MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Cafeco-263 : "La Fabrique de l'Ignorance"


Par Bruno Bourgeon - Publié le Dimanche 23 Mai 2021 à 09:28

Pourquoi a-t-il fallu des décennies pour admettre que le tabac était dangereux pour la santé? Comment expliquer qu'une part importante de la population croie toujours que les activités humaines sont sans conséquence sur le changement climatique? Les pesticides néonicotinoïdes sont-ils vraiment responsables de la surmortalité des abeilles? Pourquoi la reconnaissance du bisphénol A comme perturbateur endocrinien n'a-t-elle motivé que de timides interdictions ? 

Au travers de ces "cas d'école" qui, des laboratoires aux réseaux sociaux, résultent tous de batailles planifiées à coups de millions de dollars et d’euros, cette enquête à cheval entre l'Europe et les États-Unis dévoile les contours d'une offensive méconnue, pourtant lancée dès les années 1950, quand la recherche révèle que le tabac constitue un facteur de cancer et d'accidents cardiovasculaires. 

Pour contrer une vérité dérangeante, car susceptible d'entraîner une réglementation accrue au prix de lourdes pertes financières, l'industrie imagine alors en secret une forme particulière de désinformation, qui se généralise aujourd'hui : susciter, en finançant, entre autres, abondamment des études scientifiques concurrentes, un épais nuage de doute qui alimente les controverses et égare les opinions publiques. 

Cette instrumentalisation de la science à des fins mensongères a un nom : l'agnotologie, science de la «production d'ignorance». Outre quelques-unes de ses figures, commel'historienne américaine des sciences Naomi Oreskes, cette investigation donne la parole à des acteurs de premier plan du combat entre bonne et mauvaise science, dont les passionnants découvreurs des méfaits du bisphénol A. 

Elle expose ainsi les mécanismes cachés qui contribuent à retarder, parfois de plusieurs décennies, des décisions vitales, comme le trucage des protocoles, voire la fabrication ad hoc de rats transgéniques pour garantir les résultats souhaités.

Elle explique enfin, au plus près de la recherche, pourquoi nos sociétés dites de l'information s'accommodent si bien de l'inertie collective qui, dans le doute, favorise le business as usual et la consommation sans frein. Voilà le monde dans lequel on vit, et la pandémie pourrait en être un exemple supplémentaire.




1.Posté par A mon avis le 23/05/2021 11:57

En matière de désinformation, vous oubliez l'alcool (et le lobbying des pinardiers) dans votre liste !

Les recettes de lobbying évoluent avec les progrès de la technique et de la communication. Elles sont aussi ingénieuses que diverses et variées, autant que les produits à défendre (... ou à dénigrer, selon le côté où on se place ) !

Dans notre monde hyperconnecté, ce n'est pas toujours évident de faire la part des choses entre "lanceurs d'alerte" et "complotistes" ?

2.Posté par cite tes sources le 23/05/2021 14:18

Vous auriez pu tout simplement encourager les lecteurs à regarder l’excellent documentaire de ARTE, n’est pas?

3.Posté par A mon avis le 23/05/2021 15:52

Si en matière de santé, certains et bien rares personnels du corps médical sont des lanceurs d'alerte, combien d'autres cautionnent et participent à la désinformation ? Parfois passivement, mais le plus souvent activement en acceptant les "cadeaux" de toutes sortes des laboratoires et autres industriels concernés ? Et même en participant ou cautionnant des études "scientifiques" bidons, ou/et en prenant ouvertement position contre des études sérieuses et les dénigrant ?

4.Posté par Bruno Bourgeon le 24/05/2021 09:42

AMA, "Toute contestation d'une affirmation officielle ou d'une croyance largement répandue peut être désormais considérée comme "complotiste"" (Edgar Morin, sage centenaire). La défense des alcooliers ne fait pas partie du film, c'est la raison pour laquelle je ne l'ai pas citée dans le commentaire.

Le film est effectivement issu d'ARTE mais je ne sais pas s'il est encore visible sur le site. J'ai pu l'enregistrer.

5.Posté par A mon avis le 24/05/2021 12:05

@ 4.Posté par Bruno Bourgeon
Le lobbying des alcooliers est aussi pernicieux, et encore plus hypocrite que celui des cigarettiers. Car il a le soutien du monde économique et politique et même celui des médias avec la quantité d'émissions et de revues consacrées à la fabrication et la consommation (pardon : dégustation) de toutes sortes d'alcools (vins, bières, etc ...)

Edgar Morin a tout à fait raison. Toutefois, le point important de sa réflexion se situe dans "peut être considéré" !

Cela dépend de deux choses :
- la solidité des arguments de l'émetteur
- la crédulité de celui qui reçoit l'information

6.Posté par Roberto le 24/05/2021 16:22

M. Bourgeon, jadis je vous respectais, comme Edgar Morin....Pinçon Charlot mon ex-idole!
Comment peut on passer d'Attac à la fachosphère?
Comment ne pas se rendre compte que complotisme et extrême droite partage le même discours?
Vous écrivez trop et oubliez de réfléchir, sans doute....

7.Posté par Bruno Bourgeon le 24/05/2021 17:50

Roberto, quel est le rapport entre la fabrique de l'ignorance et la fachosphère? Vous vous méprenez sans doute...

8.Posté par Roberto le 24/05/2021 19:12

@7: du tout, je constate juste la convergence des propos, la dérive....et pas seulement concernant la fabrique de l'ignorance....faut dire que vos écrits sont (très) nombreux!
Dommage, je sais, c'est pas facile de vieillir, de ne pas renoncer à ces idéaux et de résister aux croyances quand on se sent plus proche de la fin que du début.

9.Posté par martin lane le 25/05/2021 09:13

@ Roberto:
Pourquoi vous sentez-vous obligé de mettre en doute les facultés intellectuelles de votre interlocuteur ?
Croyez-vous que votre " jeunesse" vous rende plus lucide ?
Pourriez-vous expliquer, en quelques mots, le lien qui vous paraît évident entre le complotisme et la fachosphère, et puisque vous paraissez si féru sur ces sujets, nous expliquer votre définition de fachosphère et complotisme de manière à ce que tout le monde sache de quoi vous voulez parler ?

10.Posté par Pierre Balcon le 29/05/2021 21:27

La crise Covid n'est qu'un infime moment de notre histoire .
Les esprits les plus attentifs n'ont pas découvert le désastre à l'occasion de cette pandémie largement surestimée.

La fabrique de l'ignorance commence à l'école .
Lire à ce sujet le livre de Jean Claude Michéa "l'enseignement de l'ignorance et ses conditions modernes " .
A mon avis , qui nous gratifie régulièrement de ses analyses covidiennes , pourrait utilement nous dire s'il se sent un peu concerné par cette débâcle de l''Education Nationale à laquelle il a participé; .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes