Zot Zinfos

CAF’ECO n°197 du 27 mai 2014: Changement climatique-2: les conséquences

Retrouvons nous pour imaginer l’avenir que les citoyens doivent construire car personne ne le fait à leur place !
RDV à «LA CASA NOSTRA» Mardi 27 Mai 2014, de 18h à 20h30, 163 Rue Jules Auber (entre rue Général de Gaulle et Rue Monseigneur de Beaumont) Tel 0262 200944. Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger.

Jeudi 22 Mai 2014 - 10:21

Intervenant Bruno BOURGEON

CAF’ECO n°197 du 27 mai 2014: Changement climatique-2: les conséquences
Le cinquième rapport du GIEC, résultat du travail du groupe II intitulé « Impacts, adaptation et vulnérabilité »,
et qui fait suite au travail du groupe I paru en septembre 2013, vient d’être publié le 31 mars 2014. Les impacts du changement climatique, qui affecte tous les océans et tous les continents, vont s’aggraver au XXIè siècle. Les populations pauvres du sud vont le plus souffrir. Le changement climatique va ralentir la croissance et créer de nouvelles poches de pauvreté.
 
Inondations importantes, insécurité alimentaire, migrations accrues, insécurité sanitaire (maladies infectieuses, vectorielles, malnutrition, pénurie d’eau), vont empirer. Nous ne sommes pas préparés à ces risques, et aucune
région du monde ne sera épargnée. Sans compter les risques de conflit. Cependant ces problèmes ne sont pas
insolubles, et le GIEC rassemble une panoplie de mesures censées réduire l’émission des gaz à effet de
serre.
 
Et ces objectifs de réduction, portés par les économies les plus riches, devront être ambitieux et agressifs. La politique, au travers des conférences de Lima en 2014, puis de Paris en 2015, prend désormais toute sa place. Le cinquième rapport complet du GIEC, résumant les travaux des trois groupes, sera publié en septembre 2014.
 
AID vous propose ce soir de décliner toutes les conséquences prévisibles du changement climatique. Un troisième rendez-vous à venir mettra en avant les solutions proposées par le Groupe III du GIEC, ainsi que les luttes actuelles des états contre les émissions de GES. Car si « davantage de connaissances, c’est toujours bien, davantage d’action, ce serait mieux encore », dixit Connie Hedegaard, commissaire européenne au climat.
 
La suite sur le site AID: http://aid97400.lautre.net/spip.php?article1313
 
JMT97400
Lu 333 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >