MENU ZINFOS
Communiqué

CESER: "Notre manière réunionnaise d'agir : Informer, Bâtir et Transmettre"


Le communiqué relatif à la contribution du CESER sur la manière réunionnaise d'agir pour faire territoire(s) et faire société :

Par N.P - Publié le Mercredi 20 Mars 2019 à 08:38 | Lu 349 fois

CESER: "Notre manière réunionnaise d'agir : Informer, Bâtir et Transmettre"
Le CESER de La Réunion, instance consultative qui « fabrique » de l’intérêt général en ouvrant la voie et en éclairant l’action publique, a engagé une démarche inédite pour apporter sa contribution « Notre manière réunionnaise d’agir pour Faire territoire(s) et faire société : Informer, Bâtir et Transmettre ». A la suite de la saisine du Président du Conseil régional, l’ensemble des membres a été mobilisé pour proposer des solutions opérationnelles portées par une dynamique des acteurs publics et privés en réponse aux causes profondes des fractures au sein de la société réunionnaise, et que le conflit récent aura mis en avant.

Après 3 mois de travail, le CESER remet sa contribution le 19 mars 2019 pour répondre à la saisine du Président du Conseil régional. Au-delà, celle-ci s’inscrit dans une volonté de coconstruire sur le long terme une dynamique de projets politiquement, économiquement et socialement viables, inclusifs et durables, partagés de tout•e•s. Le CESER souhaite promouvoir la manière réunionnaise d’agir pour faire territoire(s), faire société et ainsi chercher à refonder l’action publique autour de valeurs de transparence et de gouvernance partagée avec les Réunionnais•es. Il s’agit de renouer avec le dialogue citoyen en concrétisant le passage à l’acte des politiques publiques.

Plusieurs enjeux majeurs pour les citoyen•ne•s de l’île sont abordés : pouvoir d’achat, emploi, transparence, convergence des politiques publiques, démocratie participative … mais aussi des sujets très concrets comme la petite enfance, le logement, la formation, le soutien aux association, la transition écologique et solidaire. En souhaitant faire œuvre de pédagogie, le CESER propose des solutions opérationnelles à court terme, mais qui s’inscrivent dans une vision de long terme. Cette contribution incarne son ambition à renforcer la cohésion sociale de la société réunionnaise, à faire de son territoire un modèle de développement durable, inclusif et équitable, qui intègre également la dimension d’une insertion économique, sociale et environnementale pertinente dans l’espace territorial et maritime de l’océan Indien. Le CESER de La Réunion souhaite ainsi réaffirmer qu’il est un lieu de dialogue entre l’action publique et l’action citoyenne.

Quelques exemples d’actions concrètes proposées par le CESER :

Pour un meilleur pouvoir d’achat durable par plus d’emplois locaux
Cartographier les dépenses des ménages par catégorie de ménages (RSA, SMIC, …) avec une double lecture visant à la fois le coût et la hiérarchie des besoins.


Favoriser et développer l’esprit d’entrepreneuriat
Face au constat que de nombreux Réunionnais•es n’ont pas conscience de leur potentiel de création d’entreprises, la fiche action se propose d’accentuer la communication autour de l’entrepreneuriat et de faciliter toutes démarches en ce sens.

Créer une plateforme d’accompagnement et de formation pour les nouveaux entrepreneurs
Il s’agit ici de favoriser le développement de l’esprit d’entrepreneuriat, notamment chez les jeunes, par une formation, des modalités d’accompagnement et de financement mieux adaptées au contexte de l’Île. En lien avec les organismes de formation existants, ce centre d’accompagnement et de formation des porteurs de projets inclura l’acquisition des bases nécessaires, l’accompagnement à la maîtrise et à la formalisation du projet, le coaching, l’accès au financement et aux organismes de caution.

Plus de place à l’Education populaire pour nourrir la cohésion sociale
Créer une plateforme et un guide de l’Education populaire et citoyenne

Le CESER souhaite approfondir concrètement les travaux engagés relatifs à l’Education populaire et citoyenne. La création d’une plateforme et d’un guide de l’Education populaire permettra de faire travailler ensemble le monde associatif et les institutions avec l’objectif d’encourager les liens entre les projets collectifs et les initiatives d’Education populaire, de développer des valeurs communes de solidarité, de tolérance et de respect.

Plus de transparence de l’action publique
Organiser des rencontres citoyennes pour expliquer la politique régionale Au-delà de son journal et des émissions télévisées, le Conseil régional pourrait s’engager à présenter, lors de réunions publiques, la mise en œuvre de sa politique afin de l’expliciter et d’informer sur les différentes aides qu’il accorde (en termes d’ancrage territorial, de création d’emplois, d’impacts environnementaux, …). Pour ce faire il pourrait organiser annuellement trois événementiels à l’attention des citoyen•ne•s présentant, dans cette optique, trois secteurs de compétences du Conseil régional.

Plus de gouvernance partagée
Convoquer la Conférence Territoriale de l’Action Publique (CTAP) pour élaborer une stratégie partagée de développement durable et créatrice d’emplois
Le CESER recommande au Conseil régional de faire de la CTAP, qui réunit les Présidents des collectivités locales, la véritable clé de voûte du dispositif de concertation entre les acteur•rice•s locaux et le principal lieu d’échanges pour le développement de la coopération territoriale.

Retrouvez la contribution complète sur Facebook, ceser974



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes