Société

CREPS : Nouveau bras de fer avec l'Etat pour la nomination d'un Réunionnais à un poste de responsabilité

Jeudi 2 Mars 2017 - 17:08

Les mauvaises habitudes ont la vie dure dans les plus hautes sphères de l'Etat, à Paris.

Contraint de faire marche arrière à plusieurs reprises devant la pression populaire après avoir refusé de nommer un Réunionnais à un poste à responsabilité, alors même qu'il remplissait tous les critères de compétence et de connaissance du milieu pourtant édictés par François Hollande lui même au travers des fameux "centres d'intérêt matériels et moraux", certains ministres continuent à vouloir imposer leurs copains à la tête d'organismes locaux.

Cette fois, c'est Patrick Kanner, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, qui essaie de caser un certain Jean-Paul Bruna, un professeur de sport alsacien, à la tête du CREPS de la Réunion.

Un CREPS est, rappelons-le, un établissement public qui a vocation à former les éducateurs sportifs et à accueillir les sportifs de haut niveau.

Tout a démarré avec le départ à la retraite annoncé du directeur en poste, Régis Bertogli, il y a de cela cinq mois. En prévision, le ministère avait lancé un appel à candidature il y a dix mois, duquel était sortie une short list de quatre noms. En fait, très vite, le débat a porté sur un choix entre ce Jean-Paul Bruna, la soixantaine et proche de la retraite, et Jean-Yves Morel, 55 ans, qui dispose de tous les diplômes requis et qui bien sûr, en tant que Réunionnais, connaît parfaitement le tissu sportif de l'île... Pour mémoire, son dernier poste à la direction de la Jeunesse et des Sports de la Réunion est actuellement celui de correspondant interrégional anti-dopage.

Alors que le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports aurait dû consulter la Région, elle évite soigneusement de le faire, sachant sans doute qu'elle allait recommander le candidat réunionnais, et annonce son choix : le professeur alsacien.

Devant le tollé de la Région, le ministre est obligé de faire marche arrière et de revenir au point de départ, en lançant une consultation officielle de l'instance régionale.

Les choses en sont là, même s'il se murmure que la décision pourrait être prise très rapidement. Il est en effet urgent pour le gouvernement de caser ses copains avant de quitter définitivement le pouvoir dans deux mois.

Peut-être faudrait-il une mobilisation populaire à la Réunion, comme celle qui avait poussé au retrait de la nomination de Virginie Chaillou-Atrous de l'université ou la désignation de Velayoudom Marimoutou au poste de recteur... Celle-ci a déjà commencé semble-t-il, sous la pression d'acteurs influents du monde sportif, culturel et syndical. Plusieurs réunions ont déjà eu lieu, qui devraient prochainement déboucher sur des actions plus visibles.

Un nouveau bras de fer en perspective...
Pierrot Dupuy
Lu 7746 fois



1.Posté par CATA le 02/03/2017 14:59

Il faut arrêter de croire que les Goyave de France sont les mieux pour diriger notre belle Ile.
Ouvrez les yeux!!! On est dorénavant les mieux places pour s'occuper de la Reunion que nous connaissons mieux que personne, ARRETEZ cela va dégénérer

2.Posté par cmoin le 02/03/2017 18:15

Non à la préférence local mais plutôt à la préférence des compténces.
C'est pas parce qu'il est réunionnais qu'il sera le meilleur.

3.Posté par Pour les locaux le 02/03/2017 18:16

Jusqu'à quand vont-ils nous "exploiter"? Donnez nous notre chance être vous verrez... La république doit permettre aux locaux d'émerger... Où est la notion d'émancipation chère au président de région dans ce type de décision?

4.Posté par Incitation à.... le 02/03/2017 19:00

Vous trouvez que la manifestation populaire contre l'universitaire Nantaise était une bonne chose? Honte à vous Monsieur Dupuy!
La discrimination à l'origine est un délit.
Examinons de plus près les compétences de ces candidats!
Au fait, pour l'affaire de l'Université, cela ne vous dérangeait pas que le postulant Réunionnais soit très très proche de la retraite...
C'est quand cela vous arrange!

5.Posté par GIRONDIN le 02/03/2017 19:30

.... Devant le tollé de la Région,......

BEAU COMBAT !!!!!!! CRIMARTIAL va aussi intervenir ?

Pour revenir au banal, énième grève des élèves en mécanique

QUAND LE CAMPUS PRO DE ST PIERRE AURA-T-IL LE MATÉRIEL NÉCESSAIRE POUR TRAVAILLER ? ATELIER ? OUTILLAGE ?

LES SPÉCIALISTES DE LA TOLE ET DU TOLLÉ DE LA RÉGION VONT-ILS SE BOUGER LE C...L, LES EXAMENS SONT DANS 2 MOIS ?

ALORS ?????????????????????

Si le site de communication de la région pouvait se renseigner ?

6.Posté par geneveaux le 02/03/2017 20:20

4
Le concours était pipé .
Laissons la justice agir voulez-vous?

7.Posté par Saint Chamond le 02/03/2017 20:34

L'entre soi sur un si petit territoire débouche sur la consanguinité et les tares qui vont avec.....certains ici sont déjà gravement atteints et devraient plutôt militer pour un grand brassage, mais garderaient ils leurs bonnes places transmises de père en fils depuis la colonisation s'ils doivent se mesurer à la concurrence, sans la discrimination positive à laquelle on les a trop habitués ?

8.Posté par Zantak le 02/03/2017 20:38

Honte absolue de considérer que l'éviction de l'universitaire nantaise est normale. De tels propos relèvent du crétinisme.

9.Posté par geneveaux le 02/03/2017 22:46

8
Honte absolue de croire que l'éviction de l'universitaire nantaise est anormale . De tels propos relèvent de chargeurs de l'eau confirmés.

10.Posté par Post 6 le 02/03/2017 22:51

Arrêtez de diffuser des informations mensongères... Le concours n'était pas pipé ou alors si... mais contre l'universitaire nantaise!. 4 universitaires ont décidé de le saboter en boycottant.. et de dénoncer ensuite un vice de forme qu'ils ont eux-mêmes orchestré! et ce, une fois qu'ils connaissaient les candidats et leurs origines!!!
Le vice retenu au TA est sur la forme... il y avait 4 membres du jury présents à Bordeaux... Les plaignants expliquent qu'il fallait que ces 4 membres soient à Saint-Denis... On vote différemment si on est assis à Saint-Denis ou à Bordeaux??? une vaste mascarade pour un concours en visioconférence!
Il s'agissait surtout de faire barrage à un candidat métropolitain! La fin justifie les moyens....
Bon courage à ce Monsieur qui souhaite ce poste car il va lui aussi être la victime du CREFOM et autres...
A lire les articles sur le CHU, la Préférence locale n'a pas toujours du bon!

11.Posté par matthieu le 03/03/2017 02:31

Bravo!Un pas de plus pour l'indépendance de la Réunion!

12.Posté par candide le 03/03/2017 06:25

Je pensais que pour tenir les postes de directeur il fallait être IJSL, mais peut être que les conditions ont changées à moins que ce ne soit qu'une règle que pour la métropole.....

13.Posté par donquichote le 03/03/2017 07:53

la belle phrase "nous lé pas plis nous lé pas moins " la on dirais que l'on pense que l'on est plus ,avec la mise en avant de l'origine ,maintenant imaginé un peut cette préférence gravé ds le marbre de la constitution, il y aurais plus de chômeur ,car on serrais cantonné a chercher et trouvé du travail dans sont département de naissance . ce serais bien pour les journalistes d’investigations de savoir dans la sphère politique au niveau de nos mairie de la région du département voir si les poste clefs sont occupé exclusivement par des originaire je dit bien exclusivement car a la lecture de l'article c'est ce qu'il faudrait .

14.Posté par Antillais le 03/03/2017 09:11

Le directeur du CREPS Antilles est aussi un zoreille vous savez quoi de plus normal il faut arreter de croire qu'on laissera les locaux tout diriger ...

15.Posté par Anonyme le 03/03/2017 09:25

Ce qui s'est passé à l'université a été lamentable. Des manoeuvres minables pour réserver le poste à un candidat certes local mais n'ayant pas un CV à la hauteur. Des propos racistes tenus publiquement par des universitaires. Un déferlement de haine et de rancoeurs racistes dans une partie de l'opinion publique. Une véritable honte.

16.Posté par geneveaux le 03/03/2017 09:30

10
Arrêtez de diffuser des informations mensongères .... Le concours était pipé .
Dès le départ certains ont organisé la paralysie de ce concours jusqu' à ce qu'ils aient la main.
Le TA a jugé en référé , le jugement sur le fond viendra alors attendons -le .
A moins que vous êtes filloniste et que vous voulez marcher sur la justice.
Ensuite un nouveau concours sera organisé soucieux des règles qui s' appliquent à tous : Bordeaux , Nantes , la Réunion.

17.Posté par tomtom le 03/03/2017 10:19

Pour information allez voir le CV de Mr Jean-Paul Bruna sur Linkedin, vous verrez qu'il n'est pas un simple prof de sport, merci donc de ne pas sous estimer sa candidature, ce monsieur est adjoint au CREPS de Strasbourg c'est à dire d'Alsace, un département Français comme la Réunion, y a t'il vraiment besoin de connaissances locales, un fonctionnaire doit et sait s'adapter partout.
Pour conclure attention aux intox, j'aimerai connaitre le CV du candidat réunionnais, son point fort me semble t'il c'est qu'il fait de la politique, chut j'ai rien dit, c'est pas du copinage à la Réunionnaises...

18.Posté par tomtom le 03/03/2017 10:22

Bonjour à tous, ci-joint CV du candidat métro, vous verrez qu'il tient la route, je serai curieux de connaitre le cv du candidat réunionnais, je pense pas que s'occuper du dopage localement sufffise à être directeur d'un CREPS...

https://fr.linkedin.com/in/jean-paul-bruna-5329b171

19.Posté par titi974 le 03/03/2017 10:22

Post 11 bravo c'est un pas de plus pour l'indépendance et qui financera l'éducation, la sécurité,les prestations sociales, les infrastructures, les subventions aux entreprises ....cracher dans la soupe c'est très facile !!!! Après pour ce poste si la personne né à La Réunion a les compétences moi ça ne me gêne pas qu'il soit nommé dans le département Réunion financé par l'argent de tous les Francais.....

20.Posté par frère de geneveaux le 03/03/2017 11:20

15
"Ce qui s'est passé à l' université a été lamentable."
MILLE FOIS OUI ET CE DEPUIS LE PREMIER MANDAT DE M ROCHDI .
Pour la suite pas d' accord :
Ou vous êtes de bonne foi et vous n'avez pas tous les éléments . Lisez ce qu' écrit mon " Frère" .
Ou vous êtes de mauvaise foi et je suis d' accord avec mon" Frère"
Il faut arrêter la communication instrumentalisée des défenseurs d' un système corrompu dont je veux bien croire que madame Chaillou-Atrous est également victime .
Le CREFOM n' est pas ma tasse de thé ce qu' a dit le TA oui et aussi ce qu'il dira sur le fond .
Envisagez-vous de dénoncer les magistrats du TA comme comploteurs?

21.Posté par JORI le 03/03/2017 11:27

Mais que fait le "CRIFORT"??. Mais que fait super cumulard Didix Robertix, lui qui prône la régionalisation de l'emploi???.

22.Posté par JE C le 03/03/2017 12:18

Pour info : Morel est inspecteur jeunesse et sport (JS), comme le directeur sortant. C'est un niveau supérieur à prof de sport, dont les IJS sont d'ailleurs les supérieurs dans les DRJSCS. Il connait aussi certainenement mieux qu'un quelconque importé, les besoins du sport à la Réunion.

23.Posté par Créole 974 le 03/03/2017 15:19 (depuis mobile)

La préférence régionale existe aussi en métropole. Dans la région PACA depuis 2 ans, L3 gestion comptabilité, 11 ans d''expérience, 30taine de CV envoyée, 2 entretiens, aucun retour. On m''a dit que comme je ne suis pas originaire, ce sera très dur..

24.Posté par Pierre-Yves Versini le 03/03/2017 15:28 (depuis mobile)

Jean-Yves Morel, c''est une très bonne idée. On connaît les compétences de cet ancien nageur. Pourquoi aller chercher ailleurs ? Il faut quelqu''un de bien pour succéder à Régis Bertogli dont le passage à la DDJS et au CREPS à été très apprécié.

25.Posté par larichesse noot pei le 03/03/2017 19:51 (depuis mobile)

Faut arrêter de croire que la métropole peut pas faire ce qu' elle veut si ou pas content retourne Afrique ou linde ou mada gars

26.Posté par Attention le 03/03/2017 20:50

Attention, dans une affaire similaire, le défenseur des droits vient de saisir le Procureur contre les associations qui ont tenu des propos discriminants... sur la préférence à l'origine.
http://actus.clicanoo.re/article/1431904-affaire-chaillou-atrous-le-d%C3%A9fenseur-des-droits-saisit-la-justice-pour-incitation-au

27.Posté par zorro974 le 03/03/2017 22:16 (depuis mobile)

Et combien de goyaves placé par nos politiciens à des postes clé...Et dans le privé n''en parlons plus...Nous lé trop gentil ici...Aux Antilles ces grands groupe se font mater.

28.Posté par Dazibao le 04/03/2017 00:30

Vive le brède péï........Lé bon pour le sommeil....

29.Posté par Jean Luc Hoareau le 04/03/2017 11:58 (depuis mobile)

Le post 24 à résumé l'affaire. Pourquoi aller chercher ailleurs quand on a ce qu'il faut ici? Journaliste à la retraite, M. Versini est connu comme quelqu'un de très compétent notamment en sport local, et son avis est aussi pertinent qu'il est rare.

30.Posté par Simandèf le 04/03/2017 21:50

Après le racisme ordinaire voici le racisme à l'envers. C'est à croire que tout est fait pour écarter les réunionnais des postes à responsabilités et de leur économie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >