MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Cachez-moi ce mode de scrutin que je ne saurais voir


Par Pierre BALCON - Publié le Mardi 12 Mai 2015 à 09:39 | Lu 540 fois

Cachez-moi ce mode de scrutin que je ne saurais voir
Noam Chomsky avait déjà à peu près tout dit sur ce qu'il fallait penser des médias et spécialement de la presse "parisienne".
 
A l'occasion des dernières élections en Grande  Bretagne elle a une nouvelle fois  démontré que le rôle qu'elle s'attribuait n'était  absolument pas d'informer mais de manipuler pour "fabriquer une opinion".
 
Cette manipulation  peut prendre naturellement des formes variables,  adaptées au contexte  et  à  l'objectif. Cela  va  du  mensonge pur et simple à l' occultation, en passant  par toutes les déformations des faits par l'image l'écrit ou la parole.
 
La  semaine dernière  se tenaient donc les  élections générales britanniques pour renouveler le  Parlement  du Royaume-Uni.
 
On  nous  a  dit  à cette occasion qu'en dépit des sondages, qui annonçaient un nouveau parlement minoritaire comme lors des élections précédentes, les conservateurs  du Premier ministre  David Cameron avait finalement emporté la majorité absolue des 650 sièges avec 331 élus. 
 
On nous a dit aussi que le Parti travailliste  avait  connu  sa pire défaite depuis 1987, ce  désastre étant imputable notamment à la percée en Écosse du parti indépendantiste  SNP.UKIP, qui chassait sur les mêmes terres que la  gauche .
 
Et puis évidemment pour souligner l'exemplarité du système et l'esprit chevaleresque  des  concurrents on a beaucoup insisté sur la démission des 3 chefs des partis perdants : le chef du Parti travailliste, Ed Miliband, celui des libéraux-démocrates Nick Clegg et le chef du UKIP Nigel Farage..
 
En revanche on ne s'est guère  attardé  sur le  mode  d'élection  des députés  de la  Couronne .
 
Serions-nous trop bêtes pour comprendre.
 
Ou ne s'agit-il pas plutôt d'exorciser une tentation diabolique .
 
Rappelons que la GB n'a pas le même mode de scrutin que la France. Ils appliquent là bas le système uninominal, par circonscription,  majoritaire mais  à un seul tour. Ce mécanisme , en dehors du fait qu'il favorise le bi-partisme, a pour effet d'induire de possibles et  fortes distorsions entre les résultats globaux et le nombre de sièges effectifs attribués, les partis disposant d'une implantation géographique pertinente amplifiant les effets de leur score. En gros il faut concentrer ses forces et non pas les diluer , phénomène dont a fait les frais le parti travailliste en Ecosse.

Ainsi le parti travailliste, grand perdant de ce scrutin , a pourtant  et paradoxalement  amélioré son score global en nombre de voix par rapport en 2010 passant de 29% à 30 % des voix ; le parti conservateur est lui resté stable entre les deux scrutins à 36% . Et pourtant le premier a perdu 25 sièges tandis que le second en a gagné 28.

C'est cet effet amplificateur qui explique les erreurs des sondages qui ont porté non pas tant sur les scores en voix mais sur la répartition des sièges.
 
Ce   mode  de  scrutin  appliqué  à la  plus  veille  et la  plus  grande  démocratie  d'Europe  et probablement du Monde  a  certes des  défauts  mais  vaut  pourtant bien  le   nôtre qui aboutit  à donner   une  image   encore  plus déformée  de la  réalité politique  du terrain .
Et c'est  justement  de cela  qu'il  ne  faut  surtout pas  parler parce que la  situation deviendrait   incontrôlable .
 
On veut  bien  un zeste  de proportionnelle  à la condition qu'il ne s'agisse que  de placer  quelques  orphelins  .
 
Mais   on ne veut pas  de  chambardement.
 
Et le  grand   bouleversement  c'est évidemment que ce système de scrutin uninominal à un seul tour ( le parti arrivé en tête au premier tour remportant le siège ) appliqué à la France boosterait le FN qui est le parti dont les forces sont justement concentrées sur certaines circonscriptions. Pour le  contrer  il faudrait   une  alliance  improbable  entre  droite  et  gauche ...
 
A titre personnel je n'éprouve  aucune  sympathie pour la  famille Le Pen mais  je  considère   en revanche    que le peuple  souverain , comme dirait  Jean jacques,  aurait le  droit de savoir ,  puis  de  choisir .
 
En France  ,  où  c'est  donc  le  perdant ( du 1er  tour ) qui assure l'élection du  gagnant du  second tour  ( par le jeu d'alliances  explicites   ou   sournoises  , comme  aux  dernières régionales   ou  aux  municipales  à Saint Denis  ) ,  on considère  que   toutes ces questions   ne  sont pas  de la compétence du  peuple .
 
Donc   ni les mécanismes  électoraux  ni la  date  des  scrutins  ni les dispositifs  de  contrôle des mandats  ne sont prévus dans la  constitution .
 
Cela  est réservé  aux  élus  eux mêmes ou aux  gouvernants  qui gèrent  donc   librement leur  fonds  de  commerce.   

Pierre BALCON 




1.Posté par Jean Luc Hoareau le 12/05/2015 12:43 (depuis mobile)

Merci d'expliquer votre commentaire sur les dernières élections municipales de Saint-Denis. On aimerait comprendre avec un exemple précis.

2.Posté par GIRONDIN le 12/05/2015 23:34 (depuis mobile)

Courrier et parallèle très intéressant.
Dans la presse, la leçon essentielle du scrutin, est que les instituts de sondage se sont trompés
A St Denis Mr Annette a été élu avec 57% des voix, j''imagine que l''alliance sournoise venait de Mr Lagourgue.

3.Posté par Pierre Balcon le 13/05/2015 11:07

A Saint Denis c'est le candidat malheureux de droite Michel Lagourgue qui , avec ses 11,57 % , a fait basculer le scrutin et élire au second tour le candidat de gauche , donc du camp adverse . Ce dernier , candidat unique de la gauche , n'avait fait au premier tour que 41,85 % des voix et ne pouvait en théorie que compter sur le ralliement d'un autre candidat déclaré de gauche , Ismael Aboudou. qui affichait 1,57%.
Il y a eu certes la mobilisation des abstentionnistes entre les eux tours mais l'analyse du scrutin par bureau de vote montre que ce phénomène a été finalement assez neutre et atteste même que c'est justement dans les bureaux où M Lagourgue avait fait des scores honorables que les électeurs se sont les mieux mobilisés.
En l'espèce nous nous sommes trouvés dans le cas hybride de tractations où M Lagourgue n'avait certes pas appelé ouvertement à voter pour son adversaire mais avait ouvertement appelé à faire perdre son allié . rappelons nous à ce sujet la scène à laquelle nous avons assisté à la télé entre les deux tours .
Au final on est fondé à considérer que les départementales n'on pas vraiment marqué , comme en Grande Bretagne , le boule versement de l'opinion qu'on nous a décrit mais un simple retour à l'équilibre normal , chacun retrouvant son camp .
Saint Denis reste en fait une ville sociologiquement de droite et sa couleur politique finale ne résulte à chaque scrutin que de biais électoraux .
Aux dernières élections départementales on a eu droit à un sacré barbouillage de nos peintres puisque s'y est ajouté , au Chaudron , un nouveau changement de camp mais dans l'autre sens .
Voilà qui contribue à gâter le le pitoyable panorama que nous sert notre système électoral !
Finalement le scrutin majoritaire à un seul tour aurait au moins le mérite de faire ressortir le véritable candidat leader et nous éviterait ce triste marchandage de l'entre deux tours . En plus on gagnerait une journée de scrutin .
On objecte que les ralliements se passeraient alors en amont du premier tour . Je trouve que cela serait beaucoup plus sain et plus honnête et obligerait justement à bâtir des coalitions sur des bases explicites et beaucoup plus stables et pérennes.

4.Posté par GIRONDIN le 13/05/2015 15:05 (depuis mobile)

je me souviens du plateau tv, pathétique.
Un seul tour permettrait une meilleure représentativité des partis politiques surtout à l''assemblée nationale, quoi qu''on en pense.
Un autre avantage est l''aspect financier.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes