Courrier des lecteurs

Candide ou Trublion ?

Jeudi 16 Mai 2019 - 08:39

"L'engagement politique est fait de choix " sic mais sur quels critères?

Un ou deux députés européens de plus ou de moins dans un groupe ou dans un autre modifie l'influence  (pour le rayonnement seulement ) du groupe politique concerné mais ne modifie pas le fonctionnement des institutions qui sont hors politiques et qui peuvent même fonctionner toutes seules... c'est un chantage permanent de laisser croire qu'il faut la représentation d'un originaire des Dom pour influer sur la politique en notre faveur. ...c'est un argument de campagne mais non fondé, c'est de l'ego en concentré. ..c'est  une forme de dynamisme politique pour ses acteurs je le conçois que de jouer des coudes  mais sans grande et réelle influence dans la réalité, sauf à satisfaire un orgueil voire un égoïsme communautaire au sens large. Ce n'est pas mon concept de la vie politique que de faire du nombrilisme. En clair ce cela s'appelle aller à la soupe.

En mettant sa personne au centre des Européennes,  le Président fausse l'enjeu et dévoie le sens à donner à ces élections qui doivent se jouer au niveau des institutions européennes ..c'est lui qui a établi le duel entre les 2 formations au coude à coude et c'est lui a fait monter l'enchère ....s'il perd ce sera la "Renaissance " de l'Europe qui dort depuis mais pas pour lui qui sera déchu."
Carl JOSEPH
Lu 500 fois



1.Posté par Zarin le 16/05/2019 10:57

Quels sports Vladimir Poutine pratique-t-il ?

De sa célèbre passion pour le judo et le karaté au ski et à la randonnée et même à la course automobile, le chef d’État russe se montre en grande forme et excelle dans de nombreux sports...

RUSSIA BEYOND

2.Posté par JORI le 16/05/2019 14:03

".s'il perd ce sera la "Renaissance " de l'Europe qui dort depuis mais pas pour lui qui sera déchu."Au moins on sait pour qui vous voterez. Enfin, si vous daignez vous déplacer.

3.Posté par A mon avis le 16/05/2019 15:33

" Un ou deux députés européens de plus ou de moins dans un groupe ou dans un autre modifie l'influence (pour le rayonnement seulement ) du groupe politique concerné mais ne modifie pas le fonctionnement des institutions qui sont hors politiques et qui peuvent même fonctionner toutes seules... "


Propos totalement absurdes !

Actuellement, c'est le PPE, groupement des partis de droite européens qui a la majorité au Parlement européen ! Avec un président (de droite) de la Commission européenne proposé par le Parlement européen. Nous subissons actuellement cette politique européenne de droite.
Si on veut une politique européenne plus sociale et plus respectueuse de notre environnement, alors il faut voter pour un parti de gauche ou écologiste !

Quant à l'extrême droite, elle n'a qu'un but : bloquer le fonctionnement des institutions !

4.Posté par A mon avis le 16/05/2019 15:35

"un égoïsme communautaire au sens large."
Egoïsme communautaire : Ah !...Ah !...Ah !... bel oxymore !

Vous dites vraiment n'importe quoi !

5.Posté par A mon avis le 16/05/2019 15:38

" Ce n'est pas mon concept de la vie politique que de faire du nombrilisme."


Ah bon !... vous avez un "concept de la vie politique" ? Alors, vous le cachez bien. Il n'est pas perceptible dans vos propos pour le moins décousus !

6.Posté par A mon avis le 16/05/2019 15:45

Marcon paie de sa personne dans cette campagne des européennes ! Certes, on peut lui reprocher, et avec raison, car un président de la République est président de tous les Français et non d'un seul parti, mais il n'est pas précurseur en la matière !
Cherchez bien, en 2007, un autre président de la République a fait exactement la même chose !

7.Posté par République le 17/05/2019 07:50

L’élection européenne est un test à prendre en compte sur bien des plans, sur celui de la politique intérieure de la France, et, bien entendu, dans le cadre de la formation d’une majorité au parlement européen. Et encore plus pour ceux qui mettent en avant le poids de l’Europe dans l’équilibre du monde (une question de valeurs de civilisation). Et un député européen pour une région ultrapériphérique, à quelque parti qu’il appartienne, c’est aussi avoir une sentinelle qui peut agir dans les arcanes administratifs de cette organisation pour mieux orienter des retombées financières dans ces régions.
Mais c’est encore plus, en cette année 2 019, pour la politique intérieure française : les résultats de cette consultation seront examinés à la loupe par toutes les formations politiques, et ce quel que soit le niveau de la participation. C’est que la politique intérieure française est dans une situation nouvelle avec un président de la République élu à la régulière mais qui d’une façon ou d’une autre a fait bouger les lignes, engagé qu’il est dans un bras de fer avec le Rassemblement national tout en essayant de gérer la crise des « Gilets Jaunes » – ce qui fait que d’une façon ou d’une autre sa légitimité est contestée.
Et dans ce cadre, quelle que soit la participation, le moindre petit point gagné ou perdu de LFI au RN sera pesé sur toutes les balances, étant donné que cette bataille de l’opinion se poursuivra jusqu’aux municipales de l’année prochaine. Mais le président ne sera pas le seul à attendre fébrilement ces résultats : de la participation d’abord, rien que pour savoir comment les électeurs « digèrent » la crise des Gilets Jaunes qui a bousculé certaines valeurs républicaines ; de l’état de la gauche en général, que ce soit du côté de Mélenchon comme des Jeunesses qui montent au créneau du côté des socialistes et des écologistes comme du côté de la droite classique à la recherche de nouveaux points d’appui. Parce que l’objectif en vue est la constitution des listes de rassemblement pour les municipales. Voir aussi la question des institutions de la France, de la place du Président de la République dans le débat démocratique, et la question de la collusion même éphémère des populistes de droite et de gauche, voir aussi un changement de type de régime présidentiel. Et le tout passe par un débat de fond dans la tête des citoyens : est-ce que tout est lié en politique ? Tout se tient, en politique pure comme en économie, au niveau de l’État, des partis… et des citoyens !

8.Posté par " VIEUX CREOLE " le 17/05/2019 12:54

Je partage assez , dans l' ensemble , votre analyse : SURTOUT VOTRE CONCLUSION ( le denier paragraphe de l'Article ! )

9.Posté par Zarin le 18/05/2019 14:34

Mens sana in corpore sano ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2019 - 11:07 Macron, "l'enfant roi"?