Société

CINOR: L'idée d'un téléphérique comme mode de transport plaît aux Réunionnais

Mardi 28 Février 2017 - 17:34

La Cinor a présenté les résultats de sa consultation publique sur le projet de téléphérique, menée du 28 novembre au 23 février dernier.


Relier le Chaudron à Bois-de-Nèfles en moins de 15 minutes devrait être possible dès la fin 2019 avec le téléphérique urbain. Le tracé retenu comporte 5 stations, pouvant transporter jusqu’à 6.000 voyageurs par jour. L’enveloppe d’investissement afin de réaliser le projet retenu par les habitants de l’intercommunalité s’élève à 45 millions d’euros.

Le projet de téléphérique en zone urbaine s’inscrit dans la continuité de la loi sur la transition énergétique de 2015, proposant un moyen de transport sans émission de CO2 et peu bruyant. "75% des usagers des transports en commun sur ce trajet souhaitent basculer sur le téléphérique", explique Jean-Pierre Marchau, élu à la Cinor.

La phase de concertation s’est achevée le 23 février dernier, après trois mois d’échanges avec la population, via le site internet, des questionnaires et des réunions de concertation publiques. Au total, près de 1.000 contributions ont été enregistrées et analysées. "L’enjeu est de faire comprendre l’innovation d’un mode de déplacement entièrement nouveau en zone urbaine et comment il s’inscrit avec les autres modes de déplacements", explique Pascal Nicolle, en charge de l’analyse des données de l’étude.

Un projet plébiscité à 85%

Le public s'est montré fortement intéressé par ce projet de transport par câble. Une grande majorité le plébiscite : "85% considèrent que le projet est bon pour le territoire et 75% déclarent vouloir l’utiliser", révèlent les résultats. Parmi les points souvent relevés : l'aspect environnemental du projet, ses répercussions économiques, notamment en matière d'emplois et d'activités nouvelles.

Les questions de l'intermodalité et du raccordement aux réseaux de transports en commun existants et à venir, sont également au cœur des préoccupations. Une des préoccupations majeures du public reste le coût d’un tel projet pour la collectivité.

Le tracé prévoit une station "campus", qui dessert le Crous et l’Université, et qui permet un raccordement optimal avec le futur réseau de transport de la Région, reliant également sur son tracé trois lycées et deux collèges. Le scénario retenu prévoit 5 stations réparties sur 2,7km : Chaudron, Campus, Moufia-Bibliothèque, Bancoul et Bois-de-Nèfles, pour le prix d’un ticket de bus.

Un maillage reliant toutes les communes de la Cinor

"Il ne s’agit pas d’un projet isolé ponctuel mais d’une réflexion globale sur la libération des contraintes de la route. Sur le territoire de la Cinor, il y a beaucoup d’embouteillages notamment dans le chef-lieu. C’est un projet articulé avec les autres modes de transport existants. Ce n’est pas une solution miracle mais une pensée du réseau sur le maillage du territoire. Il ne s ‘agit pas d’un seul transport par câble mais de plusieurs, et qui ne concerne pas que le territoire de Saint-Denis", tient à préciser Jean-Pierre Marchau.

La prochaine étape sera la rédaction du cahier des charges qui servira à sélectionner l'opérateur chargé de la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance du site, pour une enveloppe annuelle de 2 millions d’euros.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 4315 fois



1.Posté par Kirikou le 28/02/2017 17:55 (depuis mobile)

Aquanord aussi plaisait bien..Combien le déficit et combien d impôt pour le renflouer? Mauvais gestionnaires .Mauvaises décisions!

2.Posté par muppets le 28/02/2017 19:15

1000 contributions dont combien des employés communaux amis et familles ? enquête bidon

3.Posté par Bleu outre mer le 28/02/2017 19:35

Cela touche combien de Réunionnais, a part ceux qui font le trajet c'est à dire très peu de Réunionnais juste un faible %de personne. Aquanord boit la tasse mais au juste c'est pour engraisser QUI ce projet?

4.Posté par Marie le 28/02/2017 19:53

Encore un gouffre financier en perspective .

5.Posté par klod le 28/02/2017 19:55

"un jour la neige va commence tomber.......... va konet ton doulér,va konet ton soufrance .............. " .......................................... ZISKAKAN : na lontan , mais doucement , doucement .................. pov run !



6.Posté par Pierre Balcon le 28/02/2017 20:00

A La Réunion ce sont en effet surtout les idées qui plaisent.
Pour le réel on a quelques difficultés à l'assimiler .
Quant on parle financement alors là tout le monde se débine .
Et Macron en rajoute et veut exonérer 80 % des contribuables de la taxe d'habitation .
Coût de ce manque à gagner 10 milliards que devront payer les autres , toujours les autres naturellement. .

Quant aux idées de JP Marchau et au peu de réel de ses fonctions qui sont à vrai dire fictives , il faudrait qu'il nous dise s'il est pour la réalité désormais bien engagée de la NRL .
Et au lieu de jeter l'argent par la fenêtre dans des projets chimériques pour appâter les gogos d'électeurs , il nous dira aussi où en est le projet de traversée de Saint Denis pour lequel on n'arrive pas à trouver les financements.
Donc on ne parvient pas à boucler le financement de NEO , où il manque au moins 400 M€ et on s'amuse avec des téléphériques à 50 M€ l'unité .
Quelle irresponsabilité !

7.Posté par Fidol Castre le 28/02/2017 20:25

C'est le meilleur moyen pour défigurer un paysage.

On a déjà des maison en béton de toutes les couleurs avec des tôles multicolores. On va en plus se taper cette verrue visuelle.

Dégueulasse.

8.Posté par gromale le 28/02/2017 20:50

@1 : Aquanor est une structure publique gérée par un privé. C'est le privé qui gère mal.
@4 : la NRL, c'est 2 000 000 000 d'euros, travaux en retard. Le téléphérique, c'est 45 millions, soit 44 fois moins cher. Et si c'est bien fait, avec le même ticket, vous pourrez faire bois de nèfles vers la mairie centrale en 25 mn. Ce qui prend moins de temps qu'en voiture, et surtout moins de fatigue et de pollution

9.Posté par A mon avis le 28/02/2017 22:22

Un téléphérique et un Piton des neiges !

En on verra les touristes débarquer avec des skis sur l'épaule !

10.Posté par A mon avis le 28/02/2017 22:28

Les routes sont saturées.
Avec le relief montagneux de la Réunion, le téléphérique est une excellente alternative aux bus, pour le transport en commun.
Par ailleurs, des câbles défigurent moins le paysage que des routes ou des voies ferrées !

11.Posté par le 28/02/2017 23:08

Connerie sur connerie. L'espace derrière la médiathèque est une zone de racket, les jeunes qui s'y aventurent se font régulièrement racketter. et que dire de l'espace trottoir régulièrement pris d'assaut par les véhicules de clients de la poste du score de la station du lycée, du cabinet médical, bref l'endroit est saturé à mort et on trouve moyen de nous faire croire à un tel projet. C'est du grand n'importe quoi. de l'argent jeté par les fenêtre point c'est tout.

12.Posté par Habitant bdn le 28/02/2017 23:13

Mais de quels embouteillages parle-t-on entre le Chaudron et Piton Bois de Nèfles ? C'est vraiment essayer de trouver des justifications bidons a un projet coûteux, laid et inutile.
L'ambition affichée est de faire à sainte Clotilde la même chose qu'à Londres et Medelin. On croit rêver !
Et si les raisons cachées se trouvaient plus dans les appels d'offre à venir et leurs lots de rétro commissions...

13.Posté par Dan974 le 01/03/2017 07:53

A la CINOR

Occupez vous du TCSP où les bus sont vieillissant et ne sont plus à l'heure

Tout le reste est de la masturbation , du brassage d'air

14.Posté par muppets le 01/03/2017 07:54

@ 12 : réponse parfaite. La priorité c'est l'entrée Ouest mais pour notre ex repris de justice qui dirige la ville, cela n'a pas d'importance, les "embouteillages" mythiques entre le Chaudron et Piton BDN sont prioritaires. On marche sur la tête.

15.Posté par ZembroKaf le 01/03/2017 09:11

Au lieu de faire "chaudron/bdn"...primordiale de faire "la montagne/chd/centre ville" !!!
Tiens "gromale" de retour..dès que qu'on "touche" aux projets de "l'anette" !!!
Ok pour la gestion de "aquanord"...délégation de service public.
Pour la traversée souterraine du barachois...aucun financement acquis...la partie financée pour le moment c'est juste au niveau de la préfecture !!!

16.Posté par TICOQ le 01/03/2017 09:57

les malokis se sont levés de bonne heure ce matin ! Très bon projet, comme tous ceux qui vont dans le sens d'une meilleure circulation des piétons

17.Posté par Pierre Balcon le 01/03/2017 10:59

à post 16

Je ne comprends ! pas ! les piétons marchent à pieds , que je sache .
C'est en tout cas comme cela que je me déplace

18.Posté par Jacques Carriti le 01/03/2017 13:15

Monsieur Balcon votre réponse, éminemment subtile, risque de ne pas être comprise de certain ! ! !

19.Posté par miro le 01/03/2017 15:08

ôté la Réunion ! zot lé en avance et zot y étonne à moin ! ... encore un projet bidon!

20.Posté par Usager la Montagne le 03/03/2017 10:17

Bien, 75% déclarent vouloir l'utiliser. Oui, mais sur l'ensemble des répondants quelle répartition selon secteur de résidence. Sûr que cela intéressera les résidents des quartiers concernés, mais quid des résidents des écarts, comme la Montagne ? Lorsque le projet a été annoncé il y a quelques années, c'était pour offrir une solution aux écarts engorgés comme la Montagne pour lesquels les transports Citalis sont peu attractifs et les aménagements routiers quasi impossibles. Là on a un projet de 45 millions pour un tronçon déjà bien desservi par les lignes Citalis ! Et pour combien d'habitants de l'intercommunalité en réalité ?

21.Posté par Pierre Balcon le 03/03/2017 13:15

à post 20

Ne soyez pas si curieux : c'est un sondage "trottoir" , fait par des gens qui le font !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Juin 2018 - 17:33 [FÊTE DES PÈRES] Papa un jour, gamer toujours