Zot Zinfos

CAF’ECO n°195 à Saint-Denis à La Casa Nostra

RDV à « La Casa Nostra » Mardi 25 Mars 2014, de 18h à 20h30, 163 Rue Jules Auber (entre rue Général de Gaulle et Rue Monseigneur de Beaumont) Tel 0262 200944. Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger.

Jeudi 20 Mars 2014 - 15:05

La filière hydrogène à la Réunion ? Présentation de François MAUGIS, d’A.E.E

CAF’ECO n°195 à Saint-Denis à La Casa Nostra
Les hasards de l’histoire et de la géographie ont déjà fait de l’ile de La Réunion le territoire du Monde où l’énergie solaire est proportionnellement la plus présente. Les récentes évolutions technologiques pourraient lui permettre de s’affranchir presque totalement du charbon et du pétrole et ainsi en faire la première région verte du Monde. Notre soleil abondant est à l’origine de ce miracle, mais pas seulement. Une conjonction d’intérêts semble se dessiner en faveur d’investissements conséquents pour que ce petit territoire soit en pointe dans la transition énergétique souhaitée par les cinq grands continents.
 
Tout le monde s’accorde à dire qu’il va falloir rapidement trouver de nouvelles énergies pour prendre le relais de nos réserves de pétrole en cours d’épuisement et de notre nucléaire en fin de vie. Oui, mais qui va ouvrir le bal ? Quelques pays d’Europe du Nord et quelques autres se sont lancés dans cette direction, mais les énormes investissements à débloquer tardent à venir. La révolution économique et industrielle générée par cette transition a en effet de quoi refroidir les meilleures volontés. 
 
Il en est tout autrement d’un petit territoire insulaire. Et le succès quasiment garanti de l’opération terminera de convaincre les investisseurs continentaux de se lancer dans l’aventure. Le programme d’équipement de l’ile pour parvenir à ce résultat est connu dans ses grandes lignes. La première priorité est bien sûr de décarboner notre électricité insulaire, autrement dit de supprimer pétrole, charbon et gaz de nos sources d’approvisionnement en énergie.
 
 Une fois encore, la chance nous sourit puisque notre relief et notre situation géographique sont particulièrement favorables. L’installation en altitude de réserves d’eau sur toute l’ile est une garantie d’obtenir en permanence une réserve d’énergie hydraulique pour alimenter notre réseau lorsque le soleil ne brille pas. De plus, en cas de surproduction d’énergie solaire, en particulier aux heures les plus chaudes, l’énergie électrique inutilisée pourra être injectée, soit pour remonter l’eau dans ces réservoirs d’altitude, soit pour alimenter divers dispositifs de stockage, soit enfin pour faire l’électrolyse de l’eau et produire ainsi l’hydrogène nécessaire pour alimenter les piles à combustible des voitures électriques nouvelle génération à grande autonomie (…)
 
Cerise sur le gâteau, les stocks d’hydrogène constitués pour la mobilité (voitures, poids lourds, bateaux, etc. équipés de piles à combustible) et bien d’autres usages, pourront aussi être utilisés pour réguler notre réseau électrique au moyen de piles à combustibles de grande dimension, adaptées à cet usage.
 
Cette conférence fait suite à celle sur le stockage de l’énergie qu’AID avait tenue en janvier 2013. La suite sur le site AID: http://aid97400.lautre.net/spip.php?article1302
JMT97400
Lu 333 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >