Océan Indien

COI : Jean-Claude de L'Estrac appelle les îles de la zone à relever les défis de l'Indianocéanie

Jeudi 24 Octobre 2013 - 07:35

Jean Claude de l'Estrac
Jean Claude de l'Estrac
Le 9e Forum économique des îles de l'Océan Indien (FEIOI), qui se clôture aujourd'hui après trois jours de travaux (21-23 octobre 2013) à l'hôtel Méridien de Pointe-aux-Piments, a permis aux délégations présentes de plancher sur plusieurs thématiques régionales.

Transport, Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), industrie océanique, arbitrage, énergies renouvelables et tourisme ont été ainsi au coeur des discussions sous l'égide de la Chambre de commerce et d'industrie de Maurice (MCCI) et en partenariat avec la Commission de l'Océan Indien (COI), comme relaté par nos confrères du Défi Quotidien.

Le secrétaire général de la COI, Jean-Claude de l'Estrac, a appelé les participants à se mettre en ordre de marche et à relever les défis de l'Indianocéanie en "transformant les disparités économiques des îles en levier de développement".

Il a mis en avant que malgré la crise et "l'incertitude persistante", l'Indianocéanie doit être "mieux intégrée et plus compétitive", notamment avec une meilleure "connectivité" entre toutes les îles au niveau "maritime, aérien et numérique".

Le secrétaire général de la COI a insisté sur l'importance de la création d'une compagnie maritime régionale entre acteurs publics et privés des îles de l'Océan Indien et a souligné que le schéma existant d'offres aériennes morcelées va quant à lui droit à l'échec.

"Persister dans cette voie équivaudrait à écrire une nouvelle chronique d'un échec annoncé", soutient-il en parlant de la desserte aérienne.

Jean-Claude de l'Estrac a aussi évoqué la thématique de la sécurité alimentaire de l'Indianocéanie. Madagascar, qui représente 90% de toutes les terres arables de toutes les îles de l'Océan Indien, pourrait alimenter en volume une compagnie maritime régionale afin de réduire ainsi le coût d'importation dévolu aux produits agricoles et alimentaires.

Pour rappel, entre 250 et 300 participants venant du secteur public et privé ont été les acteurs de ce forum régional économique qui a répertorié les chantiers communs à bâtir entre toutes les îles de l'Océan Indien.

Indian Ocean Times
.
Lu 294 fois



1.Posté par RIPOSTE le 24/10/2013 08:41

Balayes , d'abord devant out porte kouzin mauricien !

2.Posté par ryry le 24/10/2013 17:10

c'est pas la réunion qui proposerait des actions ...
"Action" est dans le dictionnaires si vous avez besoin de la définition. ;-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop