MENU ZINFOS
Communiqué

CGTR Educ'Action: Manifestations contre la loi Travail ce jeudi à St-Denis et St-Pierre


Pour protester contre la loi travail qu'elle juge comme un recul historique, la CGTR Educ'Action appelle à la mobilisation ce jeudi 31 mars. Voici le communiqué du syndicat :

- Publié le Mardi 29 Mars 2016 à 08:10

La CGT Educ'action, réunie en Conseil National du 21 au 23 mars 2016, tient à réaffirmer son opposition totale au projet de loi Travail. Ce recul historique dans la relation entre les salariées et les patrons est une remise en cause des normes et réglementations nationales, entreprise par entreprise.

La CGT Educ'action appelle tous les personnels de l'Education nationale à se mobiliser par la grève, y compris reconductible, avec la jeunesse dans un cadre interprofessionnel pour obtenir le retrait de cette loi. Les agents publics sont également concernés.

Le statut des fonctionnaires est certes dérogatoire mais pas sans lien avec le Code du travail dont les principes fondamentaux s'appliquent aux agents publics.

Après le Code du travail, le statut général de la fonction publique sera sans aucun doute la prochaine cible des politiques libérales.

Plus de cent-vingt ans de luttes, de combats, d’actions syndicales ont permis de construire des garanties collectives pour les salarié-es. L’histoire sociale et syndicale de notre pays, c’est l’histoire du progrès social contre le capitalisme, contre les privilèges du pouvoir de l’argent.

Le texte porté par le gouvernement reprend toutes les revendications patronales et libérales. La colonne vertébrale de ce texte, c’est la fin de la hiérarchie des normes et du principe de faveur, la dérogation permanente qui conduit à remettre en cause, par exemple, les 35 h et, au-delà, la durée légale du travail.

L’argumentaire du gouvernement repose sur un mensonge, celui qui considère que les droits des salarié-es sont coupables de la montée du chômage. Dans le pays des droits de l’homme, ce gouvernement veut faire croire que les droits et les libertés syndicales sont responsables du chômage. En fait, ils veulent imposer toujours plus de flexibilité pour les salarié-es et donner toujours plus de sécurité aux patrons. Leur liberté, c’est notre aliénation et notre exploitation !

Ce ne sont pas les salarié-es mais bien les capitalistes qui sont responsables d’une aggravation de la situation de l’emploi, de la précarisation et de la paupérisation de millions de jeunes, de retraité-es de salarié-es. Ce sont les milliards d’aides versés au patronat sans aucune contrepartie qui manquent pour l’investissement, l’augmentation des salaires et du pouvoir d’achat, la création d’emplois, l’amélioration de nos services publics et de notre sécurité sociale.

Nous demandons le retrait total du projet de loi Travail dicté par le MEDEF à ce gouvernement qui veut subordonner la citoyenneté des salarié-es aux seuls désirs de leurs employeurs. Les « reculs » annoncés ne sont que des miettes laissées à des syndicats au service du patronat pour affaiblir le mouvement pour le retrait du projet de loi.

La CGT Educ'action appelle à amplifier les luttes revendicatives en exigeant l’augmentation dessalaires, en exigeant une réduction du temps de travail, un retour à l’âge de départ en retraite à60 ans qui sont de vraies réformes progressistes. Elle appelle à se mobiliser aussi pour une véritable augmentation des salaires dans la Fonction publique, bien plus que les 0,6 % + 0,6 % annoncés alors que les agents publics ont perdu plus de 13 % de pouvoir d'achat depuis 2000 : c'est 400 euros pour toutes et tous qu'il faut en urgence !

La CGT Educ'action appelle à participer à toutes les initiatives en cours, en particulier à être massivement en grève le 31 mars 2016 et à poursuivre la mobilisation jusqu’au retrait de la loi Travail. 

Manifestation à St Denis (RDV 9 h au Petit Marché)
Manifestation à St Pierre (RDV 9h Mairie)




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes