MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
L'Edito de Pierrot

C’est l’argent et les images qui dominent le monde


Par - Publié le Jeudi 25 Octobre 2018 à 09:51



Je voudrais ce matin vous inviter à réfléchir avec moi sur les raisons pour lesquelles certaines affaires prennent une dimension extraordinaire alors que d’autres, parfois bien plus graves, sont passées sous silence.
 
Deux exemples : le cas de ce lycéen braquant sa professeure dans une salle de classe et celui de ce journaliste saoudien assassiné en Turquie.
 
Le phénomène « Pas de vague » est là pour nous prouver, s’il en était besoin, que les actes d’incivilité, mais aussi les agressions envers les personnels enseignants, sont malheureusement devenus monnaie courante. Dans les lycées, les collèges, mais aussi au primaire et nous dit-on maintenant à la maternelle où l’on voit de plus en plus de jeunes enfants très agressifs.
 
Et il a fallu cet incident, qui n’est pas plus grave que d’autres, pour faire déborder le vase. Pourquoi ? Comme le disait Paris Match à l’époque : « Le poids des mots, le choc des photos ».
 
Pour une fois, les Français ont pu constater, de visu grâce à une vidéo, la gravité des faits. Ça leur a explosé comme une grenade à la figure et tout le monde a été indigné et s’est senti obligé de réagir.
 
S’il n’y avait pas eu cette vidéo, personne n’en aurait parlé.
 
Deux ou trois jours avant, à 400m du même lycée de Créteil, un autre élève avait été poignardé et il est toujours à l’hôpital entre la vie et la mort. L’information n’avait fait l’objet que de quelques lignes dans Le Parisien et aucun autre journal ne l’avait repris…
 
Autre exemple, le cas de ce journaliste saoudien dont il est aujourd’hui avéré qu’il a malheureusement été assassiné par des agents de son pays alors qu’il entrait dans l’ambassade d’Arabie saoudite en Turquie.
 
Régulièrement, des journalistes se sont fait assassiner en Arabie saoudite. Régulièrement, des défenseurs des Droits de l’Homme se font tuer. Régulièrement, des femmes se font fouetter pour avoir eu le tort d’avoir eu une aventure adultère. C’est un pays où l’on décapite encore les gens en pleine rue, où l’on tranche la main des voleurs.
 
Et personne ne réagissait. Et là, dans le cas de Jamal Khashoggi, tout d’un coup, tout le monde monte au créneau. Pourquoi ? Sans doute parce qu’il s’agit d’un journaliste. Mais comme nous l’avons dit, d’autres journalistes ont été assassinés avant lui sans que personne ne réagisse. Peut-être parce qu’il habitait aux Etats-Unis et travaillait pour un célèbre journal new-yorkais, ce qui a contraint Donald Trump à prendre position.
 
Mais je pense qu’un des éléments déterminants a été que Recep Erdogan, le président turc, ait fait savoir dès le début qu’il disposait d’une vidéo de l’assassinat.
 
Au passage, relevons le chantage exercé par le président turc sur l’Arabie saoudite. Ce n’est pas dit comme ça, mais tout le monde aura compris le message : « J’ai en ma possession une vidéo qui peut mettre en difficulté le prince héritier. Donnez moi quelques milliards de dollars car mon économie en a besoin et je peux faire en sorte que ça n’aille pas trop loin ».
 
Et ce qui est valable pour les Turcs l’est pour tous les autres pays. Donal Trump a d’abord commencé par affirmer qu’il n’y avait aucune preuve du meurtre, alors que ses services secrets ne pouvaient ne pas savoir. Aujourd’hui, il ne condamne que du bout des lèvres car il y a des milliards de contrats d’armements à la clé et surtout l’Arabie saoudite a les moyens de faire exploser le prix du pétrole et de mettre à mal l’économie mondiale.
 
La France ne fait guère mieux avec un président Macron qui refuse de condamner les agissements saoudiens. Le comble du pire étant atteint par des pays arabes, qui dépendent de la générosité des Saoudiens et qui leur apportent un total soutien.
 
Qui a dit que l’argent ne commandait pas le monde ?


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Excellent le 25/10/2018 10:01 (depuis mobile)

Excellent.
Avec un président représentant le Cac 40, proche de ses collègues millionnaires , avec au passage des incohérences entre ses discours et ses actes, on se pose la question :

Jusqu''à quand sera t il président ?

2.Posté par LéonardeVincui le 25/10/2018 11:26

M. Dupuy, Tout ça se résume que c l'homme prédateur qui détient quelque soit le pouvoir,met notre propre espèce humaine en danger,en perdition dans notre simple méthode de vie sur notre belle planète terrienne. Nous sommes en danger avec nos propres congénères a grosses têtes,qui nous ont appelées a les élire pour mieux nous brider dans notre belle espace de liberté. Auquel,ils prennent leurs pieds a piétiner nos acquis sociaux,économiques que nos anciens ont bataillées très dur a mettre en place,pour que notre avenir soit meilleur.Mais voilà,le partage de nos richesses partent dans les mains des 10% d'élites de notre société économique. Malheureusement,le pouvoir de l'argent et la réflexion de l'image que ça donne sur notre société ne peut être que néfaste,nous somme condamnée a vivre avec ça,car nous sommes devenu esclaves de notre fausse démocratie par les urnes. In yab des Yvelines

3.Posté par T’as raison le 25/10/2018 11:33 (depuis mobile)

T’as raison
Un peu comme l’argent public de la Région dirigée par Didier Robert, donné à Zinfos974.
Zinfos974 dont on sait que l’actionnaire principal est Jean Jacques Morel.
Jean Jacques Morel dont on sait qu’il est l’avocat de la Région,

4.Posté par Jean Rigole le 25/10/2018 11:44

Réponse des Occidentaux à l'Arabie Saoudite :

Baissez le baril de pétrole de 20 % et on oubliera l'affaire du journaliste qui a été découpé en morceau à l"intérieur de l'ambassade de l'Arabie Saoudite en Turquie et qui sera déguisé en simple accrochage qui a mal tourné par un coup de poing fatal...

5.Posté par marie le 25/10/2018 11:56

quel hypocrisie Monsieur et quoi de neuf

Votre journal sans subvention n est rien

les organismes sociaux ou certains se versent des salaires hors normes et tous cela finance par nos impots


6.Posté par Morderire le 25/10/2018 12:38

"Ce qui dirige le monde, c'est le fric et le cul!" (W. Churchill)

7.Posté par GIRONDIN le 25/10/2018 12:55

Effectivement, la porte ouverte est ouverte.
Je monte en haut et je descends en bas....

Sans les papiers sur zinfo, il suffit de regarder les photos pour connaître qui sont favoriser sur zinfo, sans parler des COCOmmuniqués du copain pyramideur......

Qui a dit que l’argent ne commandait pas le monde ?


8.Posté par Môvélang le 25/10/2018 13:29 (depuis mobile)

T''as raison, post 3
Je ne savais pas, comme quoi, on apprend vraiment tous les jours et on comprend mieux les positions de m. Dupuis.
Aussi, je cherche à comprendre pourquoi si on veut savoir ce qui se passe à saint Denis, on doit tendre l''oreille

9.Posté par Choupette le 25/10/2018 13:48

Jusqu'à cet événement malheureux -le mec a quand même été découpé vivant alors qu'il allait chercher des papiers pour se marier-, je ne savais même pas qu'il y avait des journalistes dans ce pays démoniaque.

Donc, il y en a mais ils n'en veulent pas.

3.Posté par T’as raison

Eh bien, vas déposer une plainte, qu'on rigole ... .

10.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/10/2018 14:26

La France ne fait guère mieux avec un président Macron qui refuse de condamner les agissements saoudiens.
.....................................................................................

Fort heureusement car le sale peut difficilement critiquer le mal lavé.

En effet nous avons plusieurs poutres dans l'oeil : affaires Ben Barka, Raimbow warrior, Markovic, les diamants de Bokassa, les irlandais de Vincennes, les frégates de Taïwan (je cite Wikiki: "En plus de l’affaire politico-financière, certaines personnes ont mystérieusement trouvé la mort. Yin Ching-feng était un officier impliqué dans le dossier. Il fut agressé et battu à mort le 8 décembre 1993. Sa veuve a affirmé qu’il s’apprêtait à faire des révélations.Le 10 octobre 2000, Thierry Imbot, un agent de la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), fils de René Imbot, meurt d’une chute du quatrième étage de son appartement parisien. Il suivait à Taïwan les dossiers économiques français. Il aurait pris rendez-vous avec un journaliste pour faire des révélations. Les investigations ont conclu à une mort accidentelle alors que Thierry Imbot fermait ses volets un soir de grand vent.Le troisième mort prématuré est un ancien ingénieur de Thomson affecté à Taïwan, Jacques Morisson. Il est mort le 18 mai 2001 par défenestration. L’enquête a conclu à un suicide.Le quatrième mort est un ancien ingénieur commercial de Thomson-CSF affecté à Taiwan, Louis-Fabrice Lavielle. Il démissionna en 1992, quitta Taiwan et reprit des études de droit dans le sud-ouest de la France tout en continuant à représenter une entreprise israélienne d'armement. Il sera retrouvé suicidé en janvier 1999 dans la région toulousaine.
Thierry Jean-Pierre, auteur d’un livre consacré à l’affaire, cite également la mort de James Kuo, l’un des correspondants de la Société générale à Taïwan, également défenestré ainsi que celle du neveu de Yin, électrocuté avec son sèche-cheveux).

11.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/10/2018 14:44

Wikikikikikikikikikiki;:

"Carrière de journaliste
Jamal Khashoggi en 2011.

Diplômé en administration de l'université d'État d'Indiana (1982), Khashoggi débute sa carrière de journaliste dans différents quotidiens et hebdomadaires saoudiens, dont Saudi Gazette2, avant d'être nommé rédacteur en chef de Al Madina. De 1991 à 1999, il est correspondant à l'étranger (Afghanistan, Algérie, Koweït, Soudan), puis devient rédacteur en chef adjoint de Arab News, le principal journal en anglais d'Arabie saoudite (1999-2003).

Outre son travail de journaliste, il entretient des liens avec les services de renseignements saoudiens dont le chef, le prince Turki Al-Faycal, le considère longtemps comme un protégé. Dans les années 1990, il est chargé par les services secrets de contacter Oussama ben Laden pour le persuader de renoncer à la clandestinité et de rentrer au pays. Il échoue cependant à convaincre son ami14. Khashoggi prend ensuite ses distances avec ben Laden qui bascule dans le terrorisme contre l'Occident16 ; en 2011, à la mort de ben Laden, il écrit à propos de ce dernier « Tu étais magnifique et plein de bravoure aux beaux jours de l'Afghanistan, avant que tu succombes à la haine et à la passion14. »

Avec les années, Khashoggi se fait le promoteur de la démocratie dans le monde arabe, critiquant les pouvoirs corrompus et plaidant pour un accroissement de la participation politique, y compris au sein des monarchies du Golfe14. En 2003, il est très brièvement rédacteur en chef d'Al-Watan mais, jugé trop progressiste, il est licencié par le ministre saoudien de l'Information après avoir publié plusieurs commentaires à propos de l'influence du pouvoir religieux en Arabie saoudite17. Il s'exile quelque temps à Londres, puis, au cours des années suivantes, joue un rôle de conseiller auprès de Turki Al-Faycal2 et adversaire de Mohammed ben Salmane10.

En 2007, il est à nouveau nommé à la tête de la rédaction de Al-Watan. Il quitte le journal en 2010 après avoir critiqué les salafistes18 et est nommé directeur de Al-Arab News à Bahreïn, collaborant aussi à différents médias internationaux comme commentateur politique spécialiste du Moyen-Orient2.

Demeuré en lien avec les Frères musulmans — ce qu'il reconnaît ou nie en fonction de ses interlocuteurs — Jamal Khashoggi soutient en 2011 les printemps arabes en jouant la carte de l'islam politique. Mais l'échec de ces révolutions vient s'ajouter à la liste de ses déceptions, après les dérives du « djihad » afghan et de Ben Laden14.
Disgrâce et exil

Initialement proche de Mohammed ben Salmane, qu'il voit au départ comme un réformateur, il rompt peu après avec lui19. En décembre 2016, Khashoggi est puni par son pays pour avoir ouvertement critiqué Donald Trump et interdit d'exercer son métier20.

En septembre 2017, il s'exile aux États-Unis, où il tient une chronique au Washington Post. Il s'oppose alors de plus en plus ouvertement au prince héritier Mohammed ben Salmane21
.....................................................................................................................................................


Conseiller auprès du Prince Turki Al Faisal, chef des services secrets saoudiens ennemi de MBS ?

12.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/10/2018 14:51

Plusieurs journalistes opposés à la politique du Kremlin sont morts dans des circonstances violentes ces dernières années ( Pavel Cheremet, Anna Politkovskaïa, Natalia Estemirova, Anastassia Babourova, Paul Klebnikov, Maxime Borodine -tombé de son balcon-.....). En 20 ans il y aurait plus de 50 morts.

Quel pays osera s'en prendre à POUTINE ?

13.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/10/2018 14:54

En 2017, 65 journalistes (incluant les journalistes professionnels, les non-professionnels ainsi que les collaborateurs de médias) ont été tués dans le monde. Vingt-six d’entre eux ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, victimes collatérales d’un contexte meurtrier (bombardement, attentat…). Trente-neuf autres ont été assassinés, sciemment visés, au motif que leurs enquêtes dérangeaient les intérêts de telles ou telles autorités politiques, économiques ou groupes mafieux. (Source RSF)

14.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 25/10/2018 15:08

Dans ces pays cités, il faut une bonne dose de courage pour être journaliste.

15.Posté par Fidol Castre le 25/10/2018 15:57

Les journalistes meanstream ont le blues en ce moment. Pierrot Dupuy découvre que l'argent et les images (des médias subventionnés) dirigent le monde et élisent des présidents comme Macron.

En ce moment, deux journalistes du journal Le Monde découvrent que la France est islamisée et que dans certains quartiers il y a plus de mosquées que d'églises. Chose que dénoncent les De Villiers, Veliocas, Mendel et compagnie depuis des décennies.

Si même les agents du système n'y croient plus, ça va bientôt sentir le roussi. Tant mieux...

16.Posté par kanal bisous le 25/10/2018 18:50

dupuy est de retour de vingt mille lieux sous les mers ou quoi ?

17.Posté par klod le 25/10/2018 19:14

Pierrot Dupuy découvre le monde ?? y a pas d'âge pour être réaliste , tout arrive , ou pas .

18.Posté par titang le 25/10/2018 21:21

Pierrot : se sont s il te plait et non au singulier !!!

19.Posté par Modeste le 26/10/2018 07:22

On notera au passage, que ce qui ce passe en France ne date hélas pas d'aujourd'hui....et a commencé depuis l'ère Mitterrand.....!
bien beau d'oublier le passé parce qu’on en veut au Président actuel, élu par une majorité de français et qui ne fait qu'appliquer son programme....cherchez l'erreur!
la France va mal c'est malheureusement le résultat du laxisme des précédents Présidents droite gauche qui n'ont pas eu le courage de prendre les mesures qu'il fallait parce qu’impopulaires ....précision quand même je ne suis pas pour Macron, mais je reste réaliste et au vu de la dette de la France, il n'y aura pas de miracles.....!

20.Posté par ANGE OU DÉMON 974 le 27/10/2018 09:57

Bienvenue dans le monde des MYTHOMANES, MANIPULATEURS PERVERS NARCISSIQUES, le monde des FAUX SEMBLANT, des ÉGOÏSTES, ORGUEILLEUX, le monde des DOMINANTS, de L'ARGENT, du POUVOIR, le monde DES PARASITES, des VAMPIRES, des DESTRUCTEURS DU MONDE, de L'HUMANITÉ dans toutes ses vrais valeurs, le monde où ne règne pas et ne peut régner la VÉRITÉ car DOMINE PAR LE MENSONGE, l' INIQUITÉ et donc LE MAL, LA BÊTE à détruire.

21.Posté par ANGE OU DÉMON 974 le 27/10/2018 10:28

BALAYER, ASPIRER, ASTIQUER...NETTOYER
...n'empêche qu'il faut avoir du cran pour gouverner un monde où règne encore et toujours des BÊTES DESTRUCTEURS, (le mal sous toutes ses formes). Il faut avoir du cran et être doté de grands pouvoirs pour mettre de l'ordre dans les sociétés et les gérer correctement au nom du BIEN, DU VRAI, DU BON et DU BEAU, au nom d'un monde et d'un avenir meilleur dans l'AMOUR et la PAIX.

22.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/10/2018 17:20

*TEST,TEST,TEST...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes