MENU ZINFOS
International

Burkina Faso : L'armée prend le pouvoir, Blaise Compaoré refuse de démissionner


Par SI - Publié le Vendredi 31 Octobre 2014 à 09:22 | Lu 460 fois

Le calme n'est pas près de revenir au Burkina Faso. Face au refus du président Blaise Compaoré de démissionner de la présidence, l'armée a décidé hier de prendre le pouvoir. Les militaires ont annoncé par ailleurs la dissolution du gouvernement et de l'Assemblée nationale et instauré un couvre-feu.

La situation au Burkina Faso a dégénéré alors que les députés voulaient réformer la Constitution pour que Blaise Compaoré puisse briguer un cinquième mandat.

Pour mettre fin aux tensions, ce dernier a appelé jeudi à mettre fin aux manifestations. "Le chef des forces armées est chargé de mettre en oeuvre cette décision qui entre en vigueur aujourd'hui", affirme le communiqué présidentiel. Le chef d'État burkinabé a également indiqué l'ouverture de négociations avec l'opposition.

Malgré tout, l'opposition continue de réclamer la démission de Blaise Compaoré. Pour Zéphirin Biabré, l'un de ses meneurs, "la démission du président Blaise Compaoré est la seule chose qui peut apporter la paix au pays".

De son côté, l'armée a annoncé dans un communiqué la mise en place d'un gouvernement de transition pour une durée d'un an "en consultation avec tous les partis". Un organe de transition assumera les pouvoirs exécutifs et législatifs, afin de faciliter un "retour à l'ordre constitutionnel" ,"dans un délai de douze mois".




1.Posté par Gloseur sensE le 31/10/2014 12:08

Il s'agit encore d'une tragique situation d'un pays, le Burkina Faso, où l'actualité démontre et prouve une énième fois, que les militaires sont idéologiquement opposés à l'Etat de droit, aux droits de l'Homme, aux civils, à tout ce qui est civil et civilisé, humain, libre et démocratique, et que sous leurs mensongères allégations de soit disant vouloir 'protéger la population', en réalité les forces armées oppressent et agressent violemment les peuples.
Hélas, les militaires font donc encore et comme cela est leur coutume sectaire au Burkina Faso et ailleurs, de nombreuses victimes civiles, et ce en toute impunité ; c'est d'actualité !

2.Posté par Kaloupillé le 01/11/2014 21:21

Tous les DICTATEURS .... devraient être Radiés dans la Politique surtout quand ils sont des Assassins qui détruisent la vie des autres pour être au POUVOIR .... à bon entendeur !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes