui s'en souvient ? Personne, mais les faits parlent d'eux-mêmes. Sur le plan économique et social, celui où se déroule la vie quotidienne des Français, la gauche de gouvernement a trahi toutes ses promesses de campagne. Elle s'est vautrée dans la compromission avec cette oligarchie financière contre laquelle elle vitupérait pour épater la galerie lors des meetings électoraux. On a dit que le "Cartel des gauches" (1924) s'était fracassé sur le "mur d'argent". Avec François Hollande, aucun risque : le mur d'argent, il s'est contenté de le repeindre. Des cadeaux fiscaux au patronat (contre de vagues promesses) à la capitulation en rase campagne devant le diktat néo-libéral (Loi-travail), M. Hollande aura laissé dans notre histoire une empreinte molle et visqueuse comme sa politique. Avec son air ahuri, il sera passé maître dans le seul exercice où il excelle : suivre le courant dominant. Autosatisfait compulsif, il aura porté à l'absolu la sujétion du pouvoir politique aux puissances d'argent.

Sous François Mitterrand, une gauche repentie avait libéralisé les marchés financiers et ouvert notre pays aux quatre vents de la mondialisation capitaliste. Ce faisant, elle donna le signal de la transgression du tabou suprême : la souveraineté populaire. Achevant l'entreprise de ses prédécesseurs, et jetant une ultime pelletée de terre sur l'héritage révolutionnaire, François Hollande a fini le sale boulot avec un acharnement d'usurier. Soumise au carcan européiste, la France n'a plus de politique monétaire, budgétaire et industrielle. Grâce aux socialistes, précédés par ces laquais naturels de la finance que sont les partis de droite, la France n'a plus de politique du tout. Comme les autres, ils ont acté le transfert du pouvoir de décision des mains de la nation aux griffes du marché. Cette nation, dont on disait au XIXème siècle qu'elle était la "nation politique" par excellence, n'existe plus. Non pas qu'elle n'ait pas d'ambition, mais ses élites font en sorte qu'elle n'en ait plus.

Car ce qu'elles veulent, c'est perpétuer ad libitum le désordre établi, maintenir sous pression les peuples, les Etats, les travailleurs, dans le seul but d'intensifier la rentabilité du capital oisif, de faire tourner sans limite les rotatives du profit, ces "machines cyclopéennes" dont parlait Marx, sans lesquelles l'accroissement effréné des dividendes est impossible. Cette dictature d'un actionnariat mondial prosterné devant le Veau d'Or, cette exigence dirimante d'une profitabilité vertigineuse, les socialistes lui ont conféré des lettres de noblesse progressiste, ils l'ont légitimée sans vergogne, ils l'ont arrosée d'eau bénite. Qu'un fraudeur arrogant comme Cahuzac ait été ministre du Budget, qu'un "trader" au comportement de morveux débarqué de la banque Rothschild soit ministre de l'Economie, n'est pas anodin. C'est plus qu'un simple scandale, c'est une métaphore exemplaire de la "gouvernance" socialiste, cet aplatissement obséquieux du pouvoir politique aux pieds de la finance mondialisée.

Dans ces conditions, en effet, on se demande quelle partition cette "gauche" vermoulue va pouvoir jouer en 2017. Car ce n'est pas sur la question sociale qu'elle suscitera l'enthousiasme des électeurs, échaudés par cette série de trahisons en règle. Redoutant de payer le prix de ses compromissions, le PS a alors tenté d'allumer des contre-feux dans le domaine dit "sociétal". D'allure progressiste, ces combats obliques accréditaient l'idée que la gauche était toujours de gauche malgré l'abandon du terrain social. Soigneusement choisis, ces dérivatifs inspirés par le goût du jour et la revendication minoritaire procuraient un ersatz de social-démocratie et un vain parfum de modernité.

Peu importait que les pauvres fussent toujours plus pauvres et les riches toujours plus riches, puisque ce n'était plus l'essentiel. Exit le social, place au sociétal ! L'important, nous disait-on, c'est que les homosexuels des deux sexes puissent se marier comme les autres, qu'ils puissent adopter des enfants ou s'en procurer sur le marché, que l'on apprenne aux jeunes à combattre l'assignation de genre, que les filles puissent aussi devenir maçons, que l'on simplifie l'orthographe pour la mettre à la portée de tous, que les élèves cessent d'être humiliés par les mauvaise notes, que les parents décident de l'orientation de leurs enfants au lycée, qu'on supprime le latin-grec parce que c'est élitiste, bref, que tout aille pour le mieux dans cette société injuste à condition de ne pas écorner un seul privilège de classe.

Inconsistante par nature, cette politique a vite perdu son pouvoir d'enchantement. Relevant d'une ruse de semi-habile, le contournement du social par les artifices du sociétal a fait long feu. Et la société a retrouvé cette pesanteur que les travailleurs pauvres qui se lèvent tôt le matin pour tenter de joindre les deux bouts connaissent bien. Il fallait donc, d'urgence, trouver autre chose. Quelque chose de puissant, qui permette de diviser la société en occultant pour de bon la fracture entre ceux qui vivent de leur travail et ceux qui en palpent les dividendes. A cette fracture objective, ancrée dans les conditions matérielles d'existence, il fallait opposer une fracture subjective, aussi artificielle fût-elle. Cette "divine surprise", pour parler comme Maurras exultant devant la défaite française en 1940, n'a pas tardé. Résultat direct de la politique française au Moyen-Orient, où les dirigeants socialistes ont armé les djihadistes et bombardé les civils, les attentats terroristes ont fourni à ces mêmes dirigeants l'opportunité d'imposer un nouvel agenda politique. Fin du sociétal, place à l'identitaire.

Cette conversion du PS à l'idéologie droitière du "trouble culturel" et du "péril islamique" restera dans les annales comme le chef d'oeuvre de Manuel Valls, et sa récurrente crispation faciale en est la mimique involontaire, la métaphore corporelle. Ses amis du "Printemps républicain" ont préparé le terrain, prétendant recomposer le message de la gauche autour des idéaux républicains, mais sans hésiter à pervertir l'universalisme hérité de 89. Ainsi ont-ils désigné à la vindicte publique le communautarisme musulman (comme on le sait, il n'y en a pas d'autre) et obtenu le parrainage d'Elisabeth Badinter, qui revendique ouvertement son islamophobie tout en assurant à la tête de Publicis la promotion de l'Arabie saoudite en Europe. L'incroyable hypocrisie de cette milliardaire féministe reconvertie dans le cirage de pompes saoudiennes symbolise délicieusement la gauche identitaire. Il n'y a qu'en France que l'on peut voir un tel spectacle : le clan au pouvoir dégoise à qui mieux-mieux sur le voile ou le burkini, mais son égérie intellectuelle fait la communication de la maison Saoud, la France lui distribue des médailles honorifiques, elle coopère avec elle pour détruire la Syrie par djihad interposé, et elle lui fournit les bombes avec lesquelles Riyad vitrifie les enfants yéménites.

Cette politique identitaire est donc le pendant, à usage interne, d'une politique néo-coloniale de la France au Moyen-Orient dont les socialistes ont élevé la nocivité au paroxysme. En entretenant la peur de l'islam à domicile, en focalisant sur sa visibilité sociale comme si elle était grosse d'un péril mortel, elle fait oublier les compromissions de nos élites avec les régimes rétrogrades et les islamistes radicaux. Montrant du doigt celui qui cumule les stigmates du pauvre, de l'immigré et du musulman, elle courtise en même temps les milliardaires corrompus du Golfe, leur fournissant l'arsenal qui leur permet de semer le chaos. Cette politique, en somme, est doublement efficace : cache-sexe de l'impérialisme hors de nos frontières, elle livre un bouc-émissaire, à l'intérieur, aux frustrés d'une société en crise.

Car elle accrédite deux idées simples : tous nos problèmes viennent du monde musulman et les musulmans de France y sont pour quelque chose. Peu importe que cette politique nourrisse un climat détestable. Cette alchimie de la division inter-communautaire fait partie du plan. Elle est la meilleure alliée des puissants, l'auxiliaire zélée des oligarchies. Antidote à la revendication sociale, la fracture ethnique et culturelle est le secret de polichinelle de tous les impérialismes, un instrument de domination vieux comme le monde. Cyniques jusqu'au bout des doigts, nos dirigeants le savent et en abusent. De même qu'ils veulent un Moyen-Orient atomisé, fragmenté, réduit à l'impuissance, ils veulent une France livrée à l'hystérie collective, où le peuple divisé ne sait plus qui l'exploite et pourchasse des fantômes jusque sur les plages.


Bruno Guigue (17/08/2016)

66.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/08/2016 08:43

*C'est QUI, c'est QUOI ce Bruno Guigue, "bien connu à la Réunion" (sic) ?

*"Bien connu à La Réunion" à cause de quoi ?? (le site indiqué est inaccessible...)

*Que les initiés veuillent bien m'aider à comprendre...

65.Posté par vanille le 19/08/2016 07:52

Joseph
Vous avez sans doute trop abusé du mot islamophobie au point que vous en vomissez.
Ce n'est pas grave, ça se soigne très bien en allant faire une prière dans l'église proche de chez vous. Dieu est bon il vous pardonnera.

64.Posté par Joseph le 18/08/2016 23:20

Un peu d'intelligence dans cette vomiture de bêtise à longueur de posts, ne fera pas de mal. Vraiment, la Réunion n'a rien à envier à la Métropole pour la couillonisse islamophobe.
Bruno Guigue, bien connu à la Réunion, vous fermera votre clapet malodorant, avec ces quelques mots bien pesés :

http://arretsurinfo.ch/burkini-le-choc-des-civilisations-a-lheure-du-pastis-par-bruno-guigue/://

63.Posté par Dazibao le 18/08/2016 19:58

12.Posté par Mike le 17/08/2016 08:04

Qu'est ce qui choque le plus nos enfants sur une plage, une femme en burkini, ou une femme les seins a l'air avec une ficelle entre les fesses?

.........................................

C'est le monde à l'envers qui prévaut aujourd'hui. Haro sur le burkini, et vive la ficelle. Triste France.

62.Posté par Dazibao le 18/08/2016 19:54

58.Posté par john koufar damour le 18/08/2016 07:39 (depuis mobile)
Dazibao le salafi lover t''es mignon mais la religion catholique, si elle nous les brise, ne commet pas d''attentat à l''autre joue. L''islam salafiste tue...pas Boutin. Z''êtes gentils mais islam et judeo-chritianisme ne sont pasà mettre dans un mm sac.
............................
C'est un même sac. De tout temps on a tué au nom de Dieu et on tuera encore demain au nom d'une quelconque religion, et parfois les mots tuent autant.

Le Goerges BUSH n'est-il pas allé tuer (Irak, Afgha... et ce après avoir lu la Bible), des centaines de milliers d'innocents en évoquant une croisade? Au nom de son Dieu (il a parlé d'une mission qui lui aurait été confiée par Dieu) n'a t-il pas ouvert la porte à la mondialisation du terrorisme? N'a t'il pas créé Daesh? A vous entendre les occidentaux sont des innocents aux mains propres.

Que je sache ces terroristes ne sont pas fabricants d'armes. Dès lors, d'où viennent ces armes? La France n'est-elle pas parmi les premières des nations vendeuses d'armes?

Si les salafi-lovers existaient, il n'y aurait pas de violences. A moins que, comme en France, on pratique la violence en même temps que l'amour (voir les stats sur le nombre de femmes tués en France pâr leur compagnon. Faut donc arrêter de faire croire aux autres que les français sont issus d'une civilisation supérieure).

61.Posté par Athée islamophobe le 18/08/2016 11:22 (depuis mobile)

@4 Toujours autant à la masse le DAZIB !
On ne se déclare pas athée par hasard. On le devient grâce à sa réflexion. C''est ce qui te manque le plus. Apprends à réfléchir. Ainsi tu pollueras moins les pages blanches.

60.Posté par Athée islamophobe le 18/08/2016 11:14 (depuis mobile)

@5 taz : On les trouve où "les maillots de bain, utilisés par les européens depuis longtemps" (SIC!!!). Il faut les décrocher des mannequins dans les musées ou les faire faire sur mesure ? Aucun maillot actuel couvre entièrement les fesses.

59.Posté par vanille le 18/08/2016 08:42

Post 56
Je suis d'accord avec vous.
Aujourd'hui, vous interdisez le burkini donc vous attisez le terrorisme, vous laissez les femmes se belphegorisez donc vous laissez l'islam imposer sa culture moyenâgeuse en France.

Et il y a encore des français de souche naïfs qui croient au vivre ensemble !

58.Posté par john koufar damour le 18/08/2016 07:39 (depuis mobile)

Dazibao le salafi lover t''es mignon mais la religion catholique, si elle nous les brise, ne commet pas d''attentat à l''autre joue. L''islam salafiste tue...pas Boutin. Z''êtes gentils mais islam et judeo-chritianisme ne sont pasà mettre dans un mm sac.

57.Posté par Dazibao le 18/08/2016 02:19

54.Posté par le taz le 17/08/2016 21:59
@dazibo.
je plussoie....
c'est triste mais notre grande république a vécu.

les imbéciles crient "vive la république" (sans savoir ce que ça veut dire) tout en se soumettant à une bande de sauvage communautariste qui font plier la dite république.
.....................

Nos politiciens aux ordres du patronat ont ouvert la porte à de la main d'oeuvre étrangère tout en sachant que cette main d'oeuvre n'allait pas faire voeu de célibat, d'où le regroupement familial. Mais c'était les 30 glorieuses ( pas pour les ouvriers français et autres mais pour le seul haut patronat) . La crise venue, impossible de faire repartir ces personnes (enfants nés en France, beaucoup ont migré vers d'autres pays -Belgique- etc.).

En fait, peu avant, la France coloniale avait exploité la main d'oeuvre des pays conquis, puis après l'indépendance, pour continuer cette exploitation, elle a mis en place une politique d'offres d'emplois en France, après avoir épuisé celle des Dom ne fournissant plus assez de bras. C'était pas pour raison humanitaire qu'on a fait venir ces étrangers, mais pour encore les exploiter (il fallait voir où on les logeait -bidonvilles- comme l'étaient les créoles du Bumidom -très petite chambre dans des hôtels - 5 étoiles (je dis bien moins 5 étoiles). Après il y a eu les SONACOTRA (des minis ghettos).

Ben maintenant, il faut faire avec vu que, contrairement à d'autres pays, la France n'a pas, par absence de volonté, n'a pas réussi leur intégration. La résultante est qu'il n'y a pas eu d'acculturation, phénomène qui aurait dû être la conséquence résultante d'une intégration réussie. Du coup, ces étrangers ont gardé leur culture et les français devront faire avec........car dans pas longtemps,il seront plus nombreux.....


Se regimber, ne servira à rien, les statistiques parlent le langage de la vérité. C'est trop tard.

Après tout, il faut méditer sur les paroles de Jean-Paul dites à François Léotard ministre français à "Vous les Français, vous allez payer les conséquences pour avoir trop colonisé.....".

Hypocrisez encore un peu plus, faites la sourde oreille, l'autruche, mais la réalité est là. Il faudra bien cohabiter et faire des concessions: le plus grand nombre (communautaire) l'emportera.

56.Posté par marouane le 17/08/2016 22:41

Un vrai merdier cette France!
chacun met son grain de sel pour alimenter la zizanie!
Le problème n est pas une religion ...Le vrai problème et le drame pour tout un peuple c est qu il est train de perdre la terre de ses ancêtres après avoir rentré lui-même des gens par millions qui sont en train décennie après décennie de le dépasser en nombre !
La question est démographique,dans 20 ans maximum la France-le pouvoir-sera à la majorité issue de l immigration car son nombre aura dépassé celui des français de souche!
Au lieu de perdre leur temps dans des polémiques provisoires,les français feraient mieux d unir leurs forces pour mettre la pression sur les dirigeants afin de SUSPENDRE d'URGENCE toute délivrance de VISAS long séjour suivie à terme d une carte de séjour !!
et restreindre les allocations familiales à un nombre d enfants limité (2ou 3!)
voire les réserver aux familles françaises ...
Voilà ce que cache les polémiques sur les voiles:une africanisation de la France rampante !

55.Posté par A mon avis le 17/08/2016 22:35

@,50 et 51 Dazibao : sur ces points nous sommes d'accord.
Nous faisons beaucoup trop de concessions aux religions "traditionnelles" en France. Il est ensuite difficile de refuser à la religion musulmane ce qui est accordé aux autres.

C'est contre la dictature de TOUTES les religions qu'il faut lutter.

54.Posté par le taz le 17/08/2016 21:59

@dazibo.
je plussoie....
c'est triste mais notre grande république a vécu.

les imbéciles crient "vive la république" (sans savoir ce que ça veut dire) tout en se soumettant à une bande de sauvage communautariste qui font plier la dite république.

vive les imbéciles, faudra juste leur apprendre à être un peu cohérent.....

53.Posté par @ kld le 17/08/2016 21:19 (depuis mobile)

La kld depuis quelques temps se gargarise de "vive la france" ou de "vive la république". Exactement comme certains pays se gargarisent de "populaire" ou de "démocratique", les potes de kld avec la rpc, rdc, rda, le top, la rpdc (rép. pop. dém. corée

52.Posté par Dazibao le 17/08/2016 20:44

46.Posté par le taz le 17/08/2016 19:31
voilà la caricature des imbéciles qui causent notre naufrage aujourd'hui....

des gens qui écrivent vive la république... et qui la détruise en laissant les salafistes imposer tranquillement leurs règles en liberté.
..............................

Ce sont NOS politiciens (de tous les bords et rebords politiques) qui détruisent la République. Ils promettent et font le contraire. SARKOZY avait promis des jours meilleurs. Idem pour HOLLANDE. Et depuis elle est comment la vie des français? Sont-ils plus heureux?

Je médite cette pensée:

Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. George Orwell

51.Posté par Dazibao le 17/08/2016 20:40

@43

Si chacun respectait le principe de laïcité qui veut que la religion relève du domaine privé, et ne se manifeste pas de façon ostentatoire, provocatrice et prosélyte dans l'espace public, ce serait un grand pas vers le "vivre-ensemble".
..............................

La religion relève du domaine intime. Elle n'a pas à être étalée. C'est le principe dégagé par la loi de 1905 (entre parenthèse votée également par des curés alors parlementaires).

Par contre l'Etat français ne cesse de fourrer son nez dans les religions. Le Président de la République est chanoine de Latran. L'Etat français reçoit en grande pompes (bientôt on dira en grandes babouches) le pape. Sarkozy est allé se faire bénir à Rome. Que l'on arrête l'hypocrisie en France. où plutôt que les français cessent d'être de gros hypocrites menteurs discriminants.

50.Posté par Dazibao le 17/08/2016 20:33

43.Posté par A mon avis le 17/08/2016 15:06
Les religions, sont en train de polluer l'espace public et d'être un obstacle au "vivre-ensemble" : la religion catholique qui réclame sa caution historique fait de la surenchère de religiosité et ne rate pas une occasion de messe, de procession et de rassemblement géant ;...
......................

VALLS demande à "l'Islam" (ses pratiquants) de faire dans la discrétion alors même que la religion catholique nous intoxique de cérémonies publiques et occupe même une place inadmissible (vu la loi de 1905) dans le calendrier. C'est de la totale discrimination...

l'Etat français rémunère les religions (catholique, protestante, israélite) en Alsace Lorraine mais suggère à l'Islam d'être discrète en France. Quelle hypocrisie!

Cette loi de 1905 est à géométrie variable. Elle marche à la voile et à la vapeur....

49.Posté par Bayoune le 17/08/2016 19:54

Post 35, le colonialisme perdure en ce 21ème siècle, sinon vous expliquez que la France, de l'hémisphère nord à 13 000km de mon pays se revendique la possession de la Réunion, des Antilles et la Guyane. C'est le fait colonial qui perdure, bien sûr, du à quelques traîtres en 1946, des grands enfants qui ont refusé cette chance pour les réunionnais, les recommandations de la société des Nations qui recommandait de décoloniser. Décoloniser, cela veut bien dire rompre les relations de domination sur un pays, sur notre pays, ce qui ne fut pas. Les agents du colonialisme français y veillaient et ont tout fait pour soustraire la Réunion, enfin les 4 vieilles de la décolonisation. La Réunion française reste le produit d'un complot franco-communisrte- socialo-Gauliste pour sauver les restes de l'empire, alors que l'Afrique entamait son indépendance. En gros, il s'est passé en 1946, ce qui s'est passé depuis 1974 jusqu'à 2009 pour Mayotte, nous faisant croire que Mayotte Comorienne serait un morceau de Cette France impériale dans l'Océan Indien. Pensez vous que c'est logique?

48.Posté par le taz le 17/08/2016 19:31

voilà la caricature des imbéciles qui causent notre naufrage aujourd'hui....

des gens qui écrivent vive la république... et qui la détruise en laissant les salafistes imposer tranquillement leurs règles en liberté.

pauvre kld....
faudrait essayer de connecter les neurones, un jour....
essaye au moins d'être cohérent.

tu détestes la république, toi comme une grande majorité de gens de gauche, puisque tu l'as sacrifiée aux sauvages et à l'islam qu'ils nous imposent.....

tu es comme les autre un traitre.
et tu dois commencer à t'en rendre compte....
pauvre tache.


merci qui pour la désolation qui s'installe en france ???????

47.Posté par ...haut potentiel intellectuel MDR le 17/08/2016 19:22


Posté par kld le 17/08/2016 18:34

nos meilleurs internautes à la fn , style , le taz , stormbridge ou consorts devraient "postuler" .les meilleurs d'entre nous dans le style "dupont la joie" , pour les malcomprenants , à voir "dupont la joie " , un grand film sur l'ambiance "spéciale de souche" c'est vieux , mais ça donne bien une image des le taz ou autres stormbridge et leur petite famille ........... .............. la "grande France", les meilleurs d'entre nous (sic) ............................met enkor , la passé !


46.Posté par kld le 17/08/2016 18:28

la taz ou "le taz ", c'est pareil ...................... pendant la guerre d'algérie, si j'avais dit que j'étais contre les guerres coloniales , la taz aurait eu un "arret cardiaque" .la taz où le framçais à la dupont la joie caricaturale .la taz où la France que je n'aime pas .pov la Taz


Vive la République !

45.Posté par A mon avis le 17/08/2016 15:06

Les religions, sont en train de polluer l'espace public et d'être un obstacle au "vivre-ensemble" : la religion catholique qui réclame sa caution historique fait de la surenchère de religiosité et ne rate pas une occasion de messe, de procession et de rassemblement géant ; la religion musulmane (toutes tendances confondues) qui grignote petit à petit "des parts de marché" et impose ses règles dans certains quartiers ; la religion juive qui multiplie ses écoles et revendique sa différence ; les religions évangélistes dont certaines refusent la théorie de l'évolution de Darwin ; etc…

Les tensions actuelles sont en réalité une lutte d'influences "interreligieuses" qui ont un retentissement dans la vie de chaque citoyen, jusqu'à aboutir au terrorisme. Car, ne nous voilons pas la face, Daech est bien une organisation à fondement religieux.

La laïcité est mise à mal par l'offensive des extrémistes musulmans qui cherchent à cliver en jouant avec habileté sur les valeurs qui ont constitué la République. En jouant sur nos valeurs de tolérance et de liberté ils réclament la liberté d'IMPOSER LEURS REGLES. Ce qui est déjà un fait avéré dans certains quartiers de villes française ou européennes.

En réponse, c'est la surenchère religieuse chrétienne qui s'insinue dans le débat politique : le Président de la République va rendre visite au Pape (chef d'état de la théocratie du Vatican), les candidats aux primaires de droite se vont voir ostensiblement dans les services religieux ! Les prises de paroles des religieux sont de plus en plus fréquentes dans les médias .

Et c'est l'escalade !

Alors, il faut dire stop à la dictature des religions, de TOUTES LES RELIGIONS !
Appliquons la loi de 1905 : toute la loi, rien que la loi.

Si chacun respectait le principe de laïcité qui veut que la religion relève du domaine privé, et ne se manifeste pas de façon ostentatoire, provocatrice et prosélyte dans l'espace public, ce serait un grand pas vers le "vivre-ensemble".

44.Posté par tous à pwal le 17/08/2016 15:05

Ce maire a raison, et vu la lancé actuelle j'ai espoir que dans quelques mois il sera obligatoire de vivre nue en France :)
Je pourrai enfin me promener librement avec "Hercule27" à la plage comme en ville :D

43.Posté par Hugues Neau le 17/08/2016 14:19

Jai vu une Burkini au Cap d'Adge!!!!

42.Posté par Am"diter le 17/08/2016 14:05

Je suis catho et je dirai qu'au nom de la laïcité, et du respect de toutes les convictions culturelles, il faut interdire également, le nudisme et les seins à l'air et ficelle dans le fion car c'est certainement plus choquant!
Sommes-nous réellement dans une république laïque et égalitaire. Je ne crois pas!

41.Posté par rouston en l''''air le 17/08/2016 14:01

Sur l'étal du boucher, il vaut mieux voir la viande nue, plutôt qu'emballée dans un torchon...ça met en appétit...
Mais, sur l'étal du boucher seulement.... La nudité finit par agresser, par lasser; et le temps d'un petit bout de téton, volé d'un coup d'oeil furtif dans un décolleté plongeant, m'apparaît de plus en plus comme le summum de l'érotisme...Ah, les belles madeleines de Proust...quand j'y pense...

40.Posté par neon le 17/08/2016 13:10

Mais POURQUOI elles ne portent pas alors une combinaison d'homme grenouille ??? ...
(avec le masque si elles veulent!! ;) )
Je n'ai jamais été verbalisé en rentrant dans l'eau sur une plage ou autre !!
C'est de l'arrogance, ou quoi ???

39.Posté par le taz le 17/08/2016 13:07

le vivre ensemble des kld et autres TRAITRES,
c'est de laisser les salafistes et leurs abominations (vous savez, ce que les musulman en syrie ont brulé quand daesh a quitté leur ville) se propager TRANQUILLEMENT en france, en toute liberté.

aucune protection de notre mode de vie, de nos libertés, et de notre culture.

voilà, vous êtes tous prévenus, les traitres ont laissé et vont laisser notre mode de vie disparaitre.

demandez-vous pourquoi ????

38.Posté par Marx le 17/08/2016 13:06

La combinaison de plongée remplissant le meme role depuis des decenies, le vetement n'est pas le probleme. Le Probleme est l'interpretation de la liberté du culte:
En France la loi veux defendre l'opprime: empêcher qu'une personne ne subissent d'ennui du seul fait de sa religion.
Force est de constater que le sens de la loi est aujourd'hui detourner et en son nom, chaque extremiste, quelque soit sa religion, exploite l'espace publique. L'affichage de plus en plus voyant de tenue exprimant la soumission a une religion ou un dogme releve aujourd'hui du prosélytisme et n'a rien de "vivrensemblesque".
Cette premiere sanction marque la prise de conscience "politique" du fascisme intrinsèque a une lecture conservatrice et attardé du coran et la nécessité de reduire l'islam comme le fut l'église pour retrouver la liberté laique de choisir sa religion sens devoir supporter le prosélytisme permanent des autres...

37.Posté par a bayoune le 17/08/2016 12:31

caricature ? c'est ton mode de pensée typique des dictatures passées , mélant sans honte colonialisme et fanatisme , idéologie soit disant de progrès et défaitisme , qui est une vrai caricature . la liberté n'est pas de tout accepter des autres en fermant sa gueule , mais que les autres acceptent aussi nos différences . peux tu me donner un exemple et un seul de tolérance dans un pays musulman , du genre voir un curé en soutane se promener ? ce serait du prosélytisme et le curé serait condamné à mort . profites bien de ta liberté de penser et d'écrire actuelle , elle risque de disparaitre

36.Posté par Zarin le 17/08/2016 12:16

L'intérêt de la soutane chez les curés

Un jeune curé est en stage chez un vieux curé. Il voit au village une jeune bonne qui tire de l’eau du puits en minijupe. Il ne peut pas résister à la tentation et essaye de lui faire l'amour. Mais sa soutane le gêne et au même moment il voit le vieux curé qui lui fait de grands signes en se mordant la main.

Le jeune curé reprend ses esprits et va se confesser tout de suite au vieux curé. Il lui demande ensuite pourquoi il lui faisait signe en se mordant la main. Le vieux curé lui répond :
- Mais, imbécile, c’était pour te dire de mettre ta soutane entre les dents !

35.Posté par Choupette le 17/08/2016 12:09

14.Posté par vanille

Eh oui, ça commence comme ça.

Puis, au nom de leurs libertés individuelles qu'ils n'ont pas dans leur pays "http://oumma.com/223483/burkini-r-nekkaz-s-engage-a-payer-toutes-amendes-de-3"

Les tortues-ninjas apprécient ... .

34.Posté par kld le 17/08/2016 12:07

merci post 29 , l'histoire,certains ont la mémoire tellement courte , et pourtant c'est l'histoire qui forge l'avenir . mais peu "tire des leçons" de l'histoire .

33.Posté par L''''Histoire le 17/08/2016 11:38

En 1905 lors du vote sur la loi de séparation des églises et de l'Etat, certains républicains conservateurs voulurent faire interdire le port de la soutane dans l'espace public. Ils affirmaient que ce costume ecclésiastique était un habit de soumission et que le devoir de l'Etat républicain était d'émanciper par la loi les prêtres de la soutane, robe qui portait atteinte à la dignité masculine. Heureusement Aristide Briand s'y opposa au nom de la liberté de chacun de se promener en robe.

32.Posté par kld le 17/08/2016 11:28

le bon vivre ensemble à la framçaise s'épanouit ............... post 26 en est la caricature , à la France que l'aime pourtant, mais avec ses 4 guerres coloniales pour imposer son 'droits de l'homisme Hypocrite " ..et oui , certains ont la mémoire courte .l'Angleterre , aussi colonialiste sur le fond ...'des historiens l'ont dit mieux que moi ........... a quand meme su éviter des guerres coloniales , des morts inutiles pour un sentiment de supériorité surranée ,sauf au Kénya...........



de nous éparpillons pas , vive la république , vive le respect de chacun , dans cette vieille europe dont l'histoire coloniale a marqué les esprits .......... encore aujourd'hui . implacable avec les extrémistes assassins , d'accord, le reste relève d'un refus d'un monde multiculturel qui n'a rien à voir , malgré les peurs à la dupont le joie, avec le respect des identités nationales ............ c'est complexe , mais "i and i know ; it's gonna be a melting pot " .

laisse kosé , do l'eau y coule su feuille songe , la route est longue .

31.Posté par Nono le 17/08/2016 11:10

- Dans le contexte actuel, c'est au mieux de l'inconséquence, au pire de la provocation, la couleur noire est faite exprès pour rappeler la burka, comme le rappelle @1 dans l'article qu'il cite, "la conceptrice du burkini a elle-même entériné la formule, mélange de « burqa » et « bikini ».

- Toujours dans le contexte actuel, les représentants du culte musulman devraient appeler leurs ouailles à plus de discrétion, c'est du simple bon sens.

- Il faut être logique, si on interdit les vêtements à caractère religieux, les juifs ultra orthodoxes devraient également être logés à la même enseigne.

30.Posté par bayoune et kld le 17/08/2016 11:04

bayoune et kld , 2 rigolos qui n'ont- rien compris au film . une soeur en cornette est une religieuse , une baigneuse en burkini est une laïque victime de la bétise humaine qui fait l'apologie d'une religion . leur position 'que je respecterai si elle était objective , me fait penser de plus en plus à des fatwas

29.Posté par golf51 le 17/08/2016 11:00

Sous prétexte de liberté faut quand même pas exagérer. Vos tenues intégrales mesdames les musulmanes allez les mettre dans vos baignoires privées, et arrêtez de nous imposer cette vision de vos corps empaquetées.
Le pays dans sa très grande majorité rejette cette expression fantomatique de la femme!
Belphégor (es) vous nous emmerdez!

28.Posté par Tanguy47 le 17/08/2016 10:56

La France de plus en plus défigurée,.....!!!!!! la faute à qui ???? trop c'est trop.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes