MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

COVID 19 et la France. Entre tristesse et colère !


Par Armand HOAREAU Retraité, ancien responsable syndical - Publié le Lundi 13 Avril 2020 à 13:48 | Lu 506 fois

COVID 19 et la France. Entre tristesse et  colère !
Le confinement n’est pas une option à géométrie variable. Ceux et celles qui continuent à se réunir entre amis et voisins ou qui refusent la distanciation lors de sorties en commerce  participent « volontairement » à l’allongement du  confinement donc à l’appauvrissement de l’activité économique et la mise en danger  des vies et  des emplois. Car chacune de leurs rencontres est un risque potentiel de propagation
 
Cependant le confinement a commencé trop tardivement  en France et en Europe en général.  Chaque semaine de retard pris dans la décision du confinement nous  coûte un mois de confinement de plus.
La France avec ses services de renseignement ne pouvait ignorer la gravité de la situation en Chine. Madame BUZIN, ex- Ministre de la Santé, dès le mois de janvier   a déclaré avoir alerté le Premier Ministre   sur l’arrivée et la gravité de la pandémie.
Rien n’a alors été fait : ni le lancement de la commande des masques, ni celui des appareils respiratoires, ni même celui de la production des tests… rien.
 
Plus grave certains spécialistes   parlaient même d’une « grippette », faisant fi des morts et de la catastrophe économique en Chine 
 
Qu’avons-nous fait,  en réaction au mois de janvier, face  à la situation en Chine ?  Nous nous sommes gaussés de l’attitude des chinois et notamment de celle de leur Premier Ministre qui apparaissait en public avec un masque de protection. Et notre Président, donnant l’exemple, continue encore aujourd’hui  à déambuler en groupe dans toute la France sans masque et sans mesure de distanciation avec ses collaborateurs. Serait-il un ce Super Mario des jeux vidéo ? Boris JOHNSON a payé très cher cette attitude d’irresponsabilité.
 
Que dire de l’attitude de nos services de santé qui ont exposé nos concitoyens à des risques que nous pouvions éviter ? La France a envoyé ses avions pour le rapatriement de nos citoyens bloqués à Wuhan  et elle a veillé à ce que ces « rescapés » soient en confinement dans des lieux dédiés et cela a été une réussite. Mais les militaires chargés de ces rapatriements n’ont pas fait l’objet du même confinement et sont rentrés dans leur caserne de l’Oise. C’est ainsi que l’Oise a été un cluster de l’épidémie. On pouvait encore « rattraper » cette bévue ! Encore fallait-il confiner comme à Wuhan ce Département et en faire de même pour les alentours de Mulhouse. On appelle cela des occasions ratées mais cela nous coûte des mois de confinement national et un grand nombre de morts en même temps que la destruction de notre économie.
 
Il n’y a pas si longtemps le Président clamait qu’il était heureux d’avoir autour de lui des « amateurs » pour  construire la France d’Après !
 
Parallèlement de manière concomitante, lorsque la  France confinait ses rescapés de Wuhan, les services de santé laissaient entrer à Roissy des milliers de passagers provenant des pays contaminés. Il n’y a eu aucun contrôle, il n’y a eu aucun regard pour ces passagers qui étaient eux-mêmes les premiers surpris de cette liberté d’entrée sur le territoire.
C’est là une réelle irresponsabilité de la France. Le cas de Roissy est le reflet de l’ensemble des aéroports du territoire français, Roland Garros y compris.
 
On pouvait alors protéger notre île en mettant en place dès le début du confinement un contrôle des entrées à Gillot. Notre territoire aurait pu peut-être  échapper au confinement et l’activité économique préservée. Et avec un brin d’optimisme peut-on penser que La Réunion aurait lancé certaines productions pour l’export vers la Métropole : c’est encore là une occasion ratée.
 
Que dire du Porte avion Charles de Gaulle avec ses 1900 militaires qui prend la mer le 15 mars sans qu’il y ait d’abord  la mise en place de tests. Le 15 mars le virus circulait librement.
Nos militaires, gendarmes, policiers...ainsi exposés par négligence
 
D’aucuns  critiquent sévèrement l’ARS : En tant que syndicalistes  nous avions assisté  à la réorganisation des services publics lors de  la présidence de Nicolas SARKOZY. Cette réorganisation faite, sans le concours des organisations syndicales, avait un seul objectif inavoué : réduire  les effectifs des administrations, faire des économies… et l’ARS a été le produit de cette politique de réduction des dépenses publiques. Les éditos de Jacques TILLIER en ont fait souvent l’écho.
 
N’oublions pas que nous avions, il y a cela quelques années, un service de prophylaxie de qualité avec plus de 700 agents pour veiller à la non-prolifération des virus et autres épidémie MAIS ce même service comptait en 2005 lors du début de la crise du Chikungunya  moins de 140 agents… et qu’il a fallu faire appel aux militaires pour lutter contre les moustiques.  Rien malheureusement n’a changé : il manque toujours des agents dans les services de protection de santé et la Dengue, aujourd’hui continue ses dégâts. Il y a eu la semaine dernière deux décès dus à la Dengue et 257 nouveaux cas. Les responsables de l’Etat pensent-ils que notre hôpital est bien équipé pour faire face à toutes ces urgences ?
Pour laisser filtrer un trait d’humour, la seule arme que propose l’ARS dans  sa lutte contre la Dengue et de faire des annonces sur les vols aériens arrivant à la Réunion consistant à  inviter les touristes à se couvrir de la tête aux pieds et ceci même en plein été. Ridicule, irresponsabilité, incompétence… ou est-ce  le fait d’un Etat tourné  vers le profit au détriment de l’Homme ?
 
Selon Amin MAALOUF après l’échec des régimes du monde communiste prônant le « socialisme scientifique » il semblerait que le libéralisme soit le seul système économiquement viable.
 
Cela est vraisemblable. Nous pensons encore faut-il des hommes « sages »  au plus haut niveau des états et des grandes entreprises. Pour un VIVRE ENSEMBLE soutenable il nous faudrait peut-être tendre vers la notion de PROFIT RAISONNABLE. Mais là c’est la nature humaine qu’il faudrait changer ! Les instincts primitifs de l’Homme sont loin d’avoir disparu !
 
Les lanceurs d’alerte pour un réel VIVRE ENSEMBLE sont nombreux mais leurs messages sont rejetés.
Amin MAALOUF dans son récent essai Le naufrage des civilisations  l’illustre en partie. Si son analyse reste incomplète et nous laisse parfois sur notre faim, elle a le mérite de tracer quelques repaires des orientations économiques de notre planète : Notre histoire « moderne » débute au 18ème siècle par les thèses émises en 1776 par Adam SMITH, prônant  le non - interventionnisme de l’Etat. C’est déjà l’Angleterre du 18ème siècle qui prône que chacun doit  agir selon ses intérêts propres et la somme de tous ces « égoïsmes » contribue au bien être de la société  toute entière. C’est l’idée d’une MAIN INVISIBLE qui régule l’ensemble des intérêts personnels.
 
Ronald REAGAN et Margareth THATCHER  en font la base de leur vision du monde : Quand Reagan déclarait la guerre au Welfare State et à la Welfare QUEEN. Margareth THATCHER affaiblissait les organisations syndicales pour lui laisser le champ libre à la casse sociale.
 
Cette vision du monde est bien plus grande aujourd’hui qu’au 18ème siècle. La théorie de la « main invisible » est le crédo de nos dirigeants actuels avec les résultats  que nous connaissons : combien de pays sont aujourd’hui  au bord de l’implosion sociale et politique ?
 
La Grande Bretagne a choisi le Brexit et s’il y avait des élections en France sur le même sujet le « Franxit » en sortirait peut-être gagnant. Et pourtant l’Europe peut –être un formidable outil de consolidation du VIVRE ENSEMBLE encore faut-il des dirigeants qui en soient à la hauteur.
Ce constat emplit nos cœurs de colère et de tristesse. 




1.Posté par justedubonsens le 14/04/2020 10:13

Bel article M. Hoareau, et combien vrai.
Assurément votre analyse sur l'absence de contrôles pour l'accès à notre territoire est lourd de conséquences réelles et supposées (productions à l'export).
Il est incroyable, aberrant, de penser que ce que le lambda moyen percevait, réclamait à cor et à cris pour le contrôle sanitaire de nos entrées n'ait été perçu par les responsables de cette absence de mise en oeuvre.
Je ne suis pas pour l'hallali aux responsables après coup mais je crois important que les mises en responsabilité devront être étudiées et prises.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes