MENU ZINFOS
Société

COVID-19 à La Réunion : Fermeture des crèches, établissements scolaires et université à partir du lundi 16 mars


Après l'annonce du Président hier, le Préfet de La Réunion confirme la fermeture de tous les établissements scolaires crèches, écoles, collèges, lycées, établissements de l’enseignement supérieur, dont l’université à compter du 16 mars. "Du fait du calendrier scolaire, les services du rectorat à La Réunion bénéficient d’une semaine supplémentaire pour parfaire le système de continuité pédagogique et administrative". Une réunion de travail avec l’ensemble des partenaires sera organisée ce lundi.

Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 13 Mars 2020 à 18:15 | Lu 7072 fois

COVID-19 à La Réunion : Fermeture des crèches, établissements scolaires et université à partir du lundi 16 mars
Le Président de la République a annoncé hier que tous les établissements scolaires seraient fermés à partir du lundi 16 mars : crèches, écoles, collèges, lycées, établissements de l’enseignement supérieur, dont l’université, et ce jusqu’à nouvel ordre.
 
Le préfet de La Réunion, en lien avec la directrice générale de l’agence régionale de santé, le recteur d’académie et le président de l’université, a confirmé que cette mesure s’appliquait  pleinement sur notre territoire. Du fait du calendrier scolaire, les services du rectorat à La Réunion bénéficient d’une semaine supplémentaire pour parfaire le système de continuité pédagogique et administrative. A cette fin le préfet, le recteur et la directrice générale de l’ARS organiseront ce lundi une réunion de travail avec l’ensemble des partenaires, en premier lieu desquels les maires.
 
Quels sont les établissements concernés par la mesure de fermeture ?

Les mesures de fermeture concernent les établissements suivants :

- les crèches ;
- les établissements de l’enseignement supérieur public et privé, dont l’université ;
- les établissements et services d’accueil non permanent d’enfants (article R2324-17 du code de santé publique : crèches collectives, halte-garderie, crèches parentales, jardins d’enfants, micro-crèches) ;
- les maisons d’assistantes maternelles (MAM) ;
- l’ensemble des établissements publics et privés (école maternelle et primaire, collège et lycée)
- les établissements d’enseignement agricole scolaire et par apprentissage ;
- les établissements périscolaires (garderies) ;
- les instituts médico-éducatifs (IME) accueillant des enfants et des jeunes en situation de handicap ;
- les centres de formation des apprentis (CFA) seront fermés à partir du lundi 16 mars.

Le coût contrat est maintenu par les opérateurs de compétences (OCPO). Les CFA n’auront donc pas accès à l’activité partielle : les jeunes en formation devront rejoindre leurs entreprises, à l’exception de ceux inscrits à l’université de La Réunion. Si celles-ci sont en activité partielle, ils seront également mis en activité partielle.

Les assistantes maternelles, quant à elles, peuvent continuer à exercer dès lors que le nombre d’enfants est inférieur à 10.

Il convient enfin de préciser que les écoles, les collèges et lycées, s’ils n’accueillent pas les élèves, restent fonctionnels de par la présence des équipes éducatives (continuité administrative et pédagogique)
 




1.Posté par Isis le 13/03/2020 19:40

Le 16 mars ? Mais ce sont les congés scolaires !!!

2.Posté par Pascal le 13/03/2020 20:03

Je rigole !

les administratifs et les enseignants pourront se repasser le virus direct en provenance de chez eux !

Si les établissements sont fermés ils le sont pour tout le monde.

Donc télé travail à la maison en pyjama avec une bonne tasse de thé devant son ordi !

Franchement vous croyez que tous les enseignants vont venir au boulot alors qu'ils ont des enfants ?

Déjà que lorsqu'il y a une réunion les pauvres n'ont pas les moyens financiers de se payer une nounou et viennent avec eux !!!
VERIDIQUE

3.Posté par Cbien le 13/03/2020 20:12 (depuis mobile)

Italie et autres ont fait
Suis content pour instits et profs zoreols
Ils pourront profiter

4.Posté par Cbien le 13/03/2020 20:12 (depuis mobile)

Italie et autres ont fait
Suis content pour instits et profs zoreols
Ils pourront profiter

5.Posté par @Cbien le 14/03/2020 00:43

inscrits et profs zoreols ? Pourquoi ? Les créoles vont retourner au boulot ? Les zoreils aussi ? N'êtes vous pas atteint du virus des connards ?

6.Posté par Momo le 14/03/2020 07:32

Ce sont les élèves qui seront en vacances forcées … Les profs seront à leur poste dans les écoles , collèges et lycées … pour inventer des cours , recevoir les parents et les enfants des personnes qui bossent dans la Santé ! Les profs sont immunisés contre Covid-19 depuis des lustres , ils ne craignent rien !

7.Posté par Huhu le 14/03/2020 09:04 (depuis mobile)

@précédentsintervenants Une île de jaloux et de frustrés continuez, sans filtre, c''est un régal!

8.Posté par MT CRISTO le 14/03/2020 09:55

À La Réunion on ne fit pas tout ce tintouin quand il y a épidémie de Chicoun ou de Dengue qui font des morts. Mais à présent on s'aligne sur la psychose des autre pays. La bêtise humaine n'a pas de limites. J'ai eu une dengue très forte et je l'en suis sorti malgré mon âge avancé.

9.Posté par jlr le 14/03/2020 10:32

Donc , le télétravail est vivement conseillé pour tous ceux qui le peuvent , sauf pour les enseignants , qui doivent obligatoirement se rendre sur leur lieu de travail , pour faire le travail qu'ils peuvent faire chez eux .

10.Posté par jemma le 14/03/2020 14:31

Personnels administratifs et techniques, assistantes maternelles, on, non l'Etat se fout de vous !!!!

11.Posté par Luc-Laurent Salvador le 14/03/2020 20:07

Il est une chose que l'administration scolaire ne supporte pas, c'est de lâcher la bride aux enseignants. Pendant les gilets jaunes, ils devaient aller dans les écoles (alors que tout était bloqué), et finalement c'était juste pour signer un papier comme quoi ils étaient venus.
Comme cela a été dit plus haut, il est inconséquent de décider que les enseignants doivent restés mobilisés comme si 1) ils étaient immunisés et ne seraient pas des porteurs sains les uns pour les autres et surtout comme si 2) ils n'avaient pas d'enfants à garder.
La ministre du travail l'a dit clairement : si pas de télétravail possible, alors arrêt maladie automatique pour 20j minimum...
Que l'administration lâche ses vieux réflexes et se mettent au diapason d'une situation de pandémie. Ses agents entêtés seront comptables de leurs décisions si nous allons vers le pire, comme on peut le craindre dès lors que nous n'avons pas une autorité capable d'assurer le confinement que les chinois ont réussi à observer et qui leur a permis de s'en sortir.

12.Posté par BAROSSI le 14/03/2020 21:38

Monsieur le Président de l'Université, pourquoi les étudiants de l'INSPE ont reçu cet après-midi un mail de la directrice de l'INSPE pour leur annoncer que les cours et devoirs sont maintenus? Pourtant ce matin même elle leur a annoncé personnellement la fermeture de l'établissement dès lundi.
Mon mari travaille en milieu hospitalier, a une forte fièvre depuis 2 jours: coronavirus ou pas on n'en sait encore rien. Et si mon fils, étudiant à l'INSPE, est contagieux et transmet le virus aux autres étudiants et profs?
N'est-ce pas irresponsable cette décision?

13.Posté par jlr le 14/03/2020 23:39

@11 : vous n'avez pas bien compris : les enseignants sont par nature immunisés contre tous les virus , qui ne peuvent en aucun cas les atteindre ; ils sont les seuls en France : c'est pourquoi , devant cet avantage énorme , ils sont si mal payés .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes