MENU ZINFOS
Economie

CGSS: Une "matinée-employeurs" pour préparer les chefs d'entreprise aux futures réformes


Par SI - Publié le Mardi 21 Novembre 2017 à 14:36 | Lu 2051 fois

Afin de mieux aiguiller les chefs d’entreprise sur ses nouvelles offres en matière d’accompagnement, la CGSS a organisé ce mardi 21 novembre 2017 sa 3e "matinée employeurs" à la Nordev. L’occasion pour les employeurs d’en apprendre un peu plus sur la déclaration sociale nominative (DSN), les réformes de la tarification, la préparation d’un salarié senior à la retraite ou encore le retour à l’emploi d’un salarié malade.

Le but de cette matinée est de permettre aux employeurs, avec un seul contact, de trouver l’ensemble des réponses à leur questions que ce soit au niveau du recouvrement, sur les risques professionnels ou encore le passage à la retraite. Une "direction employeurs" a d’ailleurs été créée à la CGSS par son directeur Christophe Madika, pour mettre dans un seul lieu l’ensemble des services proposés à destination des employeurs afin dit-il de "décloisonner nos services" :


Outre cette matinée d’information, la CGSS propose d’autres accompagnements possibles aux chefs d’entreprise de l’île "qui passent soit par un contact téléphonique soit par un accueil personnalisé sur rendez-vous avec une préparation en amont de ces rendez-vous", tient à rappeler Christophe Cambona, directeur de la retraite du régime général.

Sur la transformation à venir du RSI, une des mesures phares du programme d’Emmanuel Macron, la CGSS va lancer à compter du 1er janvier 2018 des caisses déléguées de la Sécurité sociale des travailleurs indépendants. Ces caisses déléguées vont assurer la continuité de l’activité du régime social des indépendants explique Christophe Cambona. "Cette intégration du RSI au sein du régime général permettra d’avancer encore plus vers l’optimisation du service rendu aux cotisants, artisans ou commerçants" affirme-t-il.




1.Posté par kersauson de (P.) le 21/11/2017 16:33

DONC
ce sont des employeurs
INCAPABLES de gerer sans le soutien des services de l etat
c est du propre mr patel

2.Posté par DOGOUNET le 21/11/2017 20:27

Courage les employeurs, FUYEZ ces boniments oubliés dès le lendemain (Aaaaah ce contact téléphonique de la CGSS...) et embauchez a minima. N'oubliez pas que les prud'hommes restent prêts à bondir de leurs chaises rembourrées car le patron est pour eux un profiteur des forces (?) vives (?) de ses employés.

3.Posté par À moin ca le 22/11/2017 05:37

Dogounet, bien sûr! Ma compagne est tombée gravement malade et son patron lui refuse de signer ses déclarations vers la sécu. Résultat plus de revenus. Les prud’hommes vont s’en charger de ce voyou qui est en plus un salopard (les indemnités journalières ne sortent pas de sa poche à ce con!)

4.Posté par chikun le 22/11/2017 08:54

Ce serait plutôt les employés de la CGSS, de la CAF, de pôle emploi qui devraient avoir du souci et qu'il faudrait former .....Bzzzz
En effet la DSN va avoir pour effet de rendre plein (une multitude ?) de postes inutiles dans ces organismes .
Ce sont les patrons, ou leurs comptables, qui vont faire le boulot de saisie de la DSN. La DSN est ensuite transmise à tous les organismes par le biais de net entreprises .
Ca commence à bouger (évoluer) dans l'administration
Merci monsieur le président.
PS :""" Une "direction employeurs" a d’ailleurs été créée à la CGSS"""" : mesure totalement inutile qui va seulement servir à placer quelques copains... puisque, je le répète, ce sont les chefs d'entreprises qui vont faire le boulot de la CGSS CQFD
Hein ?! Hein!?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes