Santé

CHU Nord : Agnès Buzyn dévoile le tout nouveau bâtiment de soins critiques

Lundi 2 Octobre 2017 - 11:24

Photos Pierre Marchal/Anakaopress
Photos Pierre Marchal/Anakaopress
En visite à La Réunion, la ministre des Solidarités et de la Santé s'est, hier, rendue au CHU de Saint-Denis. Rencontre avec la direction et les syndicats, visite du service oncopédiatrie, des urgences... Agnès Buzyn a également profité de sa visite pour inaugurer le bâtiment soins critiques (BSC). Un projet initié suite à la crise du Chikungunya en 2006 qui a démontré "la fragilité de l’offre de soins critiques" et plus particulièrement en matière de réanimation. 

Le chantier d’une surface totale de 16 539 m2, débuté en décembre 2014, a pour objectifs de: " regrouper au sein d’un même lieu la réanimation polyvalente, soins intensifs et surveillance continue adulte et pédiatrique, de restructurer le bloc opératoire et de rassembler l’ensemble des laboratoires hospitaliers de Félix Guyon", indique le CHU de La Réunion. L’enjeu est également de créer une plateforme unique d’appels d’urgence (15, 18 et 112) pour l’île cette fois-ci. 

Au cours du projet, la direction du CHU a décidé "d’améliorer la performance financière de cette opération": 25 lits de réanimation adultes ouverts au lieu de 30; 12 lits de surveillance continue adulte intégrant les 6 lits du secteur de surveillance continue polyvalent déjà existants au lieu des 16 prévus initialement ou encore l'identification d’un lit de recherche clinique. Une maison des parents de l’océan Indien, de 600 m2 réservée aux patients et accompagnants de Mayotte principalement, a également été créée. Un lieu d’accueil qui "permettra de réduire les hébergements pour raison sociales et la durée moyenne de séjour des patients de Mayotte".

La fin des travaux est prévue pour 2018 pour un montant total de 71,8 millions d’euros.

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Photos © Pierre Marchal/Anakaopress

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Photos © Pierre Marchal/Anakaopress

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Photos © Pierre Marchal/Anakaopress

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Photos © Pierre Marchal/Anakaopress

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Photos © Pierre Marchal/Anakaopress

Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Photos © Pierre Marchal/Anakaopress
Zinfos974
Lu 3196 fois



1.Posté par hakkak le 02/10/2017 14:39

na un tas i fait la tete

2.Posté par zeffkalbasse le 02/10/2017 14:40

kossa lo ti zocké melkior i fé la ? li vé montre son figuire bien ron ek manzé la kantine pou di conseillers zénéraux mettent à li président la place nassima ?
Na poin pou ou ti looser melkior : ou la gaigne lo pli gros galop zélections dépités ensemb dame huguette : pli personne i veu dou aster
Allé compte larzent st paul pou fé augmente nout zimpots kom dernier cou
Même lo sinistremalé i vé pi marche ek ou tellement ou nana la guigne i porsuive à ou !!
ou pé mette lo pli zoli kostar en zéfal , ou va ressemb in ti zokey la patte kassé : i monte pa si choval i boite !!

3.Posté par Pro No Stick le 02/10/2017 15:59

faut admirer le ramassis de lèches bottes autour de la buzin...impressionnant !

4.Posté par TICOQ le 02/10/2017 19:22

Les "parents de Mayotte" doivent se sentir rassurés. Pas moi....

5.Posté par Infiltré le 02/10/2017 20:41

Ils lui ont dit que c'était un gouffre financier ce bâtiment ; un exemple même où les bureaucrates ne se sont pas concertés avec le personnel sur le terrain pour au final un batiment pas pratique du tout... des locaux trop petits ( obligés de réduire le nombre de chambre pour stocker le matériel consommable, médicaments, etc...) ...Bref, comme beaucoup de travaux effectués au CHU ...Après , ils vont pleurés pour avoir des sous pour des travaux , mais sans personnel...Bravo la Direction du CHU

6.Posté par Infiltré le 02/10/2017 20:43

J'oubliais on inaugure un batiment pas terminé; qui le sera peut être dans 2 mois ; et qui aurait du être livré en aout.... A qui la faute ????

7.Posté par dionysien le 02/10/2017 22:23

Post 6 : A l'amiante découvert lors de la démolition de l'IFSI .Sinon, faut espérer que ce bâtiment n'aura pas de fuites d'eau !

8.Posté par ZembroKaf le 03/10/2017 09:44

@6 "infiltré"
Le délire d'un architecte avec la complicité des décideurs passera toujours devant...ceux qui sont "sur le terrain" !!!
Dans 2 mois la direction est vraiment "optimiste"...allez disons pas avant 6 mois !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >