MENU ZINFOS
Economie

CCIR : Se former en métropole pour "anticiper" l'avenir de la profession transport


- Publié le Lundi 28 Novembre 2011 à 12:48 | Lu 1638 fois

CCIR : Se former en métropole pour "anticiper" l'avenir de la profession transport
 
Les commissions Transport et Formation de la CCIR (Chambre de commerce et d'industrie de la Réunion) ont présenté leur programme d'action à destination de la filière transport de la Réunion. "Une action de proximité à destination des acteurs du transport", souligne Jean-Bernard Caroupaye, président de la commission transport à la CCIR mais aussi président de la FNTR (Fédération nationale des tramporteurs routiers), qui se concrétise par deux formations professionnelles dispensées en métropole pour une quinzaine de chefs d'entreprise de transports Réunionnais.

"Nous nous engageons dans un combat de proximité et de soutien à la profession. La CCIR a une écoute attentive de la filière. Ma volonté est d'aller plus loin en inscrivant notre profession dans un cercle vertueux et dans une dynamique positive", explique Jean-Bernard Caroupaye.

La CCIR a mis en place un déplacement professionnel vers la métropole avec, au programme, deux formations pour les chefs d'entreprise réunionnais sur "l'analyse et la maîtrise des coûts de revient des prestations de transports de marchandises" et "l'engagement de son entreprise dans une démarche de développement durable". Des formations combinées avec la visite d'un salon spécialisé dans le transport, Solutrans, et celle du Centre logistique et transport "Min Rungis", en vue de la création de la future centrale d'achat réunionnaise (voir ici : Une centrale d'achat à la Réunion à l'horizon 2015 ? ).

Anticiper sur l'avenir de la profession qui s'annonce "fragile"

"Nous cherchons à trouver des solutions innovantes pour améliorer le transport à la Réunion", ajoute Jean-Bernard Caroupaye. L'idée est de ramener de ce voyage des solutions, mais surtout "importer" les méthodologies apprises au cours des formations. "Nous voulons faire profiter au maximum des méthodologies enseignées et les inculquer aux patrons réunionnais. Les professionnels manquent de formation, c'est une réalité sur le terrain", lâche-t-il.

Des formations et une visite de terrain pour anticiper sur l'avenir de la profession qui s'annonce "fragile", ajoute Ibrahim Patel, président de la CCIR, si les professionnels réunionnais du transport n'évoluent pas. "Nous n'avons pas le choix, nous sommes à un tournant historique et ce voyage va permettre d'approfondir les connaissances. Les années 2012 et 2013 s'annoncent difficile sur le plan économique et il faut pouvoir tenir l'activité de transport à la Réunion", ajoute le président de la CCIR.

Deux formations, dispensées par des experts nationaux de l'AFT FTIM (premier organisme de formation dans le domaine du transport), pour mieux appréhender le futur métier de transporteur qui "évoluera" en raison des nouvelles normes ou encore législations européennes, notamment en matière de développement durable ou d'écologie. "La seconde formation sera un moyen pour une entreprise de transport de rentrer dans une dynamique de développement durable, comme adopter une conduite différente, avoir du matériel plus économique (…). Nous serons, par exemple, très attentifs sur le matériel hybride qui sera présenté au salon Solutrans", rappelle Jean-Bernard Caroupaye.

Ce voyage professionnel a "enthousiasmé" les professionnels du transport. La CCIR a enregistré une centaine de demandes de la part de chefs d'entreprise du secteur. "Il n'y avait pas de place pour tout le monde, nous avons fait une sélection par région (…). Mais que tout le monde se rassure, il y aura d'autres déplacements et d'autres formations à venir", conclut le président de la commission transport.




1.Posté par midiaou le 28/11/2011 14:40

Voilà comment on dépense de l'argent (la crise connait pas à La CCIR) par contre pour taxer les commercants il n'y a aucun probleme. Les papiers vient de sortir justement. Pourquoi ne pas faire venir un ou deux formateurs pour satisfaire plus de 100 demandes indiquées. Moi je dis faut plus payer et en plus la décisions de partir ne nous a pas été demander aux votants de la chambre. Après ce groupe à qui le tour?

2.Posté par AVATAR le 28/11/2011 18:41

la valse des billets d avion pour les alimentaires des boites aux lettres et les billets arriveront par la poste preparé vos passe.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes