MENU ZINFOS
National

Burkini: Des maires confirment l'interdiction malgré le Conseil d'État


- Publié le Samedi 27 Août 2016 à 11:23 | Lu 1352 fois

Burkini: Des maires confirment l'interdiction malgré le Conseil d'État
Plusieurs maires défient le Conseil d’État en maintenant leur arrêté anti-burkini dans leurs communes.

Vendredi, le Conseil d’État a suspendu l'arrêté similaire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). Pour des raisons diverses, le port du burkini sera toujours considéré comme une infraction passible d'une verbalisation, comme cela était le cas précédemment.

Parmi ces maires se trouvent ceux de Nice (Alpes-Maritimes), Fréjus (Var) et Sisco (Haute Corse). "Je ne conteste pas la décision du Conseil d’État qui a dit le droit sur la base du droit actuel, mais cela revient à dire qu’il nous faut maintenant légiférer", a avancé Lionnel Luca, député et maire de la commune de Villeneuve-Loubet.

Les maires de Nice et de Fréjus ont de leur côté décidé de "continuer à verbaliser" les burkinis en attendant l'invalidité de son arrêté.

Ils avancent que "l'arrêté de Fréjus est toujours valable", d'après des propos rapportés par l'AFP. Il en est de même du maire de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes, première commune à prendre la décision d'interdire le burkini sur les places publiques.

Le maire de Sisco (Haute-Corse), argumente sa décision de maintenir l'interdiction en prenant un fait-divers de sa commune à témoin. "Mon arrêté n’était pas de la prévention, je l’ai pris pour la sécurité des biens et personnes de ma commune, je risquais d’avoir des morts", a annoncé Ange-Pierre Vivoni, le maire socialiste de cette commune.

En tout, plus d'une trentaine de villes ont décidé de maintenir l'interdiction du burkini.




1.Posté par Eon le 27/08/2016 11:59

Il faut punir ces pseudo maires qui se croient au-dessus les lois de notre République ...Il faut les destituer au plus vite car il ne respecte pas les lois ! Ces roitelets , comme il y en a beaucoup chez nous , doivent être sanctionnés au plus vite et enfermés car ce sont des "pervers" qui ne pensent que looker les femmes en bikini ....
Je préfère les femmes en burkini que kitounis et trop graisseuses !

2.Posté par Dazibao le 27/08/2016 12:24

Le conseil d'Etat a rendu un arrêt au nom du peuple français et cet arrêt s'impose à tous sauf à être dans l'illégalité.

Ceux qui estiment que le Conseil n'a pas rendu le droit en leur nom, faut se regrouper notamment localement, acheter des billets d'avion (en exigeant le bénéfice de la continuité territoriale) et monter au palais royal, virer ces juges et prendre leur place. Mais, généralement ceux qui contestent n'en ont pas ou plus....tant ils ont accepté l'asservissement depuis belle lurette (un burkini est choquant mais pas le fait qu'il y ait un ancien président qui a plombé la France et ses valeurs, qui bien que mis en examen, se porte candidat. Les Rapetou reviennent. Déjà que celui en place ne satsifait pas mais on reprend les mêmes et c'est reparti pour deux tours électoraux )..

Mais en France on n'a l'habitude, la loi c'est pour les "zotres", ceux qui n'ont pas le bon profil..

3.Posté par vanille le 27/08/2016 12:38

Tous ces maires ont bien raison de persister.

4.Posté par le taz le 27/08/2016 13:31

l'avantage du prb du burka + ini, c'est que les salafistes et les collabos des frères musulmans sortent de leurs planques et se félicitent que la gauche laisse ces ordures attaquer LIBREMENT la république française....

très bien.... montrez-vous....

5.Posté par Patrick duleroy le 27/08/2016 14:52

Ces tenues de carnaval n'ont rien à faire dans le paysage public ,ça pollue! Merci à tous ces cons qui veulent laisser faire.

6.Posté par Homère d''''Alors le 27/08/2016 15:03

Pour certains c’est simplement une question de liberté de tenue, de vêtement, de pudeur.
Pour d’autres il s’agit de savoir si les tenants intégristes d’une religion qui veut imposer la loi coranique dans tous les domaines vont y parvenir chaque jour un peu plus dans notre pays qui se veut républicain et non candidat à devenir un pays islamiste.
Car soit on baisse son froc, soit on dit non et on résiste.

On voit à qui le Conseil d’Etat a donné raison.
Les troubles à l’ordre public ne vont pas cesser, au contraire je le crains. Et on risque d’aller d’autant plus vers des affrontements que les islamistes le souhaitent et n’attendent que ça pour embraser les banlieues.
Dans tous les cas l’avenir n’est pas rose.

7.Posté par Dazibao le 27/08/2016 16:10

Comme l'explique au Figaro François Molinié, avocat au Conseil d'État, un maire qui refuserait de se soumettre à une décision du juge administratif suprême engagerait la responsabilité de sa commune «et s'exposerait à des risques de plusieurs natures. Il existe tout un mécanisme de sanctions administratives possibles sur la base du code général des collectivités territoriales. Cela peut par exemple aller jusqu'à la suspension temporaire du maire par le ministre de l'Intérieur, si toutefois le gouvernement a envie d'agir dans ce sens. Dans ce cas précis, le maire risque aussi des poursuites au pénal puisqu'il mettrait en échec l'exécution de la loi et porterait atteinte aux libertés fondamentales, ce que l'on appelle une voie de fait». Sans compter que l'arrêté n'aurait plus de base légale: les procès-verbaux seraient donc facilement contestés.
.........................

France Etat de droit c'est le cri que ne cesse de clamer les posteurs sur ce site.....

8.Posté par Pif le yinch le 27/08/2016 17:12

Et on le répète : un maire PS, un maire LR, et un maire FN.
Sans parler des déclarations de figures de gauche comme Chevènement, Rossignol, Valls ...

Il y avait déjà un schisme à gauche, entre les pro-UE et les anti-UE (UE qui conditionne le degré d'étatisme dans l'économie).
Maintenant il y a un schisme entre les communautaristes et les nationalistes.
Que chacun choisisse son camp, alors ! Même Mélenchon a initié un début de positionnement sur la question.
De toute façon à gauche, on n'en est plus à ça près ... l'important dans tout ça, c'est les intérêts de la nation (enfin, pour ceux qui adhèrent effectivement à cette idée de "nation").

9.Posté par marco le 27/08/2016 17:13

Ces histoires me rappellent mes grand mères, tantes et voisines..corses et siciliennes qui étaient habillées en noir de la tête au pied avec foulard noir sur la tête..on ne savait même plus si c'était parce qu'elles étaient en deuil depuis combien de temps parce je les ai connues uniquement comme ça...elles travaillaient aux champs avec leurs maris...et pendant qu'eux pour leurs loisirs allaient à la chasse et à la pêche, les femmes étaient aux cuisines et s'occupaient des nombreux enfants.....pire, elles servaient à table ces messieurs qui mangeaient tous seuls en attendant qu'elles puissent le faire, ensuite..nous on avait ces blouses grises informes pour aller à l'école et ça tapait dur si on faisait un écart..et oui j'ai connu ça....C'est ça le modèle que vous voulez...revenir en arrière..les femmes se sont battues pour cette égalité, ..cette liberté...est ce qu'elles vont à nouveau la perdre??...parce qu'une minorité...je dis bien une minorité..veut imposer ce retour en arrière dans notre société par une manipulation sournoise...

10.Posté par polonor le 27/08/2016 17:13

Ce qui dérange dans le burkini c'est l'aspect symbolique dont il est porteur : la soumission de la femme. Certaines l'ont tellement intégrée dans leur tête qu'elles réclament cette prison de tissus.



La soumission de la femme est contraire à la devise de la République française (liberté, égalité et fraternité) acquise au prix du sang de nos anciens.



Nous ne voulons pas voir sur nos plages, ni dans nos piscines ce carcan de tissus synonyme de violence.



Le rôle de la France, pays des droits de l'Homme (y compris donc de la femme), est de protéger les esclaves consentants et inconscients de leur situation.



Le burkini n'est pas un simple bout de tissus. Ne jetons pas un voile sur cette réalité !

11.Posté par vanille le 27/08/2016 17:35

Post 7
Non au burkini et à l'islam rampant en France.
Les maires ont parfaitement raison de persister et 93% des français les soutiennent.

12.Posté par kld le 27/08/2016 22:55

93% .......................no comment .......... vous m'en direz tant .................la France vaut mieux que ça , n'en déplaise à nos fameux duponts la joie de service ............. les memes qui se sont mis en avant avec les collabos de 39-45 , l'oas de 62 et après ............. toujours les memes ........... oui , la FRANCE vaut mieux que ces "gens" .

vive la République .

13.Posté par L'Ardéchoise le 28/08/2016 00:16

kld, je ne sais si le chiffre avancé par vanille est le bon, mais ne rêve pas, elle n'est certainement pas loin de la vérité.
Je vois chaque jour un peu plus des gens excédés par la montée de l'islamisme, à travers des provocations insidieuses dont le burkini, qui n'a pas lieu d'être dans des lieux publics, pas plus que la burka.
Des gens qui ont toujours voté à gauche, qui ne se reconnaissent plus dans cette gauche dont le seul but est la course au voix, quelles qu'elles soient.
A droite, au centre, au FN, ils ne font pas mieux...

La France est en danger.
La République est en danger.
Sur votre beau caillou, les choses se passent encore relativement bien, alors il n'est pas évident de comprendre ce qui se passe ici et ce qu'on y vit.
Et ce qu'on y vit peut nous mener hélas à quelque chose qui ressemblerait à la montée des idées d'un certain Adolf car le lit de ces idées nauséabondes est en train de se faire chez nous et risque d'être fini au carré avant que nous n'ayons compris, tout en ayant pourtant sous les yeux le pourquoi et le comment.

Dazibao, arrêtez vos chinoiseries, ce n'est pas le peuple français qui a "élu" le Conseil d'Etat, la nomination de ses membres nous échappe complètement ; donc pourquoi pourrait-il parler "au nom du peuple français" ?
Ce qui ressort de cette décision, c'est qu'il faut légiférer, et vite avant que les choses ne tournent au vinaigre, et que ce Conseil puisse s'appuyer sur du tangible, du concret.

14.Posté par alcide le 28/08/2016 06:40

De toutes façons, les dés pipés sont déjà lancés; Il y aura une guerre civile en France ...

15.Posté par vanille le 28/08/2016 07:40

Salut l'ardéchoise, pas trop chaud chez toi ???

KLD est cet individu qui ne vit que dans la haine de cette France que nous aimons. Il adore les femmes en burkini, ça rassure sa virilité, enfin ce qui lui en reste. Il mijote dans son jus, son seul repère est la guerre de 40 et celle de l'Algérie dont il alimente systématiquement ses posts. Un vieux ringard obsédé par le passé qui s'acharne sur certaines touches de son clavier comme un enfant coléreux tapent rageusement des pieds quand il est contrarié.

Oui les français sont excédés par ces manifestations provocantes de l'islam contraires à notre culture. Oui ils sont plus de 90% a refusé le burkini sur nos plages.
Oui ils soutiendront si necessaire les maires qui ont pris les arrêtés qui s'imposent.

Bonne journée à toi l'ardéchoise et n'oublie pas ta bouteille d'eau !!!

16.Posté par Elle le 28/08/2016 13:46 (depuis mobile)

Pourquoi les gens exprimant une idée différente finissent ils par être insultés ? Au nom de la République bien entendu ! Un forum de la pensée unique serait il bien utile ?

17.Posté par SEVERIN le 28/08/2016 14:11

Super @14 une guerre partisane d'un ISLAM clientélisme des GOCHOS / UDI-CENTRITES-COMMUNISTES.On est sur la bonne voie,in yab des Yvelines

18.Posté par kld le 28/08/2016 21:18

laisse post16, la vanille est coutumière du fait ..................rien de nouveau. do lo y coule su feuille ek do monde comme ça, laisse kosé............

19.Posté par li le 28/08/2016 23:13

Axterix Obelix Idefix , la Reconquista acte 2.

Et si on interdisait tout signe, manifestation religieuse en public ?
Peut-être que ça gommerait le sentiment d inégalité de traitement
Peut-être que ça aiderait à comprendre laïcité, vie publique, République

20.Posté par ANTHECHRIST le 29/08/2016 11:34

Qu'ils arrêtent de nous gonfler avec leur burkini qui n'est nullement inscrit dans aucun texte de leur croyance, les maires ont bien raison de persister ce n'est que de la provocation de la part de ces gens là... Ne nous laissons pas faire au nom de la liberté du culte car cela n'a rien à voir avec leur croyance !
Le voile également n'est pas inscrit et devrait être d’emblée interdit c'était juste une tenue adapté au tempête de sable dans le désert... On ne devrait croisé aucune femme voilé en dehors des zones ou il n'y a pas de tempête de sable.

21.Posté par li le 29/08/2016 12:39

Ah ben non antechrist
Chez nous, y a beaucoup de vent et le sable et la poussière y arrêtent pas volent dans nout figur.
Et puis le soleil c est pas bon pour les cheveux
Alors voile ou capeline ou parasol laisse à nou protège nout tête
Gran momon lé pu là pou tir coup de soleye et fatigue

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes