MENU ZINFOS
Faits-divers

Campus Pro : Le chef de service avait été enregistré par l'élève à qui il faisait des propositions sexuelles


Il pensait faire sa petite affaire en toute discrétion mais il est tombé sur plus fort que lui. Un chef de service du Campus Pro de Saint-Pierre a été piégé en pleine proposition indécente à une élève mineure.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 9 Décembre 2020 à 23:25 | Lu 12695 fois

Un questionnaire à choix multiples à connotation sexuelle soumis à une élève, suivi d'un rendez-vous en tête-à-tête pour soi-disant faire le point sur sa "formation"... Un chef de service du Campus Pro de Saint-Pierre est allé trop loin.
Un chef de service du Campus Pro pris en flagrant délit de proposition sexuelle à une mineure

Des soupçons se portaient déjà sur lui depuis un certain temps, selon nos informations. Mais il manquait l'occasion de pouvoir le confondre au cours d'un entretien que le personnage a visiblement pris l'habitude de faire subir aux jeunes femmes inscrites au sein de l'établissement de formation.

C'est ce faux-pas qui est arrivé il y a un peu plus d'une semaine. Alors qu'il tâtait le terrain afin d'évaluer si cette élève était prête à avoir une relation sexuelle avec lui, ce chef de service s'est fait piéger. 

Le Campus Pro de l'Océan Indien (CPOI) est situé à Saint-Pierre et fait intervenir une multitude d'acteurs institutionnels ayant en charge la compétence "formation professionnelle". A la rentrée de septembre 2009, lors de l'inauguration du site, on présentait ainsi cette nouvelle infrastructure : "Trois grands partenaires de la formation professionnelle continue – la Chambre de commerce et de l’industrie de la Réunion (CCIR), la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) et l’Afpar – se partagent cet espace de 9 hectares dédié au développement de la formation professionnelle". Les élèves disposent sur ce site d'un panel de formations pour divers métiers d'un niveau allant du CAP au BAC+5. Le site comporte également un internat offrant une centaine de places.

Il soumet un questionnaire sur la vie sexuelle de l'élève et la convoque dans son bureau

C'est donc dans le cadre de sa formation que cette élève a croisé la route de ce chef de service, ancien directeur du Campus et déplacé au service "Exploitation" il y a quelque temps avant d'être mis à pied. Ce dernier a prétexté une session de formation pour soumettre à cette adolescente un questionnaire sans équivoque sur sa vie sexuelle et notamment savoir si elle était prête à avoir une relation avec lui. Cet agent de la Région, âgé de 58 ans, faisait donc là clairement une proposition sexuelle à une adolescente de 16 ans.

L'aplomb avec lequel ce chef de service tente de faire croire qu'un tel questionnaire sur la vie intime de l'élève fait partie d'un enseignement tout ce qu'il y a de plus normal, demeure pour le moins stupéfiant. Il fallait bien une bande sonore pour se convaincre qu'un tel culot était possible. Il n'imaginait cependant pas être enregistré à son insu. 

Voici un extrait de cet enregistrement surréaliste dans lequel nous avons modifié la voix de ce chef de service du CPOI et volontairement coupé la voix de l'étudiante :





1.Posté par Model deléduc le 10/12/2020 01:32

a vomir !
du beau blala tout bien rodé pour impressioner manipuler une ado
ça veut encadrer eduquer diriger ça n a aucuns principes et ça veut former l avenir?


2.Posté par Miro le 10/12/2020 01:59

Bravo à l'élève ! .... honte à l'enseignant : la sanction devrait être licenciement immédiat et annulation à vie de ses droits à la retraite.

3.Posté par Alex le 10/12/2020 06:14

Je n'ai pas très bien compris où était l'allusion dans l'enregistrement ! Il n'y a rien de flagrant en tout cas.

4.Posté par Charlotte le 10/12/2020 06:18

A sa manière de parler on remarque tout de suite que c'est un pédophile, un psychopathe, virez moi ce gros porc qui terrorise les jeunes. Nous sommes des femmes pas de la viande. Courage mademoiselle. On est avec toi.

5.Posté par Rajao le 10/12/2020 06:20

Bof! Banal.

6.Posté par Bravo mamzel le 10/12/2020 07:57

Encore un grave obsédé, peut-etre dangereux.
Soutien total à cette courageuse jeune fille.
Qui fait cela pour elle, mais aussi pour les autres.
Stop omerta.

7.Posté par Sassa le 10/12/2020 08:21

De son questionnaire sur la sexualité de cette enfant de 16 ans il justifie:
« Un outil qui lui permet d’appréhender le candidat potentiel »
« Des éléments favorables à une embauche »
Les femmes ont le savait sont maltraitées lors de leur parcours professionnel, mais la c’est une mineure. Une enfant!
Bravo pour sa bonne réaction d’avoir enregistrer. Pour le type, qu’elle existence inutile à ce monde.

8.Posté par Le Jacobin le 10/12/2020 08:59

OOOOOOOOOOOH le Monstre !

Bien jouer Mademoiselle, il veut se taper nos enfants ????

Sa direction parle de simple suspension pour ce GROS VERRAT ???

Il faut l'enfermer dans une porcherie.

9.Posté par jo le 10/12/2020 09:41

olalala en plus je vois qui c'est, un ancien collégue de région. Je ne pensais pas sa de lui

10.Posté par Fidol Castre le 10/12/2020 11:27

Peine de mort.

Sujet censuré par Zinfos.

Pourtant c'est un débat de société qui revient.

11.Posté par Royal Bourbon le 10/12/2020 11:30

Licenciement immédiat pour faute professionnelle grave et sans indemnités

12.Posté par Dayvead le 10/12/2020 12:13

Le pov... li sa tombe su Une juge Une procureure et Une avocate... begay pa tro :-)

13.Posté par Zarlor le 10/12/2020 13:13

Bon, la Région...bougez vous.. Licenciement sec sans passer par la case' '' départ en retraite négocié ''..
Déjà 2 sanctions rétrogradations .... Qu'est-ce que la Collectivité attend pour le virer sans attendre la procédure pénale ?
Merci de chasser tous les loups de nos bergeries...
Quant à la jeune, merci de vous rapprocher d'association d'aides aux victimes de harcèlement...
Tous les parents responsables et protecteurs de leurs enfants vous soutiennent dans votre démarche...

14.Posté par Jeanlouissauveur le 10/12/2020 13:18

Encore ek sa...
Quand I arrive bande scene comme sa. La fille la jeune fille ou la femme.
Doit montré qui elle est !!
Un objet ?

Bien sûr que non.
Bah madame dit au frustré aller leche un galet.
Parce que zot les pas comme sa.

Et zot largue une morale dans la tête le taré. Dit à li comme li fait un boug li bekera pas !!

Il faut se dire faire en sorte de changer son raisonnement.

Foute la jeole l amende. Le problème est toujours dans son tête !!

Le but c est de trouvé le moyen de guérir et non soigner !!

15.Posté par Jeanlouissauveur le 10/12/2020 13:30

Chaque critique creuse 2 tombes.
Mauvais raisonnement les gens.
Mauvais I guerri pas le mal en la nourrissant. Et son préféré aliment c est la pensée et la frustration.
Il faut plus critiquer il faut comprendre et traiter. Demain peut être les nôtres !!
MI parle pas de soin médecine.
MI parle de la source du mal être de l humain.

Ou est la source de ce mal-être ??!!!!!!
C est le système.
Qui est caduque.
Has been.
Et nous le peuple qui est le premier visé dans ce système laissons faire.
Avec un intellect de singe.

Quel monde voudrions nous pour nos enfants ??
Celui qu il décide de eux même librement et uni dans la multiplicité.
Ou celui qu on va leurs imposé et qu on a foutu en l air ??

La débilité à ses limites les gens !!

16.Posté par DREDD le 10/12/2020 13:52

Pourquoi les parents ne porte pas plainte ? y a t'il eu achat de silence ?

17.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/12/2020 14:30

fukcd473
Petite question à ceux qui ont déjà posté un billet ici en qualité d'expert es bide astral.
Ôtez-moi juste d'un doute, y-a-t-il infraction pénalement réprimable ?
Il me semble qu'il n'y a ni violence, ni menace, ni contrainte, ni surprise et que la jeune a 16 ans.
On pourra supposer que le mec est un habitué des voyages sur Mada.

18.Posté par DREDD le 10/12/2020 15:07

un pédophile, un psychopathe narcissique , virez moi ce gros porc de tout service publique ERP recevant des mineurs, le mieux c'est la case prison sans paye ni retraite.

19.Posté par Nemo le 10/12/2020 15:18

Le bien que la loi i foute ça, la zole

20.Posté par Prenons nos responsabilités le 10/12/2020 15:41

Poste 17 : Mon cher petit Patrick, ce qui est sûr, c'est qu'il y a immoralité !

21.Posté par Ouais ... le 10/12/2020 20:06

Ça mère doit être fière de lui...

22.Posté par Fidol Castre le 10/12/2020 20:39

@17 : corruption de mineur.
C'est un délit.

23.Posté par Zozo le 10/12/2020 21:32

Connaissant parfaitement les lieux ce n'est que du copinage, des relations entre les formateurs et les élèves...et l'administratif aucune déontologie ce qui m'a conduit à quitter les lieux...et à enseigner ailleurs avec un minimum d'exemplarité ! la honte à tous les étages !
Bande d'abrutis !

24.Posté par Guétali le 11/12/2020 01:12

Il a 58 ans je crois ?
Un arrêt maladie....prolongé...prolongé jusqu'à l'âge de départ à la retraite... Tactique de l'administration. Pas de vagues. Ouvrons tous les pArapluies possibles.

25.Posté par Mon avis le 11/12/2020 06:46

La Region ne dispense pas de cours puisque ce n est pas sa mission. Donc si personne est un chef de service de la Region ce doit etre un jeune en formation dans leur service. Stagiaire ou autre car au debut reportage il parle accueil au cpoi....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes