MENU ZINFOS
International

Budget européen 2014-2020 : Un compromis se dessine entre les 27


Par S.I - Publié le Vendredi 8 Février 2013 à 14:08 | Lu 1599 fois

Budget européen 2014-2020 : Un compromis se dessine entre les 27
Le sommet européen qui s'est ouvert hier à Bruxelles a bien été sous tensions. En cause ? La volonté de certains dirigeants européens de défendre leurs intérêts nationaux dans la négociation sur le futur budget européen 2014-2020. D'un côté, ceux emmenés par le Royaume-Uni, qui exigent des coupes sévères dans les dépenses. De l'autre, les défenseurs d'un cadre plus ambitieux comme la France et l'Italie. Ce sont ces derniers qui paraissent avoir perdu du terrain au cours des dernières heures. En effet, le budget de l'UE serait revu à la baisse, une première.

D'après un responsable européen, malgré des divergences, les 27 se sont entendus sur "les grandes lignes d'un compromis, avec des accords sur les plafonds de dépenses et les recettes. L'accord n'est pas complètement finalisé mais nous sommes sûrs que cela sera fait aujourd'hui".

D'après les premiers chiffres, le budget global de l'Union européenne recule à 960 milliards d'euros, renouant ainsi avec les niveaux de l'Europe à 15. Les crédits de paiement, eux, seront fixés à 913 milliards d'euros.

Le président français, François Hollande, et la chancelière allemande, Angela Merkel, s'étaient mis d'accord sur ces deux chiffres mercredi soir, selon un négociateur. Mais la chancelière allemande et le Premier ministre britannique David Cameron auraient ensuite évoqué jeudi un montant nettement inférieur pour les crédits de paiement.

François Hollande avait déclaré qu'il n'y aurait "pas d'accord" si le compromis devait "oublier l'agriculture et ignorer la croissance". Mais il avait aussi assuré de sa volonté de "compromis".

Pour parvenir à une baisse substantielle du budget, l'essentiel des coupes devraient être opérées dans l'enveloppe demandée pour les infrastructures. Elle devrait être divisée par deux et passer de 40 à "moins de 20 milliards d'euros" pour les sept prochaines années.

"Un compromis s'esquisse peu à peu. Il semble désormais possible mais ce n'est pas encore (le cas)", a confié une source française.




1.Posté par Le Corbeau le 10/02/2013 11:14

ALERTE

Au lendemain de la guerre 39-45, la France était ruinée, elle a pourtant réussi à créer la Sécurité Sociale, sous l'autorité du Général DE GAULLE et du CNR ( Conseil National de la Résistance ).
Aujourd'hui, 70 ans aprés sa création, c'est le déficit chronique du système, en dépit de multiples réformes, allant jusqu'à réclamer aux malades, le remboursement..... des boites vides des médicaments.
Et si c'était une mauvaise gestion ??
Tout va mal dans ce pays : La Sécurité Sociale, l'Agriculture, la Monnaie, l'Industrie, l'Economie le Service Public etc..etc..
Il semble qu'un mal mysrétérieux frappe ce pays en voie de paupérisation.
Nous avions fait un grand pas ..... en arrière, tout comme ces pays du tiers monde au lendemain de leur indépendance.
Et l'hécatombe continue.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes