Communiqué

CREFOM: "Classes prépas Bellepierre, l'enseignement de la philosophie en danger ?"

Lundi 14 Mai 2018 - 10:58

Le président du CREFOM a adressé un courrier au ministre de l'Education Nationale au sujet de la problématique de l'enseignement de la philosophie pour les étudiants des classes préparatoires du Lycée Bellepierre. Voici le communiqué du délégué régional, Richel Sacri :


Jean Michel Martial, président du CREFOM
Jean Michel Martial, président du CREFOM

Le président du CREFOM, Jean Michel MARTIAL, sollicité par la délégation de La Réunion a adressé un courrier à M. Jean Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sur la problématique de la dégradation de l’enseignement de la philosophie au lycée Bellepierre pour les étudiants en première année des classes préparatoires littéraire et scientifique (dite « hypokhâgne B/L ») et HEC scientifique (dite ECS1). Il apparaît notamment que les étudiants de l’hypokhâgne B/L n’auraient pas eu de cours de philosophie pendant près d’un mois, ceux-ci ayant été remplacés par de la littérature, de la culture générale, et une « matière non renseignée ».

Dans son courrier il précise que « Les cours de remplacement de philosophie ne seraient apparus que tardivement dans une proportion incomplète, ne couvrant pas l’horaire prévu (4 heures par semaine). Le retard ainsi pris par les étudiants n’a donc aucune chance d’être rattrapé. Ce remplacement partiel ne serait intervenu que suite à la publication dans la presse d’une lettre de 200 anciens étudiants déplorant cette situation préjudiciable à la formation.

De fait, pendant que les étudiants Réunionnais étaient livrés à eux-mêmes ou recevaient des cours dans des matières hors concours du programme de l’hypokhâgne, les candidats de la France Hexagonale poursuivaient leur préparation intensive dans de bonnes conditions et prenaient ainsi de l’avance pour le concours final. »

Le Crefom s’interroge également : « Dans ce contexte on ne comprend pas pourquoi les remplacements ont été assurés par les enseignants de formation littéraire à la place d’enseignants de philosophie qui étaient disponibles dans l’académie voire même dans l’établissement (le lycée Bellepierre). Comment comprendre que ces derniers n’aient jamais été sollicités ?

Des interrogations sur les circonstances précises ayant conduit à ce préjudice pour les étudiants de l’île sont évoquées. Il semblerait que le dispositif tout à fait cohérent de postes et de services décidé de longue date par les précédentes inspectrices générales de philosophie ait été remis en cause par une nouvelle IGEN. La réorganisation envisagée aboutirait à la mise à l’écart de deux enseignants locaux de philosophie aux compétences reconnues. »

Par ailleurs, les postes de philosophie pour la classe préparatoire littéraire et scientifique de seconde année (dite « khâgne B/L », dont l’ouverture est prévue pour la rentrée prochaine) n’auraient toujours pas été publiés, alors que cela a été fait dans toutes les autres disciplines, puisque les commissions auraient déjà statué de longue date.

Jean Michel MARTIAL rappelant que «Le Crefom fidèle à sa ligne politique, poursuit son combat de la défense des ultramarins dans tous les domaines et particulièrement dans la formation de nos jeunes. » attire l’attention du ministre sur « l’importance cruciale d’offrir aux étudiants Réunionnais la même qualité d’enseignement que leurs homologues de l’Hexagone, dans un souci légitime d’égalité des chances ». Il précise que « Le Crefom portera une attention toute particulière à ce que les étudiants Réunionnais disposent de conditions d’enseignement optimales, tant en terme d’offre d’enseignement qu’en terme de continuité de service. »

Enfin dans son courrier, le Président du Crefom prie instamment le Ministre, de tout mettre en œuvre pour que ces étudiants de B/L et de HEC puissent trouver en face d’eux des professeurs formés dans leur discipline qui ne manquent pas à La Réunion et qui ont fait preuve de leur grande compétence. Le Crefom demande ainsi que le dispositif d’organisation des services initialement envisagé soit effectivement mis en place.

Richel SACRI -Délégué Régional CREFOM REUNION

Zinfos974
Lu 866 fois



1.Posté par REUNIONNAIS le 14/05/2018 11:50

Cest pas normal que nos jeunes étudiants soient dans cette situation...mais que fait le ministère ?
cela sent un peu le grand n'importe quoi : c'est évident qu'ils vont être pénalisés lors du concours ....

2.Posté par GIRONDIN le 14/05/2018 20:42

....... Jean Michel MARTIAL, sollicité par la délégation de La Réunion a adressé un courrier à M. Jean Michel BLANQUER......


Té pas plus simple de transmettre le courrier de M Martial à la place de ce charabia ?


SACRIFORT !

3.Posté par REUNIONNAIS le 15/05/2018 16:02

@ post 2 : comme dirait Coluche quand on a que ça à dire...on devrait plutôt la fermer...

4.Posté par GIRONDIN le 15/05/2018 16:14 (depuis mobile)

3. REUNIONNAIS
Quand on a quelque chose à dire , la pas besoin de paraphraser Coluche !

5.Posté par youssef boutrefas le 15/05/2018 21:52

c'est un systeme unqiue a la française qui perdure. au lieu d'apprendre a l'etudiant comment construire sa maison metre entre deux parpainf une couche de beton et laisser une journée ça devient un mur 10 mure ça donne une maison. et le francophone attend jusuq'a redevenir vieux et vielle pour se loger chez l'etat. qui construit en france si tout le tout le monde fait philou...un paradoxe bienb français...dans certain pays francophone la femme attend 60 ans ans pour avoir un logement il ne reste que 13 ans a vivre...elle avecu 60 ans avec un dilomoe doctorat Phd EN PHILO et mathematique orbitale planetaire. calculer le rayon orbitale d'une fusée lancée avec une pousse de 100 megatone et placé sur l'orbite de Mars?? allez y calculez c'est bien vous allez etre placé sur Mars et habiter lasbas..hahahaha

Mais Monsieur c'est quoi ces etudes??

tais toi fait l'examin et femres la

Mais monsieur ya pas de fusée dans la ville

bin supose que la fusée existe et fait tes calcule et ferme la

Mais d'accords Monsieur Moi je suppoqe que la fuséee et vous monsieur aussi suposez que j'ai répondu juste.

fermes la sinon je te donne un zero

Voila les notes des étudiants

je les reçois je suis un directeur je suposse que tu as corrigé et supose que je ne le sdais pas. l'inspecteur va venir.

Bonjour Monsieur l'inspecteur tu vas suposer que tu es venu et que tu m'a tésté..d'accords

d'accords je supose que je suis un inspecteur que ti tu es un enseignant et que celui la est un directeur et ces petit des écoliers ou lyceuns d'accords??

Eh bien nous somme dans la logique mathematique philosophique suposant que nous sommes dans la Reunion..suposant que c'est une ile et suposant que le volacn ets une torche et suposant que le requin n'a pas dce dents va te baugner Monsieur l'inspecteur

Ah non c'est pas un supposition philosophique il va arrachage des jambes . a moi le salaire d'inspecteur et a toi le salaire d'enseignant ça ce n'est pas de la philo mathématique c'est le reel comptabilitique.. banqueretique qui fait la politique idiotique ..hahahaha

merci Marcel tu nous a fait un bon cours de mathématique philosophique j’espère que tu ne dira pas supposant que j'ai le raisin voici le vin..supposez que vous êtes a table supposez que vous avez des verres maintenant fermez les yeux et supposez boire le vin ..rentrer chez vous et supposez avoir une cuite..hahahaha..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter