MENU ZINFOS
National

Burkini: Le tribunal administratif donne raison au maire de Sisco


Le tribunal administratif de Bastia a validé mardi l’arrêté anti-burkini pris par la mairie de Sisco (Haute-Corse). Cette décision intervient en dépit de la décision du Conseil d’Etat du 26 août suspendant ce type d'arrêté.

- Publié le Mercredi 7 Septembre 2016 à 13:32 | Lu 691 fois

Burkini: Le tribunal administratif donne raison au maire de Sisco
La requête en référé de la Ligue des droits de l’homme (LDH) demandant la suspension de l’arrêté anti-burkini a été rejetée par le tribunal administratif de Bastia. Ce dernier, tout en se référant à la décision de la plus haute juridiction française, a précisé que « le port d’un burkini sur la plage de Sisco est de nature à générer des risques avérés d’atteinte à l’ordre public. Et qu’il appartient à la mairie de le prévenir ».
 
Le maire de Sisco, Ange-Pierre Vivoni a déclaré être satisfait de cette décision de justice. L’élu a ajouté qu’il n’a jamais parlé de burkini. Il a tenu à citer l’arrêté qui interdit : « l’accès aux plages et la baignade à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité ainsi que le port de vêtements pendant la baignade ayant une connotation  contraire à ces principes ».  
 
Le tribunal administratif de Bastia a également retenu le fait que les trois frères musulmans avaient été à l’origine de la rixe du 13 août entre les villageois et une famille marocaine. En tout, cinq hommes devront comparaître devant le tribunal correctionnel de Bastia le 15 septembre pour être jugés dans cette affaire. 




1.Posté par Eno le 07/09/2016 15:23

Ce tribunal est sûrement composé de juges "corses" qui ont peur des représailles corsés !

2.Posté par ah les cons! le 07/09/2016 16:04

Quand on sait que dans ce bled , l'histoire du burkini a été inventée de toutes pièces et qu'il ne s'agissait en fait que d'une bagarre entre deux gangs de connards!
vive la Corse!

3.Posté par coupzoreil le 07/09/2016 19:08

2 commentaires de lumières

4.Posté par coupzoreil le 07/09/2016 19:14

certainement deux publications de beaufs pays

5.Posté par coupzoreil le 07/09/2016 19:20

vive les beaufs pays

6.Posté par coupzoreil le 07/09/2016 19:26

silence radio

7.Posté par Et à TOULON le 07/09/2016 22:10 (depuis mobile)

Deux familles avec enfants faisant du vélo, agtessés à cause des femmes en short par une dizaine de "courageux". Inutile de préciser la religion de cette bande de lâches. A quand une véritable prise de conscience ? Silence des autorités musulmanes..

8.Posté par môvélang le 08/09/2016 00:16

çà se passe en corse, , là bas , ils n'aiment pas les poseurs de bombes qui les concurrencent

9.Posté par john koufar damour le 08/09/2016 08:17 (depuis mobile)

Ou sont nos burkinistes relativistes triomphants ?
Municoise et munichois ?
Pleneliens, pleneliennes ?

10.Posté par le taz le 08/09/2016 11:53

@7
A quand une véritable prise de conscience ?

ben c'est en ce moment....

et j'ai la vague (très vague) impression que le français moyen, toutes ces histoires qui ne le concerne pas, ça comment l'emmerder GRAVE !!!!

et que la confrontation d'une religion intolérante et politique avec NOTRE CULTURE REPUBLICAINE va mal finir.
très mal finir.....

11.Posté par Alwatani (الوطني le 08/09/2016 12:32

Vive la Corse !
Vivent les Corses, un peuple qui sait se faire respecter !

12.Posté par john koufar damour le 08/09/2016 12:51 (depuis mobile)

moralité : si les gens laissent les salafistes installer leur drapeau burkinien sur les plages pas de risques de troubles à l'ordre public. S' ils se rebiffent comme les corses par contre le risque existe et la justice administrative peut valider.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes