Education

Budget de l'Université: Débrayage au campus du Tampon

Mardi 2 Avril 2013 - 12:00

Budget de l'Université: Débrayage au campus du Tampon
La situation financière de l'Université de la Réunion continue d'inquiéter son personnel, ses administrateurs et ses étudiants.

Un débrayage symbolique "pour envoyer un signal au ministère de tutelle", a été effectué ce matin sur la campus du Tampon, paralysé pendant quelques minutes. "Il s'agissait d'une action symbolique, nous ne voulions pas pénaliser nos étudiants", résume Jean-Claude Galichet, responsable administratif de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs Réunion Océan Indien (ESIROI).

Le noeud du problème est connu depuis quelques semaines. Il manque 5,4 millions d'euros à l'Université pour boucler son budget 2013. Pourtant, les garanties avaient été prises fin 2012 pour que le premier exercice en mode Responsabilité et Compétences Elargies (RCE) se fasse dans les meilleures conditions, explique Jean-Claude Galichet.

"Le conseil d'administration de l'Université avait arrêté son budget, en équilibre, en décembre 2012, et selon les prévisions qu'il avait pu établir. Les conclusions de ce CA ont été transmises au ministère de tutelle mais nous n'avons reçu aucune notification dans les deux mois réglementaires", oppose-t-il. La suite est connue. Engagée dans des recherches d'économies budgétaires à tous les étages, l'annonce d'une moindre dotation, contrairement à ce qu'avait promis la ministre de l'enseignement supérieur Geneviève Fioraso, ne passe décidément pas auprès de la présidence de l'Université de la Réunion.

Ce budget est jugé inacceptable et se traduirait en l'état par des suppressions de filières au sein des composantes, des augmentations des droits d’inscriptions réclamés aux étudiants ou encore des gels de postes d'enseignants et de personnels, s'étaient alarmés l'Unef et la FSU Univ Réunion, soutenant une position commune lors d'assemblées générales au Tampon et au Moufia début mars.
LG
Lu 1793 fois



1.Posté par L''INSOUMIS le 02/04/2013 13:05

Plutot que de supprimer des filiéres..???
Pourquoi ne pas supprimer la surémunération des enseignants, qui nous coute la peau des C......S et le probléme sera réglé....??!!

Faire payer la situation aux étudiants plutot que de demander aux enseignants de faire un peu d'efforts et de rennoncer à leurs priviléges...

Cela serait un Bel exemple de solidarité....!

Hein quoi, y peuvent pas ? Démagogie ! Les syndics sont pas d'accord ! Vont faire des gréves ?!

2.Posté par Papayou le 02/04/2013 13:36

Faudrait demander au président de l'université combien coute le "CESAME" par an.
Le truc inutile qu'on nous place une fois par mois une après midi et ou très peu d'étudiant ne trouve l’intérêt d'y aller. Perso je préfère rester bosser toute l'aprem à la BU qu'assister à cette mascarade et d'avoir l’impression de perdre mon temps...

3.Posté par ANIN le 02/04/2013 14:59

Il y a tellement de structures inutiles, qu'il ne devrait pas être difficile de trouver les sous !! De plus ces enseignants qui font des soi disant stages ou recherches à l'étranger coutent ! Comme disait Sarko, ils recherchent beaucoup mais ne trouvent pas grand chose ! vu le classement de l'université de La Réunion, est il necessaire d'y mettre autant de fric !!

4.Posté par maloki le 02/04/2013 16:17

@poste 1 : Dixit l'aigri qui a raté tout ses concours, ahahaahahah

5.Posté par L''INSOUMIS le 02/04/2013 18:49

4.Posté par maloki le 02/04/2013 16:17 | Alerter
@poste 1 : Dixit l'aigri qui a raté tout ses concours, ahahaahahah
http://mi-lé-jaloux-ban-fontionnaire.re

CQFD

Tous ses concours et non pas tout ses concours...

Pour votre part, lequel avez vous réussi...?

Avec des fonctios aussi "doués" que vous, on comprend mieux pourquoi ils s'orientent dans le public...

Assistés et en plus sous-doués....Non mais je rêve, la honte....!! LOL

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter