Santé

CHU Bellepierre: "Le service médical super mais le service hôtellerie c’est zéro"

Vendredi 17 Février 2017 - 10:43

Coup de gueule poussé par une patiente du service de diabétologie du centre hospitalier Félix-Guyon. Suzy Algot, 59 ans, déplore les "oublis" du service restauration, qui lui aurait servi des plateaux-repas non-adéquats avec son régime alimentaire…

Suzy Algot, hospitalisée depuis le lundi 13 février et qui devait l’être jusqu’au lundi 20 février, a décidé de quitter de son plein gré le CHU.

Les problèmes ont débuté jeudi soir. "Mercredi soir, je reçois un plateau-repas composé notamment de rôti de porc et d’épinards, alors que cela ne correspondait pas avec mon régime alimentaire. Le service qui s’occupe de la restauration des patients s'est trompé de plateau, me confondant avec une personne atteinte d’insuffisance rénale, alors que mes reins, eux, vont bien", déplore la quinquagénaire.

Cette dernière fait part de cette mésaventure ce jeudi en fin de matinée à la diététicienne, qui rapporte l’information à son diabétologue. Tous deux reconnaissent qu’il y a eu erreur et présentent leurs excuses à leur patiente. Mais à l’heure du déjeuner, un deuxième couac survient… "Ce jeudi midi, je reçois un peu de couscous et un morceau de poulet, un repas toujours destiné à la personne malade des reins. J’ai fait part au personnel de cette nouvelle erreur, mais personne ne réagissait, ils s’en foutaient royalement", s’emporte Suzy, qui est restée "sans manger".

Aux alentours de 14h, elle alerte à nouveau le personnel en lui réclamant un peu de nourriture. "On m’a donné comme seule réponse de prendre le plateau-repas de ma voisine, qui n’a presque rien mangé, car la cuisine ne peut plus rien faire", explique-t-elle, toujours sous le coup de la colère.

Suzy prend alors la décision de quitter l’établissement hospitalier -non sans déposer une lettre de contestation à l’accueil- et de se rendre chez son frère, qui habite dans le quartier de La Source, situé en contrebas du CHU. "Avec rien dans l’estomac et en n’ayant bu que de l’eau, je suis partie manger chez mon frère, prise de tremblements. C’est inadmissible: on nous fait payer pour ça ! Le service médical super mais le service attendu en hôtellerie c’est zéro", conclut la patiente.
Lu 9413 fois



1.Posté par legadiamb le 17/02/2017 11:02

Transmis à Lionel CALENGE, grand gestionnaire et chouchou du CREFOM...

2.Posté par titi974 le 17/02/2017 11:03

Je parlerais plus tôt du service restauration que du service hôtellerie qui effectivement n'est souvent pas le point fort des hôpitaux et si en plus ils s'en foutent du patient on peut comprendre la colère de cette dame.

3.Posté par CAROLUS le 17/02/2017 11:27

Virez nous tous ces incapables ! Callenge ex-chouchou des politiciens locaux ils sont où d'ailleurs sur ces question ? Gruzon chouchou de Fillon va-t-il répondre des erreurs ?

4.Posté par Angèle le 17/02/2017 12:12

MON COUP DE GUEULE
Au CHU il n'y a pas que le service restauration qui est a déploré, il y a aussi LA PERSONNE QUI S'OCCUPE DE DEMANDER AUX PATIENTS S'ILS SOUHAITENT OU PAS LA TÉLÉ. Il y a peu, mon père était hospitalisé, cette personne passe dans sa chambre pour lui demander s'il souhaite avoir la télé dans sa chambre. Mon père, dont le lit se situe près de la porte entendit et répondit "NON". Ensuite, il voit que la personne s'en va mais oublie de demander au patient qui partage la chambre avec lui. Mon père le rappelle et lui dit qu'il a oublié de demander à son voisin de chambre. Le personnel du CHU lui a répondu :
"J'ai demandé qui veut la télé, il n'a pas répondu, ben tant pis pour lui".
Pauvre C..., ce monsieur n'a rien entendu, et s'il souhaitait la télé pour faire passer le temps sachant que lorsqu'on est hospitalisé le temps paraît très long...
SENS DU CONTACT ==> 0 pourtant c'est une des qualités à avoir pour travailler dans les hôpitaux.

5.Posté par kersauson de (P.) le 17/02/2017 12:37

mdr
tu vas a l hopital pour gueuletonner twa !!!!

et du coup tu creuses le trou de la secu

6.Posté par davd le 17/02/2017 13:40

On tire des conclusions sur les dires avérés ou non d'une patiente. qu'en est il des milliers d'autres patients qui passent au CHU tous les ans ? Quelle travaille de ournalisme : tirer sur l'ambulance ? pourquoi pas un article plutôt sur les différents membres du conseil d'administration et leurs décisions aléatoires ? trop dur ?

7.Posté par davd le 17/02/2017 13:40

c'est article ladilafé, on essaie de faire du radio freedom ??

8.Posté par Any le 17/02/2017 14:21 (depuis mobile)

Je reviens d''une hospit dans un hôpital de Paris. Le personnel soignant est totalement à la ramasse!!! Motif: restriction budgétaire!!! On finirait par souhaiter que tous ces politiciens tombent malade pour avoir un réel aperçu de la situation.

9.Posté par Ray_au_Port le 17/02/2017 17:08

A 4 Angel : le service de télévision au CHU Félix Guyon est fourni par une entreprise privée !
Conséquemment la personne qui est passée dans la chambre de votre parent pour fourguer sa télé pourrie n'est PAS un hospitalier !
Ceci dit le CHU devrait ouvrir ses yeux sur ces prestations qui sont hors de prix ! ! !
Il m'a été rapporté que le tarif est de 6 € pour une journée, ce qui fait 186 € mensuels.
Même les FAI (prononcer faille !) les plus arnaqueurs n'osent proposer un tel prix !

10.Posté par J M H le 17/02/2017 17:17

à post 8 Any : "On finirait par souhaiter que tous ces politiciens tombent malade pour avoir un réel aperçu de la situation." il daudrait pour cela qu'ils soient soignés comme le commun des mortels dans des hopitaux de ville. car haut plus haut sommet de l'état, là où tout est décidé, le président et les ministres sont soignés dans un hopital militaire. la val de grace avec personnel dédié. pour eux tout va bien.

11.Posté par yabos le 17/02/2017 19:09

Il m'est arrivé la même chose. De passage pour une petite intervention, alors que tout était programmé de longue date, j'ai eu droit à un repas pour diabétique , alors que je ne suis pas diabétique. De plus, le nom porté sur l'emballage du repas était celui d'une femme, alors qu'à ma connaissance je suis encore un homme. Je signale le problème à l'agent qui distribue les repas. Il me répond avec assurance et en rigolant "l'est pas grave, demain ou va mange mieux". En aucun cas, il fait l'effort de me trouver un repas normal. Non ce serait trop lui demander. En fait, cela ne le touche pas, il s'en fout. Il distribue les repas et il n'est aucunement concerné par le patient. De tout coeur avec vous madame. Mais je crains que cela ne changera pas grand chose au fond du problème.

12.Posté par Laurent le 18/02/2017 06:28

Oh oui , c'est un zéro pointé ! Mon père était Mail traité par des agents lorsqu'on venait lui livrer son repas ou lorsqu'on lui faisait son lit ! J'attendais de rencontrer un des responsables du syndicat pour lui faire part de ce que mon père à vécu au chu Félix guyon

13.Posté par hervet le 18/02/2017 09:22

Lorsqu'il y aura des robots il n(y aura plus ni d'erreurs humaines ni patients ou usagers moins patients et plus exigeants, il n'y aura plus zinfos 974 pour laisser s'épancher -certes ça soulage,- l'acrimonie de tel ou tel aux reproches pplus ou moins justifiés qui ne peuvent être ici vérifiés.

Je rappelle seulement qu'il y a dans chaque hôpital public ou clinique privée, un cahier de réclamations, expression des satisfactions ou insatisfactions, ouvert à tous, un document à remplir par chaque patient à sa sortie où il fait part de ses remarques, un service qualité à l'écoute des patients et pour l'amélioration constante malgré des difficultés grandissantes, , une commission où siegent des representants des usagers , des representants qui assurent une permanence hebdomadaire ou selon un rythme qui est indiqué à la maison des usagers là où elle est mise en placeet qui sont à l'écoute des patients.
Mais si je suis sensible aux messages précédents, tous ces gens la sont sans doute des incapables, des jmenfoutistes, des vendus à l'administration, trop payés, malformés, insouciants ;et pourquoi pourquoi pas ivrognes, malhonnêtes et mal embouchés!!!
Quant aux representants des usagers ce sont tous des bénévoles! Des bénévoles? Vous pensez bien qu'ils s'en foutent!!!!
La solidarité ce n'est pas "Un pour tous tous pour moi " mais un effort commun de citoyenneté pour que chacun agissant au mieux de l'interet général qui englobe le sien bien sûr, apporte sa part à l'amélioration d'un service où le facteur humain est encore très important .
Faut il le déplorer? Ce qu'il faut déplorer c'est l'ignorance du fonctionnement des services publics dont les services hospitaliers,par beaucoup de ceux qui les utilisent
Voir le site CISS-OI pour plus d'informations. Devenez donc epresentants des usagers; devenez visiteurs de malades; devenez citoyens et non sujets!
Un citoyen en fin de parcours

14.Posté par LOLO le 15/11/2017 15:35

Bonjour

le service hôtellerie de chu zéro

j'ai visité une personne au service diabétologie, erreur du régime alimentaire de cette personne mis par le service , cet personne a manger a midi un bol de lait et du pain

Quel repas !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter