MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

CAF’ECO n°211: « L’expérimentation animale»


Rendez-vous à « L’ArbraDélis’ » Mardi 20 Octobre 2015, de 18h à 20h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22. Repas partagé ensuite pour ceux qui désirent continuer à échanger

Par JMT97400 - Publié le Mercredi 14 Octobre 2015 à 01:07 | Lu 197 fois

Présentation et débat par le Dr Olivier HEYE

La vivisection est une pratique millénaire. Dans notre société occidentale en particulier de plus en plus de voix s'élèvent contre des pratiques jugées inutiles pour la science et souhaitent une abolition des tests sur les animaux quelle que soit la raison de ces tests.

Que recouvre aujourd'hui la vivisection ? A quoi sert-elle et existe-il des moyens de se passer de l'expérimentation animale? C'est à ces questions simples et complexes que nous souhaitons vous donner à réfléchir pour que vous puissiez vous faire votre propre jugement.

La première partie est dédiée à quelques chiffres afin de bien appréhender l'importance quantitatif et qualitatif du problème : en bref combien d'animaux sont concernés par la vivisection et pour quel motif. Quels sont les pays et les secteurs qui ont le plus recours à cette pratique ?

La seconde partie de la conférence donnera les bases historiques et scientifiques qui permettront de mettre la question en perspective : nous aborderons d'abord la place de l'animal dans les textes religieux et en particulier dans la Bible, un des fondements du raisonnement occidental. Dans la Genèse l'animal apparait comme celui par qui la corruption arrive. Il est chassé du Jardin d'Eden et devient l'esclave de l'homme pour l'avoir trahi. Ainsi l'homme a tous les pouvoirs sur l'animal y compris celui de lui donner la mort pour se nourrir par exemple. Une place sera consacrée à une brève évocation du sacrifice animal. Avec le christianisme un véritable tournant s'opère : alors que dans l'antiquité l'animal est un intermédiaire entre l'homme et son Dieu, le christianisme invente le sacrifice du Dieu et non plus le sacrifice au dieu. L'animal y perd son caractère sacré.

Dans un second temps, nous ferons une brève histoire de la vivisection. Car la question est loin d'être une question récente. Elle est une question politique importante depuis le XIX siècle, époque où la vivisection s'impose comme méthode de "travail" et de compréhension. Déjà à l'époque beaucoup d'hommes et surtout de femmes dénoncent cette pratique symbole d'un monde ou l'homme domine sans concession. C'est donc un combat pour l'émancipation et la libération qui s'est joué à cette époque alors même que les découvertes de Darwin n'étaient encore pas connues du grand public. Darwin et bien d'autres il en sera question dans le chapitre suivant.

Que savons-nous aujourd'hui de ce qui est le propre de l'homme ? Du propre de l'homme il ne reste quasi rien : ni l'altruisme, ni la politique, ni la stratégie n'échappent au comportement animal. Mieux dans toutes les recherches modernes l'animal devient singulier c'est à dire unique et non plus simplement mû par un instinct d'espèce. Et si l'animal était une personne ?

La troisième partie sera consacrée à un développement de la compréhension du modèle animal comme objet d'étude. La vivisection pose en effet presque comme axiome que ce qui est découvert chez l'animal dans un laboratoire est transposable d'une façon ou d'une autre chez l'homme dans son milieu habituel de vie. Pourtant une critique simple de cette idée permet de remettre en question la théorie même de l'utilité de la vivisection.

Dans la quatrième partie les problèmes éthiques simples induits par cette pratique seront discutés. Existe-il aujourd'hui une base éthique pour la poursuite de la vivisection ? la bienveillance, la non malveillance et la solidarité seront successivement et brièvement interrogées. Enfin la cinquième et dernière partie sera la conclusion générale de la conférence : que nous apprend la vivisection sur nous-même ?

Pour aller plus loin : www.aid97400.re



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes