MENU ZINFOS
Economie

"C’est trop tard !" s’insurgent les professionnels du tourisme


Après l’annonce du gouvernement de mettre fin à la quarantaine au plus tard le 10 juillet, c’est-à-dire à la date de levée potentielle de l’État d’urgence sanitaire, les acteurs du tourisme de La Réunion protestent contre cette date trop éloignée. Ils demandent au Président du Conseil Régional de porter leur voix au plus haut niveau et de les aider dans le plan de reprise.

Par - Publié le Dimanche 14 Juin 2020 à 08:37 | Lu 9306 fois

Photo d'illustration : Serge Marizy
Photo d'illustration : Serge Marizy
"Attendre, c’est risquer d’engendrer la plus grave crise économique et sociale que la Réunion n’ait jamais connue", conclut le communiqué des acteurs du tourisme à La Réunion. Et pour cause, ils espéraient encore cette semaine voir les mesures restrictives de voyage être levées avant le 22 juin, pour finalement apprendre juste après que ce sera le 10 juillet. "Ce n’est ni tolérable ni acceptable", proclament-ils en coeur.

Depuis plusieurs semaines, les différents secteurs de la filière, soutenus par le MEDEF, se mobilisent pour rouvrir le ciel réunionnais aux touristes pour relancer leur activité. S’ils affirment être "tous favorables à l’imposition d’une norme sanitaire spécifique, à savoir les tests au départ, pour protéger au maximum notre territoire et éviter l’importation de cas", ils refusent d’attendre jusqu’au 10 juillet pour la levée de la quarantaine.

Selon eux, chaque jour compte. "C’est maintenant que nos familles envisagent de venir nous voir. C’est maintenant que les touristes choisissent leur destination, pour leurs prochaines vacances. C’est maintenant que nos entreprises ont besoin de s’organiser pour accueillir à nouveau dans des conditions sanitaires sécurisantes. C’est maintenant que les campagnes de communication à l’échelle mondiale démarrent et La Réunion risque de regarder le train passer ou plutôt les avions !", insiste le groupement. Ils rappellent que la liberté de circuler reprend partout en Europe et que chaque semaine perdue risque d’entraîner la fermeture des entreprises et la perte de milliers d’emplois. Ils exigent que le gouvernement lève la quarantaine immédiatement en contrepartie des dépistages.

Un plan régional souhaité

Les professionnels du tourisme se tournent vers la pyramide inversée pour être soutenus. Ils souhaitent que Didier Robert porte leur voix devant le gouvernement. Ils désirent également que la Région mette un plan de relance ambitieux, comme le font les autres destinations. Les acteurs du tourisme espèrent un soutien au niveau de la communication ainsi que des packages à promouvoir pour attirer les visiteurs de l’hexagone.

Dissonance avec l’IRT

Ce communiqué des acteurs du tourisme fait suite à un autre de l’IRT parvenu un peu plus dans la journée. Dans ce dernier, l’IRT estime que "la levée des mesures restrictives à l'entrée de La Réunion est une bonne nouvelle pour la destination et la relance de son activité touristique". Une annonce qui a dû passer au travers de la gorge des professionnels qui remuent ciel et terre afin de survivre. Il est évidemment difficile pour un établissement public d’aller à l’encontre d’une décision gouvernementale, mais cette position risque de pimenter les prochaines rencontres professionnelles.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Kreol974 le 14/06/2020 09:01

L'IRT s'en fout , c'est la Région qui les paie... pas d'entreprise à gérer, de salariés à payer, de charges à payer !!!

2.Posté par Contribution le 14/06/2020 09:07

Il semble que le corse soit mieux compris a paris que le créole

3.Posté par lecteur le 14/06/2020 09:24

Ces professionnels du tourisme ne voient pas plus loin que le bout de leur nez...Avec la levée des mesures restrictives à l'entrée de la Réunion, l'installation du coronavirus dans l'île, sa circulation active et la flambée épidémique sont des certitudes indéniables. Quel touriste voudra alors venir en vacances dans une île où la courbe du nombre de cas Covid-19 va s'envoler, sachant qu'on parlera évidemment de cette croissance exponentielle dans les médias nationaux (comme c'est le cas pour Mayotte) en devenant le seul département français connaissant une multiplication rapide du nombre de cas ? De plus, il y a aura des cas détectés dans les hôtels et les touristes locaux éviteront également le séjour dans ces hôtels ... Ces professionnels du tourisme creusent leur tombe et de plus doivent être tenus responsables des dommages qui seront engendrés par l'épidémie à la Réunion.

4.Posté par Jp POPAUL54 le 14/06/2020 09:45

Avec la flambée des tarifs du ciel...
même les étudiants ou la famille ne viendront pas.
A 1300 euros l'aller/retour, et sans bagage en soute s'il vous plait, il est clair que les touristes ne vont pas non plus se presser à l'embarquement.

5.Posté par Restons prudents le 14/06/2020 09:58

Et pendant ce temps là les Mauriciens restent frontières fermés jusqu’au 31 août. C’est pas trop tard pour eux aussi ?
Les professionnels du tourisme n’ont qu’à brader leurs tarifs pour attirer les locaux et sauver les meubles.

6.Posté par HULK le 14/06/2020 10:03

Malheureusement,le tourisme n'a jamais vraiment été une priorité pour LA RÉUINION;

7.Posté par Taloche le 14/06/2020 10:07

Entre la crise économique et la crise sanitaire le choix est vite fait.

8.Posté par Pascale le 14/06/2020 10:31

MDR la plus grande crise que la Réunion n'a jamais connue LOL LOL LOL
Perso pour moi je ne vois pas ce que cela changera!!! :)
Mais ça doit leur faire peur de passer de milliardaires a millionnaires! :)
Même si les ventres de certaines personnes sont bien remplis, on en veut encore plus, toujours plus! :)

9.Posté par MT CRISTO le 14/06/2020 10:41

Avec tout ceux par milliers qui sont sortis hier soir dans les rues de Paris personne n'a parlé de Covid ; comme s'il n'existait pas ce soir là. Paris communique avec La Réunion et le Covid sera exporté à moins que ce soit une invention pour éliminer une grande partie des emplois. Beaucoup de mensonges autour de ce virus pour engendrer la PEUR dans les populations. La Bourse n'a jamais fermé !

10.Posté par Bleu outre mer le 14/06/2020 10:50

Pas d'article sur la galère des parents, pour les passeports biométriques, pour le Québec Si à la Région nous avions quelqu’un d'autres, cela ferait la Une . Les parents qui ont fait le dossier, se retrouve dans la galère, le non accompagnement des parents et des marmaille par le Didix Robertix, passer sous silence. Plus prompt à s'afficher pour soigner son image,cautionné par le service com .....

11.Posté par cynical le 14/06/2020 11:16

@3. lecteur
Vrai.

La vie de centaines de Réunionnais doit-être être potentiellement mise en danger pour satisfaire (à très court terme) les professionnels du tourisme? Car si l'épidémie se déclanche à la Réunion, non seulement ces même professionnels du tourisme seront impactés, mais TOUTE la Réunion sera à terre.

Sachant que tout la population à la Réunion à l'air de s'en foutre des gestes barrière (rare sont ceux qui portent des masques dans les magasins) et sachant qu'il y a en moyenne PLUS de diabétiques qu'en France, et PLUS d'obèses (deux facteurs à risques)... La situation pourrait vite devenir incontrôlable.

Après, je comprends la douleur des professionnels du tourisme qui ne peuvent plus travailler, mais j'espère que nos décideurs considèreront la situation Réunionnaise 'dans son ensemble'. Il n'y a pas QUE des professionnels du tourisme à la Réunion. J'ose espérer que les passagers seront de nouveau mis en quarantaine si l'épidémie redémarre à la Réunion.

12.Posté par Mwin la pa di le 14/06/2020 11:34

Lamentable, c'est trop tard.... On voit ici que l'économie passe avant la vie ... Ces personnes préfèrent que les touristes arrivent et avec eux le chauvin 19, pourvu que l'argent rentre !
La gestion du corona est nulle car ni le préfet, ni aucun de nos élus n'exigent le port du masque obligatoire dans les lieux publics ; commerces; administration, ..... Nombre de nos concitoyens s'en foutent...

13.Posté par Kunta Kinté le 14/06/2020 11:36

Baissez les prix des billets d'avion à 600 €euros toute l'année , la vie va être belle .

Cessez d'engraisser les actionnaires , les directeurs , la vie va être plus belle .

Que le prix des chambres d'hôtel soit accessible à tous , 45 euros par nuit , la vie sera belle .

De qualité , de l'accueil avec un beau sourire , du professionnalisme .

Le mec de la pyramide inversée est en campagne électorale des élections municipales

14.Posté par DOGOUNET le 14/06/2020 11:46

OK avec post 1 et j'ajoute que le seul contre-pouvoir serait à l'initiative des élus de proximité, à savoir les maires... Hélas, ils ne savent que "batlalang", étant eux aussi rémunérés sur notre dos. La REYON lé bézé !

15.Posté par Lecon le 14/06/2020 11:49

Et pourtant la solution n'est pas compliquée ! Il suffirait d'obliger ceux qui souhaitent venir outremer à se soumettre à un test 15 jours avant leur date de départ, la même chose le jour du départ et on serait à peu près rassurés de l'arrivée de ce virus.
Il ne faut pas l'oublier, tous les cas récemment décelés nous viennent de l'extérieur ! Il faut être prudents les hôteliers ou autres gîteurs !
La santé des Réunionnais passe avant le pognon et sur ce point, les autorités se doivent de rester intransigeants....

16.Posté par kraz le 14/06/2020 12:10

Tandis qu'en Chine 3 mois plus tard c'est reparti doucement mais surement les contaminations.
C'est bien allez-y ouvrez partout, juste pour de l'argent qui tombent tjrs dans les mêmes poches et ne desservent pas grand monde ici (qu'une minorité déjà pleins aux as). On verra bien à rentrée prochaine si c'était une bonne décision... Dans le doute jouer le prudence, apparemment non. Bref

17.Posté par Simonzèf le 14/06/2020 12:19

Les professionnels du tourisme ? 😳Ou sa a la Réunion ? 😂😂😂 Une bande de rigolo achi subventionnés qui ne font que pleurer auprès de la région et l état afin qu on les alimente encore et encore ils n en ont que faire des touristes ! Pourvu que la région crache aux copains...

18.Posté par Rue la gare le 14/06/2020 12:26

Post 4
J ai un billet en ma possession avec
Bagage en soute même pas à 1100€
Et au mois juillet svp
Arrêter de dire du n importé quoi

19.Posté par samem le 14/06/2020 12:30

Pour AIR AUSTRAL, c'est trop tard depuis au moins 20 ans.. Si on lance des lignes où il n'y
a pas de demande, c'est être INCOMPÉTENT, si on commande des Air Bus A380, c'est être
INCOMPÉTENT, si on signe des accords avec Air Madagascar (et en y prenant une participation)
alors qu'Air Madagascar n'arrive même pas à assurer ses vols sur son territoire, c'est être
INCOMPÉTENT, si Air Austral "survit", c'est parce que la RÉGION RÉUNION injecte des
millions d'euros.. QUI POURRAIENT SERVIR À D'AUTRES PROJETS RÉUNIONNAIS...

20.Posté par Gabouillat le 14/06/2020 13:07

Au risque de me repeter encore une fois ,nos elites ,tetes de gondoles,professionnels fortunés,rajouter a ça 4 ou 5 familles réunionnaises influentes...en ont rien à foutre du tourisme....et ça depuis lontan,Je l'ai compris au moment du chick .

21.Posté par Franck eric le 14/06/2020 13:31

Vous pensez que prolonger la fermeture des frontières jusqu'en septembre changera la donné?
Le virus circulera encore !

22.Posté par stefcumonecrew le 14/06/2020 12:05

Il est incroyable de lire autant d inepties. Seconde vague, reprise de l épidémie, contamination par les touristes....quelle bêtise humaine. Il est bien évidemment le temps de reprendre les activités économiques sans aucune barrière. À tous les détracteurs vous croyez que seules les entreprises du tourisme vont souffrir de la crise? Mais quelle bêtise et tous les métiers qui en découlent. Un peu de jugeote commencez à penser par vous mêmes au lieu de déblatérer des conneries comme des moutons.

23.Posté par kraz le 14/06/2020 17:08

@22 vous m'en direz tant quand ça pètera ici.
L'activité touristique n'apporte pas grand chose à la réunion, à part remplir les poches des mêmes personnes depuis x temps.

L'activité économique ici ? elle a déjà redémarrer depuis le 11 mai, y'a qu'à jeter un oeil au supermarchés et cie. Et comme toujours plutôt que privilégier les producteurs ou artisans locaux, le soit disant après covid, les mêmes moutons comme vous certainement iront a un carrefour, jumbo ou leclerc pour acheter je ne sais quel objet obsolète au bout d'un an, pour la fête des pères. Si c'est ça souffrir de la crise, c'est bien loin de ce que vous pensez. Et si il ne faut respecter aucun gestes alors vous faites partie de la bêtises humaine. Ceux qui doivent faire la bise, quand il a la grippe ou gastro. Faut pas s'étonner avec des mentalités tel que vous, le nbr de morts en france du à un simple virus pouvant être éliminer juste avec qques gestes simples.

Bref l'après covid là bonne blague, rien ne changera vu les moutons qui ne pensent qu'à la thune (le pire c'est qu'ils nourrissent le loup qui les bouffera plus tard), plutôt qu'essayer de montrer nos atouts en tant que réunionnais, acheter au maximum ici, circuit-court, consommer le minimum et pas surconsommer, et j'en passe.
Déjà si la moitié de la population ferait quelques gestes comme ceux-là, on serait moins dépendants de toutes ces grosses enseignes qui nous bouffent à petit feu.

24.Posté par rasta président . le 14/06/2020 17:13

Le drame des sociétés modernes .... Nous tenir par les couilles par les banques .

25.Posté par MARDE le 14/06/2020 17:36

a ces responsables du secteur touristique juste pour quelque euros et encore à quoi va servir la fin de la quarantaine pour demain si c'est pour aggraver la situation sanitaire de notre île de la REUNION qui n'est pas mal à ce jour car la majorité ce sont des cas importés à en croire ars e préfecture n'est-ce pas? que dire le monde de la nuit hein! ...

26.Posté par mister Magoo le 14/06/2020 19:02

les politiques ne pensent qu'aux élections

27.Posté par tantine le 14/06/2020 20:04

s'ils baissaient leurs prix et étaient plus accueillants ils bénéficieraient du tourisme local, vu que se taper la route depuis l'est ou le nord pour visiter l'ouest ou le sud et inversement en passant par le centre de l'île, n'est pas donné à tout le monde.

mais au lieu de proposer des offres attractives pour les familles, les jeunes et les moins jeunes ils n'ont que le touriste étranger ou métropolitain en tête en oubliant que c'est de l'extérieur qu'est venu et que reviendra le corona.

28.Posté par Marc le 14/06/2020 22:28

Pourquoi ce serait difficile pour l'IRT d'aller contre une décision gouvernementale? D'abord, l'IRT n'est pas un établissement public mais une association loi 1901. Ensuite, cette association est quasi intégralement financée par le Conseil régional, l'Etat n'y intervient pas ou peu. Donc si l'IRT dit qu'elle est contre la décision gouvernementale que va faire le préfet?

29.Posté par polo974 le 15/06/2020 07:17

""" "C’est trop tard !" s’insurgent les professionnels du tourisme """

Alors, c'est plus la peine...

30.Posté par Réveillez vous le 15/06/2020 12:02

@Rue la gare

je pense que ca depend de vos dates....de la compagnie et de l'aéroport ...

je dis ca..je dis rien...

31.Posté par Réveillez vous le 15/06/2020 14:29

@Rue la gare

je pense que ca depend de vos dates....de la compagnie et de l'aéroport ...

je dis ca..je dis rien...

32.Posté par kim jong le 15/06/2020 18:57

ils ne pensent qu a leurs poches les covid qui vont arriver de metropole et nous contaminer ils s en foutent bien vu quarantaine jusqu au 10 juillet

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes