Politique

Camille Sudre : “L'ARAST, c'est l'exemple du pire”

Mardi 22 Décembre 2009 - 11:06

Le vice-président de la Région Réunion a appelé à une “gestion drastique” des “recettes et dépenses” de la collectivité régionale. Il a cité l'exemple de l'ARAST pour étayer son intervention.


Camille Sudre : “L'ARAST, c'est l'exemple du pire”
Camille Sudre a ouvert le bal sur les orientations budgétaires. Il a proposé un cadre : “restons les pieds sur terre avec ce budget de transition. Il est nécessaire de bien estimer les recettes et de prévoir les dépenses. Car, nous nous engageons aussi sur le long terme”.

Le premier vice-président de la Région Réunion s'en est pris à l'Etat qui réduit les budgets des collectivités, et transfert ses compétences à ces mêmes collectivités mais sans les moyens qui vont avec. Le patron de Freedom a aussi insisté sur la fin programmée de l'octroi de mer, et la suppression de la taxe professionnelle.

Aussi, Camille Sudre a exhorté ses collègues à la maîtrise de dépenses. “Il faut arrêter d'embaucher à tour de bras. Regardez ce qui s'est passé à l'ARAST. L'ARAST, c'est l'exemple du pire. C'est l'exemple qu'il ne faut pas suivre”, a-t-il conclu.

Jismy Ramoudou
Lu 1348 fois



1.Posté par la fin d un modèle le 22/12/2009 13:34

Apres une longue hibernation Mr Sudre se réveille et parle de chose qu’il ne connait pas. L’exemple à suivre est celui de la MCUR, de la SR21, l’IRT ou encore la pyramide et ses satellites. A l’approche des régionales, on redécouvre un conseiller régional (vice président). La présidente du CG pourra compter sur lui et sa radio(et un de plus dans le fan club).

2.Posté par berverly une réunionnaise le 22/12/2009 16:40

nous, citoyens, citoyennes, qui ne savaient pas ce qui se passaient, c'est tomber dessus, tout d'un coup, nous on peut dire c'est le pire.Mais quand on est assis comme vous sur la photo aux commandes de tout, si on a rien dit au debut, on ne dit rien aussi après la chute de l'arast et de ses salariés.Je trouve meme en se taisant on respecte leur malheur, de votre part.
Et reflechissez bien, vous verrez que j'ai raison.Ce que vous pouvez faire, vous ne l'avez pas fait concernant l'arast.

3.Posté par bertel le 22/12/2009 17:54

" 1.Posté par la fin d un modèle le 22/12/2009 13:34
Apres une longue hibernation Mr Sudre se réveille et parle de chose qu’il ne connait pas. L’exemple à suivre est celui de la MCUR, de la SR21, l’IRT ou encore la pyramide et ses satellites. A l’approche des régionales, on redécouvre un conseiller régional (vice président). La présidente du CG pourra compter sur lui et sa radio(et un de plus dans le fan club).


Tout à fait ! Je partage votre point de vue...

... sauf que je ne comprends toujours pas pourquoi beaucoup trop, comme vous, adoptent des "pseudos jetables"... ou de "multiples pseudos"...

A KOZ !!!? MI KOMPRAN PA !!!? REYONE L'A ENKOR PEUR.... même sur un site numérique... en presque 2010.... ???

Je pense à ce moment précis aux employés communaux qui se croient obligés de voter pour leur maire et qui croient qu'ils vont perdre leur emploi pour avoir voté, dans l'isoloir... contre...

Bertel de Vacoa

4.Posté par darkalliance le 23/12/2009 07:30

Faudrait lui offrir un mirroir !

5.Posté par citoyen le 23/12/2009 10:32

S'il y a avait trop de monde à l'ARAST, ne pouvait-on diminuer les effectifs au lieu de mettre tout le monde sur le carreau?

6.Posté par citoyen le 23/12/2009 10:33

Ah Camille, c'est loin le temps de la blanche colombe..... A présent, c'est plutôt en "service commandé"...?

7.Posté par "pseudos jetables"... ou de "multiples pseudos"... le 23/12/2009 22:08

Et oui bertel, c’est pire. Des aides à domicile, des TISF, des chargés de secteur de l’ex arast reçoivent des appels d’élus de la majorité « z ambrocal » à leur domicile pour leur demander de ne pas prendre part aux regroupements et manifestations. A la clé, il y a un hypothétique CDD de 6 mois. La pression fonctionne toujours dans les communes. Mais il est vrai dans l’isoloir, on fait avec notre conscience. Depuis le 1 décembre, des ex personnels de l’arast travaillent au CG (dans les locaux rue de l’escouble, gut st pierre, ou gut st andré) sans aucun contrat de travail. Il faut croire que ce conseil général est au dessus des lois. Mais que fait l’inspection du travail ? Il est plus facile de courir après le BTP ou le petit artisan du coin. C’est une majorité d’action au CG selon la première dame et d’alimentaire, de combinard selon moi. les autres iront faire la manche aux CCAS des communes pour donner à manger à leurs enfants. notre système "Kolonialiste" fonctionne encore meme en 2010.
Je vais essayer de faire facile pour que tout le monde puise se rendre compte des problèmes de l’ex arast. Aujourd’hui le conseil général et ses élus n’arrêtent pas de traiter les dirigeants de l’arast de mauvais, d’irresponsables oui je le confirme ils n’ont pas été bon. Ils auraient dus prendre plus d’argent publique en demandant au CG de financer les interventions au prix du marché et non à un prix discount. Les différents journaux de l’ile ont eu en main l’audit « secafi alpha » mais aucune exploitation de ce document à ce jour. Et pourtant !!!!
Si je regarde juste la partie aide à domicile prestataire.
ANNEE 2004 2005 2006 2007 2008
NB HRS SUR L ANNEE 823 424 921 003 1 091 996 1 025 821
PRIX PAYE PAR LE CG974 EN € 13,00 10 704 512,00€ 13,00 11 973 039,00 € 14,66 16 008 661,36 € 16,31 16 731 140,51 € 17,22 -
PRIX DE LA CNAV EN € (PRIX ZOREIL OU DEHORS) 15,99 13 166 549,76€ 16,34 15 049 189,02 € 16,82 18 367 372,72 € 17,21 17 654 379,41 € 17,52 -
L ARGENT Y MANQUE A L EX ARAST 2 462 037,76€ 3 076 150,02 € 2 358 711,36 € 923 238,90 € -

Soit une économie de plus de 8 820 138 € pour le C G sur 4 ans sur le dos des gramounes, des bénéficiaires et de l’arast. Et un estimatif de 1 000 000 hrs pour 2008 X par la différence (17,22 -17,52)soit 0,3 = 300 000€ en fin d’année.
Pour les autres services, c’est la même chose AEMO, ADQ, voir audit secafi. Au fait, le CG à commandé 2 autres audits financés avec de l’argent publique aussi, mais je ne connais pas les résultats. Encore un secret des service de la présidente.
Alors quand je vois qu’il faut 11 millions pour 6 mois avec le GIP ??? soit 22 millions par an et en plus il vat falloir rajouter les fins de contrats pour 1000 personnes. Alors je dis chapeau pour la gestion en bonne mère de famille.
Ces chiffres sont vérifiables. Mr G M Lepinay a entièrement raison. La liquidation de l’arast n’est pas que financier à l’approche de mars et du renouvellement de certains cantons l’année suivante.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter