Courrier des lecteurs

[COURRIER DES LECTEURS] Les travailleurs(ses) handicapé(e)s lâchés(e)s par le GIHP

Dimanche 31 Décembre 2017 - 16:47

Le GIHP (Groupement d’Insertion des Personnes Handicapées) est une association financée par les institutions, Etat et Conseil départemental. Sa mission est d’accompagner les personnes portant handicap à accéder aux mêmes droits que tout un chacun, dans les conditions spécifiques à notre situation. Droit à l’éducation. Droit au déplacement. Droit au travail.

Cette association n’a jamais cessé de nous malmener et montrer un mépris vis-à-vis des personnes portant handicap.
Après l’augmentation abusive des coûts de transport en 2014, nous voici aujourd’hui confrontés à un problème encore plus grave.

Par lettre en date du 13 décembre dernier le président du GIHP nous adresse un courrier pour nous convier le vendredi 15 décembre à une rencontre à 17h00 au siège de l’association.

L’objet de la rencontre est de nous informer sur les difficultés financières que connait le GIHP et sur les conséquences que cela pourrait avoir sur la délivrance de la prestation transport pour les personnes portant handicap qui sont salariées.

Le rendez-vous n’a pas été honoré. Et le président s’est retranché dans un silence assourdissant. Inquiets, nous l’avons interpellé. Et suite à la réunion du Bureau, il daigna nous annoncer au téléphone que les administrateurs, à l’unanimité, ont voté l’arrêt définitif de la prestation transport pour les personnes reconnues travailleurs handicapées et qui sont salariées. Cette décision prend effet au 1er janvier 2018.

Nous sommes outrés par ce énième mépris. Aucune concertation, aucune information officielle. Un manque de respect qui une fois de plus, pour ne pas dire une fois de trop, vient questionner la qualité de service de cette structure qui vit des fonds publics.

Cette décision brutale nous met en insécurité. Nous risquons la perte de nos emplois sans transport organisé.

Comment faire, à trois jours de l’échéance, pour trouver une solution de rechange pour aller travailler et rentrer chez nous le soir ?
Nicolas M’Tima & Fabrice Bègue
Lu 854 fois



1.Posté par MARIE le 31/12/2017 18:07

encore faudrait il expliquer a combien se monte cette prestation transport et a qui elle etait versée.

Nous pourrions alors nous forger une opinion favorable ou non.

2.Posté par Handireunion le 31/12/2017 19:01

@ Marie
La prestation peut être payée au GIHP par les entreprises, l'AGEFIPH, le FIPHFP ou le travailleur.
Le GIHP se recentre sur ce qui est rentable pour lui, les prestations pour les établissements médicaux sociaux, le transport scolaire des jeunes handicapés.
Visiblement la CINOR ne subventionne plus le GIHP, donc fini comme cela a été le cas dans l'ouest. Il existe un transport public… très médiocre.

3.Posté par Auw auteurs du courrier le 01/01/2018 11:45

Apprenez les règles de base du français avant d'écrire !
A. Gunet

4.Posté par à méditer le 01/01/2018 13:35

A Maurice, pas trop besoin d'associations véreuses, beaucoup d'entreprises financent le transport de leurs salariés handicapés ou non.

5.Posté par Fabienne le 01/01/2018 16:33

Post 4 A. Gunet : nouvelle règle de base : "Auw" article gunetien qui s'accorde avec auteurs ! Con.. se le dise et qu'on en prenne bonne note ;-) Bonnew annéew !

6.Posté par A Fabiennnnnnne le 02/01/2018 09:34

Le X et le W sont juxtaposés sur le clavier.
C'est une faute de frappe involontaire.
Le titre des deux lascars avec le nouveau mot "travailleurs(ses)" est, lui, grotesque.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?