Courrier des lecteurs

CETA, c’est plus fort que toi !

Lundi 22 Juillet 2019 - 11:31

"Le permafrost, ou pergélisol, fond 70 ans plus tôt que prévu, et c’est une catastrophe ! ». Cette information, issue du Site Novéthic, est relayée, au cours de son magistral discours à l’Assemblée Nationale par François Ruffin, député FI, lors du vote de ratification (ou non) du CETA (Traité canado-européen de libre-échange). Elle provient d’une étude réalisée par les chercheurs de l’Université de Fairbanks, en Alaska. Le dégel complet était prévu en 2090 : il semble qu’il soit déjà obtenu... Le pergélisol contient du carbone et du méthane. En fondant, il libère de grandes quantités de ces gaz à effet de serre (GES), accélérant le dérèglement climatique. 

Cette fonte accélérée est sous-tendue par la « chaleur » des étés boréaux. Le Professeur Romanovsky, professeur de géophysique et co-auteur de l’étude affirme que le climat n’a jamais été aussi chaud depuis 5000 ans. Les étés dans les îles arctiques canadiennes ont été singulièrement chauds entre 2003 et 2016 avec des indices de dégels moyens supérieurs à 150 % de la normale de 1979 à 2000. Conséquence, un affaissement de 90 centimètres du sol.

Le pergélisol, en fondant, libère des gaz à effet de serre. Il contient deux fois plus de carbone que l’atmosphère. Or les projections les plus alarmistes du GIEC n’incluent pas la libération des GES à partir du pergélisol.

Et ce n’est pas fini. En Sibérie, lorsque le pergélisol fond, il relâche des bulles de méthane qui explosent, provoquant des cratères de 70 mètres de profondeur. Or le méthane est un gaz à effet de serre 20 à 25 fois plus important que le CO2. 

Dans le même temps, à Alert, la ville habitée la plus au nord, à 920 km du Pôle Nord, on enregistrait un record de température le 16 juillet à 21°C. Ce qu’a également relaté François Ruffin. Et, tout benoîtement, l’Assemblée Nationale s’apprête à ratifier sans discussion possible le texte du CETA dès mardi 23 juillet. Enfin, l’Assemblée Nationale… Plutôt les seuls députés godillots de LaREM, majoritaires, alors que l’ensemble de la classe politique d’opposition, phénomène rare, est vent debout contre cette ratification. Pour diverses raisons, mais les plus exemplaires d’entre elles sont issues du discours de François Ruffin : s’adressant aux godillots, « Vous n’êtes pas au service des Français ou de l’Europe. Vous êtes au service des lobbies » (…) « Et le chef lobbyiste, je peux le nommer : Jason Langrish, qui préside la Table Ronde de l’énergie à Toronto, c’est-à-dire qu’il est le chef du lobby pétrolier ! »  Donc chef destructeur de la forêt boréale en Alberta, près du Lac d’Athabasca, avec les schistes bitumineux exploités sur plus de 30000 km2. Le pétrole le plus destructeur pour l’environnement. « Vous êtes seuls. Avec le Médef, Alcan, Rio Tinto, Lafarge, Total, et Monsanto. » Belle compagnie !
Et avec cela, ce gouvernement prétend faire de l’écologie en signant des accords commerciaux transatlantiques délétères pour le climat ? Mais c’est un gouvernement qui devrait être traduit devant le Tribunal Pénal International pour crimes écologiques contre l’Humanité. Rien de moins. Il serait intéressant d'avoir les noms des députés et sénateurs qui voteront ce traité, dans quelques années nous pourrions de la même manière leur coller un procès pour ce crime. Cet émouvant discours de François Ruffin n’est que la voix de la raison, que bien sûr aucun député godillot n’entendra, perchés qu’ils sont dans leurs certitudes, aux ordres d’un gouvernement autiste. Quand on pense que c’est l’Europe qui impose le CETA... L’Humanité est sur la voie de l’extinction.
Bruno Bourgeon, Porte-parole d’AID
Lu 637 fois



1.Posté par JORI le 22/07/2019 12:25 (depuis mobile)

Ce qui ne viendra pas du Canada viendra d''ailleurs. J''espère que vous ne prenez plus l''avion, ni de voiture à moteur thermique, que vous ne consommez que local !!.

2.Posté par Bruno Bourgeon le 22/07/2019 20:21

Toujours pareil, JORI, vous n'évoluez pas, des attaques ad hominem! Mais bon sang de bois, dites ce que vous pensez du problème de fond au lieu d'attaquer ceux qui vous proposent ces problèmes! Eh non ce qui ne vient pas du Canada n'est pas inéluctablement "condamné" à venir d'ailleurs. Et on se demande bien pour quelle raison il en serait ainsi.

3.Posté par JORI le 23/07/2019 10:29

2.Posté par Bruno Bourgeon le 22/07/2019 20:21
"ad hominem", seriez vous le seul autorisé à le faire car que faites vous, vous même, quand vous attaquez souvent macron??. Mais peut être ne connaissez vous pas le dicton réunionnais: "avant de monter au cocotier, regarde si le fond de ta culotte est propre" (traduit en français pour vous).
"Eh non ce qui ne vient pas du Canada n'est pas inéluctablement "condamné" à venir d'ailleurs.", parce que vous croyez sincèrement que nous sommes autosuffisants, ne serait ce que sur le plan alimentaire!!!. Sur l'île, monoculture de la canne, mangeons nous de la canne, matin, midi et soir??. Le vrai réunionnais, donc pas vous, mange du riz, l'île est elle autosuffisante en riz??.

4.Posté par Bruno Bourgeon le 23/07/2019 11:18

Toujours des attaques personnelles. Je mange du riz, parle créole, et j'attaque non pas votre saint Macron, mais sa politique. je ne dis rien de sa vie privée qui ne lui appartient qu'en propre. Pas plus que je ne vous attaque, vous. C'est cela que vous n'arrivez pas à faire : votre critique ne s'exerce que contre l'auteur. Par exemple, vous diriez que Victor Hugo était un mauvais écrivain, parce qu'il a eu plein de maîtresses... cela n'a rien à voir. Pour ma part je n'attaque pas Macron "ad hominem", tenez-vous le pour dit.
Pour une fois, je suis d'accord avec vous, l'île n'est pas autosuffisante sur le mode alimentaire, et je le regrette. Mais je travaille à ce qu'elle le devienne. Son avenir est là, pas sur l'exportation de sucre de canne trop concurrencé par les grands producteurs (Brésil, Inde, Chine), ou de produits à haute valeur ajoutée (rhum), ou encore de canne-énergie (rendements trop faibles).
Mais cela nous éloigne du CETA, du propos du jour : les traités mondiaux de libre-échange, favorisant le commerce international, donc l'exportation-importation de produits divers, favorisent aussi la consommation d'énergie fossile, donc la production de CO2, donc le dérèglement climatique. Qui peut prétendre le contraire?

5.Posté par JORI le 23/07/2019 12:13

4.Posté par Bruno Bourgeon le 23/07/2019 11:18
Pour votre info, en premier lieu, macron n'est pas mon saint comme vous le prétendez. Ensuite, vous écrivez continuellement des articles donneurs de leçons, de comment il faudrait faire plutôt que d'appliquer la politique de macron. Je vous demande juste, alors qu'aujourd'hui on demande de l'exemplarité, si vous êtes en concordance avec ce que vous écrivez??. Pour moi, vu le nombre d’articles que vous fournissez à zinfo, vous êtes devenu un personnage public au même titre qu'un élu. Si vous n'acceptez pas la critique, que faites vous sur le site, si ce n'est du coup utiliser ce site pour faire de la propagande?.
Pour revenir aux traités mondiaux, sauf erreur de ma part un traité permet, en bien ou en mal, de cadrer les choses. Cela évite le vide que la nature n'aime pas. Question simple, nous sommes sur une île, doit on l'évacuer pour se rapprocher des grosses mégalopoles pour limiter les déplacements qui créent le dérèglement climatique, sinon comment comptez vous ravitailler l'île sans consommation d'énergie fossile (productrice de CO2)??.
Juste pour revenir à l'individu, n'est ce pas les petites rivières qui font les grands fleuves?. Et si chacun, à son petit niveau, commençait à faire les efforts nécessaires pour prévenir ce dérèglement climatique?. D'où ma question vous concernant.

6.Posté par Bruno Bourgeon le 23/07/2019 14:52

Déjà plus policé, le JORI, je préfère. Le combat n'est pas qu'une bataille, c'est une lutte de longue durée. Mon opinion est de prétendre que nous allons vers l'effondrement. Autant nous y préparer : relocalisation de l'économie et des échanges à petite échelle, fini les moteurs thermiques, fini les monnaies transnationales, fini les voyages en avion, fini le commerce international, fini les TGV, les Jeux Olympiques, les énergies fossiles,... Le symbole est celui des décroissants : l'escargot. L'échelle humaine ne s'accorde pas à l'échelle terrestre, une grosse erreur de croire cela. Faute de quoi, nous courons à la catastrophe pour l'ensemble des entités "carbone" de notre planète : la vie, quoi!

7.Posté par JORI le 23/07/2019 15:01 (depuis mobile)

6.BB. Je ne vois pas votre réponse à comment comptez vous ravitailler l'île sans utilisation des énergies fossiles !!. Un problème dans votre raisonnement ?.

8.Posté par polo974 le 24/07/2019 14:50

heu Jori, t'as pas compris que là, on pose la problématique.

ensuite, il faudrait réfléchir et agir afin de ne pas tout détruire dans les 30 à 50 prochaines années...

le problème, là, est que la majorité des humains n'a pas encore pris conscience de l'énormité du problème.

et puis c'est si facile de dire "c'est trop gros pour être vrai!"...

enfin, attaquer sur des détails (oui, la Réunion, c'est un détail face au reste de l'europe concernée par le CETA), c'est assez pitoyable. (et moi, je suis un tout petit détail face à la Réunion, je l'admet)

titiller et exiger des solutions plaisantes, là immédiatement, c'est puéril, car il n'y aura pas de solution plaisante. ça va chier grave, et plus on attend, plus ça va chier.

il faut ouvrir les yeux, l'humanité est clairement en train de s'holocauster.
les politiques actuels dans leur aveuglement sont en train de nous commettre un crime contre l'humanité qui se chiffrera en milliard de victimes.

9.Posté par JORI le 24/07/2019 15:30 (depuis mobile)

8. Polo974. Euh polo t''as pas compris que les ya ka, fo kon, ne sont pas les solutions ?. L''Europe n''est responsable que de moins de 1% des gaz à effets de serre émis dans le monde. Un tout petit détail à l''échelle du monde, comme vous diriez!!.

10.Posté par polo974 le 25/07/2019 12:17

9.Posté par JORI le 24/07/2019 15:30 (depuis mobile)
"""
8. Polo974. Euh polo t''as pas compris que les ya ka, fo kon, ne sont pas les solutions ?. L''Europe n''est responsable que de moins de 1% des gaz à effets de serre émis dans le monde. Un tout petit détail à l''échelle du monde, comme vous diriez!!.
"""

1. t'as pas compris qu'on ne pose pas de yaka fokon, on pose le problème. ne pas l'aborder ne le résoudra pas.

2. l'Europe, ce n'est pas "moins de 1%", c'est presque 10%. un facteur 10, c'est un sacré détail...

Pour le moment, beaucoup sont dans le déni, mais il va bien falloir faire son deuil du mode de vie actuel...

11.Posté par JORI le 25/07/2019 17:19 (depuis mobile)

10. Polo974. Autant pour moi, le taux que j''ai donné n''est pas celui de l''Europe mais de la France. Pour régler le problème pourquoi n''interpelle t on pas les principaux responsables. J''applaudirai des 2 mains lorsque greta thunberg ici en Chine.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie