Zot Zinfos

Cafeco 207 : "Sacrée croissance"

RDV à "L’ArbraDélis" Mardi 23 Juin 2015, de 18h à 20h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22. Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger

Mercredi 17 Juin 2015 - 15:00

Vidéo de Marie-Monique ROBIN, présentation et débat par Bruno BOURGEON

Disons Adieu à la croissance.

Pour plusieurs raisons : -
Elle ne s’accompagne plus de développement humain ou d’améliorations sociales dans les pays riches
- Elle offre beaucoup de malheurs au futur pour peu de bonheur au présent
- Elle ne reviendra pas, car il n’y a plus suffisamment de ressources naturelles pour la porter
- Car la majorité de la population finira par la rejeter.

Désacralisons cette croissance, faite de dégradations environnementales, d’inégalités accrues et de dégradations sociales. Ce n’est pas un indicateur de bien-être. Les gains de productivité qui rendaient compte de 80% de la croissance dans le passé s’accompagnent désormais de pertes massives sur le plan environnemental : eau, matières premières, terres rares, terres arables, … Il nous faut donc un changement de paradigme en mode de pensée et d’action : plus de qualité, plus de lien social, des biens communs vitaux, une sobriété matérielle individuelle et collective.

Mais il est des obstacles qu’il faut vaincre : l’oligarchie sur la pensée et l’économie, l’addiction à la croissance dont les dealers sont justement ces oligarques, ces lobbies, et dont les armes sont la publicité et le crédit à la consommation. Cette société post-croissance doit être désirable, car elle évite le pire, l’effondrement, elle nous apprend à faire mieux avec moins de prélèvements sur la Nature, elle nous permet de redonner sens à notre travail. Est-il trop tard ? Avec les changements climatiques, les migrations et les extinctions d’espèces que nous constatons déjà ?

"Si la fin du Monde était demain, disait Donella Meadows, je planterais un arbre aujourd’hui". Alors oui, prenons le temps que nous avons et commençons ! Pour illustrer notre propos, le nouveau documentaire de Marie-Monique Robin est l’histoire d’une cassure. Entre les décideurs et la population réticente à se laisser imposer les doxas libérales, les visions du monde tel qu’il doit être mené semblent irréconciliables. Lorsque les premiers ne jurent que par la croissance, répétant le terme comme une formule incantatoire, les seconds espèrent en d'autres solutions et réfutent le productivisme et la consommation à tout prix.

Les experts du film sont formels : sous la forme qu'elle a connue au XXe siècle, la croissance ne reviendra pas. De nombreux paramètres ne laissent aucun doute, dont la fin de l’ère des énergies bon marché ou la dépendance croissante à la dette.

La suite sur le site AID: http://aid97400.lautre.net/spip.php?article1380
JMT97400
Lu 333 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >