MENU ZINFOS
Politique

CASUD : Patrick Lebreton espère une séparation "dans un an au maximum"


Nouveau conseil communautaire sous tension sur fond du vote des budgets à la CASUD ce vendredi. L’intercommunalité traverse une crise qui semble tout droit la mener vers une scission.

Par - Publié le Vendredi 31 Juillet 2020 à 18:12 | Lu 2899 fois

La tension entre les quatre maires du sud était palpable à la salle Paul Padré à la Chatoire. Le divorce semble consommé depuis l’élection de la présidence le 10 juillet dernier.  Pas de débat houleux ce vendredi entre les deux blocs  - St-Joseph/StPhilippe d’un côté et LeTampon/Entredeux de l’autre-, mais plutôt "une guerre froide". 

Les élus de la CASUD avaient donc à prendre acte d’un plan de sortie de crise placé sous l’égide du sous-préfet de St-Pierre. Les bases de ce plan seront détaillées dès la semaine prochaine lors d’un nouveau conseil communautaire. Patrick Lebreton et Olivier Rivière ont exprimé leur souhait de quitter la CASUD, "C’est un état de fait (…) il ne faut pas être dans l’hypocrisie" a à nouveau déclaré le maire de St-Joseph. "Pendant tout un mandat on s’est dit on attend(…) les choses n’ont pas changé maintenant il faudra passer par cette étape regrettable, mais à mon sens nécessaire". L’édile espère une séparation "dans un an au maximum". Dans cette perspective, un diagnostic financier devra être réalisé et une attention particulière donnée aux personnels des pôles de St-Philippe et St-Joseph "faire attention qu'ils ne soient pas malmenés". Pour l'avenir, Patrick Lebreton envisage trois possibilités, la CIVIS, la CIREST ou encore la création d'une nouvelle intercommunalité. 

En attendant, il a fallu voter les différents budgets, dont le compte administratif 2019 pour lequel  le président André Thien Ah Koon s’est d’entrée de jeu félicité en citant les 19 millions d’euros d’excédent de la section fonctionnement au 31 décembre 2019. "Nous devons être fiers de notre travail et des efforts accomplis par tous".  

Un compte administratif 2019 adopté à la majorité avec 26 voix sur 47, le président comme l’exige la loi n’ayant pas pris part au vote. Et malgré des votes pourtant publics, la CASUD a refusé de transmettre le résultat détaillé des votes de chaque élu ce qui aurait pû éclairer sur le positionnement de chacun dans ce contexte de crise au sein de l’intercommunalité. L’opposition tamponnaise et ses 3 voix s’y sont en tout cas opposées. 19 absentions ont surtout été comptées dont pour sûr Patrick Lebreton et son équipe qui ont pour intention de "ne pas jeter de l’huile sur le feu parce que c’est un incendie développé par des pratiques".



Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ma sonnerie le 31/07/2020 18:19

mais qu'il est ... ce patrick.
il n'a pas reçu mandat pour partir de la CASUD.

qu'il soumette sa décision à la population !!

2.Posté par Reese le 31/07/2020 18:32

Euh non on ne crée pas une nouvelle interco pour caler les copains là... déjà 2 interco dans le sud c’est n’importe quoi...

3.Posté par Le Jacobin le 31/07/2020 18:34

"Pour l'avenir, Patrick Lebreton envisage trois possibilités, la CIVIS, la CIREST ou encore la création d'une nouvelle intercommunalité."

NOUVELLE INTERCOMMUNALITÉ AVEC COMME

Président Patrick Lebreton

4.Posté par Citoyen du monde d''''''''''''''''ailleurs le 31/07/2020 18:39

Lol

Si c'est comme sa déviation vers 2050..... 😁

5.Posté par JUSTINE le 31/07/2020 19:12

et les électeurs de st jo et st phi ils en pensent quoi ???

S la CASUD a des comptes excédentaires qu "en est-il de la CIREST ???

Pas mal de questions pour les contribuables devenus des vaches à lait....mais plus de pâturages pour brouter...ç'est la sécheresse et les comptes en rouge !!!

6.Posté par Pécos le 31/07/2020 20:22

Quel charlot celui là !!ç

7.Posté par pierre le 31/07/2020 20:25

et dans 1 an si il y a scission donc casud reste à 2 communes car tak n'ira pas avec la civis il ne sera plus chef

8.Posté par Boy le 31/07/2020 20:27

La honte de la république
Saint Joseph Priez pour nous
Amen

9.Posté par Démasqué le 31/07/2020 22:00

48 conseillers, Lebreton absent, TAK n'a pas voté, reste 46 conseillers, 19 abstentions (contre TAK) +3 voix contre de l'opposition tamponnaise = 22 46-22= 24 soit 2 de l'opposition de Saint-JO pour faire la majorité. Or il y a 3 conseillers d'opposition à Saint-Jo le 3ème étant Alin Guézelot qui par déduction s'est abstenu ce qui équivaut à une voix pour Lebreton, quelle hypocrisie de dire en conseil municipal qu'il s'inquiète d'une scission de la Casud promue par son maire alors qu'il vote dans le même sens.

10.Posté par Benito adolfo le 31/07/2020 22:22

5.
Vous avez parfaitement raison.. Il va falloir rembourser la quote part des emprunts de la casud.. Qui paiera ? Que le breton ferme sa gueule une bonne fois pour toute.
La casud et la civis fusionneront puis Cirest et cinor.. Puis casud+civis et tco fusionneront.

Il y a une ineptie à maintenir 4 interco sur un territoire insulaire continu..

11.Posté par Tu bouges enkor le 31/07/2020 23:09

LEBRETON a enfin trouver son maître en la personne de TAK et il ne l'accepte pas, lui qui n'a jamais perdu une élection.
Il se retrouve le cul dans un sac et s'en prend à ses opposants. Il ne doit s'en prendre qu'à lui même car il était sûr de gagner, mais il a appris à ses dépens que l'on ne gagne pas en comptant sur les voix des ceux là m^me qu'il n'a jamais cessé d'insulter.
La ruée vers l'EST n'st pas pour toute suite Patrick, out chemin de croix i commence juste. En attendant i fodra vi trouve de qoui nourrir out bande de suiveurs privés de Vice Présidences à la CASUD.
Out défaite lè amer camarde.

12.Posté par ST JOSEPHOIS le 01/08/2020 04:43

L OPPOSITION EST INEXISTANTE A SAINT JOSEPH LE ROITELET DÉCIDÉ DE TOUT ET SON ÉQUIPE SOUCIEUX DE PRÉSERVER LEURS AVANTAGE VOTE TOUT COMME UN SEUL HOMME LE CHEF A DÉCIDÉ IL EN SERAS AINSI PRESENCE SUR LE TERRAIN DES ELUS NUL SAUF POUR LES ELECTIONS LES DÉCHETS SUR LE BORD DE LA VOIE PUBLIQUE NON SANCTIONNE LES INFRACTIONS AUX ARRÊTÉS MUNICIPAUX EN MATIERE DE CIRCULATION ON FERME LES YEUX ON N SANCTIONNE PAS CEUX QUI RESTE DE SES ELECTEURS QUI FONDENT COMME UNE PEAU DE CHAGRIN ETC .

13.Posté par Hervé le 01/08/2020 08:40

Tous ceux qui sont sur le dos de Mr Lebreton et qui ne sont pas d'accord avec la décision qui à mon sens semble nécessaire installez vous dans la commune de TAK et on en parle plus. Ramenez votre idole traite JL avec vous.

14.Posté par pierre le 01/08/2020 09:42

chacun commente selon ses désiratas politiques mais personnes n'est au centre du sujet et ne sais rien ( ou si peu ) de ce qui se passe dans les mairies les communautés de communes

15.Posté par IXE le 01/08/2020 12:21

Cette gauche est à 'cette droite', 'cette droite' est à gauche...pourquoi encore proposer des listes distinctes au moment des élections ?
Pourquoi afficher une opposition factice, alors qu'ils s'entendent si bien ?

Et celui qui reste droit dans ses bottes, conformément à la parole donnée (un gars de droite qui voterait à droite) serait montré du doigt ? Quelle inversion des valeurs !!!

16.Posté par Révisse tes gammes foutar!!! le 01/08/2020 12:49

Au post 9
Vous êtes complètement à côté de la plaque, LEBRETON était bien présent. Seul TAK n'a pas pris part au vote en sa qualité de Pdt.
Vos calculs sont totalement bidons. Vouloir associer vos opposants aux vote ne tient pas la route. La réalité est simple votre champion passe de 24 voix à 19 et c'est çà la réalité, le reste n'est que pure affabulation.
Le divorce des majorités de Saint Joseph et de Saint Philippe est de leur leur responsabilité. La prochaine fois, il font récolter 18 voix de leur majorité respective. Je vois mal comment les 4 élus de l'opposition Tamponnaise vont continuer à les suivre tout comme celle de l'Entre Deux qui n'ont plus aucun intérêt à suivre ces deux diviseurs et gros cœur à souhait.
L'arrogance, la suffisance et le non respect du verdict populaire font qu'à partir de maintenant LEBRETON et RIVIERE ne peuvent compter que sur leurs suiveurs pour exister.
Tout autre procès et ou interprétation n'auraient aucun sens.
A la place de TAK, puisqu'ils ont déclaré vouloir sortir au plus vite de la CASUD, je ne leur donnerai aucun espace. En clair, "si vous persistez dans votre volonté de partir", c'est pas la peine de vous donner des responsabilités au sein des instances de la CASUD..Point barre..
Il faut à un moment faire la part des choses, travailler sous la menace de 18 francs tireurs ou continuer à œuvrer pour l'intérêt général.
J'ai une pensée attristée pour les élus de la majorité Saint Joséphoise qui vont faire les frais de cette probable scission. Plus d'indemnités de Vice Présidents, plus de jetons de présence et avantages associés. C'est pas en se jetant hypothétiquement dans les bras de la CIREST qu'ils vont retrouver statuts et avantages
A celles et ceux qui estiment que l'opposition Saint Joséphoise aurait vendu la commune de Saint Joseph à la commune du Tampon, il faudrait faire la part des choses et reconnaître que les 4 élus du Tampon (opposition) ont vendu leur âme au nouveau couple politique LEBRETON et Olivier RIVIERE en les soutenant.
Nathalie Bassire et Monique Bénard, devraient au plus vite se sortir de ce piège dans lequel elles ont tout à perdre sauf à s'inscrire, pour l'une sur les listes électorales de Saint Philippe, pour l'autre de Saint Joseph
Et si les maires de la CIREST ne leur ouvraient pas les portes ?
Et si les maires de la CIVIS en faisait de même ?
Il leur resterait qu'à construire une communauté de commune Saint Joseph/Saint Philippe et là Olivier RIVIERE perdrait gros ou tout simplement à ravaler leur chapeau en restant à la CASUD et ceux compte tenu de la défiance de TAK à leur égard, ils n'auront que les miettes.

17.Posté par PATRICK BOUDE ??? le 01/08/2020 17:30

L'avenir de LEBRETON s'assombrit en même temps que son air.
Le coup d'Etat ayant échoué, il vaut absolument quitter la CASUD : c'est pas gagné : SELLY ne veut pas de lui ( surtout il n'y a plus rien à partager .... ) et FONTAINE a dit qu'il va demander à ses collègues Maires ( dont aucun ne veut entendre parler de ce fouteur de M... aussi tyrannique qu'instable ).
Comme la CASUD n'en veut plus non plus et que s'il reste il sera au pain sec et à l'eau pendant 6 ans ( là il verra qu'il n'était pas si mal traité que cela ), sa seule option est de créer une communauté de commune avec Saint Philippe.
Seul hic : Saint Philippe ne semble pas être très chaud ....
Pour LEBRETON, c'est le début de la fin : les Régionales vont lui passer sous le nez et son opposant ( oui, le jeune Jeannot LEBON qui se fait vertement insulter en conseil Municipal ) va grandir sur le terreau de la CASUD : en 2026 saint Joseph sera enfin débarrassé de ce fou furieux !

18.Posté par Pro no stick le 02/08/2020 13:44

17.
+1

19.Posté par Dix GrenRobbère le 03/08/2020 02:21

Pour revenir plus fort et avec un livre écrit et vendu.
Quel sera le titre du livre monsieur Lebreton.

20.Posté par un riverain ecole primaires des jacques le 03/08/2020 05:18

Au lieu de se bagarrer pour une question de présidence et vice présidence qui n en devrait pas s est installe durablement selon l OMS lieu d être un élu doit assumer tous les services sans indemnités supplémentaires il devrait s atteler a continuer a développer notre cite fini la section manquante de la contournante et mettre en place la le très haut débit pour chacun d entre nous vu la galère pour les étudiants pendant le confinement pour suivre les cours a domicile les lenteurs du réseau internet contraindre les opérateurs au déploiement d urgence du réseau en suspens vu que la crise du covid19 faire la police en matière de dépôts d ordures a proximité des écoles un riverains qui répare les voitures a proximité de l école primaires des jacques sans être inquiété etc un peu de courage Mr Lebreton faire la police dans nos quartiers

21.Posté par MICHOU le 03/08/2020 17:13

Et l'intérêt des voyageurs là dedans? Une armoire pleine de pétitions concernant le bazar des tc au tampon. President au benefice de l'âge? Et pourquoi, pour bloquer les innovations, les initiatives, fermer des lignes parce que la tête d'untel ne revient pas. Un système féodal bien verrouillé que les jeunes maires plus dynamiques n'arrivent pas à faire bouger.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes