MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

C’est quoi être réunionnais ?


Par DG - Publié le Mardi 16 Juin 2020 à 17:03 | Lu 854 fois

Hier dimanche, on recevait chez nous pour déjeuner, des amis dont on aime la compagnie et qui quittent La Réunion pour raisons professionnelles et s’installent à Paris. Parmi les discutions passionnantes que nous avons eu, le désintéressement de l’histoire de l’ile par les réunionnais était abordé et abondamment argumenté.  Ce partage m’a rappelé  une chronique « Déclin de la France ? » que Jean D’Ormesson avait écrit dans Le Figaro le 12 juillet 2004 et qui apparait dans son livre « Saveur du temps ». Je me suis ainsi, laissé séduire par ces écrits et inspirer par notre discussion familiale pour faire un parallèle.

Il est vrai que l’on s’intéresse davantage à la famille Kardashian, à Beyoncé ou à Christiano Ronaldo, qui vivent en direct chez nous sur notre smartphone, qu’à Mahé de Labourdonnais, à Edmond Albius ou à Nicole Robinet de la Serve qui croupissent dans les livres d’histoires poussiéreux. Mahé de Labourdonnais est un restaurant. Le dodo une bière. Les belles demeures créoles des ruines ou parties en fumée. Les usines sucrières des logements sociaux… Nous ne sommes plus fiers de notre passé car nous l’ignorons délibérément. Comme le faisait remarquer ma fille qui vient de finir ses études pour être professeure des écoles, Il semble plus aisé de placer la France ou les pays européens sur une carte que Rodrigue, l’Afrique du Sud, ou encore les Seychelles, qui semblent être un devoir insurmontable pour notre jeunesse. Nous nous sommes européanisés et nous n’arrivons plus à nous situer dans notre environnement proche car cela n’est pas enseigné à l’école. Enseigner le moyen âge, la révolution, les guerres mondiales est important pour notre appartenance à la nation française, mais donner la possibilité aux réunionnais de comprendre pourquoi nous sommes français, est essentiel pour son devenir. L’acculturation de notre Réunion nous amène inévitablement à une perte d’identité et des valeurs  qui nous a été laissées par nos ainés, au prix de tant de sacrifices, de vies, et qui faisaient notre particularité et notre richesse.  Notre vivre ensemble, notre tolérance, notre mélange culturel, faisaient des envieux dans ce monde empêtré de conflits en tout genre. Beaucoup veulent venir vivre chez nous. Et nous on est bien content de rentrer la case après un voyage. 

L’une des plus grandes pertes qui guette les réunionnais, c’est la langue créole.  C’est quoi être réunionnais ? L’élément naturel qui nous unit en premier lieu c’est notre langue créole mais nos enfants ne savent plus parler créole… Ce qui nous rassemblait et qui nous rendait fier est relégué aux oubliettes. Parler créole ne fait pas bonne manière de nos jours. Pire, on en a honte… Pourtant être réunionnais c’est d’abord être fier de La Réunion. Et pour en être fier, il faut connaitre son histoire. La Réunion a toujours été une terre de lutte et d’espérance, aujourd’hui je ressens un profond pessimiste qui s’installe car il n’y a pas d’espoir sans souvenir.  Il est évident que nous devons maitriser la langue de la République, le français, mais il n’en est pas moins vital, de sauver notre langue maternelle le créole, de la disparition. Etre réunionnais c’est aussi le vouloir et défendre ses intérêts. C’est être fier d’appartenir à un peuple qui s’est battu pour que nous soyons là, libres. Nous avons de quoi être fier de notre passé tant Dina Morgabine, les Mascareignes, l’ile Bourbon, La Réunion a vu naître de grands hommes et femmes. L’avenir n’a de sens que s’il sort d’un passé et notre passé est tellement glorieux que c’est un véritable écœurement de constater avec quel dédain communicatif notre histoire est devenue à ce point méphitique !

Qu’est-ce qu’être réunionnais de nos jours ? La réponse est entre les mains des réunionnais et de tous ceux qui aiment La Réunion. Soit on continue de la sorte dans un hédonisme irresponsable et on oublie le passé et on accorde à l’avenir que facilité, opulence et insouciance laissant nos racines pourrirent et disparaitre. Alors comme un génocide nous serons tous coupables de la disparition des réunionnais. Soit on se rappelle de notre passé émouvant, passionnant  et on l’enseigne à nos enfants qui avec d’autres qui aiment La Réunion construiront et s’installerons dans un avenir digne de son histoire. Nous devons être à la hauteur de ce que nous ont laissé les anciens. 




1.Posté par République le 16/06/2020 17:48

Alexis Miranville, un passionné pour sa discipline, et actif sur le terrain, le dit ce matin dans le JIR : « L’Histoire, c’est l’explication… ». Et ne pas s’en imprégner, dès le plus jeune âge (et donc à l’école où cette discipline n’est pas suffisamment enseignée), et aussi à l’âge adulte où l’on ne trouve pas de temps pour mieux être à même de sentir la terre qui est sous les pieds, explique un peu le désarroi qui traverse les peuples qui ne savent plus comment apprécier leurs présents… et le degré de responsabilité des acteurs de la politique. Alors, tout simplement, il faut préparer les jeunes, et les moins jeunes, à trouver un peu de temps après leurs feuilletons, films et autres divertissements à la télé pour aller, par exemple, sur la chaine « Histoire »…

2.Posté par A mon avis le 16/06/2020 22:45

"L’acculturation de notre Réunion nous amène inévitablement à une perte d’identité et des valeurs qui nous a été laissées par nos ainés, au prix de tant de sacrifices, de vies, et qui faisaient notre particularité et notre richesse. "


Il ,y a 50 ans, on pouvait dire la même chose. Et dans 50 ans, on dira encore la même chose.

3.Posté par A mon avis le 16/06/2020 22:55

" Etre réunionnais c’est aussi le vouloir et défendre ses intérêts. C’est être fier d’appartenir à un peuple qui s’est battu pour que nous soyons là, libres."


Un peuple réunionnais ? Et de plus : "qui s'est battu pour que nous soyons là, libres" ?

Ah bon ! Contre qui s'est battu "le peuple réunionnais" pour conquérir "sa liberté" ?

Vous n'exagérez pas un peu ?

Être Réunionnais, c'est habiter, voter et payer ses impôts à La Réunion. Le reste n'est que littérature.

4.Posté par C.J. le 17/06/2020 09:04

Le discours narcissique....et si l' on se contentait d' être soi-même...sans comparaison.

5.Posté par gratel le 17/06/2020 10:44

@ post 3 être chinois c'est de vivre et payer ses impôts dans le pays le reste n'est que littérature je vous demanderai d'aller vivre là bas et de raconter le même baratin je rigole et je hurle je payais bien mes impôts à dijon au début de ma carrière j'étais un réunionnais habitant et travaillant à dijon un point c'est tout le reste n'est que littérature!

6.Posté par A mon avis le 17/06/2020 11:32

@ 5.Posté par gratel :

Vous avez travaillé en Chine à Dijon (si on en croit votre commentaire !) Ah !... Ah !... Ah !...

Si vous parlez bien de Dijon en Bourgogne, eh oui, vous avez été Bourguignon pendant un certain temps !
Bourguignon ou Réunionnais, vous êtes de nationalité Française.

(Ou alors, vous êtes Chinois ! Ah !... Ah !... Ah !...)

7.Posté par Kayam le 17/06/2020 12:15

Fière dète Réinioné, dan'n fon là 👉🏼❤️ ek mon kréol ! Pa zalou zot francé, zot langlé, zot lalman parské kan bézmen y pète, lé pa dan sé 3 langue là ma cri lassassin !

Le jour mwin lé mamie, avec mwin mon'n ti zenfan va koz kréol. Kelke soit la langue mon zenfan va appren'n ali kozé, kan li va ni lakaz : sra kréol é ma di a li na poin aukin honte à koz kréol... La honte y mète coud'pié dédan y zète dan'n fon canal laba !

é pi y fo aussi li gainlle lire et kompren'n toute sak mwin la ékrir en kréol et konsigné dan lordinatèr ...héritaz direk y doi konté !

vive le 974 - lespri, lo kor, lo kèr léla ! 👍🏾

8.Posté par gratel le 17/06/2020 15:18

oui post 6 Je parle bien de dijon en bourgogne ou la côte d'or 21000 oui français mais d'origine réunionnaise mais jamais dijonnais ne jouons pas sur les mots mon fils bosse en thailande il a son premier fils qui est né là bas mais son fils sera un français né à bangkok si vous êtes breton ou savoyard vous serez pour moi un zoreil habitant l'île de la réunion mais vous ne serez jamais un réunionnais littérature que des mots!

9.Posté par polo974 le 17/06/2020 16:43

8 gratel.
T'es un bon peu contradictoire: ton petit fils non né en France est Français, mais une personne non née à la Réunion n'est pas Réunionnaise...

La Réunionnitude est-elle donc si spéciale pour qu'elle ne soit pas adoptable par un non natif (et encore, peut-être faut-il 3 grands parents natifs, sait-on jamais) ? ? ?

La première chose à demander alors serait l'amour et le respect de la Réunion. Et ça certains zoreils l'ont plus que certains "créoles de souche"...

10.Posté par gratel le 17/06/2020 17:29

@ post 9 redescendez de votre planète je ne suis pas en contradiction un français né à l'étranger sera toujours un étranger mon petit fils est né en thailande en 2018 il est français mais il ne sera jamais thailandais ce n'est pas difficile à comprendre c'est logique , j'ai vécu en métropole j'étais un français d'origine réunionnaise je ne me suis jamais pris pour un dijonnais j'y ai vécu un point c'est tout!

11.Posté par JANUS le 17/06/2020 19:26

Etre réunionnais, c'est quoi ???

J'offre un bonbon cravate à celle ou celui qui trouve LA réponse ☺☺☺

Tout y passe dans vos réponses, la nationalité, la culture, l'âme ... Mais aucune ne me satisfait, car il n'y a pas une réponse, mais des réponses ...

Chacun d'entre nous a son idée de ce qu'est un réunionnais ... Celui-là expliquera qu'il suffit de parler créole ... L'autre dira qu'il suffit de vivre et voter à La REUNION ... Tel autre mettra en avant le chanson ou la cuisine réunionnaise ...

Tout le monde aura raison ... Et tout le monde aura tort ☺☺☺

Pour moi, être réunionnais, c'est avoir l'âme réunionnaise ... C'est celle ou celui qui aura compris notre vivre ensemble, sans se taper dessus ou sans s'insulter pour un OUI ou pour un NON ...

Ce n'est pas une affaire de lieu de naissance, ni de couleur de peau, ni d'ethnie ... Etre réunionnais, c'est accepter l'Autre et accepter ses différences, à partir du moment où il vit avec nous sur notre petit caillou ☺☺☺

12.Posté par A mon avis le 17/06/2020 22:12

@ 10.Posté par gratel
" j'ai vécu en métropole j'étais un français d'origine réunionnaise je ne me suis jamais pris pour un dijonnais".
Chauvinisme exacerbé !
Exemple manifeste de refus d'intégration, car vous auriez pu dire aussi bien un Dijonnais d'origine réunionnaise, car les Dijonnais aussi sont Français !

13.Posté par A mon avis le 17/06/2020 22:19

@ 11.Posté par JANUS
"Pour moi, être réunionnais, c'est avoir l'âme réunionnaise ... C'est celle ou celui qui aura compris notre vivre ensemble, sans se taper dessus ou sans s'insulter pour un OUI ou pour un NON ..".


Alors aucun habitant de La Réunion n'est Réunionnais ! 😄😄😄😄

14.Posté par gratel le 18/06/2020 08:54

@ poste 12 à mon avis vous êtes à côté de la plaque que des mots du baratin une connerie vous êtes vraiment fort il ne s'est pas adapté rigolo il fallait dire dijonnais d'origine réunionnaise je ne suis pas né à dijon je suis né à st denis de la réunion je suis français d'origine réunionnaise ayant habité et travailler à dijon et j'ai fait mon service militaire à lyon lyonnais ou dijonnais ? à mon avis vous êtes vraiment à côté de la plaque pour moi si vous êtes un métropolitain habitant ici vous serez un zoreil habitant l'île de la réunion

15.Posté par polo974 le 18/06/2020 09:35

10.Posté par gratel le 17/06/2020 17:29

relis-toi... c'est n'importe quoi ton truc...


13.Posté par A mon avis le 17/06/2020 22:19

assez vrai...

16.Posté par gratel le 18/06/2020 10:34

@ post 15 je suis sûr de mon interprétation à chacun sa partition moi je ne rêve pas ! exemple un jour vous irez habiter en bretagne ou en corse posez leurs la question et vous aurez la réponse vous êtes bien originaire d'un département ? habitez une région ne fera pas de vous un gars du cru ! français de la réunion et fier de l'être! le dijonnais il est fier de sa région et de son identité.

17.Posté par A mon avis le 18/06/2020 10:59

@ 16.Posté par gratel :

Eh oui, La Réunion n'a pas le monopole de la xénophobie !

18.Posté par MICHOU le 18/06/2020 17:19

Eh oui, nous avons hérité du chauvinisme de la ''mère patrie'' au détriment du patriotisme et du civisme. Aujourd'hui les exemples sont Carlos GOHSN, la corruption,l'argent facile au detriment de son prochain, qu'on ve voit même plus. Aujourd'hui ceux qui possèdent des logements préfèrent les laisser vacants, dans du temporaire

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes